Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Billy Summers - Stephen King

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

7 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

L’histoire d’un type bien… qui fait un sale boulot.

Billy Summers est un tueur à gages, le meilleur de sa profession, mais il n’accepte de liquider que les salauds. Aujourd’hui, Billy veut décrocher. Avant cela, seul dans sa chambre, il se prépare pour sa dernière mission…

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Les livres de Cédrick 11 novembre 2022
    Billy Summers - Stephen King

    J’ai été intrigué par l’univers de ce roman. J’avais à l’esprit ses œuvres les plus connues, classées en horreur, mais cette fois-ci le maître a écrit un thriller. Ce n’est d’ailleurs pas le seul et ma PAL va en prendre un coup... C’est donc plein de curiosité que j’ai entamé l’écoute de ce long roman de 560 pages dans sa version brochée aux Editions Albin Michel.

    Stephen King nous présente Billy Summers, ancien sniper militaire. Une fois cette page tournée, il est devenu tueur à gages spécialisé dans l’élimination des méchants, exclusivement des méchants. Son dernier contrat va lui faire endosser le costume d’un écrivain. Tout en attendant le jour J et l’arrivée de sa cible, Billy se prend au jeu et commence à rédiger ses mémoires. On en apprend ainsi plus sur son passé militaire qui le hante encore. Il s’installe rapidement dans sa double vie et sympathise avec le voisinage et leurs enfants.

    L’auteur manie les mots et les sentiments à la perfection. Certes, certaines description ralentissent le rythme mais ce livre est un long voyage. Ni la destination, ni le jour et l’heure d’arrivée importent. Tout est dans la beauté du voyage et des rencontres qui y sont faites. On ne sait jamais ce qui se cache après chaque virage et les rebondissements sont nombreux.

    J’ai particulièrement apprécié ce thriller intense avec ses personnages particulièrement denses auxquels je me suis attaché. Je vous souhaite beaucoup de plaisir lors de votre écoute ou de votre lecture.

  • Les Vies Denses 31 octobre 2022
    Billy Summers - Stephen King

    Comme beaucoup, je suis une inconditionnelle de l’auteur qui m’a notamment procuré de grosses frayeurs, et je ne vous parle pas que de ma peur des clowns.
    Là, pas de fantastique, d’angoisse, d’esoterisme mais un road movie. On suit l’histoire de Billy Summers, ancien sniper dans les Marine’s devenu tueur à gages, mais qui ne tue que les méchants.
    Billy Summers décide d’accepter une dernière mission avant de se ’ranger’ où tout ne va pas se passer comme prévu !
    Et je vous le dis tout de suite, j’ai adoré ce livre. J’ai adoré suivre cette dernière mission avec lui, j’ai adoré qu’il en profite pour écrire ses mémoires et je me suis énormément attaché à ce personnage si particulier.
    L’auteur montre ici toute l’étendue de son talent et j’ai été emportée avec les autres personnages dans ce thriller intéressant. Et j’ai beaucoup aimé me laisser embarquer dans cette aventure.
    Et puis il a quand même ajouté une petite note fantastique dans son récit et un petit clin d’oeil à Shining ! Et mention spéciale aussi pour la magnifique couverture signée Albin Michel qui colle parfaitement au roman !

  • Mes Carnets Litteraires 11 octobre 2022
    Billy Summers - Stephen King

    Quel roman !
    Entre le road-trip et le thriller, ce livre est très différent de ce que propose habituellement Stephen King, même si on y retrouve une partie de ce qu’il sait faire de mieux : décrypter et sublimer les rapports humains !
    Ici pas de fantastique, pas de monstres, pas de fantômes... Uniquement des relations humaines, quelles soient sincères ou obscures.
    Et surtout de l’émotion ! Et quelle émotion !!!
    J’ai terminé ce roman la boule au ventre et le cœur serré.
    Et oui, la frontière est mince entre les méchants et les gentils ! Certains "méchants" peuvent faire preuve d’une profonde humanité.
    Et c’est toute la beauté de ce livre et de Billy Summers...

  • Chineuse Deculture 8 octobre 2022
    Billy Summers - Stephen King

    Pantouflard ce Stephen King, ne démarrant vraiment qu’à la page 200. l’auteure fait un gros clin d’œil à "Misery" avec cet mise en abîme de tueur à gage justicier qui se crée un personnage d’écrivain pour alibi. La tendresse de l’écrivain pour l’écrit, la froideur du tueur pour l’exécution.

  • Aude Lagandré 6 octobre 2022
    Billy Summers - Stephen King

    « Billy Summers » est un tueur à gages en fin de carrière. Pour sa dernière mission, on lui demande de tuer un autre tueur à gages. Billy Summers est un gars bien, un gars avec une morale, une étique : il ne flingue que des « méchants ». L’intégrité est sa ligne de conduite. Ancien vétéran de la guerre en Irak, crème de la crème du tireur qui vise juste et abat sa cible du premier coup, Billy cache sa personnalité et son intelligence sous un air d’abruti béni-oui-oui. Quand on a affaire à un imbécile, on se croit tout permis. Cette dernière mission est peut-être la mission de trop, celle qui pourrait mal tourner, Billy Summers aurait pu se fier à son instinct… mais dans ce cas-là, le livre n’aurait pas existé. Il fallait à King la possibilité de raconter l’histoire de cet homme à la carrière brillante qui accepte l’ultime mission, une mission longue, construite sur une légende qui tient la route. Au vu de sa carrière, sa légende est toute trouvée, il sera écrivain. Son livre relatera ses mémoires. Cela permet à King de reprendre quelques conseils déjà donnés dans « Écriture », quand tu sens que tu as un truc à écrire, écris-le. Par où commencer, comment faire, comment y trouver plaisir et satisfaction ? Entre le roman « Billy Summers » et le roman DE Billy Summers, King nous offre un pur thriller en même temps qu’une construction de roman qui de « très moyen » devient plutôt bon. Car Billy Summers, le vrai, celui derrière la façade est un amoureux de littérature et un grand lecteur. (Dans « Écriture », l’un des conseils du maître est bien de lire beaucoup pour écrire mieux.)

    « Billy Summers » mélange habilement les genres : tantôt thriller tantôt road trip/course poursuite, tantôt polar à suspense, récit de guerre ou encore roman contemporain, Stephen King s’en donne à cœur joie. Force est de constater que cela fonctionne, car, quel que soit le « genre » littéraire qu’il propose, ici sans aucune touche de fantastique, il s’appuie toujours sur les mêmes fondations : l’ambiance/l’atmosphère/l’univers ET la force des personnages. Personnellement, je me fous que cela soit long à se mettre en place, j’ai plutôt tendance à adorer ça, puisque je sais exactement où je vais lorsque j’attaque un de ses romans. J’adore qu’il utilise moult détails, anecdotes, souvenirs, confessions pour tracer à la perfection le portrait de ses personnages. Lui-même dit qu’il observe les gens autour de lui, puis qu’il transmet sa vérité. Il l’insuffle jusqu’à ce qu’elle lui semble iirréprochable, et surtout jusqu’à ce qu’elle puisse s’infuser lentement dans le cœur de ses lecteurs. C’est exactement ce qui se passe dans ce roman : le lecteur aime immédiatement Billy et ne cessera de l’aimer jusqu’à la fin. « Billy Summers » devient réel. On le fréquente. Il habite dans notre rue, on sait ce qu’il aime manger, on connaît ses habitudes. Il est authentique. On aime sa personnalité malgré un job controversé parce qu’il est droit dans ses bottes, il a toujours un ou plusieurs coups d’avance, il ne fait véritablement confiance à personne, il possède un vrai sens de la justice, il œuvre contre le mal en faisant le bien, et il lit Zola !

    Stephen King parvient encore à m’étonner par sa dextérité de conteur, la puissance de ses dialogues, sa façon d’amener les personnages, sa manière de construire l’histoire, de créer des surprises comme l’introduction d’une femme qui entre dans l’histoire de façon accidentelle, mais deviendra essentielle, une rencontre impromptue et surprenante qui offre un supplément d’âme, de douceur et d’humanité. Amoureux des petites villes où tout le monde connaît tout le monde, il retranscrit avec justesse l’aspect communautaire de la vie résidentielle où l’on se regroupe par voisins, familles avec enfants scolarisés, confessions religieuses ou passions sportives. Il raconte SON Amérique, sans oublier d’étriller sans nommer ceux qui, à la tête de l’État, sont des fainéants ou des incapables, répugnants dans leurs actions, ignobles dans leurs paroles. King est un démocrate convaincu et si vous ne le suivez pas sur Twitter, je vous recommande chaudement de le faire parce que ce qu’il dit est juste, sarcastique et toujours très pertinent. Je le suis sur ce réseau depuis l’élection de Donald et je peux vous dire que j’ai passé des moments de franches rigolades ! À 75 ans, il n’a plus l’âge d’avoir sa langue dans sa poche et livre sans concessions ses opinions sur tous les sujets. Personnellement, j’aime ce franc-parler dans un monde où l’on ne peut plus rien dire sans être taxé de tous les maux. King reste un témoin privilégié de notre société, de ses lacunes, de ses ratés, de ses insuffisances et de ses injustices.

    « Billy Summers » est un roman très attachant, principalement grâce à son personnage central. Mon plaisir majeur a été de découvrir ces tranches de vie, puis les liens qui unissent les différents protagonistes. J’ai été sensible à la manière chevronnée dont il fait preuve pour disséquer les mécanismes liés à l’écriture à travers les mémoires rédigées par Billy. J’ai aimé les petits clins d’œil à ses fans de la première heure en utilisant des références à ses livres précédents. Et puis, cette fin… Peut-on parler de cette fin ? J’entends parfois des critiques sur sa soi-disant inaptitude à conclure, et j’en reste hébétée… Après un roman qui se dévore de la première à la dernière ligne, Stephen King propose une fin délicate, tendre, et réellement très émouvante.

    God save the King (c’est de saison !).

  • eTemporel 6 octobre 2022
    Billy Summers - Stephen King

    On se retrouve aujourd’hui avec le dernier Stephen King paru en France aux éditions Albin Michel, Billy Summers. L’histoire d’un tueur à gages qui ne tue que les méchants et dont le dernier contrat va plutôt mal tourner. Spoiler ? Non ! Vous avez sans doute lu des tas d’histoires où le dernier quelque chose part en eau de boudin, pourquoi King ferait-il exception à la règle ? Ce n’est pas la destination qui compte, c’est le chemin, et celui de Billy remporte le prix de l’humanité.

    Oui, Billy Summer est sans aucun doute le tueur le plus humain que vous ayez jamais rencontré, dans la littérature s’entend. Remarquez, vous avez peut-être déjà rencontré un tueur en vrai, mais ce n’est pas mon cas. Enfin, je ne crois pas… Bref ! Billy a décidé de prendre sa retraite mais, avant cela, il accepte un dernier contrat pour la modique somme de deux millions de dollars. Un contrat qui ne sent pas très bon, il s’en rend bien compte. Déjà parce qu’on lui demande de se glisser dans la peau d’un autre durant des mois avant le jour J, et ensuite parce qu’on essaie de lui imposer une porte de sortie.

    Pas de fantastique dans cette histoire, en dehors d’une micro anecdote qui, on m’excusera de le dire, sent le réchauffé et n’a pas grand intérêt. On est dans le roman noir, au cœur d’une intrigue tournée vers les personnages. Billy est extrêmement attachant, et King nous le rend encore plus sympathique lorsque, pour s’occuper, il se met en tête d’écrire un roman. Une écriture à vocation thérapeutique, quand il se met à évoquer les difficultés d’une enfance malmenée, puis ses années de guerre en Irak en tant que marine.

    Et puis il y a Alice, et la rencontre de deux âmes solitaires qui n’auraient jamais dû se croiser. Surcouche d’émotions en perspective ! Stephen King emploie tout son talent, et avec quelle aisance, à créer deux héros humains et attachants. Pour cela, il nous propose malheureusement une intrigue un petit peu prévisible mais le suspens n’était de toute évidence pas le propos. Je l’ai un peu regretté, je dois dire, j’avais le sentiment de voir venir tous les jalons de l’intrigue à des kilomètres et cela m’a chiffonnée.

    En somme, un roman un peu particulier du répertoire de King, dans lequel il étale tout son savoir-faire pour poser une ambiance en quelques lignes et faire vivre des personnages si profondément humains que leurs destins nous happent de la première à la dernière page. Une belle histoire, émouvante, pleine de paradoxes et un ode à l’écriture, qui permet de changer le monde, ne serait-ce que l’espace de quelques instants…

  • Marielle69 5 octobre 2022
    Billy Summers - Stephen King

    Ici, pas d’horreur, pas de thriller, ni de surnaturel, juste un fabuleux roman de Stephan King qui nous prouve une nouvelle fois l’étendue de son talent.
    Vous allez vous attacher aux personnages, vous identifier à eux grâce au pouvoir de l’écriture de Stephen King.
    A travers les pages, l’auteur nous entraîne au sein d’une Amérique simple, d’une vie de quartier avec des voisins sympas et nous dévoile peu à peu une intrigue prenante, émouvante.
    Du grand art Monsieur King !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.