Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

De bonnes raisons de mourir - Morgan Audic

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Un cadavre atrocement mutilé suspendu à la façade d’un bâtiment. Une ancienne ville soviétique envoûtante et terrifiante. Deux enquêteurs, aux motivations divergentes, face à un tueur fou qui signe ses crimes d’une hirondelle empaillée. Et l’ombre d’un double meurtre perpétré en 1986, la nuit où la centrale de Tchernobyl a explosé…Morgan Audic signe un thriller époustouflant dans une Ukraine disloquée où se mêlent conflits armés, effondrement économique et revendications écologiques.

Vos #AvisPolar

  • Angie - Blog Culturez-moi 10 mai 2019
    De bonnes raisons de mourir - Morgan Audic

    Un polar terriblement efficace
    Ce thriller policier débute de manière assez « classique ». Un cadavre est retrouvé suspendu à un bâtiment avec des traces de torture sur l’ensemble du corps. Classique… si ce n’est que ce bâtiment est au cœur Pripiat, une ville fantôme située à seulement quelques kilomètres de l’ancienne centrale de Tchernobyl (on y revient dans la seconde partie de la chronique).

    Par bien des aspects, ce meurtre sera très vite relié à un précédent crime survenu plus de 30 ans auparavant la nuit où la centrale a explosé. S’en suit une enquête (ou plutôt une course contre la montre et contre la mort) où les policiers comprendront que ce « tueur à l’hirondelle » semble être intimement lié à cette nuit apocalyptique.

    L’enquête est totalement maîtrisée. Aucun temps mort. Les codes utilisés sont des classiques du thriller policier. Mais quoi de plus efficace qu’une enquête vive et déroutante ? La particularité et la force de ce polar tient dans le fait que les investigations sont menées par deux enquêteurs en parallèle. Mais ces deux policiers ne se connaissent pas et ne travaillent pas ensemble. Deux enquêtes simultanées, deux motivations bien différentes pour débusquer ce tueur fou. L’alternance des deux trames est très bien orchestrée et le rythme m’a tenu en haleine du début à la fin. L’auteur n’épargne personne, ni le lecteur, ni ses personnages et nous amène inexorablement vers un final explosif, percutant et émouvant.

    La mère patrie
    Au-delà de son excellente trame policière, De bonnes raisons de mourir nous offre au passage un dépaysement des plus complets. Oui, vous connaissez l’histoire de la centrale de nucléaire de Tchernobyl. Vous savez qu’en 1986 le cœur d’un des réacteurs est entré en fusion et que le pire s’est produit. Vous savez qu’un nuage de particules radioactives s’est répandu sur le reste de l’Europe. Mais savez-vous ce qu’il est advenu des populations qui vivaient dans la zone contaminée ? Savez-vous qu’elles sont les répercutions actuelles, le quotidien des habitants de cette région ? C’est pire, bien pire que ce que j’aurais imaginé…

    Morgan Audic pose le cadre de son intrigue en Ukraine, ce pays qui, au moment du drame de Tchernobyl, faisait encore partie de l’immense bloc soviétique. De la puissante et terrible URSS. A travers ce roman, j’ai découvert en détail un pays profondément meurtri sur lequel plane encore l’ombre de « La mère Patrie ». Ces dernières années ont vu l’Ukraine secouée par une guerre civile, notamment dans la région de Crimée, où se sont affrontés les séparatistes voulant se rallier à la Russie et les pro-européens souhaitant garder une Ukraine unie et forte au sein de l’Europe. C’est un pays au contexte géopolitique extrêmement compliqué où l’alcool, la corruption et la pauvreté sont encore légion. Un très bon choix de la part de l’auteur pour ce décor qui décuple la force et l’atmosphère presque toxique de ce roman.

    J’ai été complètement envoûtée par le décor et ce pays que je ne connaissais finalement très peu. Décrite en détail, la zone d’exclusion de Tchernobyl et de ses alentours est tout simplement hypnotisante. Une région désertique, privée de toute vie humaine où le destin de milliers d’hommes et de femmes a basculé en l’espace d’une nuit. Un paysage de mort, empoisonné, irradié pour encore des milliers d’années. J’ai appris énormément de choses à la lecture de ce roman. J’ai découvert des faits historiques totalement pétrifiants, des anecdotes glaçantes et des répercussions jusqu’à nos jours au-delà de l’imaginable. Rassurez-vous, ce n’est pas un manuel d’histoire que nous propose Morgan Audic. Tous les éléments historiques ou descriptifs sont distillées avec parcimonie et servent toujours l’intrigue, la compréhension du lieu ou le vécu des personnages.

    En bref
    Que dire de plus. C’est pour des romans comme De bonnes raisons de mourir que j’aime autant la lecture. Tout en étant divertie par une enquête policière dont les ficelles sont tirées à la perfection, j’ai pu découvrir une autre facette de l’Europe et de son histoire. Ressortir enrichie d’une lecture en refermant la dernière page, c’est un sentiment que j’apprécie par dessus tout. Il ne m’aura fallu que deux petits jours pour engloutir les 500 pages de ce roman. Je ne vous fais pas un dessin… C’est un grand, un énorme OUI et je ne peux que vous encourager à découvrir ce livre passionnant.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.