Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Influenceur

Lectrice de romans policiers depuis que j’ai appris à lire. Oui, le Club des Cinq et Alice détective sont des romans policiers de littérature jeunesse, qu’on se le dise ! Le polar est un vaste territoire, qui peut nous emmener sur tous les continents, à toutes les époques, et se marie fort bien avec d’autres genres.
Sur mon blog, j’organise un challenge Polar et thriller depuis bientôt quatre ans.
Le polar est ma passion, ma "zone de confort" vaste et personnelle.

LIVRES

4 livres à lire

222 livres lus

220 livres notés

226 #AvisPolar livre

BD

0 BD à lire

4 BD lues

4 BD notées

4 #AvisPolar BD

Films

0 film à voir

6 films vus

6 films notés

8 #AvisPolar film

Séries TV

0 série TV à voir

7 séries TV vues

7 séries TV notées

7 #AvisPolar série TV

Spectacles

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 #AvisPolar spectacle

Ses #AvisPolar

  • 5 derniers
  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries TV
  • Spectacles
  • News

Je m’appelle Requiem et je t’... - Stanislas Petrosky

Je fais souvent les choses dans le désordre, je chronique donc ce tome 1 (lu pourtant en premier) après le 4 et le 5. Ce que je ne regrette pas du tout, par contre, c’est la découverte de ce nouveau héros policier, pas du tout policé. Il faut dire (pour faire les choses dans l’ordre) qu’il est prêtre exorciste. Surtout, il interprète à sa manière l’une de ses obligations professionnelles : oui, il a fait voeu de célibat, et oui, il s’y tient. Par contre, pour la chasteté, il n’en est pas question : ses partenaires sont toutes adultes et consentantes. Aussi, quand une charmante jeune femme prénommée Marion (...)

Lire la suite

Le diable s’habille en licorne - Stanislas Petrosky

L’affaire qui avait mené Estéban Lehydeux au Havre n’en finit pas d’en finir, et elle a amené son ami Régis à Dunkerque, pour terminer de démanteler le réseau néo-nazi mis à jour dans notre belle Normandie. Et Requiem, me direz-vous ? Lui se trouve à Dunkerque pour mener à bien son travail, celui que l’on avait quasiment perdu de vue dans les deux premiers opus : pratiquer un exorcisme. Hélas, il arrive trop tard, la jeune fille est morte, suicidée. Seulement, Requiem connaît son métier. Que l’on y croit ou pas, là n’est pas la question, quand on lit un roman mettant en scène un prêtre exorciste, et bien, (...)

Lire la suite

Dieu pardonne, lui pas ! - Stanislas Petrosky

Je serai claire : j’aime beaucoup le titre, parce que je me verrai très bien dire cette phrase, en changeant simplement le pronom personnel. Maintenant que c’est dire, passons au roman proprement dit, qui se passe en Normandie (ma région, donc) au Havre, pour être plus précise, ville que j’ai visitée en juillet 2019 (j’adore être précise). Requiem découvre cette ville parce qu’il est passionné d’histoire, un certain Jules Durand, docker, est accusé de meurtre, comme un autre Jules Durand l’avait été en 1910. le dénouement n’a pas été très heureux pour lui, et Requiem voudrait bien qu’il en soit autrement (...)

Lire la suite

Seule la haine - David Ruiz Martin

Ce roman policier est un huis-clos. D’un côté, nous avons un psychanalyste qui pense être très bon dans son domaine. De l’autre, nous avons son nouveau patient. Un adolescent. Il le prend en otage. Pourquoi ? Elliot, l’ado de quinze ans, reproche au docteur Larry Barney de ne pas avoir pu empêcher le suicide de son demi-frère aîné. Pour moi, que ce soit son demi-frère n’a aucune importance. Ce fait explique simplement comment le bon docteur n’a pas fait le rapprochement entre les deux adolescents. Je suis un peu ironique, parce que ce psychanalyste m’a semblé vraiment tout sauf bon dans son domaine. (...)

Lire la suite

Meurtre avec (pré)méditation - Robert Thorogood

Un meurtre dans un lieu clos, cinq personnes, cinq suspects potentiels donc, mais non, tout va beaucoup plus vite en apparence puisque l’une des personnes présentes est retrouvée un couteau à la main et s’accuse d’avoir poignardé la victime. Pas de quoi en faire un livre, donc. Si ce n’est qu’elle n’avait aucun mobile, qu’elle n’a pas pu introduire l’arme du crime là où le crime a été commis et que l’occasion – il y avait tout de même quatre témoins potentiels – n’était pas forcément la plus propice. de plus, tout le monde aimait Aslan, qui avait énormément apporté à tous. Alors que s’est-il réellement passé ? (...)

Lire la suite

Je m’appelle Requiem et je t’... - Stanislas Petrosky

Je fais souvent les choses dans le désordre, je chronique donc ce tome 1 (lu pourtant en premier) après le 4 et le 5. Ce que je ne regrette pas du tout, par contre, c’est la découverte de ce nouveau héros policier, pas du tout policé. Il faut dire (pour faire les choses dans l’ordre) qu’il est prêtre exorciste. Surtout, il interprète à sa manière l’une de ses obligations professionnelles : oui, il a fait voeu de célibat, et oui, il s’y tient. Par contre, pour la chasteté, il n’en est pas question : ses partenaires sont toutes adultes et consentantes. Aussi, quand une charmante jeune femme prénommée Marion (...)

Lire la suite

Le diable s’habille en licorne - Stanislas Petrosky

L’affaire qui avait mené Estéban Lehydeux au Havre n’en finit pas d’en finir, et elle a amené son ami Régis à Dunkerque, pour terminer de démanteler le réseau néo-nazi mis à jour dans notre belle Normandie. Et Requiem, me direz-vous ? Lui se trouve à Dunkerque pour mener à bien son travail, celui que l’on avait quasiment perdu de vue dans les deux premiers opus : pratiquer un exorcisme. Hélas, il arrive trop tard, la jeune fille est morte, suicidée. Seulement, Requiem connaît son métier. Que l’on y croit ou pas, là n’est pas la question, quand on lit un roman mettant en scène un prêtre exorciste, et bien, (...)

Lire la suite

Dieu pardonne, lui pas ! - Stanislas Petrosky

Je serai claire : j’aime beaucoup le titre, parce que je me verrai très bien dire cette phrase, en changeant simplement le pronom personnel. Maintenant que c’est dire, passons au roman proprement dit, qui se passe en Normandie (ma région, donc) au Havre, pour être plus précise, ville que j’ai visitée en juillet 2019 (j’adore être précise). Requiem découvre cette ville parce qu’il est passionné d’histoire, un certain Jules Durand, docker, est accusé de meurtre, comme un autre Jules Durand l’avait été en 1910. le dénouement n’a pas été très heureux pour lui, et Requiem voudrait bien qu’il en soit autrement (...)

Lire la suite

Seule la haine - David Ruiz Martin

Ce roman policier est un huis-clos. D’un côté, nous avons un psychanalyste qui pense être très bon dans son domaine. De l’autre, nous avons son nouveau patient. Un adolescent. Il le prend en otage. Pourquoi ? Elliot, l’ado de quinze ans, reproche au docteur Larry Barney de ne pas avoir pu empêcher le suicide de son demi-frère aîné. Pour moi, que ce soit son demi-frère n’a aucune importance. Ce fait explique simplement comment le bon docteur n’a pas fait le rapprochement entre les deux adolescents. Je suis un peu ironique, parce que ce psychanalyste m’a semblé vraiment tout sauf bon dans son domaine. (...)

Lire la suite

Meurtre avec (pré)méditation - Robert Thorogood

Un meurtre dans un lieu clos, cinq personnes, cinq suspects potentiels donc, mais non, tout va beaucoup plus vite en apparence puisque l’une des personnes présentes est retrouvée un couteau à la main et s’accuse d’avoir poignardé la victime. Pas de quoi en faire un livre, donc. Si ce n’est qu’elle n’avait aucun mobile, qu’elle n’a pas pu introduire l’arme du crime là où le crime a été commis et que l’occasion – il y avait tout de même quatre témoins potentiels – n’était pas forcément la plus propice. de plus, tout le monde aimait Aslan, qui avait énormément apporté à tous. Alors que s’est-il réellement passé ? (...)

Lire la suite

Shelton et Felter T01 : La mort noire - Jacques Lamontagne

Il est des personnes qui n’ont vraiment pas de chance. Non, je ne parlais pas d’Isaac Shelton, ex-débardeur sur les quais, ex-boxeur amateur, je parle de l’homme politique qui est trouvé mort en pleine rue, parce qu’il a succombé alors qu’il était en compagnie d’une dame de petite vertu et qu’elle a jugé bon de déplacer le corps. Sur les lieux, un petit homme qui ne paie pas de mine relève les faits qui lui permettent de résoudre l’enquête. Un policier ? Pas du tout : un libraire, un homme dont la vie est réglée comme du papier à musique. Il doit être rentré à 20 h 30 chaque jour, pour nourrir ses chats. (...)

Lire la suite

Sudestada - Juan Saenz Valiente

J’ai découvert cette bande dessinée argentine au détour du prix SNCF du polar et c’est avec étonnement que j’ai parcouru ce livre. Oui, étonnement, parce que la couverture semble nous entraîner vers quelque chose, et la lecture nous entraîne bien loin de ce que je pouvais croire.Georges est détective privé vieillissant. Il en a assez de son travail, de ses missions, de ses planques, de ses petites enquêtes, notamment pour ses patrons qui veulent s’assurer que leurs futures employées ne leur mentent pas. Ce jour, il doit enquêter sur Elvira Puente, à la demande de son mari, qui soupçonne la chorégraphe (...)

Lire la suite

Blacksad, tome 4 : L’Enfer, le silence - Juan Díaz Canales, Juanjo Guarnido

S’il est un mot pour qualifier cette série de BD, c’est le mot « chef d’oeuvre ». J’ai adoré ce tome, qui nous plonge dans la Nouvelle Orléans au temps où la frénésie du jazz envahissait la ville. Les dessins sont toujours aussi magnifiques et nous plonge dans la liesse populaire, ou dans le dénuement le plus absolu. Blacksad est égal à lui même, c’est à dire humain, très humain, et près à aller jusqu’au bout de son enquête quitte à découvrir le pire dont l’être humain est capable. Il a beau y avoir déjà été confronté, il ne s’habitue pas à ce que je qualifie d’horreur humaine ordinaire. Sa vie est mise en (...)

Lire la suite

Les aventures de Jack Palmer - Tome 12 : L’enquête Corse

Tout était pourtant très simple : Jack Palmer, détective continental, euh, pardon, détective parisien, devait remettre une lettre à un certain Ange Léoni de la part d’un notaire. Arrivé en Corse, il trouve une situation très compliquée. Personne ne veut lui parler. Les indépendantistes s’en mêlent, les indépendantistes se disputent entre eux, et Jack Palmer est au milieu. Les dessins sont très réussis, très caricaturaux aussi - c’est le but - et il faut bien suivre, pour ne pas se retrouver perdu, comme Jack (...)

Lire la suite

Top des 100 meilleurs films thrillers n°9 : Sueurs froides - Alfred Hitchcock

ESt-il besoin de préciser que ce film est un chef d’oeuvre absolu ? Prenons son héros, d’abord, Scottie. Il est policier, oui, mais il est un policier rongé par la mort de son collègue, qu’il se reproche puisqu’il n’a pu surmonter son vertige. Il est agoraphobe, aussi. Bref, sa vie est difficile et pourtant, un ancien camarade lui demande de l’aide, et le film se teinte de fantastique avec cette histoire de possession. Hélas pour lui, son vertige l’entraîne vers un nouveau drame. Brisé ? Oui, non, déprimé, obsédé, et le destin met sur son chemin le sosie de la disparue. De quoi s’enfoncer profondément, (...)

Lire la suite

Top des 100 meilleurs films thrillers n°16 - Fenêtre sur cour - Alfred Hitchcock

Jeff n’a vraiment pas de chance : ce journaliste se casse une jambe et se retrouve immobilisé. Il a aussi des idées pas très judicieuse : regarder, par sa fenêtre, tout ce que font ses voisins. Ou comment tout savoir, tout déduire sur eux. Cela peut être dangereux, cela peut monter à la tête, surtout quand il soupçonne un des voisins d’avoir tué sa femme. Comment enquêter quand on "sait" et que l’on ne peut bouger ? On délègue, notamment à la sublime Lisa, dont l’apparition première a dû sidérer des générations de cinéphiles. On délègue, et on prend des risques, pour elle, pour soi. La cour d’un immeuble (...)

Lire la suite

The Tourist

Soyons clair : pour moi, ce remake est un ratage complet. Où sont passé le mystère, le suspens, la sensualité ? Je cherche et ne trouve rien. Nous avons une femme très séduisante, nous avons une intrigue qui manque de finesse, et l’on voit revenir les rebondissements de très loin. Reste l’humour, c’est bien mince.

Lire la suite

Anthony Zimmer

J’ai adoré ce film ! Songez donc : un homme spécialisé dans le blanchiment d’argent est recherché par la police et la mafia, rien que cela. Il a subi des interventions de chirurgie esthétique donc personne, même pas sa maîtresse, Chiara, ne sait à quoi il ressemble désormais. Objectif de la jeune femme : trouver un homme du même gabarit que lui, pour le faire passer pour lui. Ne ratez pas la scène de la rencontre dans le train, elle donne vraiment le ton. François Taillandier est en effet un monsieur Tout le monde qui se trouve embarqué bien malgré lui dans une aventure qui le dépasse largement. Il (...)

Lire la suite

L’arme fatale 4 - Richard Donner

Après avoir vu la série, il est bon de retourner... aux origines. Certes, nous avons là le quatrième film de la saga, les héros sont fatigués, de plus en plus, surtout qu’ils en voient encore des vertes et des pas mûres, mais ils sont toujours déterminés à faire régner la justice. Il fallait bien que des "jeunes" fassent leur apparition, et c’est le cas de ce jeune enquêteur diplômé de psychologie, et bien plus proche de Murtaugh que celui-ci ne le pense. Il s’agit aussi de limiter les dégâts, parce que plus personne n’a envie de voir Riggs et Murtaugh dans les rues. Dans un bureau, sur un bateau, ce (...)

Lire la suite

Les Experts - Anthony E. Zuiker

Qu’on le veuille ou pas, il y a un avant et un après les experts. Pas forcément les personnages - même si Grissom m’a fortement marqué - mais les méthodes elles-mêmes, qui sont quasiment passés de manière proverbiale. Toute personne s’attend à ce que les méthodes soient utilisées pour les enquêtes en cours - sans se préoccuper de budget ou de vraisemblance. Un format, un générique qui ont marqué une évolution, avec des personnages à la vie privée inexistante dans les intrigues - parce que seules les intrigues (...)

Lire la suite

MARVEL’S DAREDEVIL - saison 1

J’ai adoré cette série - et là, vous sentez venir le super bel avis méga constructif. Vous avez raison. Cette série, j’ai pris mon temps pour la découvrir, la regarder. J’aime beaucoup ce super héros faillible, fragile, blessé, et ceux qui l’entourent. Mention spéciale pour les seconds rôles, tous convaincants.

Lire la suite

Les Bleus, premiers pas dans la police - saison 1

Une série télévisée que j’ai beaucoup aimé et dont j’ai sincèrement regretté l’arrêt au bout de quatre saisons. Ces personnages, si différents de par leur origine ou leurs ambitions, étaient tous attachants, chacun à leur manière. Puis, parfois, il faut se méfier de ce que l’on souhaite : la "sécurité" de l’emploi, le poste tant désiré peut aussi être source d’ennui.

Lire la suite

Take Two : Enquêtes en duo - Saison 1

Je serai honnête : j’ai testé, je n’ai pas aimé. Que dire ? L’alchimie entre les personnages ne prend pas, les situations sont convenues, j’ai à peine eu l’impression de regarder une série policière. Bref, n’est pas Castle qui veut !

Lire la suite

L’Arme fatale - Saison 1

Je ne pensais pas aimer cette série, parce que j’avais beaucoup aimé les films et le duo initial. Et pourtant, je me trompais lourdement. Cette série, j’y suis devenue totalement accro, aimant beaucoup cet improbable duo, capable (surtout Riggs) de se retrouver dans des situations totalement invraisemblables. Ou comment localiser facilement son duo de flics préférés (je parle pour leur capitaine) en repérant les explosions dans la ville !

Lire la suite

Sa Liste d'envies

  • 5 derniers
  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries TV
  • Spectacles

Sa Médiathèque

  • 5 derniers
  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries TV
  • Spectacles