Jusqu’à la garde - Xavier Legrand

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Le couple Besson divorce. Pour protéger son fils d’un père qu’elle accuse de violences, Miriam en demande la garde exclusive. La juge en charge du dossier accorde une garde partagée au père qu’elle considère bafoué. Pris en otage entre ses parents, Julien va tout faire pour empêcher que le pire n’arrive.

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • celitterature 25 février 2019
    Jusqu’à la garde - Xavier Legrand

    Le film a pour sujet le divorce d’un couple, les Besson, qui décident de se séparer. Si leur fille à 18 ans, et n’est plus concernée par la garde alternée, il n’en ai pas de même pour leur fils Julien, qui est littéralement tiraillée entre ses deux parents. La mère accuse son ex-mari de violences et demain ainsi la garde exclusive de son fils et le père lui, revendique de ne pas assez voir ses enfants, de ne pas savoir ce qu’ils font, où ils vivent…

    Le film m’a semblé un peu banal, et j’ai bien eu du mal à voir pourquoi le film était considéré comme un thriller. Assez long à démarrer selon moi, on finit vite par essayer de voir qui est « coupable » au sein de ce couple. Qui est la victime ? Le père qui n’a le droit de rien savoir de la vie de ses enfants, avec une mère qui va jusqu’à déménager sans donner d’adresse et filtrer les appels des enfants, est-ce la mère qui est victime de la violence de son mari ? Et au milieu, il y a Julien, ballotté d’une maison à l’autre, au gré des humeurs et des tensions entre ses deux parents, devant parfois complice ou menteur sous la pression d’un ou l’autre de ses géniteurs. L’acteur m’a beaucoup fait penser à Rod Paradot dans « La tête haute », un acteur prometteur et poignant dans un rôle difficile pour son jeune âge.

    Puis le film au fur et à mesure devient de plus en plus oppressant jusqu’à une fin magistrale à laquelle je ne m’attendais pas. Poignant, émouvant, choquant (à déconseiller aux jeunes enfants/adolescents), ce film traite avec justesse des divorces où la complexité de la garde des enfants peu atteindre un paroxysme tel que personne n’en sort indemne, ni les enfants, ni les parents.

    https://celitteratureofficiel.wordpress.com/2018/09/30/cinema-jusqua-la-garde/

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.