Fourbi étourdi - Nick Gardel

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Parce qu’il est un idéaliste pur jus, et que l’amitié compte plus que tout pour lui, Jean Edouard n’hésite pas à voler (à tous les sens du terme) au secours de son ami Paul, sans même savoir de quoi il retourne. Et le meilleur moyen pour le retrouver, c’est encore la voiture. En l’occurrence, une antique DS presque abandonnée à son triste sort au fond d’un parking. Sauf que Jed ne voyage pas seul, entre une sacoche pleine d’oseille et un macchabée d’un cureton défroqué sans mauvais jeu de mot.

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Ophé Lit 8 novembre 2018
    Fourbi étourdi - Nick Gardel

    Dans quel fourbi me suis-je fourrée en me lançant dans la lecture de ce roman de Nick Gardel !

    Une DS volée, un curé DCD, une sirène ramassée au bord de la route... JED ne savait pas quoi inventer pour pimenter un peu sa vie, alors il s’est lancé dans un périple routier pour aller sauver son ami Paul, grenouille de bénitier en grande difficulté !

    Il y a du level chez Nick ! Des jeux de mots à s’en contracter les sphincters et le périnée pour éviter toute fuite intempestive...

    A ne pas mettre entre toutes les mains, ce polar amusant demande un minimum de concentration pour en saisir toutes les subtilités. Les critiques de la société y sont acerbes mais tellement bien amenées :
    « Une école unique, asphyxiée d’hétérogénéité, dépassée par cette génération revenue de tout, héritière des échecs des aînés, dépositaire d’une dette impayable et de promesses jamais tenues ».

    Une intrigue simple et sympa, mais au final le dénouement est secondaire... ce que j’ai aimé dans ce livre au delà de l’écriture, ce sont les personnages décalés, et les dialogues fouillés. Un très bon moment de lecture !

    Vous aimez les jeux de mots, Audiard, Devos ou encore Desproges ? Alors « fourbi étourdi » est fait pour vous !

  • Les lectures de Maryline 19 décembre 2018
    Fourbi étourdi - Nick Gardel

    Je me suis inscrite sur ce livre voyageur proposé par ma copine Anne-Ju sur son blog. Le synopsis me tentait carrément, sa chronique aussi, du coup, je n’ai pas hésité !

    Mais la sauce n’a pas pris avec moi. Je n’aime pas l’univers comique de ce livre et de cet auteur. J’ai mis du temps à mettre en place tous les personnages, j’étais perdue pendant toute la première partie. Et je n’ai jamais ri. Je n’ai peut-être pas d’humour, ou bien je ne suis pas sensible à celui-ci, mais en tous cas, je n’ai pas aimé.

    L’histoire en elle-même est complètement délirante, rien que le synopsis l’est. Mais à part ça, je n’ai rien trouvé de bien. Le plus drôle reste dans le synopsis finalement.

    La deuxième partie est un peu plus sympa, j’ai mieux accroché mais pas énormément.

    Je suis allée fouiller un peu pour voir si je trouvais d’autres lecteurs déçus et non, je n’ai trouvé que de bonnes critiques. Alors je pense que ça vient de moi, je n’ai rien contre l’auteur, je ne suis tout simplement pas sensible à cet humour et ce délire.

    Par contre, je dois dire que j’adore la couverture !!

    Merci à Anne-Ju et à l’auteur tout de même pour cette découverte !

  • Stef Eleane 8 mars 2019
    Fourbi étourdi - Nick Gardel

    Un petit roman d’une course poursuite cocasse, drôle et sanglante.

    Lorsque Jean Edouard décide de voler une vieille bagnole dans un parking, il ne pense pas qu’il vient de se mettre dans un merdier pas possible. En plus son coffre contient une drôle de cargaison ! Les proprios eux se font un malin plaisir de collecter les cailloux laissés par notre petit poucet !

    Au milieu de cette cathédrale à ciel ouvert, sur un transat à l’équilibre douteux, le corps laiteux et parfaitement nu de Paul Monnier prenait le soleil. Il était tourné de manière à accueillir tout nouvel arrivant avec la vue de son anatomie flasque et peu ragoutante. Sa pilosité éparse se chargeant de souligner les zones que l’on aurait préférées avoir le loisir d’imaginer en lieu et place d’une réalité démonstrative. Paul avait appelé Jean Edouard au secours dans des termes qui laissent présager un danger imminent, et il était un tantinet déconcertant de le retrouver en train de faire une sieste, les couilles au vent.

    Ce roman est une dose de bonne humeur ! Un livre qui ne se prend pas au sérieux. On retrouve l’empreinte de Michel Audiard dans les mots de Nick Gardel. Un côté noir et plein de peps.

    Il y a du sang, du cul , des flingues, une folle, des curés et même des chiens ! Mais c’est avant tout une histoire d’amitié entre deux potes ! L’un qui appelle à l’aide et l’autre qui met sa vie en danger pour l’aider. Jed (Jean Edouard ) est attachant. Il ne juge pas, a une ouverture d’esprit très large. Un très beau personnage !

    Si vous en avez marre des livres noirs, étouffants qui vous plombent le moral, ne cherchez plus ! Vous avez ce roman court qui se lit très facilement paru aux éditions du Caïman.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.