Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Stasi Child - David Young

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Berlin-Est, hiver 1975. Le lieutenant Karin Müller est dépêchée près du Mur pour examiner le corps d’une adolescente, abattue alors qu’elle tentait certainement de passer à l’Ouest. Fait tristement ordinaire. Mais la scène de crime dévoile rapidement un tout autre scénario. Pourquoi la victime fuyait-elle vers l’est du pays ? Que cache le centre de redressement où elle résidait ? Et que cherche la Stasi, qui, étrangement, chapeaute l’enquête ? Malgré les ordres de ses supérieurs d’étouffer l’affaire, prise en étau entre sa loyauté au régime et le naufrage de sa vie privée, la policière poursuit son investigation.
Mais sous le joug paranoïaque de la guerre froide, rien n’est plus dangereux que de poser des questions.

Vos #AvisPolar

  • Sylvie Geoffrion 6 juillet 2019
    Stasi Child - David Young

    Je ne sais trop pourquoi un vague sentiment d’insuffisance m’habite après avoir terminé la lecture de Stasi Child. Pourtant, ce qu’a écrit David Young est très documenté, très précis, très détaillé, très recherché et surtout immensément plausible. Mais, je suis restée sur ma faim. Il m’a semblé que la caractérisation des personnages était superficielle et ingénue alors que le sujet lui-même est dense, lourd, inquiétant.
    Allemagne de l’Est dans les années ’70 , la méfiance, la suspicion et le doute concernent tout et tout le monde. Karin Müller, enquêtrice principale à la brigade criminelle doit travailler sur le meurtre d’une jeune fille sauvagement mutilée. Dès le début de l’enquête, tout le monde s’en mêle : police criminelle, Kapo, Stasi etc. Bien sûr, on devine que cette enquête ira plus loin que ce meurtre affreux et tout de suite on sent aussi le sable dans l’engrenage de cette investigation, on a conscience qu’il y aura des conséquences graves que certains voudront tenir cachées. Stasi Child nous en apprend encore sur les pratiques de cette police politique qu’était la Stasi en RDA et dont tout le monde faisait partie ou presque, sur ses façons de fonctionner, de raisonner et sur la main mise qu’elle avait sur les citoyens . À lire si vous n’êtes pas allergique aux complots, aux intriques politiques, aux dirigeants politiques et à leurs bassesses, leurs manigances et leurs perversions.

  • 1001histoires 10 juillet 2019
    Stasi Child - David Young

    Stasi Child : 1975, Karin Müller est la seule femme de RDA à la tête d’une unité de police criminelle. A moins de trente ans elle est lieutenant ( inspectrice en chef ) à Berlin-Est, arrondissement de Mitte, Marx-Engels-Platz. Le début du roman la montre immédiatement en action sur une scène de crime située dans un cimetière au pied du Rempart antifasciste, c’est comme cela que l’on appelle le Mur à Berlin-Est. Un cimetière sous la neige ( nous sommes en février ) bordé de champs de mines, entouré de barbelés et éclairé de puissants projecteurs... Le cadavre est celui d’une adolescente, son corps criblé de balles tourne le dos au Mur, faisant face à Berlin-Est comme si elle s’était enfui de l’Ouest capitaliste. Un officier de la Stasi est déjà sur place, pourquoi ? Karin Müller ne peut qu’obéir aux ordres, le ministère de la Sécurité d’Etat décide face à la brigade criminelle de la police populaire et même face aux gardes-frontières.

    En quelques pages le décor est planté et ne déçoit pas. Tout le roman reste fidèle à cette atmosphère sombre. En RDA, tout n’est que façade, une façade aussi grise que celle des immeubles berlinois. En RDA seule la vérité politique compte. La vérité que Karin doit découvrir est simple, identifier la victime pour le reste la conclusion officielle est que la jeune fille a été abattue par des tirs venant de l’Ouest.

    La structure de ce roman est classique, l’enquête et des retours dans le passé proche ( 1974 ) pour expliquer le présent à travers l’Histoire des jeunes Irma, Beate et Mathias. Car ce récit est aussi la découverte de la jeunesse de RDA, son envi de vivre libre, son aspiration à connaître l’Ouest alors que plane à l’Est la menace sournoise et implacable des centres éducatifs comme celui de Prora Ost sur l’île de Rügen.

    La camarade lieutenant Müller symbolise aussi la jeunesse est-allemande, elle croit en son pays et que l’Etat prolétarien est plus juste, d’ailleurs à l’Est il n’y a pas de mécontentement. Mais sa personnalité est plus complexe, son passé est énigmatique et son comportement moins parfait qu’il n’y parait. Avec Jonas Schmidt, un expert habile et passionné de la police scientifique, et Werner Tilsner son adjoint râleur et macho, Karin Müller forme un trio efficace et au volant d’une confortable Wartburg ou d’une rustique Trabant nous fait voyager de Berlin aux rives de la Mer Baltique puis dans les montagnes enneigées du Hartz.

    Bibliographie de David Young.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.