Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Deux gouttes d’eau - Jacques Expert

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

12 #AvisPolar
7 enquêteurs
l'ont vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Une jeune femme est retrouvée morte dans son appartement de Boulogne-Billancourt, tuée à coups de hache. Elle s’appelle Élodie, et l’enregistrement d’une caméra de surveillance permet d’identifier son ami, Antoine Deloye, sortant de chez elle, l’arme du crime à la main. Immédiatement placé en garde à vue, Antoine s’obstine, malgré les évidences, à nier les faits. Il accuse son frère jumeau, Franck, d’avoir profité de leur ressemblance pour mettre au point une machination destinée à le perdre. Quand Franck Deloye arrive au commissariat central pour être entendu, le trouble est immense : il est impossible de différencier les deux hommes, qui se ressemblent, littéralement, comme deux gouttes d’eau.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur Cultura

Vos #AvisPolar

  • Livresovore 9 novembre 2020
    Deux gouttes d’eau - Jacques Expert

    Une femme sauvagement assassiné dans son appartement. Les preuves sont évidentes : c’est son petit ami qui a fait le coup. Mais il refuse de reconnaître son crime. Et accuse son frère jumeau, son double parfait.
    J’ai assez moyennement apprécié cette lecture malheureusement : une écriture sans plus, des personnages un peu trop surfaits, une intrigue qui part en queue de poisson, des personnages qui surgissent d’on ne sait où.
    Si l’idée semblait sympa, la fin (peut-on appeler ça une fin ?) m’a fait lever les yeux au ciel.
    Trop de personnages qui veulent sortir du lot, qui sont de "mauvais acteurs". Une histoire de famille entrecoupée dont il manque quand même certains passages notamment du point de vue des jumeaux. Car au final, on se place toujours en spectateur face à eux mais jamais à l’intérieur et ça m’a vraiment manqué pour accrocher à l’histoire.
    J’ai aimé suivre l’enquête avec ses petits rebondissements même si ça manquait de peps, mais ce n’est pas ce à quoi je m’attendais. Le fait de semer le trouble par les jumeaux est vraiment réussi mais une fois installé, ce n’est plus développé.

  • Marion Souch 9 octobre 2020
    Deux gouttes d’eau - Jacques Expert

    J’ai enfin retrouvé mon rythme et mon plaisir à lire avec ce roman fascinant : "Deux gouttes d’eau" de @jacques_expert aux éditions @livredepoche

    Il a été récompensé en 2016 du prix des lecteurs et effectivement ça me semble amplement justifié.
    C’est le premier roman que je lis de cet auteur et sûrement pas le dernier.
    Je ne sais pas vous mais j’adore comprendre le titre au cours de ma lecture. Un moment une phrase me fait tilte et le nom du roman prends tout son sens.

    Et là c’est exactement ça. Deux gouttes d’eau. On mets peu de temps à comprendre. (Ah oui car j’ai oublié de vous préciser que je n’aime pas lire les résumés en 4e de couverture je trouve que ça coupe trop la surprise).

    Une jeune femme est découverte décapitée. L’enquête débute et se termine rapidement. Une vidéo accablante filme le suspect qui n’est autre que le conjoint de la victime. Mais rien ne se passe comme prévu. Malgré les indices qui le désignent comme le suspect principal, il clame son innocence et dénonce un autre coupable.

    Je vous laisse découvrir qui.
    On jongle donc entre deux suspects. On essaye de démêler le vrai du faux mais c’est impossible. La fin est donc étonnante.

    En plus il a tout pour me plaire car il a un épilogue très développé. Et vous connaissez ma passion pour les épilogues !

    Bref un dans faute pour moi ! Malgré quelques longueurs. Avalé en une journée ! Un de ceux qu’on ne lâche pas.

  • universpolars 1er mai 2020
    Deux gouttes d’eau - Jacques Expert

    « Se ressembler comme deux gouttes d’eau ». Étant père de garçons jumeaux, ça me parle. Cette intrigue, du coup, je l’aborde avec un intérêt tout particulier et une certaine connaissance du sujet, avouons-le !

    Cette enquête, justement, pourrait aboutir en quelques heures. Ce n’est pas le commissaire Laforge, petit homme acariâtre et nerveux, qui pourrait me contredire. Une jeune femme a été décapitée à la hachette dans son appartement, par un individu bien mal inspiré de se livrer en pâture à une caméra de surveillance, en quittant les lieux. Identifié, le tour est joué. Facile !

    Trop facile ? Eh bien oui ! C’est à ce moment que des frères jumeaux monozygotes - de vrais jumeaux - vont entrer en scène - de crime ? Belle baffe aller-retour pour les enquêteurs, mais aussi un sacré challenge !

    L’auteur amène et aborde cette complexité scientifiquo-judiciaire (je viens d’inventer ce mot, ne cherchez pas) avec brio ! La confusion est énorme, c’est emmerdant ! L’auteur m’a ferré, c’est indéniable. Être jumeaux et être soupçonnés de meurtre, ça peut devenir intéressant ! Même tronches, même ADN, c’est embêtant ... L’auteur a bien compris qu’il y avait de la matière pour élaborer un thriller bien déstabilisant et, je dois admettre, il a bien réussi à travailler cette matière !

    Jacques Expert va nous démontrer comment aborder une enquête lorsqu’une partie des bases scientifiques ou forensiques sont compromises. C’est subtil. Il faut alors bosser différemment - à l’ancienne ? - et se focaliser sur ce qui reste exploitable. Franchement, c’est un combat de tous les instants, un travail au corps, et minutieux !

    Parallèlement, nous allons retracer la vie familiale des jumeaux, via plusieurs flash-backs. Ceci nous permettra d’éclairer cette enquête criminelle toujours plus obscure, menée par notre flic bourru et extrêmement irascible. Là encore, l’auteur va nous glacer le sang, surtout le mien ! C’est troublant, on voit double ! Forcément ... C’est très inquiétant, dérangeant, mais fascinant.

    Je ne vais pas entrer dans les détails car je ne voudrais pas vous mettre trop facilement sur la piste. Sachez seulement que vous allez être témoins d’un face à face plutôt adroit, très astucieux, mais rude. En tant qu’arbitres et observateurs, il faudra alors vous « sortir les pouces du cul » car, de chaque côté du ring, se trouvent de sacrés roublards qui ne lâchent rien !

    Jacques Expert place dans cette intrigue déstabilisante des personnages déroutants - déroutés ! - d’une puissante complexité, bravo ! Chaque protagoniste présente une force remarquable additionnée d’une sorte de faiblesse, ou plutôt de fragilité. C’est très subtil, car cet équilibre est en constante évolution !

    Je me suis souvent demandé comment des enquêteurs pouvaient s’en sortir dans une situation plus ou moins similaire. Jacques Expert a clairement satisfait à mes attentes. A lire !

  • lesmotsquilient 29 février 2020
    Deux gouttes d’eau - Jacques Expert

    Lu en trois jours, tellement ce thriller est prenant. L’histoire d’un crime dont est accusé l’un des jumeaux. Qui est réellement l’assassin ? Un véritable jeu du chat et de la souris qui nous perd page après page en détruisant nos moindres certitudes. Qui est qui ? Qui a fait quoi ? Que fait-on quand deux hommes se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Encore une fois adoré !

  • Mes Carnets Litteraires 25 septembre 2019
    Deux gouttes d’eau - Jacques Expert

    L’intrigue était très prometteuse : des jumeaux, une victime, un bourreau, une enquête à-priori diabolique et passionnante.
    Malheureusement, je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus extraordinaire, à plus de rebondissements, à une intrigue psychologique plus poussée.
    Je suis restée dans un polar très classique, assez simple, avec une enquête assez redondante et traînant en longueurs.
    Toutefois, les chapitres "flashbacks" sur l’enfance des jumeaux ont apporté un peu de profondeur et de suspense au roman. Ce sont les moments que j’ai le plus appréciés.
    La fin, quant à elle, était à la hauteur du roman : très simple et plutôt frustrante...
    Jacques Expert m’a habituée à mieux 😉

  • FLaure 20 septembre 2019
    Deux gouttes d’eau - Jacques Expert

    Une jeune femme, Elodie, est retrouvée morte, tuée à coups de hache, sa tête posée sur la table du salon.
    Sophie et Philippe ont eu leurs deux fils avec beaucoup de difficultés et très vite les enfants ont joué avec leur grande ressemblance. Au cours du livre, on revient très régulièrement sur le passé des deux garçons. Cela permet de casser le rythme de l’enquête et d’en apprendre un peu plus sur eux, leur entourage, leur connivence, leur union et soutien l’un envers l’autre.
    L’arrogance, la mauvaise humeur du divisionnaire Laforge sont désagréables à supporter tout le long du livre. Je ne sais pas si cela apporte quelque chose. Le commissaire divisionnaire Robert Laforge et son adjoint le commissaire Etienne Brunet ne vont pas sortir indemne de cette enquête. Le lieutenant Hervé Pauchon est décalé, non reconnu par l’autoritaire commissaire.
    Un très bon livre, un puzzle que l’on fait, refait, pour revenir au début !! L’auteur s’amuse à nous balader, à nous faire croire que nous pouvons être plus fort que la police. Bien sûr que l’on a découvert l’assassin. Et puis on repart à zéro parce que tout s’écroule.
    Quant à la fin du livre : alors ? Une suite ? On reste sur sa faim.

    https://vie-quotidienne-de-flaure.b...

    « Séparément, leurs enfants étaient des anges. Ensemble, ils devaient se l’avouer, ils prenaient des allures de démons. »

  • cortes paco 19 août 2019
    Deux gouttes d’eau - Jacques Expert

    Une intrigue sur le meurtre d’Elodie, les soupçons se portent sur Antoine son petit-ami mais celui-ci accuse son frère jumeau. Le problème qui bloque les gendarmes est de savoir qui a donc assassiné Elodie, les tests adn ne donnant pas de résultat car tous deux ont le même adn.

    Une intrigue qui personnellement comme souvent dans certains triller de Jacques expert aurait pu être mieux fini.

  • Litterature and co 11 juin 2019
    Deux gouttes d’eau - Jacques Expert

    Élodie Favereau est retrouvée assassinée… ou plutôt… massacrée à coup de hâche !

    La vidéosurveillance devant son appartement montre un homme, sa capuche tombe, et le verdict aussi : c’est Antoine Deloye, son petit ami. Du pain béni pour la brigade du divisionnaire Laforge.

    Mais un gros problème fait surface : Franck Deloye. Il s’agit du frère jumeau d’Antoine. En plus d’avoir le même ADN, et la même maladie leur privant d’empreinte digitale, ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Impossible donc de les différencier !! Même leurs parents n’y arrivaient pas.

    Au départ, j’étais sceptique (à tort !!) l’affaire me semblait sans grand intérêt, j’avais l’impression qu’elle allait se résoudre rapidement sans qu’on ait de doute.

    Finalement un thriller psychologique s’engage. L’un des deux jumeaux ment et manipule son monde. Mais lequel ? Qui est Franck ? Qui est Antoine ?

    Les questions se bousculent et vont diviser les enquêteurs.

    J’ai bien aimé, cependant je ne saurais qualifier la fin : une déception ou un coup de génie ? Qu’en avez-vous pensé ?

  • Killing79 9 avril 2019
    Deux gouttes d’eau - Jacques Expert

    Je connaissais Jacques Expert, homme de média multifonctions, je l’avais croisé à plusieurs reprises dans des salons mais je n’avais jamais eu l’occasion de lire un de ses romans. C’est maintenant chose faite !

    L’énigme de ce polar est vite dévoilée. On comprend très rapidement le dilemme auquel vont se confronter le commissaire Laforge et son équipe : seulement deux frères suspects identifiés pour un seul coupable. Si cela semble un peu léger comme intrigue au départ, l’auteur arrive à faire tenir le suspense tout au long du livre. En effet, en parallèle des investigations et interrogatoires menés par les enquêteurs, il nous entraîne dans des flashbacks angoissants qui affûtent notre vision de la situation. Le portrait des jumeaux se précise petit à petit. Et donc, plus l’affaire semble se simplifier dans le présent, plus elle apparaît compliquée avec les éléments du passé. On assiste alors à une histoire à tiroirs qui nous met sur des voies pour mieux nous dérouter et nous désarçonner à la fin.

    Toutes les briques de ce casse-tête sont parfaitement disséminées, au point que j’ai pensé plusieurs fois avoir résolu l’affaire avant de me rendre compte de mon erreur. Ce qui est vraiment efficace dans ce genre de livre, c’est que malgré le fait que l’on sache qu’on est manipulé, on tombe tout de même dans le panneau, avec plaisir en plus.

    Pour résumer, mon premier contact avec cet auteur a été assez réussi. Je n’ai pas lâché cette enquête très bien construite jusqu’au dénouement que j’ai trouvé original et tordu comme j’aime. Ce n’est pas de la littérature profonde, les personnages sont juste de passage mais avec son écriture simple, Jacques Expert sera le parfait compagnon pour les adeptes de polars qui tiennent en haleine jusqu’au bout.

  • jeanmid 5 avril 2019
    Deux gouttes d’eau - Jacques Expert

    On peut dire que le commissaire divisionnaire Robert Laforge est tombé sur un os . Une affaire qui semblait pliée d’avance va se transformer en véritable cauchemar pour le policier et son équipe de la PJ . En effet même si le visage de l’assassin qui a perpétré cet horrible meurtre d’une jeune fille a été rapidement identifié grâce aux caméras qui tapissent les rues principales dé Boulogne Billancourt celui-ci correspond à l’identité de deux frères jumeaux : les frères Deloye . Deux frangins qui se ressemblent comme deux gouttes d’eau : même visage , mêmes vêtements , même ADN , même coupe de cheveux ; des véritables clones qui usent et abusent de leur ressemblance au point de jeter la confusion dans l’esprit de ces flics pourtant aguerris . Alors qui est le véritable coupable ?
    Un très bon roman policier dont l’atout maitre est de reposer sur cette histoire originale de jumeau(x) assassin(s). L’auteur arrive parfaitement à jeter le trouble et à maintenir l’incertitude dans la tête du lecteur comme dans celles de leurs parents désemparés et du commissaire Robert Laforge et de son adjoint le commissaire Etienne Brune, sorte de Laurel et Hardy version policière .

  • lectures_criminelles 26 mars 2019
    Deux gouttes d’eau - Jacques Expert

    Deux frères identiques physiquement, mais deux personnes à part entière. Chacun accusant l’autre d’être un « jumeau maléfique », pervers narcissique qui manipule son monde, jusqu’à leurs propres parents. Fusionnels mais également rivaux, on apprend à les connaître au fur et à mesure de la lecture en suivant leur enfance, puis leur adolescence via des flashbacks, et les doutes qui devraient se dissiper sont encore plus présents. On ne sait plus qui est le « gentil jumeau », qui est l’autre, et le doute persiste. L’auteur a un don pour décortiquer la psychologie de ses personnages, surtout les âmes les plus sombres et perturbées. J’ai été baladée du début à la fin, penchant pour la culpabilité de Franck d’abord, puis d’Antoine, puis de Franck, sans réussir à avoir un avis tranché sur la culpabilité d’un des deux frères.

  • aureliethrilleretcompagnie 18 mars 2019
    Deux gouttes d’eau - Jacques Expert

    Très bon livre de Jacques EXPERT, comme tous ses livres d’ailleurs. Les nerfs sont mis à rude épreuve pendant cette lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.