Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Dévotion - Dean Koontz

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

" Ce nouveau thriller, touchant autant qu’effrayant, confirme que Dean Koontz est bien le maître du genre. " Booklist
Woody Bookman, 11 ans, n’a pas dit un mot depuis sa naissance. Pas même quand son père est mort dans un prétendu accident. Mais pour Megan, sa mère, le plus important est que son fils autiste, doté d’une intelligence supérieure, soit heureux.

Woody, lui, est persuadé qu’un laboratoire se livrant à des expériences génétiques secrètes et ultrasensibles est responsable de la mort de son père. Et que la menace se rapproche désormais de lui et de sa mère.

Avec l’aide de Kipp, un golden retriever télépathe, Woody va tenter de stopper l’être maléfique tapi dans l’ombre...

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

Galerie photos

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 8 octobre 2021
    Dévotion - Dean Koontz

    Megan est la mère du jeune Woody qui présente des signes autistiques et une intelligence hors norme, elle fait son possible pour lui apporter tout son amour alors que le petit garçon de onze ans, ne parle pas et pense que la mort de son père n’a rien d’accidentelle. Et il n’a peut-être pas tort, le danger semble se rapprocher de la petite famille en même temps que la vérité. Heureusement comme souvent dans les romans de Dean Koontz, il y a des chiens, à qui il donne une place importante. Ici, c’est Kipp un golden retriever surdoué et très dévoué, capable de beaucoup plus qu’un autre chien, j’ai beaucoup aimé la connexion entre l’enfant et le chien. En lisant ce thriller on replonge direct dans les années 80 avec des thèmes chers à l’auteur comme la corruption, le complot mais aussi un style qui évolue entre du pur thriller et de l’horreur (oui, certaines scènes sont violentes, soyez prévenus) sans omettre une touche de fantastique transhumanisme et de surnaturel. Il est aussi capable de tendresse et de poésie ou de nous révéler la noirceur des êtres humains, je pense notamment à une scène forte où j’ai vraiment eu peur pour Woody. J’ai eu plus de mal avec le choix de l’auteur de nous redire encore et encore les mêmes informations, personnellement une fois m’aurait suffit mais non, c’était au final trop répétitif pour me garder calme. Les personnages en dehors de Woody, Megan et Rosa m’ont aussi semblés peu attractifs et surtout manichéens, les méchants sont vite repérés comme tels. Côté toutous, l’auteur connaît bien leur nature profonde, leur loyauté et l’amour qu’ils peuvent nous donner et là j’en redemande. Un final qu’on peut apprécier ou pas tant il s’agence à la perfection trop peut-être. Bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.