Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

J’ai tué Jimmy Hoffa - Charles Brandt

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Peindre des maisons, c’est la spécialité de Frank Sheeran, dit L’Irlandais, homme de main de la pègre. La peinture, c’est le sang qui gicle sur les murs quand un homme est liquidé. Américain d’origine irlandaise, il a appris à tuer pendant la Seconde Guerre mondiale. Il entre au service de Russell Bufalino, boss d’une grande famille mafieuse, et devient un solide soutien de Jimmy Hoffa au sein des Teamsters, le très influent syndicat des camionneurs. À l’époque, Bobby Kennedy, ministre de la Justice dédié à éradiquer le crime organisé, qualifiait Hoffa d’« homme le plus puissant du pays, après le Président ». Lorsque Bufalino ordonne la mort de Hoffa, le 30 juillet 1975, L’Irlandais s’exécute, conscient que son refus lui coûterait sa propre vie.


Ce récit est le fruit de cinq ans d’interviews réalisées peu avant le décès de Frank Sheeran en 2003. L’Irlandais livre pour la première fois des révélations fascinantes sur la mystérieuse disparition de Jimmy Hoffa et sur d’autres assassinats tout aussi célèbres dont celui de John F. Kennedy. Un véritable travail d’investigation à travers lequel Charles Brandt nous propose un portrait sombre et haletant rivalisant avec les plus grands romans noirs.

Galerie photos

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.