Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

L’échange - Rebecca Fleet

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

15 #AvisPolar
11 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Quand Caroline et Francis reçoivent une offre pour échanger leur appartement de Leeds contre une maison en banlieue londonienne, ils sautent sur l’occasion de passer une semaine loin de chez eux, déterminés à recoller les morceaux de leur mariage. Mais une fois sur place, la maison leur paraît étonnamment vide et sinistre. Difficile d’imaginer que quelqu’un puisse y habiter.
Peu à peu, Caroline remarque des signes de vie, ou plutôt des signes de sa vie. Les fleurs dans la salle de bains, la musique dans le lecteur CD, tout cela peut paraître innocent aux yeux de son mari, mais pas aux siens. Manifestement, la personne chez qui ils logent connaît bien Caroline, ainsi que les secrets qu’elle aurait préféré garder enfouis.
Et à présent, cette personne se trouve chez elle...

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Galerie photos

spip-slider
slip-bandeau

Vos #AvisPolar

  • Selene Raconte 11 avril 2021
    L’échange - Rebecca Fleet

    Les échanges de maisons, afin de prendre des vacances à moindre coût, sont assez courant et de nombreux sites permettent d’organiser ces trocs temporaires. Pas de quoi s’inquiéter donc.
    C’est en tout cas ce que pensais Caroline qui a bien besoin de vacances pour renouer avec son mari après quelques années difficiles.
    L’histoire alterne entre trois points de vues : Caroline, son mari Francis et le mystérieux occupant de leur maison, ainsi qu’entre deux périodes : le passé en 2013 et le présent en 2015.
    En 2013, Caroline doit composer avec un bébé de deux ans, un mari toxicomane et l’attirance irrésistible qu’elle ressent pour l’un de ses collègues.
    En 2015, Caroline et Francis semblent repartir sur de nouvelles bases, mais on sent que la confiance n’est pas complètement rétablie et que de nombreux non-dits existent encore entre eux.
    J’ai eu beaucoup de mal à supporter Francis. Certes la toxicomanie est une maladie et, s’il n’y avait eu que cela, l’attitude impatiente et exaspérée de Caroline à son égard me l’aurait rendu plutôt sympathique. Cependant, Francis garde tout de même beaucoup de sa lucidité et chacun des mots qu’il adresse à sa femme est destiné à l’humilier ou la faire souffrir.
    De plus, j’ai trouvé extrêmement déplacé de sa part de reprocher son incartade à sa femme quand on considère ce qu’il lui a fait subir.
    Caroline, elle, est méfiance. De toute évidence, elle ne croit pas à 100% à la guérison de son mari. Celui-ci lui a sans doute fait trop de promesses du même acabit qui n’ont pas été tenues, ou pire qui n’ont été faites que pour endormir sa vigilance, pour qu’elle se laisse aller sans réserve.
    Les informations sur le passé de Caroline, ainsi que sur le présent, nous sont distillés au compte-goutte, provoquant une tension grandissante pour le lecteur.
    Plus on en apprend et plus on a envie de savoir ce qu’il se passe.
    Et quand on croit avoir tous les éléments… bam !... une nouvelle révélation remet tout en question.
    J’ai vraiment adoré l’atmosphère de ce roman. Si la tension est présente dans le récit situé en 2015, elle l’est tout autant en 2013, quoique pour d’autres raisons.
    J’ai cependant été un peu déçue par la fin.
    Après toute cette tension, cette angoisse qui est montée en moi en même temps qu’elle montait chez Caroline, je m’attendais à une fin un peu plus explosive. J’ai eu l’impression d’un soufflé sorti trop tôt du four.
    Ce n’est pas en soi une mauvaise fin. C’est même une fin plutôt logique. Mais je voulais plus que cela.
    Malgré cette petite déception, j’ai vraiment aimé ma lecture pour toute cette tension psychologique qui s’en dégage.

  • leslecturesdecaroline 5 avril 2021
    L’échange - Rebecca Fleet

    Avis mitigé sur ce thriller psychologique. A la lecture du résumé, je m’attendais à quelque chose de plus palpitant et angoissant, l’intrigue reste finalement assez classique et j’ai trouvé les personnages un peu trop froids.

    Toutefois, ce roman se lit facilement, l’écriture est fluide et les chapitres courts alternant passé/présent pour dévoiler peu à peu les secrets enfouis et comprendre qui est la personne qui loge chez Caroline font que le lecteur a envie de connaître la suite et il y a quelques retournements de situation intéressants.

  • LesRêveriesd’Isis 8 octobre 2020
    L’échange - Rebecca Fleet

    Ce roman met un scène un couple, Caroline et Francis, qui reçoit un mail pour un échange de maison. Ils partent donc profiter d’une semaine de vacances, pour se retrouver et consolider leur couple. Mais peu à peu, des détails troublent Caroline et lui rappellent un passé qu’elle voudrait oublier. Cette maison est à la fois vide, neutre et, paradoxalement, terriblement familière et inquiétante. Qui vit là ? Qui occupe leur propre appartement pour cette semaine de vacances ? Quelles intentions l’animent ? Finalement, les secrets de chacun éclateront-ils ?

    Dans ce roman, deux temporalités s’unissent de manière particulièrement pertinente : le moment présent, où Caroline et Francis partent en vacances, et quelques années auparavant, un temps de crise dans leur couple, qui a failli les mener à la rupture. Ces deux temporalités s’entrelacent et s’enchevêtrent jusqu’à nous perdre, distillant suffisamment d’indices pour nous laisser croire que nous avons compris l’histoire, et en retenant encore assez pour nous duper et nous surprendre par la suite. J’ai apprécié cet art du saupoudrage : l’autrice nous en donne juste assez pour que nous nous sentions sûrs de nous, pour que nous imaginions avancer, et en réalité, ce qu’elle ne nous dit pas est encore plus signifiant que ce qu’elle nous confie… car ce sont dans ces détails que se trouvent des éléments clef pour la chute du récit. La structuration d’ensemble du roman est donc efficace, et alors que je croyais l’histoire cousue de fil blanc, j’ai été surprise.

    Malheureusement, ma surprise a été de courte durée, et je trouve que la fin s’étire un peu, on perd l’effet de choc et de chute lié la révélation pour raconter sur la suite, les mois qui suivent et qui, finalement, sont moins riches, moins denses. Cette clôture n’était finalement pas aussi percutante que je l’aurais voulue.

    Les personnages sont intéressants dans l’ensemble. Caroline se débat avec ses souvenirs, son passé, qu’elle veut enfouir. Durant un très long laps de temps, nous croyons aux atermoiements d’une femme malheureuse dans son couple, avant que le drame ne s’étoffe. Soyons honnêtes, Caroline m’a considérablement agacée par moments, et, malgré tout ce qui lui arrive, malgré son caractère torturé, je n’ai pas réussi à me sentir proche d’elle. Francis, son mari, est quant-à-lui, moins fouillé, mais cela s’explique aisément puisqu’il n’est pas un personnage central, en soi, rien d’étonnant. Carl et Amber sont des personnages efficaces aussi : les fausses pistes sur lesquelles l’autrice nous entraîne floute sans cesse leur portrait, et nous avons des personnages mouvants, tantôt cruels, tantôt victimes. Je trouve l’idée assez séduisante : tout ce que nous savons d’eux est lié à la perception d’un autre. Cela reste donc très partial et partiel. Tous ces éléments : la subjectivité, la part d’ombre, les remords d’une femme qui semble sombrer peu à peu entretiennent le quasi huis-clos qui se fait jour sous nos yeux.

    Enfin, je suis moins séduite par la rapidité du récit. En effet, comme il s’agit ici d’un thriller psychologique, l’action se fait relativement lente, et les méandres de l’esprit sont privilégiés, oscillant entre projections, interprétations, suppositions et plongée dans les souvenirs. Du coup, peu de choses avancent concrètement dans la résolution du mystère. De plus, il y a un certain nombre de passages qui évoquent le quotidien de Caroline et de son couple, leurs soucis, leurs stratégies respectives pour les affronter (ou les fuir !) et je dois reconnaître que l’on flirte alors avec une question littéraire qui m’attire et le plaît moins. Cela m’a un peu refroidie, moi qui attendais un thriller dense, compact, plein de suspense.

    Vous l’aurez compris, il s’agit d’une lecture en demi-teinte pour moi. Objectivement, l’Echange est un bon roman, et nul doute que les amateurs de thriller psychologique y trouveront de quoi les satisfaire. Mais pour moi, cela a manqué de nerfs, de tension et la part « vie de couple » a été un peu trop marquée.

  • Miss.Amends 27 juillet 2020
    L’échange - Rebecca Fleet

    Un petit polar psychologique sans grande originalité mais sans prétention non plus..
    Parfait pour se divertir sans se prendre la tête sur un weekend ^^
    Malgré les facilités et ressemblances avec d’autres œuvres similaires (je pense à La fille d’avant), je lui ai mis cette note car je l’ai fini très vite et ai été happée par ce petit côté addictif que l’on ne contrôle pas et qui nous tient jusqu’à la dernière page 😊

  • Leratquilit 5 juin 2020
    L’échange - Rebecca Fleet

    Je suis une fan absolue de thrillers psychologiques et domestiques et j’avais entendu parler de ce thriller - la quatrième de couverture était très prometteuse et j’avais hâte de lire ce bouquin, avec mon groupe de Lecture Commune . Malheureusement, dès les premiers chapitres, j’ai trouvé le rythme lent, les personnages pas forcément attachants (qui n’a pas eu envie de secouer Francis !), l’histoire un peu stagnante et bourrée de clichées (la femme volage car son mari ne lui apporte plus d’attention, a des addictions …). J’ai donné sa chance au roman jusqu’au bout. Je voulais essayer de trouver ce petit truc qui m’avait tant donné envie de lire ce bouquin. le sujet original m’avait beaucoup attiré, mais eu l’impression tout au long du roman de passer à côté de quelque chose. J’ai trouvé ce roman plein de potentiel inexploité ... J’aurai souhaité que les personnages soient plus creusés, que le contexte soit plus développé (on nous parle beaucoup de la relation volage entre Caroline et Carl, mais au final ce n’est pas ça l’histoire). J’ai tout de même apprécié le semblant de suspens autour d’Amber, et j’ai été surprise de la révélation autour de son personnage, mais c’est ensuite retombé comme un soufflé.
    Etant fan absolue de ce type de thriller, j’en attendais naturellement beaucoup de cette lecture. Je laisse le bénéfice du doute à l’auteure, peut-être que ses prochains romans seront mieux… Je n’aime pas délaisser un livre, mais je pense qu’il faut aussi dire quand on n’a pas aimé, et pourquoi.

  • bonne_heure_litteraire 12 décembre 2019
    L’échange - Rebecca Fleet

    .
    J’ai fini ce thriller et franchement j’ai adoré ! ❤
    .
    Je suis sûrement très bon public de thriller car à aucun moment je ne devine ce qui se trame ! 🤷‍♀️
    .
    Là encore, je ne m’attendais pas à ça, je n’ai pas vu venir ce qui arrivait et la surprise fut grande ! 😱
    .
    La narration se fait principalement par le personnage principal bien que parfois 2 autres personnes distinctes prennent la parole, et ce dans un temps présent ainsi que par des retours dans le passé mais ça reste clair, la lecture se fait simple et l’histoire est bien menée.
    .
    J’avais vu des avis mitigés sur ce roman mais je voulais me faire ma propre opinion et à mon sens c’est un très bon thriller 👌

  • Morgane 15 mai 2019
    L’échange - Rebecca Fleet

    Une héroïne aux relations intrigantes, des rebondissements savamment révélés par l’auteur, des personnages tous très mystérieux... En revanche, j’ai moins apprécié le côté limite "happy end" et les révélations parfois mal amenées et qui ont entraîné un peu de confusion...

  • VALERIE FREDERICK 8 mai 2019
    L’échange - Rebecca Fleet

    Voilà un thriller que je qualifierai sans aucun doute d’efficace ! Jamais je ne me serais attendue à un tel dénouement après en avoir lu le début !
    L’auteure nous fait ici naviguer entre deux époques (2012 et 2015) et trois points de vue.
    Nous avons tout d’abord le couple formé par Caroline et Francis, qui bat de l’aile malgré la présence de leur adorable petit garçon, Eddie. Francis est un thérapeute spécialisé dans le traitement et le suivi de patients affectés par des difficultés de couples ou de famille. Cela ne l’a pas empêché de devenir accro aux petites pilules qui lui permettent de planer l’essentiel de son temps, au point d’oublier qu’il a un job et une famille.
    Nous avons ensuite Carl Jackson, l’amant de Caroline, un collègue plus jeune qu’elle qui lui permet de se sentir à nouveau femme, et qui plus est, une femme désirée.
    Puis nous avons un narrateur, inconnu durant les deux premiers tiers du récit et dont on devine qu’un passage à l’acte de sa part sera forcément terrible : " Ce sera pareil. Sale et désagréable. C’est ainsi que ça doit se passer, car telle est ma volonté".
    Le passage d’un point de vue à l’autre apporte une vision progressive des évènements qui ont donné naissance à l’intrigue principale. Les nombreux rebondissements ne laissent en aucun moment présager de l’issue de cette histoire qui, avec pour point de départ un échange de domicile le temps d’une semaine de vacances, annonce une tragédie bien plus grave qu’on ne pouvait soupçonner.
    Une sacrée maîtrise du suspens !

  • Ju lit les Mots 11 mars 2019
    L’échange - Rebecca Fleet

    Une 4ème de couverture qui promet du lourd avec ce couple qui décide d’échanger sont appartement londonien, contre une maison à Leeds. Cet échange, très à la mode aujourd’hui, promet des vacances à bas pris. Des vacances pour se retrouver et sortir du train-train qui empoisonne le quotidien.

    Un thriller psychologique qui démarre lentement, avec une drôle d’atmosphère entre ce couple, mais également dans cette maison à la décoration minimaliste, qui va peu à peu paraître oppressante… La présence de plusieurs objets, fait basculer les réflexions de cette femme, en qui on ne voit qu’une femme meurtrie…

    L’alternance des chapitres entre le passé et le présent, installe une atmosphère sombre et délétère qui ne fera qu’accentuer et accélérer les souvenirs. Et ce sont justement ces souvenirs qui sont le nœud de cette histoire manichéenne.

    Toute l’histoire repose sur le machiavélisme d’une seule personne. Et même si l’auteur tarde à révéler certaines pistes, l’ambiance est posée et on a envie de savoir ce que l’auteur veut nous dire.

    Ce que je regrette le plus dans cette lecture, c’est qu’il faut attendre beaucoup plus de la moitié pour enfin être mis sur la piste et apprécier le choix de cette intrigue en toile d’araignée.

    L’auteur a vraiment réussi cet aspect du thriller psychologique, où c’est le lecteur qui est pris entre les toiles et c’est en fait peu à peu que l’on arrive à démêler l’intrigue.

    Alors oui, c’est long à se mettre en place, mais le parti-pris de l’auteur est que le lecteur découvre l’intrigue et la dénoue, au rythme du personnage principal. Et c’est là que réside la construction différente que propose l’auteur.

    Dans un thriller, le lecteur a souvent de l’avance sur les personnages, alors que là, tout réside dans la simultanéité des découvertes par le personnage principal et le lecteur. Et c’est certainement cela qui m’a déstabilisé.

    C’est donc un thriller machiavélique, humain, construit comme une toile d’araignée, dont le lecteur appréciera la complexité, malgré le manque de rythme. Mais après tout, l’araignée met du temps à construire avant de révéler toute la beauté de sa construction.

  • AUFILDESPAGES 27 février 2019
    L’échange - Rebecca Fleet

    Commencé a 22h et impossible de le lâcher avec la clap final à 1h du mat ’ autant dire que ce bouquin est un vrai Page-turner !
    Dès le début l’auteure nous embarque et vraiment j’ai ADORE !

    Le spitch de départ : Echange maison/appart pour les vacances ;) et c’est l’occasion pour Caroline de partir avec son mari Francis et remettre à stable leur couple qui bat de l’aile. Les voilà donc à Londres dans une maison cosy très cosy, très vide, très impersonnelle ... qui va vite mettre mal à l’aise Caroline et qui va la renvoyer sur ses vieux démons et sa liaison avec son collègue.

    Sans trop dévoiler il s’agit d’abord d’une belle histoire d’amour mais pas que ... on est vraiment dans le thriller psychologique a 100% ... ambiance malsaine remplie d’émotions.

    Et Là un clic, on tourne une page et un renversement de situation, un chamboulement que le lecteur ne peut voir venir et qui m’a complètement abasourdie.
    J’ai eu les larmes aux yeux sur la fin, je me suis vraiment attachée à Caroline, à Francis mais surtout à Carl ... Bref un vrai coup de coeur pour moi <3

  • Loudiebouhlis 26 février 2019
    L’échange - Rebecca Fleet

    Dans ce roman, on suit Caroline et Francis, un couple en reconstruction. Des soucis de couple qui sont assez courant, banales je dirais même. Pour cela, quoi de mieux que de confier leur petit garçon à sa grand-mère et de partir en vacances en échangeant sa maison avec une autre personne. Pendant que Caroline et Francis arrive dans une petite maison de banlieue pour leur vacance, un ou une inconnu(e) se retrouve chez eux. Mais cet(te) inconnu(e) n’est pas si bienveillant qu’ils pouvaient le penser. 

    Selon moi, c’est plus un roman psychologique qu’un thriller psychologique. L’intrigue est plutôt bonne, bien qu’il y ait un peu trop de stéréotypes dans les personnages et leur personnalité. J’ai été cependant complètement happé par ce livre et par le suspense qu’il suscite. Francis est un drogué qui à littéralement fichu son couple en l’air. Caroline est une femme qui se sentant totalement délaissé par son époux, est clairement aller voir ailleurs. Le livre est bercé par ces deux événements majeurs, ils sont le fondement de l’intrigue. Malgré cette simplicité apparente, la plume de l’auteur est bien faite, elle captive. On se prends à l’histoire, se laissant emporter totalement. J’ai été un peu agacée par les longueurs des passages concernant le couple Francis/Caroline. Ce couple tourne en rond. Et ça a agace le lecteur. 

    Les chapitres sont courts, rythmés, comprenant en alternance, les points de vue de Caroline sur différentes années, et de Francis. C’est probablement la construction du roman qui m’a fait l’aimer, plus qu’autre chose. A posteriori, je me rends compte que le coup de coeur ressenti en finissant le roman, ne l’est finalement plus a l’heure actuelle. C’est cependant une excellente lecture, captivante, avec une fin qui a été inattendu pour moi. 

  • Happy Manda Passions 15 février 2019
    L’échange - Rebecca Fleet

    Un premier thriller vous êtes sur ? Roman totalement maîtrisé ! La narration est fluide, les éléments dévoilés au compte goutte nous mettent l’eau à la bouche et rendent la lecture addictive rapidement.

    La fin ? je l’ai vue se dérouler comme un jolie tapis rouge mais pas cette ultime conclusion, un piège qui se referme. Pénetrez dans ce roman et tenter d’en sortir indemne.

    Caroline et Francis ont vécu des difficultés dans leurs couples, quoi de mieux pour se rapprocher et faire la paix qu’un départ en vacances, et pourquoi ne pas échanger leur maison, concept à la mode et dépaysant. A peine ont ils pris possesion des lieux que Caroline ressent un certain malaise. Elle se sent observée, trouve des signes de son ancienne vie évidents. Qui l’espionne et surtout dans quel but ?
    L’ombre de Carl, son ex amant, semble roder ? La suspicion l’angoise montent crescendo, et la votre aussi.

    Un roman qui devient rapidement un page turner, on plonge on est englouti avec une facilité déconcertante. L’atmosphère malsaine et hostile est ressentie de plus en plus fortement.

    Un thriller psychologique qui ne vous laissera pas indifférent, vous aurez envie de fuir mais à la fois de connaitre la vérité, toute la vérité.
    Je me suis fait prendre au piège et j’ai adoré ça.

    Le hasard n’existe pas et ça vous allez le comprendre à vos risques et périls tout comme Caroline.
    Lecture que je recommande.
    https://happymandapassions.blogspot.com/2018/10/lechange-fleet-avis-chronique.html

  • Saveur Littéraire 21 janvier 2019
    L’échange - Rebecca Fleet

    Une histoire banale aux premiers abords : une femme et son mari, un couple qui ne va malheureusement pas bien du tout car le mari est toxicomane. Tout ça vire à une adultère que nous suivons dans son cheminement. Mais, l’histoire se révèle ne pas être si banale que ça ! On suit tour à tour le point de vue de Caroline et Francis, les époux dont la vie de couple va mal, et le point de vue du fameux personnage mystère qui habite temporairement chez eux.

    Malgré le peu d’action qu’il y a, car on découvre seulement comment on est arrivés à cette situation, le roman ne perd pas son effet « page turner ». Et comment finit-elle, cette histoire qui vire au drame ? D’une manière réaliste, avec pour seul regret celui de ne pas savoir si elle donne tout à fait satisfaction, alors qu’il aurait pu y avoir un chouia plus.

    L’écriture est très agréable malgré quelques répétitions sur les états d’âme de Caro’. Un peu de mal à m’attacher aux personnages principaux, c’est Sandra qui récolte ma compassion ! Un très bon roman, qui me fait un peu penser à "La fille du train", j’aime et je recommande, plus pour le côté psychologique que pour l’action.

  • lesmotsdelau 21 octobre 2018
    L’échange - Rebecca Fleet

    Il fait beau, il fait chaud, c’est l’été, vous rêvez de vacances ? Alors j’ai là votre solution idéale... Que diriez-vous de voyager loin de chez vous pendant une semaine à moindre coût ? Si, si ! Cela est possible ! Pour cela, il vous suffit « juste » de procéder à un léger échange de clé de votre maison, avec un inconnu... Je remercie chaleureusement, les Éditions Robert Laffont pour l’envoi de ce livre.

    Caroline et Francis forment un couple qui se trouve être malheureusement en pleine tourmente. Afin de sortir de leur quotidien routinier et conflictuel à moindres frais, Caroline va faire appel à un service internet d’échange de domicile, en espérant que cela donnera à leur couple, fragilisé depuis quelques années, l’occasion de se retrouver.
    Pour parfaire leur réconciliation, ils vont confier leur petit garçon à la maman de Caroline. Ils vont ainsi prendre la route pour emménager dans une maison de quartier située à Everdene Avenue à Chiswick. Mais une fois sur place, ils y trouvent une maison froide, à l’intérieur vide, comme si personne ne semblait habité là. Caroline n’est pas à l’aise dans cette habitation, et bien vite d’étranges situations vont se produire et refaire surface dans sa vie. Ce qui engendrera de profonds souvenirs qu’elle aurait préféré garder dans l’oubli... de précieux secrets que semble très bien connaître le mystérieux propriétaire de cette maison.
    Mais qui se cache derrière cet échange et que lui reproche-t-on exactement ... ?

    Pour être honnête, ce livre n’est pas un coup de cœur, certes il est plaisant à lire, mais je le trouve pour ma part, très prévisible. Nous sommes ici avec un roman 100% psychologique, qui est l’un de mes genres littéraires préférés. Ce qui explique peut-être que je suis plus sévère sur ce genre de lecture. Je m’attends toujours à beaucoup de choses, et là sur ce livre-ci, la magie n’a pas eu lieu.
    Cette lecture m’a beaucoup fait pensée à un autre livre du même style qui est « La fille d’avant » de J.P Delaney, qui m’avait laissée avec ce même sentiment. Nombreux sont les flashbacks, plusieurs années vont être arpentées au fil du récit. De même que les protagonistes, qui vont intervenir dans les différents chapitres, qui vont nous amener chacun, un point de vue différent à l’histoire.
    Entre l’année 2012 et 2015, la vie de Caroline va se trouver marquée par des choix qu’elle devra assumer. Elle va être à un tournant décisif, et nous allons découvrir ce pan de vie. Amour, sexe et addictions vont faire partie du lot de cette spirale infernale.

  • Mes évasions livresques 12 octobre 2018
    L’échange - Rebecca Fleet

    L’échange est le premier roman de Rebecca Fleet. Un thriller psychologique, idéal pour les vacances : sans prise de tête et rapide à lire.

    Beaucoup de suspense dans ce roman qui nous plonge entre passé et présent pour mieux anticiper ce que le roman nous propose.

    Un thriller parfait pour l’été car il faut reconnaître que bien quelques rebondissements soient bien trouvés, l’intrigue ne sera peut être pas assez forte pour les lecteurs trop exigeants.

    Toujours est-il que pour moi, ce fut le bon moment pour le découvrir et que j’ai passé un délicieux moment de lecture avec ce thriller que j’ai dévoré en quelques heures.

    Caroline et Francis s’offre une semaine de vacances pour recoller les morceaux d’un mariage qui bat de l’aile depuis plusieurs années.
    En utilisant un site d’échange de résidences principales, ils vont se retrouver dans une maison très impersonnelle où les seuls éléments rappellent d’anciens souvenirs à Caroline qui aimerait les occulter.

    De plus en plus intriguée par la personne qu’elle pense être chez elle du coup, elle va se rendre compte qu’elle n’est pas du tout dans cette maison par hasard et cela va la replonger dans un passé qu’elle s’était efforcée d’oublier et qui risque de mettre en péril les efforts pour reconstruire son couple.

    Un thriller psychologique qui ne vous offrira pas de véritables frissons mais dont le suspense vous happera tout du long.

    Une sympathique évasion livresque :)

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.