Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

L’unique goutte de sang - Arnaud Rozan

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Quand, dans le sud des Etats-Unis, la plupart des médecins refusaient de soigner les Noirs et que le lynchage restait une pratique courante...
Un pan glaçant de l’histoire américaine, évoqué de façon magistrale.

Au coeur du Tennessee des années vingt, Sidney, un adolescent noir, se retrouve pris au piège du désir de deux jeunes filles blanches qui provoquent le massacre de sa famille en l’accusant à tort.

Pourquoi un shérif adjoint a-t-il pris le risque de lui épargner le lynchage ? Dans cette Amérique où n’avoir qu’une seule goutte de sang noir expose au danger, Sidney est-il pour autant sauvé ?
Quand le jeune homme reprend ses esprits après les horreurs vécues, sa mémoire s’est effacée.
Un lien étrange l’unit néanmoins à ce policier et à un mystérieux garçon, qu’il va désormais suivre comme son ombre dans une tragique odyssée. Car un tourbillon de violence poursuit implacablement Sidney, des émeutes de l’été sanglant de Chicago jusque dans l’Arkansas, sous fond de blues de Bessie Smith, sœur exilée du Sud.

Dans cette quête de ses racines, quel rôle vont jouer Robert Abbot, porte-parole de la cause des Noirs, Alma, la jeune aveugle, Lewis, l’ancien esclave, et les âmes tourmentées de Harlem ?

Mesure-t-on à quel point des liens de sang se sont créés au cœur de la haine entre les Noirs et les Blancs, de génération en génération, au-delà de l’inimaginable ?

source : édition Plon

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 2 septembre 2021
    L’unique goutte de sang - Arnaud Rozan

    Croyez moi, il ne faisait pas bon être noir dans le Tennessee des années vingt. C’est en suivant l’histoire du jeune Sydney que l’on redécouvre la force de la haine des blancs pour les noirs. Il faut dire que c’est dans cet Etat que le Ku Klux Klan, société secrète terroriste suprémaciste blanche à vu le jour en 1866. Le scénario de départ s’il ne brille pas par son originalité (on retrouve un postulat similaire dans La ligne verte), reste efficace. L’injustice, la violence nous explose à la figure alors que Sydney accusé d’un crime qu’il n’a pas commis voit sa famille se faire massacrer, dans des conditions inhumaines, il en restera profondément traumatisé. Un des adjoints du shérif pourtant lui sauve la vie en lui évitant d’être lynché et comprendre pourquoi a été un de mes moments préférés du livre. L’histoire nous fait voyager jusqu’à New-York au cœur de Harlem quartier noir par excellence. Les personnages secondaires sont nombreux et sont le fil rouge de l’évolution de Sydney, on y croise Robert Abbott fondateur de l’hebdomadaire afro-américain Chicago Defender. Tout le long du livre j’ai eu le sentiment que Sydney pouvait être une bombe à retardement et que certainement, il n’y aurait pas de happy-end. L’auteur met en place, méthodiquement ses pions et le jeu comme dans une tragédie n’a plus qu’à se dérouler sans que personne n’y puisse rien changer. Une écriture sans pathos alors que les évènements relatés sont parfois à la limite de l’insoutenable. Mais aussi des moments de poésie pure notamment lorsque l’on traverse les générations et que la voix des ancêtres se fait entendre. Tous cela sur fond de blues porté par la voix de Bessie Smith, ambiance rétro assurée. Un coup de cœur pour ce roman qui apporte une surprise en lien avec l’art dans les « remerciements », je n’en dis pas plus, juste que cela apporte un éclairage nouveau sur le titre des chapitres qui était une énigme pour moi. Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2021/08/31/39111975.html

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.