Scènes de crime - Jacques Expert

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

60 petites histoires qui sont autant d’énigmes policières vécues, du Moyen Age à nos jours
Une rencontre hallucinante avec des hommes et des femmes dont l’intelligence s’est mise au service du mal
Chaque crime de sang commis par chaque meurtrier célèbre est un mystère entouré des brumes de l’angoisse. Pourquoi ? Comment ? Et surtout, plus terrible encore : ce crime aurait-il pu rester impuni ? Qu’est-ce qui a fait qu’il a été jugé, entre tous les autres jamais élucidés ? Car, dans la réalité, au contraire de la fiction policière, la chute n’est pas écrite d’avance, et les mobiles comme les modes opératoires demeurent parfois incompréhensibles longtemps après la disparition du coupable. On comprend alors que chaque histoire vraie racontée par Jacques Expert dans Scènes de crime emporte le lecteur dans un univers plus impressionnant que le plus impressionnant des thrillers.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.