Souvenirs effacés - Arno Strobel

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

6 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

L’enlèvement de son fils... Sa fuite nocturne a travers le parc... Le coup sur la tête... A son réveil d’un coma de deux mois, Sibylle a l’impression de se souvenir de tout. Elle a 34 ans, vit avec son mari dans une ville voisine.
Étrangement, le médecin a son chevet lui assure qu’elle n’a jamais eu d’enfant. Sibylle décide alors de fuir l’hôpital en pleine nuit pour rentrer chez elle.
Une automobiliste stoppe et la raccompagne jusqu’a son domicile. Mais, lorsque son mari ouvre la porte, il ne la reconnaît pas, malgré les détails intimes qu’elle lui livre.
A qui Sibylle peut-elle faire encore confiance ? Et qui est-elle vraiment ?
Avec Souvenirs effacés, le thriller qui l’a propulse au premier rang des maîtres allemands du suspense, Arno Strobel signe un roman qui vous fera douter de tout, jusqu’au bout.

Vos #AvisPolar

  • Laure Manda Marie 2 juillet 2018
    Souvenirs effacés - Arno Strobel

    Un thriller qui ne démérite pas, trépidant et m’a tenu en haleine jusqu’à la dernière ligne.
    https://happymandapassions.blogspot.com/2018/07/souvenirs-effaces-arno-strobel-by-laure.html

    Un véritable scénarios ce livre, j’ai vécu sa lecture comme j’aurais regardé un film, je voyais les images se dérouler au fur et à mesure que l’intrigue se construisait. Impossible à lâcher il me fallait comprendre à tout prix ce qui était arrivé à Sibylle Aurich.

    L’auteur ne va pas s’attarder sur des pages et des pages de présentation, c’est directement que nous entrons au cœur de l’histoire. Une jeune femme se réveille après un coma par traumatisme crânien de 2 mois, dans une étrange chambre d’hôpital avec un médecin tout aussi étrange dont les propos ne la rassurent pas. Sa mémoire semble intacte, elle est Sibylle Aurich maman du petit Lukas qui vient d’être kidnappé et qu’il faut à tout prix retrouver.

    Mais quand tout et tous lui disent qu’elle n’est pas Sibylle et que Sibylle n’a jamais eu d’enfant à qui va t’elle pouvoir se fier, à ses proches qui la rejettent ? à sa mémoire emmêlée ? à son instinct de mère ? Nous allons la suivre dans sa fuite à la recherche de son fils et de son identité.

    Une quête identitaire stressante à souhait, on tourne les pages et on reconstruit l’histoire en même temps que l’héroïne. Comme elle je me suis sentie perdue face à cette mémoire et aux faits contradictoires. L’auteur sait intriguer, même si l’on devine assez vite le comment et le pourquoi, il continue à pousser notre questionnement, ouvrant d’autres possibilités, amenant des réponses plus approfondies à notre raisonnement. Le tout s’imbrique à la perfection dans des chapitres courts qui donnent un réel plaisir à passer de l’un à l’autre.

  • Laure Manda Marie 2 juillet 2018
    Souvenirs effacés - Arno Strobel

    Un thriller qui ne démérite pas, trépidant et m’a tenu en haleine jusqu’à la dernière ligne.
    https://happymandapassions.blogspot.com/2018/07/souvenirs-effaces-arno-strobel-by-laure.html

    Un véritable scénarios ce livre, j’ai vécu sa lecture comme j’aurais regardé un film, je voyais les images se dérouler au fur et à mesure que l’intrigue se construisait. Impossible à lâcher il me fallait comprendre à tout prix ce qui était arrivé à Sibylle.

    L’auteur ne va pas s’attarder sur des pages et des pages de présentation, c’est directement que nous entrons au cœur de l’histoire. Une jeune femme se réveille après un coma par traumatisme crânien de 2 mois, dans une étrange chambre d’hôpital avec un médecin tout aussi étrange dont les propos ne la rassurent pas. Sa mémoire semble intacte, elle est Sibylle Aurich maman du petit Lukas qui vient d’être kidnappé et qu’il faut à tout prix retrouver.

    Mais quand tout et tous lui disent qu’elle n’est pas Sibylle et que Sibylle n’a jamais eu d’enfant à qui va t’elle pouvoir se fier, à ses proches qui la rejettent ? à sa mémoire emmêlée ? à son instinct de mère ? Nous allons la suivre dans sa fuite à la recherche de son fils et de son identité.

    Une quête identitaire stressante à souhait, on tourne les pages et on reconstruit l’histoire en même temps que l’héroïne. Comme elle je me suis sentie perdue face à cette mémoire et aux faits contradictoires. L’auteur sait intriguer, même si l’on devine assez vite le comment et le pourquoi, il continue à pousser notre questionnement, ouvrant d’autres possibilités, amenant des réponses plus approfondies à notre raisonnement. Le tout s’imbrique à la perfection dans des chapitres courts qui donnent un réel plaisir à passer de l’un à l’autre.

  • Louison Lit 12 juillet 2018
    Souvenirs effacés - Arno Strobel

    Je remercie les Editions de l’Archipel pour cette nouvelle lecture..
    En lisant le début du livre, j’étais emballée car les premières pages semblaient bien excitantes, l’idée était intéressante et attrayante et pourtant je n’ai pas réussi à garder mon intérêt au fil des pages malgré les nombreux rebondissements qui nous sont proposés. Je ne sais pas s’il y a un souci avec la traduction ou bien si les phrases de l’auteur manquent de fluidité mais ma lecture n’était pas facile. L’intrigue commence comme un feu d’artifice qui ne tient pas toutes ses promesses. Trop de coïncidences improbables, d’actions illogiques, les sentiments de Sybille sont hors de propos et arrivent comme un cheveu sur la soupe. Bref vous l’aurez compris je n’ai pas réussi à adhérer à Souvenirs effacés. L’histoire en elle-même aurais pu être intéressante sur le plan médicale mais je ne savais pas que l’on partait dans une direction de quasi « science fiction ». Le personnage ténébreux de Hans qui tout au long du livre semble développer des sentiments pour Sybille n’est pas assez exploité à mon goût. J’ai aimé suivre Sybille projetée comme une boule de billard dans toutes les directions à la recherche de son identité. Traquée, elle fera d’étranges et improbables rencontres avec des personnes qui lui veulent plus de mal que de bien. A la recherche de sa famille, de son fils, de sa réalité, elle sera prise et le lecteur aussi dans un tourbillon de plus en plus rapide jusqu’à l’explication finale. Malheureusement la conclusion est quelque peu boiteuse et peu plausible, dommage, même la chute d’une météorite venant s’écraser sur la planète terre avec pour effet des ondes néfastes pour la mémoire aurait été plus réaliste que l’explication trouvée par l’auteur. Je vous laisse vous faire votre avis et suis curieuse de lire le vôtre. Bonne lecture.

  • Axelle de Lecturesetgourmandises 6 février 2019
    Souvenirs effacés - Arno Strobel

    Quand je lis des thrillers psychologiques je suis souvent sur mes gardes, les auteurs de ce genre littéraire aimant en général jouer avec les nerfs de leurs lecteurs. Ici, je n’ai pas trouvé que l’auteur nous envoyait sur de fausses pistes, le suspens résidant surtout dans le fait que les doutes de Sibylle déteignent sur nous. Dès lors, il est difficile de faire confiance aux personnages, et j’ai aussi douté de Sibylle elle-même.

    Plusieurs scénarios se sont développés dans ma tête de lectrice : est-ce que la mari est dans le coup ? Est-ce Sybille devient folle ? Pourquoi a t’elle été retenue dans un sous-sol ? Est-ce que son fils existe réellement ?

    Je n’ai pas avalé ce livre à un rythme effréné, il ne s’agit d’un page-tuner impossible à lâcher. Bien sur, l’héroïne ira de découvertes en découvertes, et une certaine tension s’installera progressivement, jusqu’au dénouement final.

    Ici, point de scènes violentes, le suspens réside dans les incertitudes de Sibylle, menant le lecteur à des doutes quasi-permanent.

    Les personnages font leur entrée progressivement, et le lecteur, tout comme Sibylle, fera difficilement confiance.

    L’écriture est fluide, le roman se lit facilement, n’ayant aucune longueur et pas de tournure de phrase lourde.

    Si vous êtes amateurs de thrillers psychologiques mais que les scènes violentes sont difficiles pour vous, foncez ! Ici, c’est vraiment le suspense qui est mis en avant

  • Maks 8 février 2019
    Souvenirs effacés - Arno Strobel

    Que feriez-vous si un jour, vous vous réveilleriez dans un lit d’hôpital, dans une chambre sans fenêtres, avec la certitude que votre fils a disparu et que vous n’aviez pas souvenirs de ce qui a pu se produire pour en arriver là ?
    Qu’une fois arrivé chez vous, personne ne vous reconnait et que vous n’ayez, selon la police, aucun enfant, aucun lien avec "Sybille", sauf que Sybille c’est vous. L’horreur !

    Voilà à quoi l’auteur confronte son héroïne, une femme tout ce qu’il y a de plus normal, au caractère fort et sensible à la fois.

    Les différents personnages sont intéressants même si sur le moment je souhaitais en savoir plus sur certains mais en même temps cela permet de nous laisser dans le flou afin de nous faire tourner la tête autant qu’à Sybille à devoir accepter toute l’aide possible mais en même temps à soupçonner chacun d’eux. La tension est à l’extrême dès la première page, et ce, jusqu’à la fin, pas de temps morts, pas d’ennuis, pas de longueurs.

    J’ai commencé à deviner ce qui se passait réellement un peu après la moitié de ma lecture, par contre arrivé à la fin je n’avais finalement pas tout découvert, j’aime être surpris comme cela, surtout avec une très bonne fin.

    Arno Strobel nous livre un thriller plein de suspense, un complot machiavélique qui donne véritablement envie de lire ses autres romans.

  • Mon Jardin Littéraire 13 mars 2019
    Souvenirs effacés - Arno Strobel

    Imaginez… vous vous réveillez après 2 mois de coma et réalisez que vos proches ne vous reconnaissent pas : votre mari, votre belle-mère, votre meilleure amie. Pire, ils vont jusqu’à nier l’existence de votre fils ! Le cauchemar n’est ce pas ? C’est pourtant ce que va vivre Sybille. Elle se souvient de toute sa vie passée, mais son visage n’est pas celui qui est sur les photos. Que lui est il arrivé ? Que lui a t’on fait ? Elle va mener l’enquête tout en essayant de fuir la police qui est à ses trousses…

    Ce livre est vraiment angoissant au possible de part son sujet. La vie de Sybille lui échappe complètement. Comment prouver qu’elle est bien qui elle prétend être. A aucun moment je n’ai douté d’elle. Je savais qu’elle disait la vérité, qu’elle n’était pas folle. Comme elle, j’ai tenté de remettre les pièce du puzzle en place. Avec Lise, nous avons rapidement touché la solution du doigt mais l’auteur a plus d’une corde à son arc et a réussi à me surprendre jusqu’au bout. Comme Sybille, j’ai été manipulée et bernée. Je n’ai pas vu le retournement final arriver.

    Ce roman est très addictif et très rythmé. Beaucoup de personnages gravitent autour de Syville et si l’on sait directement que certains sont mal intentionnés, d’autres cachent très bien leur jeu. On ne sait absolument pas à qui faire confiance et la tension augmente petit à petit. Une fois le livre terminé, la pression retombe et c’est en reprenant mon souffle que j’ai remarqué que je l’avais retenu.

    Je découvre Arno Strobel avec ce roman et je ne suis pas déçue. Sa plume simple et entrainante est mise au service de son intrigue haletante et oppressante. Dans la 1ère moitié du roman, le suspense est omniprésent, et même si le rythme devient un peu moins soutenu par la suite, c’est trop tard, l’auteur nous a déjà pris dans ses filets. La détresse de Sybille m’a interpellée et touchée. J’ai trouvé son personnage plus vrai que nature. Il fallait que je sache ce qui lui était arrivé. Il m’a fallu 2 petits jours seulement pour dévorer ces quelques 300 pages. Je ne pouvais plus m’arrêter, le pari est réussi ! J’ai adoré ce thriller !

    Un thriller aussi haletant que captivant, des personnages complexes et aboutis, une tension et un suspense omniprésent : ce roman est simple et efficace. Même si j’ai compris rapidement ce qui était arrivé, j’ai tout de même été surprise. Une excellente lecture !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.