A Column of Fire - Ken Follett

Notez
Notes des internautes
1
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

La saga des Piliers de la terre et du Monde sans fin qui a captivé les millions de lecteurs se poursuit aujourd’hui avec Une colonne de feu, la nouvelle épopée sensationnelle de Ken Follett.

En 1558, les pierres patinées de la cathédrale de Kingsbridge dominent une ville déchirée par la haine religieuse. En Angleterre, Elisabeth Tudor devient reine et le pouvoir passe de manière précaire des mains des catholiques à celles des protestants.

Toute l’Europe se dresse contre elle. La jeune souveraine, habile et déterminée, crée les premiers services secrets du pays, afin d’être avertie à temps des complots qui se trament contre sa vie, des projets de rébellion et des plans d’invasion.

À Paris, Marie reine d’Écosse, proclamée souveraine légitime de l’Angleterre, attend son heure. Jeune femme séduisante et obstinée appartenant à une famille française d’une ambition sans scrupule, elle possède de nombreux partisans qui intriguent pour se débarrasser d’Elisabeth.

Ned Willard n’a qu’un désir : épouser Margery Fitzgerald. Mais lorsque les amoureux se retrouvent de part et d’autre de la fracture religieuse qui divise le pays, Ned se place au service de la princesse Elisabeth. En ce demi-siècle tourmenté où l’extrémisme attise la violence d’Edimbourg à Genève en passant par Paris, l’amour entre Ned et Margery paraît condamné.

Ned traque l’énigmatique et insaisissable Jean Langlais, espion français à la solde des catholiques, ignorant que sous ce faux nom, se dissimule un ancien camarade de classe qui ne le connaît que trop bien.
Elisabeth s’accroche désespérément à son trône et à ses principes, protégée par son petit cercle dévoué d’espions ingénieux et d’agents secrets courageux.

Les ennemis réels, alors comme aujourd’hui, ne sont pas les religions rivales. La véritable bataille oppose les adeptes de la tolérance et du compromis aux tyrans décidés à imposer leurs idées à tous les autres – à n’importe quel prix.

Ayant pour cadre une des périodes les plus mouvementées et les plus révolutionnaires de l’histoire, Une colonne de Feu est l’un des ouvrages les plus captivants et les plus ambitieux que Follett ait écrits à ce jour. Il saura séduire les admirateurs de longue date de la série de Kingsbridge aussi bien que les nouveaux venus dans son univers.

Vos avis

  • Les Lectures d’Anne-Sophie 29 novembre 2018
    A Column of Fire - Ken Follett

    Nous voici de retour à Kingsbridge.
    400 ans se sont écoulés depuis les aventures de Tom le Bâtisseur et de sa famille dans Les Piliers de la Terre, et 200 ans depuis celles de Merthin et Caris dans Un Monde sans Fin.
    Et s’il y a une chose que je peux affirmer c’est que, pour mon compte, ce troisième volet n’a rien à envier à ses deux prédécesseurs.

    Très peu d’auteurs sont capables de nous immerger dans des sagas historico-fictionnelles avec autant de facilité que Ken Follet.
    Et pour retrouver un talent de conteur comme le sien, dans ce genre de littérature, il faut rechercher dans nos bibliothèques les auteurs de classiques disparus depuis longtemps.

    À l’instar des Piliers de la Terre ou d’Un Monde sans Fin, Une Colonne de Feu nous entraîne une nouvelle fois dans un tourbillon de violence, d’action et de voyages, dans lequel nous plongeons avec délice.
    Reprenant les codes présents dans les deux précédents titres, et qu’il maîtrise si bien, l’auteur nous conte au long de des 923 pages de ce livre la période, agitée mais ô combien passionnante, de la deuxième moitié du XVIème siècle, et du début du XVIIème.

    Marie Tudor, Elisabeth, Marie Stuart, la Saint Barthélémy, la Conspiration des Poudres, ne sont que quelques-uns des grands sujets que nous retrouvons ici et qui nous sont brillamment racontés.
    Guerres de pouvoir et de religions, complots, meurtres, trahisons, tous les ingrédients sont réunis et agrémentent ce roman, le tout parfaitement rehaussé à la « sauce Follett ».

    Les personnages et les lieux sont nombreux mais passionnants. Et c’est toujours avec la même maestria que l’auteur arrive à nous intéresser au moindre petit détail tant il arrive à le rendre exceptionnel.

    Comme pour les précédents, ce volet peut sans problème être lu indépendamment des deux premiers.

    Pour les amoureux d’histoires et de l’Histoire ce « petit » pavé saura se faire aimer comme la vraie pépite qu’il est.
    Une friandise riche et goûteuse dont on ne se lasse pas.

    Une très belle édition collector est sortie depuis le 08/11. Une excellente idée de cadeau de Noël, pour vous ou vos proches.

    Les britanniques ont trouvé leur Alexandre Dumas. Et nous sommes aussi conquis qu’ils le sont.

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.