Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Bleu - Laurent Cappe

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Inspiré très librement d’un fait réel : l’histoire d’une famille du Kentucky atteinte d’un mystérieux problème génétique, et qui vécut en marge du reste de la population jusqu’à ce que le mystère soit enfin résolu…
A l’aube du vingtième siècle, au Village, vivent les Carson, une famille que tous considèrent comme des pestiférés. C’est que les Carson ont une particularité : ils ont la peau bleue, et personne ne connait l’origine de ce mal qui se transmet de père en fils.
Au Village, se trouve aussi le Manoir, pensionnat pour jeunes orphelines du canton. C’est là que grandit la jolie Frida, qui s’épanouit sous le regard avide de nombreux prétendants, dont Maurice Duriez, fils du puissant propriétaire de la brasserie locale et maire du Village. Un beau jour, Frida quitte le Manoir et s’installe à l’auberge de Rose et Guillaume.
Or, Charles Carson, l’homme a la peau bleue, et Frida sont follement amoureux, et cet amour va provoquer une déflagration dans la vie tranquille du Village.

Source :éditions vendeurs de mots

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Cancie 15 décembre 2021
    Bleu - Laurent Cappe

    https://notre-jardin-des-livres.ove...

    Si Bleu est le premier roman de Laurent Cappe , il n’en est pas moins un roman réussi, d’une grande intensité dramatique.
    L’histoire se déroule fin du 19ème, début du 20ème, dans un petit bourg auquel l’auteur donne le nom de Village. C’est un peu à l’écart que vit la famille Carson qui ne descend au Village qu’à l’occasion des marchés pour acheter le nécessaire, personne ne leur adressant trop la parole sauf quand ils ont besoin de leur acheter des tonneaux, des barriques ou de petits meubles pratiques et solides de leur fabrication. En effet, une malédiction les poursuit de génération en génération : ils sont bleus, ils ont la peau bleue et du coup sont maudits et voués aux moqueries et aux brimades, personne à l’époque ne connaissant cette maladie.
    Au Village sur le côté droit de la place est bâti le Manoir, ce pensionnat pour jeunes orphelines du canton tenu par les sœurs de la Charité et où a été accueillie Frida, lors du décès de ses parents.
    L’enfant, devenue adolescente est particulièrement belle et ne passe pas inaperçue lors des quelques sorties organisées par les nonnes, notamment par Maurice Duriez, l’un des jumeaux du puissant propriétaire de la brasserie locale et également maire du Village. Et voilà que Rose et Guillaume Louchez qui tiennent le seul cabaret du Village et qui n’ont jamais pu avoir d’enfant décident d’adopter Frida. La jeune fille va alors pour la première fois depuis la disparition de ses parents se sentir entourée de tendresse et d’amour. Mais il y a un autre amour qui s’est épanoui. le fils Carson, Charles, ce jeune homme à la peau bleue et Frida sont éperdument amoureux.
    Le moins que l’on puisse en dire est que cette liaison va bouleverser totalement la vie du Village !
    Si je n’ai pas été complètement emportée par les premières pages, mon intérêt pour cette histoire est allé crescendo jusqu’à un enchantement total.
    J’ai trouvé que Laurent Cappe avait fait une approche psychologique des personnages très pointue, que le langage utilisé dans les dialogues entre Maurice et Louis était particulièrement adapté à la personnalité de chacun des frères Duriez.
    C’est un roman très dur par les sujets abordés, avec en point d’orgue un amour passionnel. L’exclusion de la société pour la seule raison d’être différent des autres, en est le principal. Se pose la question de savoir pourquoi l’homme, même s’il n’a pas toutes les explications en main, comme ici cette couleur bleue due à un problème sanguin non encore élucidé, pourquoi cède-t-il à la peur et est prêt à faire souffrir celui qui est différent ?
    La peur de l’inconnu, l’hostilité vis-à-vis de l’étranger, qu’est la xénophobie ou encore le racisme ont les mêmes conséquences. En s’inspirant très librement d’un fait réel, d’une famille du Kentuky atteinte par cette mauvaise oxygénation du sang, l’auteur a trouvé un biais très original pour raconter la mise au ban de la société et la violence pouvant découler de la simple différence. Il a su mettre en évidence avec des mots toujours très justes, l’ambition, la convoitise, comment ceux que l’on nomme les braves gens suivent le mouvement sans se poser de question mais aussi les sentiments de culpabilité ressentis par certains protagonistes.
    De même, il nous amène à faire notre propre introspection, à regarder à l’intérieur de nous-même et à nous interroger sur ce qu’aurait pu être notre vie, si, à tel moment, nous n’avions pas choisi cette voie mais plutôt une autre.
    Au final, Bleu se révèle comme un roman extraordinairement riche en émotions et Laurent Cappe, par ailleurs fondateur du Rollmops Théâtre de Boulogne, un auteur prometteur dont l’écriture est fine, sensible et d’une grande justesse.
    Je le remercie donc pour m’avoir offert des moments de lecture inoubliables avec ce roman bouleversant empli d’humanisme !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.