Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Déraison d’État - Jean-François Pré

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Quel rapport y a-t-il entre le viol d’une mineure et un énorme scandale politique ? Pas celui que vous croyez.... Déraison d’Etat va beaucoup plus loin qu’une simple affaire de moeurs. Après Double JE et Vingt briques pour un pantin, la nouvelle enquête de Langsamer pousse le héros récurrent de Jean-François Pré dans la tourmente d’une élection présidentielle. Se sentant coupable de n’avoir su prévenir un drame de l’adolescence, l’ex-commissaire vole au secours d’un commandant de la DGSI pour déjouer une sanglante machination. Mais le neveu du commandant, un jeune journaliste d’investigation en mal de scoops, mène une enquête parallèle.... Sur les traces d’une âme perdue, le commissaire Langsamer se retrouve dans le maelstrom d’une gigantesque machination politique.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.