L’interrogatoire de Christian Jacq

Christian Jacq est de retour sous le feu des projecteurs avec son nouveau thriller, Urgence Absolue... Accrochez-vous, le sort du monde est en jeu !

Bepolar : Comment est née l’idée d’Urgence Absolue ?
Christian Jacq : L’idée est née en observant la prise de contrôle de l’Intelligence artificielle sur l’humanité, avec l’approbation ou le silence des diverses autorités.

Bepolar : Il est question de la Machine, une intelligence artificielle redoutable qui domine le monde. Comment est-ce que vous la voyez ? Elle vous a demandé beaucoup de documentations pour la concevoir ?
Christian Jacq : J’ai effectivement recueilli une abondante documentation pour comprendre la Machine, que plus personne ne manipule, et qui fonctionne d’elle-même, nourrie par les progrès technologiques quotidiens. L’homme a engendré un monstre et cet « enfant » qui ne cesse de croître, le domine et le dévore.

Il y a clairement une opposition frontale entre sagesse et technologie

Bepolar : Les sagesses ancestrales seront essentielles pour combattre cette machine. Est-ce une opposition Sagesse/technologie ?
Christian Jacq : Oui, il y a clairement une opposition frontale entre sagesse et technologie, la première ne permettant pas à la seconde de prendre le pouvoir et de régir la vie. Mais les sagesses ancestrales sont aujourd’hui inaudibles.

Bepolar : On retrouve dans votre livre Bruce, déjà présent dans Sphinx. Comment pourriez-vous le présenter ? Et quels liens avez-vous avec vos personnages ? Dans cette histoire, il s’est tout de suite imposé ?
Christian Jacq : Bruce est un journaliste d’investigation écossais, rédacteur en chef de Newsmagazine, vendu dans le monde entier. Ancien deuxième ligne de rugby, c’est un fonceur qui a une passion : la vérité. Il est marié à une Cambodgienne, Primula et ils vivent en Islande, dans un paradis isolé. Leur gamin, Bruce Junior a des dons de voyant. Même par son langage, très direct, Bruce bouscule et dérange ; conscient des risques, plus habile qu’il n’y paraît, il est un redoutable enquêteur qui crève l’écran.

Il y aura, oui, une suite intitulée «  Alerte Rouge ».

Bepolar : Comment voyez-vous la profession de journaliste qui est parfois si décriée aujourd’hui ?
Christian Jacq : Le terme « journaliste » recouvre diverses réalités, qui vont du chroniqueur de mode au correspondant de guerre. J’apprécie une catégorie rare, celle des journalistes qui connaissent à fond un sujet pour l’avoir étudié de longues années, par exemple Baumgartner, devenu presque japonais...

Bepolar : Est-ce qu’on pourrait imaginer une suite ?
Christian Jacq : Bruce ayant reçu une information aussi extraordinaire qu’inquiétante, il y aura, oui, une suite intitulée «  Alerte Rouge ».

Bepolar : En novembre, on va retrouver chez XO les enquêtes de l’inspecteur Higgins pour L’aiguille de Cléopâtre. Pourriez-vous nous en dire un mot ? De quel livre s’agit-il ?
Christian Jacq : L’Aiguille de Cléopâtre est le nom donné à un obélisque convoyé d’Égypte à Londres au XIXème siècle et redressé sur les bords de la Tamise. Près de son socle, on retrouve deux cadavres. Et ce sera la nouvelle enquête de l’inspecteur Higgins, chargé d’identifier un assassin particulièrement manipulateur.

Galerie photos

Votre commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?