La brigade du rail, Intégrale :

Notez
Notes des internautes
0
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Hubert Granville, ancien flic d’élite de la Brigade Criminelle aux méthodes parfois musclées, décide en cette fin d’année 1959, de quitter le 36 Quai des Orfèvres pour rejoindre la Surveillance Générale. La « SUGE », c’est ainsi qu’on surnomme la très méconnue et secrète police des chemins de fer. Mais notre héros, craignant une pré-retraite, va vite découvrir que l’univers du rail est loin d’être de tout repos entre trafics en tous genres, braquages, flingages entre espions, vols, meurtres... Granville, va rapidement reprendre du poil de la bête en constatant que ses nouvelles fonctions sont loin d’être une sinécure et que les macchabées s’amoncèlent le long des voies ferrées avec autant d’abnégation que dans les ruelles sordides de la capitale. Bienvenue dans cette série noire, mais non dénuée d’humour, véritable immersion dans l’univers du polar des années 50 dans une ambiance digne des grands auteurs de cette époque : Simenon, Jeanson, Steeman, Simonin, Audiard... Alors, callez-vous confortablement dans votre banquette de moleskine ou de tissu, à bord des trains mythiques de cette époque où les machines à vapeur cohabitaient avec les locomotives électriques, et laissez-vous emporter en Pacific 141, en 232 U et autres merveilles de technologie et d’esthétisme de cette époque...

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.