Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les espionnes du Salève : l’envers du miroir - Mark Zellweger

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Le 14 juin 1940, l’armée allemande rentre dans Paris et les années sombres recouvrent la France. Aussitôt, le service de renseignement suisse, le SR, s’active aux frontières. En même temps, la communauté internationale du renseignement basée à Genève depuis 1936 se mobilise sous la férule du vice-consul anglais Victor Farrell. Peu à peu des filières de passage entre la France et la Suisse romande se mettent en place, la résistance s’organise entre Genève et Lyon en concertation avec les espions installés à Genève. Hannah Leibowitz, échappée de justesse du ghetto de Lodz, arrive à Genève en juin 1940 avec son fils Avram. Elle prend la tête d’un groupe de femmes de toutes nationalités et résolument décidées à lutter contre la barbarie nazie. On les dénomme : Les Espionnes du Salève. Le 1er juin 1941, Armand jeune lycéen de Gex en zone interdite, est capturé par la Gestapo alors qu’il entre en Suisse au nord de Genève. Une certitude s’impose : on l’a dénoncé. Qui est le traître ? Les espionnes et leurs contacts mènent leur enquête. Elles seront confrontées à des collaborateurs sournois prêts à les dénoncer, à des agents allemands déterminés et agissant en Suisse sous couverture et à des trafiquants en tout genre. Une série d’intrigues toutes aussi palpitantes nous mènent entre 1940 et 1942 dans Genève, "nid d’espions".

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Mes évasions livresques 2 février 2021
    Les espionnes du Salève : l’envers du miroir - Mark Zellweger

    Premier tome de la trilogie : Les espionnes du Salève, L’envers du miroir est très introductif. L’action se passe entre 1940 et 1941 et on apprend que la réputation de neutralité de la Suisse est clairement erronée. En effet, en Suisse et particulièrement à Genève, les services de renseignements tournaient à plein régime et pouvaient venir en aide aux armées des pays alliés et à la Résistance. Un réseau d’espionnage, et même de contre-espionnage, sévissait alors. Bon nombre d’actions furent menées afin d’obtenir des renseignements ou d’aider des familles juives à passer la frontière ou à sauver des résistants des mains de la Gestapo au péril de leur propre vie.

    Lorsque Hannah Leibowitz arriva à Genève, elle proposa de participer à l’action de la Résistance, idée qui séduisit d’autres femmes. Bientôt ce groupe de femmes fut appelé Les espionnes du Salève (montagne surplombant Genève) et, conscientes du danger de leurs missions, risquèrent leur vie en faisant des allers-retours Paris-Genève afin de récolter des informations vitales auprès d’officiers de la Gestapo, quitte à donner de leurs personnes.

    Mark Zellweger nous abreuve dès le début de faits historiques, d’informations techniques et d’une multitude de noms fictifs ou réels. J’ai eu beaucoup de mal à appréhender le roman où je glanais des informations ici et là. Au fil du roman, j’ai réussi à remettre les éléments en place mais la mise en place prend beaucoup de temps dans ce roman et comme je suis loin d’être une experte en histoire, j’ai vite été perdue...

    Au final, j’ai apprécié ma lecture qui a mis les espionnes du Salève en place et qui développeront, je pense, leurs actions dans les deux autres tomes. Ici, on nous a surtout exposé les rouages des services de renseignement et les principes de la Résistance et de l’espionnage et une multitude de noms dont je n’ai retenu que ceux qui ont commis des actions notables dans ce tome...

    Une lecture très intéressante, bien rythmée par des chapitres courts, je lirai avec plaisir la suite qui gagnera en fluidité maintenant que les bases sont posées. L’auteur nous entraîne dans un pan historique peu connu de la Seconde Guerre Mondiale, de façon captivante.

  • Ophé Lit 28 novembre 2018
    Les espionnes du Salève : l’envers du miroir - Mark Zellweger

    Merci Mark de m’avoir confié tes espionnes qui m’ont beaucoup touchées par leur force de caractère, leur dévouement, leur humanité, leur courage…
    « Les espionnes du Salève » mêle habilement réalité historique et roman d’espionnage. En suivant Hannah et ses amies, j’ai découvert les méandres des réseaux de renseignement pendant la seconde Guerre Mondiale, leur liens avec les réseaux de résistants et le rôle de la Suisse qu’on nous présente souvent, à tord, comme étant le pays neutre européen qui n’aura pas pris part à cette guerre.
    Les espionnes du Salève, Hannah, Ruth, Sev, Adèle… Si cette époque avait été la mienne j’aurais aimé être l’une des leurs et participer avec elles à la lutte contre la barbarie nazie.
    Au delà de l’intrigue et du roman, j’ai vu un hommage aux femmes, nombreuses, qui ont œuvré pour la liberté et que l’Histoire oublie trop souvent.
    Un peu déstabilisée au départ par l’écriture, notre cher Mark étant Suisse, j’ai été happée ensuite très rapidement par ce passionnant roman qui m’a emmené de Paris à Genève en passant par Brest ou encore Gex qui se trouvait alors en zone interdite.
    Trahison, amitié, coups tordus, solidarité, rendez-vous secrets, tous les éléments de l’espionnage sont réunis pour vous faire passer un bon moment de lecture.
    Un roman qui m’a émue aussi de part mon histoire personnelle mais pas seulement. Il m’a touché en tant que femme qui aimerait que l’humanité soit un peu plus conscience de la place et du rôle de nos aïeules dans notre Histoire.

  • Les Lectures de Maud 27 novembre 2018
    Les espionnes du Salève : l’envers du miroir - Mark Zellweger

    Un sacré voyage dans le passé, 1940, entre la France et la Suisse. Un groupe de femmes se forme afin de soutenir et aider les services de renseignements à lutter contre les nazis. Elles vont devoir se faire une place au milieu de ces hommes qui ne veulent surtout pas lâcher leur rôle ; mais aussi prendre des risques insensés… De découvertes en action, jusqu’où sont-elles prêtes à aller pour se procurer des renseignements auprès de l’ennemi ?
    L’Ennemi d’ailleurs est-il vraiment celui qu’on croit ?
    Une très belle découverte de l’auteur et de son univers, le rôle très méconnu de la Suisse dans ces années violentes et sombres. L’auteur signe ici un premier opus qui tient en haleine, nous emporte aux côtés de ces personnages à la fois attachants et tenaces. Du rythme, du mensonge, de la manipulation, le cocktail parfait pour passer un bon moment de lecteur pour les férus d’Histoire et d’Espionnage. La fluidité de l’écriture embarque le lecteur. Il se prend au jeu dangereux de la situation. Je me plongerai très rapidement dans le deuxième volet avec un grand plaisir.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.