Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Une Confession - John Wainwright

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

6 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

À cinquante ans, John Duxbury est secrètement déçu par son existence. Son travail est devenu une routine, son mariage sombre dans la grisaille, il n’arrive plus à être heureux, et se demande s’il le sera à nouveau un jour. Sa vie est-elle un échec irrémédiable ? Retour ligne automatique
Bientôt, c’est un drame qui s’abat sur lui. Alors qu’il est en vacances avec sa femme, Maude, celle-ci fait une chute mortelle. Quelques temps plus tard, un homme se présente au commissariat. Il dit avoir assisté à l’accident et prétend que c’est John qui a poussé sa femme dans le vide. L’inspecteur Harker, chargé de l’enquête, s’engage à corps perdu dans la recherche de la vérité, jusqu’à l’ultime face-à-face.

Vos #AvisPolar

  • Anne-Sophie Books (Les lectures d’Anne-Sophie) 14 mars 2019
    Une Confession - John Wainwright

    Attention, pépite livresque !
    Publié en VO en 1984, il aura fallu attendre 35 ans pour que ce polar soit traduit et enfin publié en France.

    J. Wainwright est pourtant loin d’être un auteur inconnu.
    Il suffit de jeter un œil sur sa bibliographie pour constater la longue liste de ses œuvres, parmi lesquelles se trouve celui dont l’adaptation cinématographique a donné le génialissime et incontournable « Garde à Vue ».
    Vu par de nombreuses générations, il fait partie de ces classiques du genre qui, par leurs qualités et les thèmes abordés, sont indémodables.

    Avec La Confession nous retrouvons toute la richesse du talent de l’auteur.

    John Duxbury est un homme malheureux.
    Propriétaire d’une société florissante, père d’un garçon intelligent et honnête, et marié à Maude, son grand amour de jeunesse, tout semble pourtant lui sourire.

    Hélas les années ont érodé son mariage et il peine à reconnaître en Maude l’amour de sa vie tant elle est devenue insupportable.

    Le seule bouffée d’oxygène de cet homme faible et respectueux à l’extrême des convenances, tient dans le journal intime qu’il écrit en secret à son fils dans l’espoir que celui-ci le lise après sa mort.

    Jusqu’au jour où Maude meurt en chutant d’une falaise lors d’une promenade.
    Accident ? Meurtre ?

    Pour l’inspecteur Harker il ne fait aucun doute que John a tué sa femme.
    Et pour le prouver il est prêt à aller très loin. Au risque de franchir la ligne jaune...

    L’auteur nous place tour à tour en lecteur du journal de John, et en spectateur de l’enquête de Harker, nous dévoilant des pans de leur personnalité, jusqu’à un final splendide où chaque question trouvera sa réponse.

    Ce roman noir est superbe.
    Le style est élégant tout en restant simple.
    De cette élégance propre au romans des années 70 et 80.

    Ici toute l’attention est mise sur les personnages, leur psychologie et leurs contradictions.
    Chaque personnalité est du sur-mesure et les faces cachées se dévoilent doucement mais sûrement.
    Un roman policier d’ambiance, servi par une plume riche et ciselée, qui nous plonge dans une intrigue à la tension constante.
    Et une confrontation finale tient toutes ses promesses.

    Une lecture à découvrir et à savourer sans attendre.

  • calyenol 15 mars 2019
    Une Confession - John Wainwright

    J’ai lu " Une confession "

    " Quel homme se connait-il vraiment ? Peut-il vraiment se comprendre lui même ? Peut-il discerner les raisons premières des sentiments et des pensées qui lui traversent l’esprit ?
    À l’évidence nous jouons tous un rôle.Dès le moment où nous nous mettons à parler."

    John Duxbury,cinquante ans,secrètement déçu par son existence,se plonge dans son travail routinier en s’accommodant tant bien que mal de son mariage qui sombre de plus en plus dans l’échec.
    Harry son fils lui suggère de prendre des vacances.
    John se laisse tenter et part donc avec sa femme Maude.
    En faisant une balade au bord des falaises,Maude fait une chute mortelle.
    Quelque temps plus tard,un témoin affirme avoir vu John pousser Maude.
    L’inspecteur Harker enquête jusqu’à l’ultime face à face final.

    En lisant ce livre,je me suis sentie happée sans trop l’être.
    Comment ça,me diriez-vous ?
    Simplement happée par l’histoire de ce mariage qui tangue par des non-dit,un amour respectueux du mariage à une époque où certaines choses sont à taire.
    Happée sans trop l’être parce qu’il m’a manqué du rythme et j’ai par moment eu cette sensation d’ennui à certains chapitres pendant ma lecture.
    Le flegme british sans doute.
    Il est toutefois une lecture plaisante avec une fin théâtrale qui m’a faite penser à un certain Hercule Poirot et dont je me suis régalée,où la vérité sur la personnalité des personnages,pour ne pas dire du personnage,est surprenante.
    Une lecture mitigée pour moi,même si la fin magistrale n’a pas rattrapée le manque de peps de cette lecture.
    Je rappelle que cet avis n’engage que moi et que vous y adhérerez peut-être plus que moi.

  • Au fil des Pages 17 mars 2019
    Une Confession - John Wainwright

    Attention ce livre est Hors norme !!!! Une pépite se cache sous ce thriller qui date de 1984 (publié en VO) qui ne sort que 35 ans plus tard ! SCANDAL !

    Nous suivons ici John Duxbury un pauvre homme malheureux qui tient un journal intime pour son fils en lui relatant sa vie de couple, sa vie de chef d’entreprise. et sa vie d’époux avec son amour de jeunesse Maude.
    Sa vie de couple qui est en déchéance.
    Un weekend ils s’offrent sur les conseils de leur fils une sortie en amoureux et le drame arrive ..
    Maude est retrouvée morte au pied de la falaise.
    Accident ? Meurtre ?
    Une enquête est menée et l’inspecteur tenace ne lâchera pas. Tour à tour nous alternons avec le journal de John et les avancées jusqu’au moment ou un témoin surgit .... remettant tout en question !
    Et le dénouement m’a beaucoup étonnée dans le sens positif, des révélations que l’auteur distille mais qui balade le lecteur (j’adore)
    Chut pas de spoil !
    Ce livre se découvre, il se lit, il se vit !
    Si vous aimez les ambiances années 80 sombre avec une forte psychologie des personnages vous allez adorer ce thriller.

  • Lecturesetgourmandises 5 avril 2019
    Une Confession - John Wainwright

    Pur roman policier, « Une confession » embarque le lecteur dans une quête de la vérité qui n’éclatera qu’à la toute dernière page.

    D’apparence assez simple, le décès de Maude est très rapidement résolu, le coroner ayant conclu à un accident. Alors, lorsqu’un témoin se présente 3 jours après la chute de Maude en affirmant avoir vu son mari la pousser, les policiers sont chamboulés.

    Hormis ce témoignage troublant, il n’existe aucune preuve matérielle permettant d’affirmer qu’il s’agit d’un meurtre et que c’est John Duxbury qui a tué sa femme.

    Si chacun y va de son avis et de ses suppositions, un inspecteur en particulier va s’intéresser de très près à ce témoignage.

    La construction du récit est intéressante, puisque l’auteur raconte une partie de l’histoire sous la forme d’un journal tenu par John, alternant ensuite avec la partie romancée.

    À travers le journal de John, que l’on peut interpréter comme une confession de ce dernier à son fils, on y découvre une grande solitude. Sa relation avec Maude est décrite comme pâle, sans saveur. Leur mariage s’effrite, on dirait deux étrangers. John est impassible et semble s’accommoder du caractère très particulier de sa femme.

    Lors du décès brutal de sa femme, l’écriture de John change, il se dit lui même à la fois soulagé et dévasté.

    Du côté de l’inspecteur Harker, on ressent également cet isolement. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il se lancera à corps perdu dans l’enquête.

    C’est ici la parole de l’un contre la parole de l’autre. Pas besoin de nouvelle technologie, ici c’est une grande partie d’échec qui va se jouer. L’inspecteur Harker fera preuve d’une grande ténacité et de beaucoup d’agilité.

    « Une confession » est un roman assez calme qu’il faut prendre le temps de savourer. Il faut lire entre les lignes et ne pas se précipiter, l’enquête étant au coeur de l’histoire.

    À l’image de l’inspecteur Harker, l’histoire avance doucement, sans forcément chercher à maintenir le lecteur en haleine.

  • livrement-ka 28 avril 2019
    Une Confession - John Wainwright

    AVIS

    Encore une fois un immense merci aux éditions Sonatine pour l’envoi de ce premier roman de Danya KUKAFKA.

    Début du livre 

    Et tout bien considéré, pas une journée très agréable.

    Dimanche 31 octobre

    C’est mon anniversaire aujourd’hui. Cinquante années très mitigées.

    Un roman assez particulier mais que j’ai particulièrement apprécié. John Duxbury vit avec son épouse. Ils ont eu un fils qui vit à présent avec une jeune femme.

    John tient un journal "intime" où il raconte sa vie, ses ressentis, ses visions du monde et de sa vie.

    Un jour alors qu’ils sont en vacances, la femme de John Duxbury fait une chute mortelle. 

    Que s’est-il passé ? Tout semble laisser penser à un accident ? Mais il y a un témoin...... pas spécialement fiable ni totalement confiant, mais toujours est-il qu’il existe.

    L’inspecteur en charge de l’enquête, Harry, va pousser jusqu’au bout ses recherches pour faire en sorte que la vérité éclate.

    Il n’aura de cesse de poursuivre son intuition jusqu’au bout, au grand dam de beaucoup de personnes, et surtout en dépit de toutes les apparences.

    La révélation et la lecture du journal de John laissera t’elle soupçonner ou entrevoir quelque chose ? son fils a t’il des choses à révéler ? 

    Le témoin qui s’était fait remettre en place par John est-il vraiment fiable, ou va t’il agir juste par vengeance.

    Le problème, dans ce cas c’est qu’il n’existe aucune preuve matérielle de la culpabilité ou de l’innocence de John.

    L’auteur va avoir de cesse de montrer les qualités et défauts de chacun afin que le lecteur se fasse son idée et surtout qu’il essaie par lui-même de faire éclater la vérité.

    La fin est vraiment bien travaillée et on ne sort pas de ce livre indemne.

    Les personnages :

    - Maude : femme de John totalement insatisfaite de son mariage, de sa vie, de la vie tout simplement. Odieuse, indifférence, à la limite de la maniaco-dépression

    - John : homme ayant réussi à se faire tout seul. Il a monté son entreprise d’imprimerie, est un bon patron et un bon père. Son seul problème ? malheureux avec Maude. Il ne la comprends pas et par son journal, va essayer de laisser une trace de son vécu à son fils. 

    - Harry : inspecteur en charge de l’enquête sur le décès de Maude. La ténacité de Harry est telle que personne n’y résiste. Aucune excuse ni aucune explication de John ne trouvera grâce à ses yeux. Dès le départ, son opinion est toute faite et il n’aura de cesse de la voir surgir de toute cette histoire comme étant la vérité.

    Le style de l’auteur

    Un roman très bien ficelé, travaillé , découpé en plusieurs parties : on découvre la quotidien de John vu par lui-même et surtout raconté dans son journal qu’il destine à son fils, ensuite l’accident, et après l’enquête menée par Harry.

    Le décor

    Etats unis en plein mois de décembre.

    Le genre

    Un thriller psychologique dont l’histoire est tout simplement bien résumée par le titre LA CONFESSION.

    La forme de l histoire

    Plusieurs chapitres rythment ce livre. Il y a également plusieurs parties. Le texte est aéré et l’écriture fluide ce qui permet une lecture agréable.

    Conclusion : 

    Un roman publié en 2009 alors qu’il a été écrit en 194 par l’acteur, depuis décédé.

    Un genre de livre qui ne peut laisser indifférent.

    Je vous le conseille !!!

  • Au rayon des livres 10 mai 2019
    Une Confession - John Wainwright

    Parti de rien, John Duxbury est aujourd’hui à la tête d’une imprimerie florissante.
    Marié à Maude, un mariage qui aujourd’hui n’en est plus qu’un que sur le papier, John considère sa vie comme banale, moyenne. Le soir il se confie à Harry son fils et associé, à travers un journal intime, sorte de confession post-mortem.
    Des vacances, John ne connaît pas. Il se complaît dans son travail. Pourtant sur une idée de son fils,
    le couple Duxbury décide de partir quelques jours. Des vacances qui font être les derniers jours de Maude.
    Alors que l’enquête révèle une chute accidentelle, un témoin se manifeste et vient tout remettre en question...
    Simple accident ou meurtre parfait ?

    Si le ton et le style de l’écriture de ce roman sont très actuels, il faut garder à l’esprit qu’Une Confession a été publié dans les années 80 et que cette édition est une première en France. Nous sommes donc dans un polar dit “à l’ancienne”.

    Une Confession qui va se faire entendre à travers trois voix. Duxbury, essentiellement à travers son journal intime, Raymond Foster, qui va s’avérer être un piètre témoin au passé trouble ; et Harry Harker, chargé de tirer toute cette histoire au clair, le genre d’enquêteur à qui on ne la fait pas, un vieux de la vieille qui n’en démord pas, quitte à franchir certaines lignes rouges pour arriver à ses fins.

    Je ne saurais dire si Cette Confession a été pour moi un roman où arriver à la dernière ligne, j’ai d’ores et déjà pu me dire si j’ai aimé ou pas. L’histoire a cependant peu à peu lentement mûri. Mais il est clair que John Wainwright manie à la fois élégance et subtilité, où le caractère de chaque personnage est minutieusement travaillé.

    Tout tourne autour de la vérité et pas uniquement autour de la disparition de la femme de Duxbury. De la vérité de qui nous sommes vraiment, de nos choix, de nos vies.

    Bon et on en tire quoi de cette confession ? Et bien que ça fait du bien de se (re)plonger de temps en temps dans les polars “à l’ancienne”, et de constater que malgré les années, le ton et le style n’entachent en rien ce roman et que les polars d’hier n’ont décidément rien à envier à ceux d’aujourd’hui.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.