Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Candyland - Jax Miller

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Candyland. Sadie Gingerich, une ancienne amish, est seule dans sa confiserie d’une ville minière de Pennsylvanie. Sa vie est bouleversée lorsque son fils est assassiné par sa petite amie, Allison. Cruauté du destin, Sadie rencontre Danny, le père d’Allison, en proie à ses propres démons. Leurs lourds passés et le choc du meurtre s’entremêlent pendant l’enquête de police, révélant une vérité indicible. Entre les doux pâturages de la communauté amish, les montagnes isolées du Nord et les villes minières abandonnées de la Rust Belt, la vie et l’amour sont broyés, laminés par la drogue et la pauvreté de l’Amérique rurale. Un lieu où les rêves ne se réalisent jamais et où les fins heureuses n’existent pas.

Vos #AvisPolar

  • Charthémiss 1er mars 2019
    Candyland - Jax Miller

    Je me suis plongée dedans, je l’ai arrêté, je l’ai repris, j’ai failli le refermer définitivement, j’ai persisté…
    Certaines copines m’ont motivée et m’ont dit de m’accrocher car au final il était super…
    Mais là j’avoue : à un peu plus de 200 pages lues, je jette l’éponge !

    Je n’arrive pas à être touchée par les personnages, l’histoire ne me passionne pas du tout et surtout, j’ai un souci avec l’écriture (ou la traduction) que je trouve assez pauvre…

    Alors comme ma PAL fait toujours de la concurrence à la Tour de Pise et que j’ai appris à me donner le droit d’abandonner une lecture qui ne me plaît pas, voilà voilà.

    Nul doute qu’il trouvera quelqu’un qui l’appréciera…

  • Asmo Stark 26 janvier 2020
    Candyland - Jax Miller

    🍭 Candyland - Jax Miller 🍭
    Traduction : Claire-Marie Clevy @jailu_editions
    Lecture du mois du Picabo River Book Club 😍
    Pennsylvanie de nos jours. Plongée au cœur des Appalaches, dans la communauté Amish. Pauvreté, villes fantômes et secrets de famille. Sadie Gingerich est en lutte constante contre la société américaine moderne dans laquelle elle tente aujourd’hui de vivre. Ce fragile équilibre s’effondre lorsque son fils est assassiné par sa petite-amie. Danny Kendricks, le père de la meurtrière est aux prises avec son passé de criminel qu’il tente de faire oublier. Sadie et Danny se rencontrent, unis par leur souffrance mais leur passé revient en force. Roman noir dans une Amérique en crise, Candyland ou un préquel moderne au conte d’Hansel et Gretel.
    Voilà un roman dans lequel j’ai eu du mal à entrer, il a fallu plusieurs dizaines de pages pour que les personnages prennent forme et que leurs liens aient un sens, bref que l’histoire prenne forme. Mais dès que les éléments ont trouvé leur place, impossible de le lâcher.
    Point de départ : le corps de Thomas, respectable gérant de drugstore et fils de Sadie Gingerich patronne de la confiserie de Cane, est retrouvé dans une ancienne mine. Il a été assassiné par sa camée de petite amie Allison, dont le père Danny a été lui-même condamné pour meurtre et dont l’oncle, l’inspecteur Braxton est un alcoolique notoire. A cela va s’ajouter la disparition de 3 gamins de Cokesbury, dont la famille vit en dehors des lois et règne sur la marché de la gnôle et de la meth. Et le tout se passe dans la ville de Cane, une ville sombre, décrépite, noire de charbon, où le parc d’attraction rouillé sert de la labo de meth, où les cendres pleuvent, où la corruption règne.
    Entre flashbacks et révélations, Cane va vous empoigner de ses mains poisseuses de sucre pour vous enfoncer dans sa violence, ses perversions et sa folie.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.