Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

La Fille qui devait mourir - David Lagercrantz

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

6 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
5 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

À Stockholm, un SDF est retrouvé mort dans un parc du centre-ville certains de ses doigts et orteils amputés. Dans les semaines précédant sa mort, on l avait entendu divaguer au sujet de Johannes Forsell, le ministre de la Défense suédois. S agissait-il des délires d un déséquilibré ou y avait-il un véritable lien entre ces deux hommes ? Michael Blomqvist a besoin de l aide de Lisbeth Salander. Mais cette dernière se trouve à Moscou, où elle a l intention de régler ses comptes avec sa s ur Camilla. La fille qui devait mourir le grand finale de David Lagercrantz dans la série Millénium est un cocktail redoutable de scandales politiques, jeux de pouvoir à l échelle internationale, technologies génétiques, expéditions en Himalaya et incitations à la haine sur Internet qui trouvent leurs origines dans des usines à trolls en Russie.

Vos #AvisPolar

  • LeoLab 28 août 2019
    La Fille qui devait mourir - David Lagercrantz

    La trilogie du regretté Stieg Larsson est extraordinaire. David Lagercrantz poursuit les péripéties de Blomqvist et Salander dans un 4ème opus qui ne sera malheureusement pas à la hauteur. Le 5ème tome m’a énormément déçu. Je m’étais donc dit que je ne lirai jamais le 6ème et dernier. Mais le moment venu, le désir de connaître le duel final entre les deux sœurs en espérant une apothéose, j’ai craqué et je l’ai acheté. Grand mal m’en a pris. Nos protagonistes ont perdus leurs valeurs et sont effacés. Ce duel tant attendu est mis en second plan derrière une intrigue qui fut pour ma part inintéressante. Vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé du tout.

  • QuoiLire 12 octobre 2019
    La Fille qui devait mourir - David Lagercrantz

    A la sortie du sixième tome de la série Millénium, La fille qui devait mourir, David Lagercrantz a annoncé qu’il était temps de tourner la page et de passer à autre chose. En fait je pense qu’il aurait du le faire bien plus tôt car malheureusement ce roman ne permet pas de relever le niveau de la série et s’éloigne une fois de plus de la recette qui avait fait de Millénium une série au succès planétaire.

    Ce sixième, et donc théoriquement dernier, tome de la série n’est plus qu’une pâle copie des aventures de Lisbeth Salander et Michael Blomqvist. si l’on ôte les quelques pages d’action en début et fin de roman, le livre a un rythme d’escargot sous tranquillisant. L’intrigue est aussi fine d’une feuille de papier à cigarette. Quant au style, par moment j’avais l’impression de lire une page Wikipedia ou un récit d’aventure de montagnards.

    David Lagercrantz, est-ce du à son contrat avec les héritiers, ne fait preuve d’aucune originalité, se laisse bercer par les modes du moment (usine à troll), ne prend même pas la peine de faire évoluer ses personnages en les contraignant à leur carcan habituel au point que cela en devient une parodie.

    Bref un roman fait pour être une manne financière pour les héritiers et non pas pour un héritage littéraire. Économisez vos sous pour un autre roman que celui-là.
    https://quoilire.wordpress.com/2019/10/12/david-lagercrantz-millenium-n6-la-fille-qui-devait-mourir/

  • angelita 7 décembre 2019
    La Fille qui devait mourir - David Lagercrantz

    Présentation La fille qui devait mourir Millenium 6 de David Lagercrantz
    C’est l’été, un SDF avec des problèmes mentaux est retrouvé mort. Dans sa poche, le numéro de Mikael.

    Ce dernier s’est rendu compte que Lisbeth a vendu son appartement, mais sans rien lui dire.

    Lisbeth est à Moscou. Elle ne dort plus et se prépare.

    Avis La fille qui devait mourir Millenium 6 de David Lagercrantz
    Suite et fin de Millenium avec ce sixième tome, lu peu de temps après le cinquième. J’attendais beaucoup de ce dernier tome après avoir été un peu échaudée par le cinquième. Qui va mourir entre Lisbeth et Camilla, sa soeur jumelle ? L’une et l’autre ont une haine tenace. Mais qui a le plus de haine ? Dès les premières pages, on se rend compte que Lisbeth n’y arrive pas. Des éléments du passé se mettent sur son chemin, dans ses pensées, avant de passer à l’action. Pourtant elle était prête à tuer sa soeur. Malgré la douleur vécue pendant ce grand nombre d’années, il semble qu’elle ne puisse pas passer à l’acte ? Pourquoi ? Lisbeth n’est pas un robot, elle est un être humain et comme elle a souffert, elle se rend compte qu’elle n’est pas la seule à souffrir. Pourtant, elle met tout en oeuvre en matière de surveillance pour contrôler sa soeur. C’est également une question de survie car elle le sait, si elle ne fait pas attention, elle sera assassinée. Mais il n’y a pas qu’elle. Il y a aussi tous les autres auxquels elle tient, dont Mikael. Et là, Lisbeth voit rouge. Elle va agir au mépris de toute prudence.

    Un roman qui n’est pas forcément centré sur Lisbeth, Camilla et Mikael. En effet, un SDF a été retrouvé mort. Très vite, pour le médecin légiste, cette mort est suspecte. Elle contacte Mikael et fait part de ses soupçons. En effet, le SDF avait le numéro de téléphone de Mikael sur lui. Lors de cette enquête, sera mise à jour une participation à l’ascension de l’Everest, en 2008. Que s’est-il passé au cours de cette ascension qui a vu la mort de deux personnes et la folie émaner de leur guide ? Ce roman est centré sur cette enquête avec l’analyse des séquences ADN pour trouver l’identité du SDF, pourquoi un ministre suédois est mis en cause.

    Je comprends que le lecteur doit être amené sur des chemins différents car Lisbeth et Mikael, même s’ils restent en contact, mènent leur vie chacun de leur côté. Lui, ses enquêtes pour son journal et elle, sa survie et sa quête contre Camilla. Mais j’ai trouvé dommage que ce roman ne soit pas plus centré sur les deux soeurs. Le round final est, pour moi, un peu tiré par les cheveux, notamment en ce qui concerne Mikael. J’ai eu du mal à m’imprégner, à croire ce que racontait l’auteur. Même si le mois de décembre n’est pas un mois tellement propice en matière de lectures, pas de vacances, énormément de travail, il me tardait de finir ce roman pour réellement passer à autre chose. Je me suis assez ennuyée, très certainement parce que j’en attendais plus. J’attendais plus avec des révélations sur Lisbeth et sa soeur, Camilla. J’attendais plus sur leur affrontement lequel est comme peau de chagrin. Elles ne sont mises face à face que très peu de temps, ce qui est vraiment dommage. La personnalité de Camilla est très bien comprise. Mais pour moi, tout cela n’a pas été suffisant.

    Ce roman est également politique car il montre les dessous des personnes infiltrées pour obtenir des informations, les jeux de pouvoir où une personne est tenue par des dossiers montés de toute pièce. C’est également les campagnes pour descendre quelqu’un avec le pouvoir des réseaux sociaux. Il y a également la mafia russe, des personnes au passé peu recommandable qui ont l’argent maintenant mais qui ont torturé tant et plus. L’auteur, avec son histoire de l’Everest, démontre que personne ne tient compte de ceux qui aident les grimpeurs. Ces hommes, ces femmes, au péril de leur vie, vont tenter de sauver ces grimpeurs pris dans des conditions climatiques extrêmes. Et lorsque la mort est au bout du chemin, ils peuvent sombrer dans la folie pure et simple. Et comment sont-ils soignés, s’ils le sont.

    Ce dernier et sixième tome ne me laissera donc pas un souvenir impérissable, par rapport aux quatre premiers. C’est bien dommage.

  • l’oeil de sauron 20 mai 2020
    La Fille qui devait mourir - David Lagercrantz

    Pouvait-on faire pire que Millenium 5 ? Je ne le pensais pas mais en fait, si ! C’est extraordinaire ! L’auteur a réussi la mission impossible de détruire encore plus l’essence même de Millenium, incroyable, affligeant, sidérant. Je ne trouve aucune lumière dans cette obscurité. Mon constat est très simple, ce livre est plat, vide, creux, sans âme, sans vie, sans rien, du début à la fin. Pourquoi l’avoir lu ? Grande question… pour finir un cycle peut être ou par masochisme. Non, en fait, c’était pour pouvoir en parler avec mon père.

    Il faut savoir que j’ai commencé à lire la saga Millenium pendant des vacances au ski avec mes parents il y a quelques années maintenant et comme mon papa lit beaucoup, nous les avons lu (les 3 premiers), l’un après l’autre, en nous disant, c’est top, c’est vachement bien… Puis on a lu le 4 et on s’est dit, bon il y a encore une trame Stieg Larsson donc ça passe et puis il y a eu le 5, mon père m’a dit « Mouais, bof » et puis là, il est arrivé au mois de février avec le 6 en misant « Humpf » et là, je me suis dit « aie aie aie ». Nos conversations peuvent paraitre succinctes mais nous n’avons pas besoin de plus et je peux vous dire qu’il a été vachement sympa avec son « humpf » parce que ça ne le mérite même pas.

    L’histoire su laquelle enquête Michael va nous mener jusqu’au sommet de l’Everest alors que moi je trouve qu’on a touche le fond. de la façon dont elle arrive jusqu’à lui et ce, jusqu’au dénouement avec ses diverses ramifications , tout est surréaliste, parfois à la limite de l’incohérence et trop gros du coup ça ne passe pas. Vous le savez je n’aime pas trop trop les coïncidences dans un livre et là, c’est même au delà de ça !! Encore une fois, l’histoire parallèle de Lisbeth est barbante et le lien avec l’histoire de Michael tellement saugrenue que vous m’auriez foutu une soucoupe volante au milieu de tout ça, ça ne m’aurait pas paru plus loufoque.

    Les personnages emblématiques de Millenium, notamment Michael et Lisbeth qui ont des caractères, des chemins de vie puissants, qui sont écorchés vifs, noirs, auto destructeurs même sont ici, saccagés. Michael est en vacances (?), n’a aucun charisme, aucune force, aucune volonté, quant à Lisbeth, elle est faible et molle. Ce n’est pas Lisbeth. Pourquoi avoir voulu la rendre humaine ? je ne comprends pas. Elle est devenue fade, sans noirceur. Certains personnages ont même carrément disparu et là où on apprend des trucs de fou (enfin sensé parce que noyé au milieu du reste), ça s’arrête à une ligne vite fait, hop hop hop, c’est calé, basta fini. MAIS PUT… !!! Ça m’énerve !! Mais en fait, soyons lucide, les personnages sont à l’image du livre, vides, creux, ennuyeux, inexistants.

    Il n’y a aucune action, aucun stress. La seule émotion ressentie est la colère, la colère face à la destruction de nos héros et de la saga. ATTENTION : Je ne dis pas que l’auteur est mauvais, je lirai même volontiers ses livres à lui, je dis juste qu’en ce qui concerne Millenium c’est un échec.

    Oserai-je maintenant aborder la fin du livre ou comment essayer de faire un feu d’artifice avec des pétards mouillés et périmés ? C’est n’importe quoi ! Ça n’a aucun intérêt, c’est fait à la va-vite, ce n’était ni fait ni à faire et je ne vous parlerai même pas du petit bonus romance qui se glisse comme ça dans le roman, beurk.

    J’ai envie de dire : enfin fini ! C’est tant mieux parce que ces suites n’ont servi à rien à part à énerver les fans de la saga et à les dégoûter et à juste imaginer la machine à sous derrière. Heureusement pour vous, j’ai laissé passer quelques heures avant d’écrire cette chronique parce que j’aurais été bien plus cruelle face à cet ersatz de livre de Millenium.

    https://loeildesauron190081932.wordpress.com/2020/05/20/millenium-tome-6-la-fille-qui-devait-mourir-de-david-lagercrantz/

  • Claude 18 juillet 2020
    La Fille qui devait mourir - David Lagercrantz

    La fille qui devait mourir de David Lagercrantz est le tome 6 de Millénium et normalement le dernier. Vous y retrouverez Lisbeth Salander et Mickaël Blomkvist. Vous le savez, ces deux-là sont liés à plus d’un titre et là encore ils ne vont pas nous décevoir. Mickaël, qui a par ailleurs plusieurs fers au chaud, va se pencher sur la mort trouble d’un SDF, et Lisbeth va régler ses derniers comptes avec sa sœur Camilla. Au fil des pages, vous oscillerez entre les usines à trolls et leurs fake news, l’ascension de l’Everest, les prémisses d’un bon gros scandale politique, les manœuvres de quelques services secrets et les agissements plus ou moins musclés de mafieux suédois ou autres. Bien évidemment, toutes ces histoires vont finir par se rejoindre. L’intrigue est bonne, le récit structuré, et la plume de David Lagercrantz est agréable à lire, mais ce n’est pas le Millénium que j’ai aimé, celui des trois premiers tomes écrits par Stieg Larson. Et même si je n’ai pas eu ce petit truc dans les tripes je pense qu’il ne faut pas se laisser influencer par toutes les critiques que j’ai pu voir ici ou là. Millénium 6 est un bon thriller que je vous recommande.

  • reb_books 18 juillet 2020
    La Fille qui devait mourir - David Lagercrantz

    Immense fan de la série Millénium, j’avais trouvé que David Lagercrantz avait bien su reprendre le flambeau de Stieg Larsson dans les 2 précédents tomes dmais ce dernier opus était sans doute celui de trop... J’ai aimé l’histoire mais pas du tout ce qu’il a fait des héros ! ils ont perdu de leur saveur et de leur personnalité, vraiment dommage de finir cette superbe saga de cette manière...

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.