Prends ma main - Megan Abbott

Notez
Notes des internautes
1
#AvisPolar
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Votre note
Notes des internautes

Résumé :

Kit est une jeune chercheuse en physique, ambitieuse, intelligente, en passe d’obtenir le poste de ses rêves auprès de son mentor et idole. Mais une nouvelle recrue vient troubler ses plans et son passé revient la hanter lorsqu’elle découvre que sa rivale n’est autre que Diane, sa meilleure amie du lycée, perdue de vue depuis plus de dix ans. Dix ans durant lesquels Kit s’est efforcée d’oublier Diane et le lourd secret qu’elles partagent.
Rapidement, la compétition devient un jeu dangereux qui menace de les détruire…

Un roman psychologique hypnotisant sur la capacité d’un secret à souder une amitié pour toujours. Ou la détruire à jamais.

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 29 janvier 2019
    Prends ma main - Megan Abbott

    « Avant de rencontrer Diane Fleming, une brillante lycéenne, Kit Owens n’avait jamais envisagé son avenir. Alors que les deux jeunes filles se lient d’amitié, une compétition pousse les deux amies à se surpasser jusqu’à devenir des rivales. Le jour où Diane confie son secret le plus sombre à Kit cela signe la fin de leur amitié. Dix ans plus tard, alors que Kit est en passe d’obtenir le poste rêvé, Diane réapparaît dans la course et réactive ce lien. Elles sont toutes deux de talentueuses scientifiques travaillant dans un laboratoire de recherche sur la biogénétique renommé pour autant aucunes des deux n’a oublié ce qu’elle sait de l’autre.
    Les personnages sont souvent sur la corde raide et on ne sait jamais quand et si ils finiront par sombrer dans les ténèbres. Dans ce thriller psychologique, l’auteure choisi de monter en épingle un grand secret, alors on s’enthousiasme peut-être un peu trop à ce sujet car une fois que l’on saura de quoi il s’agit cela risque de perdre comme souvent de son intérêt. J’ai trouvé original le lieu où se passe l’action, cette ambiance de laboratoire scientifique avec des personnages attachants qui malgré l’utilisation d’animaux de laboratoire font de leur mieux pour respecter le protocole d’euthanasie. Il y a quelques références à Lady Macbeth qui sont bien trouvée et auxquelles j’ai adhéré. On va ainsi naviguer entre deux temporalités, les révélations du passé apportant toujours un éclairage à ce qu’il se passe dans le présent. Kit et Diane ont une relation très spéciale qui se nourrit l’une de l’autre d’une manière que jusqu’ici, je n’avais encore jamais lu et c’est tout le moteur de cette intrigue. Les points faibles à mon goût sont un rythme lent, un tracé cardiaque qui reste plat et peut-être trop d’infos sur la vie dans un labo de recherche qui ne m’ont pas passionné même si c’était sans doute pertinent. Megan Abbott reste une auteure qui sait admirablement parler des relations féminines et des femmes en ce sens je n’ai pas été déçue et cela reste une bonne piqûre de rappel sur l’opportunité de partager ou non ses secrets.
     »

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.