Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

T03- Le secret du Télémaque : Enquête dans le Paris souterrain - Françoise Lange

Les enquêtes de Fañch Le Roy

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Provisoirement détaché dans la capitale, au sein du « Cabinet de l’Ombre » de l’Empereur, l’inspecteur principal François Le Roy doit à nouveau s’opposer à la Compagnie du Lys Bleu dont les chefs, toujours aussi fanatiques et sanguinaires, ont échafaudé un plan diabolique destiné à restaurer la Royauté en France après avoir assassiné Napoléon III.

Perdu dans un Paris que les travaux menés par le baron Haussmann ont transformé en gigantesque chantier à ciel ouvert, le policier quimpérois devra combattre un ennemi invisible, d’autant plus redoutable que celui-ci a infiltré l’entourage impérial.

Coupé de ses racines bretonnes, il lui faudra redoubler de ruse et de courage pour survivre en territoire ennemi, et sa rencontre avec une aristocrate vénitienne, aussi belle qu’énigmatique, détentrice d’un terrible secret millénaire, le confrontera à l’enfer sur terre et le plongera tout à la fois dans les entrailles tentaculaires de la ville et le terrifiant imaginaire ancestral des Bigoudens.

À Fañch d’allier vivacité d’analyse et intuition pour déjouer les pièges d’adversaires bien décidés à faire payer le prix du sang à celui qui les a vaincus deux ans auparavant en Finistère…

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Saveur Littéraire 18 décembre 2020
    T03- Le secret du Télémaque : Enquête dans le Paris souterrain - Françoise Lange

    Après Le manuscrit de Quimper et La Bête de l’Aven, nous voici de retour en compagnie de la tête la plus brûlée qui soit, cet officier intrépide et téméraire, j’ai nommé Fañch Le Roy, dans ce troisième opus : Le secret du Télémaque ! Comme de coutume, François Lange nous fait à nouveau voguer sur les flots de la culture bretonne, là où nous trempons nos pieds pour les premiers chapitres. Ah, oui, mais non ! Cette fois-ci, ce n’est pas en Pays finistérien que nous démêlerons de sombres complots, mais bien à Paris, absolument.

    Nous voici dans la capitale, aussi dépaysés que ce pauvre Fañch, à regarder les usages curieux des parisiens du Second Empire. Polar régional, mais aussi polar historique, l’occasion pour l’auteur de nous émerveiller de ses connaissances et de ses nombreuses recherches ; une plume passionnée qui nous livre ses voyages à travers le temps. La tête brûlée étant ce qu’elle est, pensez-vous que nous allons nous tourner les pouces entre ces pages ? Que nenni, puisqu’une fois encore, un complot d’envergure se traîne dans les beaux manoirs de Paris.

    Une nouvelle tentative d’assassinat contre l’Empereur, un désir toujours aussi puissant de restaurer la Monarchie sur le trône de France, et des enjeux qui nous dépassent de loin, nous et les inspecteurs pris dans la bataille. Autant vous le dire : François Le Roy est dans de sales draps, mais au moins, il fait des rencontres sur son long chemin. Et pas des petites rencontres sans intérêt, vous voyez ce que je veux dire ? Il me tarde de voir l’évolution de cette rencontre hasardeuse.

    Si Le secret du Télémaque est un roman court et extrêmement bien documenté sur l’Histoire, à la plume passionnée de François Lange, il y a malgré tout des bémols que l’on retrouvait déjà dans les deux premiers opus, un peu plus prononcés ici. Le dialogue d’exposition, toujours. Comment le voit-on ? Facile : toutes les rencontres, les réunions, que ce soit avec la Compagnie du Lys Bleu, ou Fañch et ses collègues inspecteurs, on retrouve presque toujours la fameuse phrase qui indique qu’on est dans de l’exposition : « Comme vous le savez ». Ce qui peut paraître anecdotique lorsque écrit à une ou deux reprises, en devient lourd quand c’est répété tout au long du récit. Comme si le seul moyen de faire comprendre au lecteur de quoi il retourne était de le faire en instaurant des scènes de réunion. Un regret, car ça rend la lecture plus fastidieuse pour ce troisième opus : des explications longues, présentes à chaque chapitre.

    Le lecteur n’a pas le temps de se reposer les yeux ou de digérer une information. On s’y perd, la saveur n’est plus la même, et pourtant le récit et le complot, les complots même, ont un potentiel fort ! Ce reproche s’applique aussi aux scènes de bataille, elles gagneraient davantage en clarté et en intérêt si elles n’étaient pas entrecoupées d’explications.

    Il y a tellement d’éléments, de faits historiques intéressants, des mises en lumières d’œuvres avec l’explication de leur provenance et signification. Mais il y a aussi le récit de Fañch, son enquête, ses avancées. Et cette fois-ci, j’y ai pris moins de plaisir. Ça devient difficile d’accrocher aux personnages lorsqu’on les sent présents pour de l’exposition, ou pour des repas. Ils ne sont pas creux et insipides, au contraire ; ils doivent juste être visibles sur d’autres contextes, un peu moins d’explications et plus d’action, en fait.

    Bon, et alors, est-ce que ça voudrait dire que je vais abandonner là cette tête de mule qu’est Fañch Le Roy, officier quimpérois qui prend du grade et ouvre son cœur, au passage ? Pfff, même pas en rêve ! Je suis moi aussi un électron libre professionnel, bien que moins efficace que l’inspecteur Le Roy, et je ne dis pas mon dernier mot, j’attends de pied ferme le quatrième opus. Ça tombe prodigieusement bien, me direz-vous, parce que Le rituel des Monts d’Arrée arrive ! Quant à vous, si vous voulez un polar historique bien documenté, un polar en région qui met en lumière le Pays breton, filez voir sur Les enquêtes de François Le Roy, et plus vite que ça !

    (https://saveurlitteraire.wordpress.com/2020/12/06/110-le-secret-du-telemaque-francois-lange/)

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.