Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Emma dans la Nuit - Wendy Walker

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Emma, 17 ans, et Cass, 15 ans, sont les sœurs Tanner, devenues tragiquement célèbres depuis leur inexplicable disparition. Après trois ans d’absence, Cass frappe à la porte de chez ses parents. Elle est seule. Elle raconte comment sa sœur et elle ont été victimes d’un enlèvement puis retenues captives sur une mystérieuse île. Emma y serait toujours. Mais la psychiatre qui suit cette affaire, le Dr Abigail Winter, doute de sa version des faits et s’intéresse de plus près aux Tanner. Elle finit par découvrir, sous le vernis des apparences, une famille dysfonctionnelle régentée par une mère narcissique. Que s’est-il réellement passé trois ans auparavant ? Cass dit-elle toute la vérité ?

Vos #AvisPolar

  • Killing79 5 février 2019
    Emma dans la Nuit - Wendy Walker

    Si comme moi, vous avez aimé « Tout n’est pas perdu », le premier roman de Wendy Walker, vous ne serez pas désorientés. En effet, pour ce nouvel opus, elle reste dans le même genre de littérature, le thriller psychologique. Elle a gardé la même recette dans laquelle elle utilise la complexité du cerveau et de la mémoire pour mieux nous manipuler.

    Le récit est structuré en deux points de vue. A la première personne, on entre dans la tête de Cass, qui nous relate sa version de sa disparition. On suit aussi en parallèle les investigations de la psychiatre de la police qui cherche à retracer ce qu’il s’est vraiment passé. Au fil des pages, on comprend que la famille Tanner cache des faits et ne dit pas tout. Notre suspicion passe alors de personnage en personnage.
    Les livres de Wendy Walker ont une particularité bien à eux. Tout au long des histoires, on sent que quelque chose cloche et qu’on est manipulé. On ne sait juste pas par qui et comment. L’autrice réécrit plusieurs fois les évènements passés grâce aux différents témoignages (ce qui donne des passages parfois un peu longs et redondants) et elle y distille des nouveaux éléments qui font avancer l’énigme. Progressivement, la vérité se précise mais on a du mal à mettre la main dessus. On reste alors sur le qui-vive, à l’affût du moindre indice qui pourrait nous donner les clés du mystère.

    Pour ce deuxième essai, Wendy Walker a réussi à confirmer. Même si « Emma dans la nuit » est un cran au-dessous de son prédécesseur (moins original et plus tiré par les cheveux), il ravira les adeptes de ce genre. Si vous voulez vous faire balader, consciemment, jetez-vous sur cette histoire de famille qui vous embrouillera l’esprit et vous tiendra en haleine jusqu’à la fin.

  • Booksnpics 20 février 2019
    Emma dans la Nuit - Wendy Walker

    Emma et sa soeur Cass disparaissent ensemble. Elles sont alors âgées de 17 et 15 ans. Personne n’a rien vu, rien entendu. Trois ans après les faits, Cass réapparaît, seule, chez ses parents. Interrogée par le FBI, elle racontera en détails l’enlèvement et leur captivité sur un mystérieuse île. Mais de nombreuses zones d’ombre demeurent et Abigail Winter, la psychologue médico-légale du FBI tentera de lever le voile sur cette famille des plus étranges…
    Deuxième roman de Wendy Walker, « Emma dans la nuit » nous fait plonger au coeur d’un thriller psychologique. Ayant beaucoup aimé « Tout n’est pas perdu », le premier roman de l’auteur (Ed. Sonatine, 2016), j’avais un peu peur en abordant ce second opus, de retrouver le même schéma narratif. Même s’il est vrai que Wendy Walker base l’ensemble de ses récits sur l’aspect psychologique, il est intéressant de noter qu’il prend encore plus d’ampleur dans ce nouvel opus.
    Alternant les récits de Cass et d’Abigail, mettant un accent très poussé sur la personnalité de chacun des intervenants, Wendy Walker parvient à capter son lecteur et à se jouer de lui. Avec une plume toujours aussi efficace, l’auteur nous offre un roman de qualité qu’il est difficile de lâcher et nous en apprend plus sur certains troubles de la personnalité.

  • Loudiebouhlis 26 février 2019
    Emma dans la Nuit - Wendy Walker

    Cette semaine, je me suis plongée dans le dernier thriller de Wendy Walker, Emma dans la nuit. C’était pour moi une découverte totale de l’auteur. Et je vous assure que ce fût une très bonne surprise. Aussitôt lu que son premier livre était déjà dans mon panier de commande.

    Wendy Walker nous vends un thriller psychologique qui promet de détenir toutes les clés nécessaires pour fasciner son lecteur. Je dois dire qu’en lisant la quatrième de couverture, je m’attendais à un rapt tout ce qu’il y a de plus basique. Et c’était très bien puisque j’aime ce genre de thème. Mais je ne m’attendais sûrement pas aux éléments de psychologie qu’intègre l’auteur dans son histoire. On sent une réelle recherche de la part de l’auteur par rapport à la maladie psychiatrique abordée. Aucune informations n’est mentionnées à la légère et c’est ce qui est appréciable dans ce genre de livre. C’est le travail qu’a réalisé l’auteur en amont. On ressent vraiment une implication totale de sa part lors de l’écriture de son roman. 

    Outre ça, je dois dire que j’ai littéralement été baladée pendant la totalité de l’histoire, menée en bateau comme ça m’est rarement arrivé. Bien qu’a un certain stade de ma lecture (vers les 250 pages), les incohérences de l’histoire de Cass devenaient de plus en plus gênantes à mes yeux. Cependant, je n’aurai jamais imaginé un tel dénouement. Je n’aurai jamais imaginé être aussi captivée par cette histoire et surtout ressentir à ce point le besoin d’avoir le fin mot de cette histoire. J’ai été torturé durant tout le livre, frissonnant parfois d’horreur en visualisant certains passages. 

    Je retiens donc une belle découverte de l’auteur mais également un très bon thriller psychologique que je ne suis pas prête d’oublier. Terminer ce genre de livre me rappelle pourquoi j’affectionne particulièrement ce genre littéraire, parce que je me retrouve en totale immersion dans l’histoire que le besoin d’en connaître le dénouement en devient obsessionnel. Et c’est comme ça, qu’on trouve un bon livre lorsque toutes ces clés sont assemblées.

  • claire chronique 5 mars 2019
    Emma dans la Nuit - Wendy Walker

    Tout d’abord merci à babélio pour l’opération masse critique et les éditions sonatine. Quelle joie pour moi d’ avoir entre les mains le second livre de wendy walker. Ayant adoré son premier livre, j’ai étais plus que ravie de retrouver de nouveau cette auteure. L’histoire nous parle de deux jeunes filles disparues il y a de cela 3 ans. L’une d’ elles Cassandra revient et raconte son histoire. On se rend compte que toute l’histoire est une vie de mensonges que la famille (surtout la mère) est spéciale. Là, on rentre dans l’histoire un chapitre raconter par Cassandra et puis un autre de la psy et vis vers ça ! Ont Sent que Cassandra veut impérativement retrouver sa soeur. Je ne vous en dirais pas plus pour ne pas spoiler le livre. Bref, je suis resté scotchée à mon livre, j’ai adoré la fin vraiment !!! Merci à l’auteure qui signe pour la fois un bon thriller.

  • Lectures noires pour nuits blanches 21 mars 2019
    Emma dans la Nuit - Wendy Walker

    "Aucun secret n’est en sécurité. Jamais. A moins de ne se confier à personne."

    Deux soeurs, Emma et Cass, disparaissent une nuit sans laisser de traces. Trois ans plus tard, Cass revient chez elle. Elle raconte son histoire au FBI et à une psy, mais elle n’a qu’une seule chose en tête, retrouver Emma.

    Ce livre est un thriller psychologique, un très bon, de ceux où l’aspect psychologique est l’essentiel du roman. Pas beaucoup d’action, tout est basé là-dessus.
    Sur fond de drame familial, il va être question de manipulation, de secrets, de jalousies, le tout dans une ambiance malsaine.

    Cass nous fait son récit en même temps qu’elle se remémore des choses du passé. On entre peu à peu dans la complexité de cette famille et on va avoir bien du mal à démêler le vrai du faux. On sent que Cass cache quelque chose mais on ignore quoi. Le malaise ne fait que s’accentuer ajoutant à l’ambiance très sombre du roman.

    Le thème du trouble de la personnalité narcissique, très peu vu dans les thrillers, est très bien abordé. On sent que l’auteur a potassé son sujet, comme dans son premier roman. C’est maîtrisé. J’ai beaucoup appris sur cette effrayante pathologie, bien plus répandue qu’il n’y parait.

    Le récit de Cass alterne avec l’enquête de la psy. Elle décortique et analyse la moindre parole. Elle sait ce qu’il se passe dans cette famille. Pour des raisons personnelles, elle connait très bien le sujet et guette la moindre réaction de chacun. Cette alternance des récits donne du rythme au roman. On a parfois l’impression de longueurs, mais tout est important pour la suite. Comme dans un puzzle, chaque pièce est importante.

    Pendant que vous essayez de démêler la vérité des mensonges une question subsiste, où est Emma ? Et que lui est-il arrivé ? Cette énigme va vous tenir en haleine tout au long de votre lecture, la rendre addictive et ne sera révélée qu’à la toute fin. Entre fausses pistes et rebondissements, faire la lumière sur toute cette affaire ne sera pas chose aisée.

    Cette fin justement, que je n’a pas vue venir, est totalement inattendue. Quand le voile tombe enfin et que tout s’éclaire, vous arrivez à tout remettre dans l’ordre et vous comprenez à quel point vous avez été manipulé.

    Avec ce deuxième roman, Wendy Walker confirme qu’il faut désormais compter sur elle dans le monde du thriller psychologique. Un auteur à suivre.

    Un thriller sombre et captivant qui va vous surprendre et que je vous recommande fortement.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.