Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Green River - Tim WILLOCKS

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Green River, un pénitencier de sécurité maximale au Texas. Un univers sans pitié où le silence n’existe pas, l’obscurité non plus. Un véritable enfer, entre tensions raciales et violences quotidiennes, dans lequel vivent cinq cents âmes perdues. C’est ici que Ray Klein, ancien médecin, purge sa peine. Alors que sa libération approche, une émeute éclate dans la prison. Au milieu du chaos et de l’anarchie, Ray, qui est tombé amoureux de Juliette Devlin, psychiatre judiciaire, va tout mettre en œuvre pour sauver la jeune femme séquestrée avec ses patients dans l’infirmerie.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur Cultura

Vos #AvisPolar

  • stokely 25 mars 2021
    Green River - Tim WILLOCKS

    J’avais de grandes atentes concernant ce livre et l’auteur de celui-ci, j’ai d’ailleurs acheté deux pavés qui sont en atente dans ma pile à lire.

    Rien ne m’a ici paru crédible, ni les personnages, ni les situations, j’ai cependant plutôt apprécié le style de l’auteur mais dans ce recit il y a beaucoup de situations grossières et de scènes de sexes qui n’apportent rien au recit.

    Pourtant j’ai déjà lu de très bons bouquins se déroulant en prison mais les presque 500 pages de ce recit ont été un calvaire pour moi.

    Je pense au final que ce récit tient plus du roman noir que du thriller policier au finale et que c’est pour cette raison que je n’ai pas adhérer à celui-ci.

    En espererant que la lecture de la religion et sa suite me plaisent plus que celui-ci.

  • A vos livres 30 avril 2020
    Green River - Tim WILLOCKS

    Cela fait un moment que je voulais connaître Tim Willocks, notamment avec « La religion » et sa suite, cependant, j’ai préféré découvrir celui-ci en premier. « Green River » est un roman aussi génial que violent. Il s’agit d’un huis clos dans un pénitencier du Texas où le lecteur va faire connaissance avec plusieurs personnages centraux, dont l’ancien docteur Ray Klein. Dès les premières pages, nous sommes propulsés en enfer… Un monde inconnu où la loi du plus fort règne en maître, où la sensibilité et l’amitié ne peuvent qu’impliquer une mort sournoise, un cutter venant vous taillader le bide aux détours d’un couloir.

    Ce roman appuie là où ça fait mal, asticote la plaie et déverse le pus contenu par le système carcéral. Klein se retrouve au milieu de tueurs, violeurs et psychopathes. Entre une guerre raciale. Entre un directeur de prison cinglé et une psychiatre amoureuse. Bien des règles à suivre si l’on veut survivre. Klein devra revoir celles qui lui ont permises de survivre lorsqu’une émeute sans précédent explose dans les blocs du pénitencier de Green River.

    Un roman haletant où s’entremêle un langage grossier, une haine sans fond, une violence inouïe mais également des amitiés naissantes. Tim Willocks, avec son écriture acérée et percutante nous montre du doigt la signification de ce déchaînement de fureur : l’envie de liberté, l’espoir de redevenir un être humain dans cet enfer hermétique au regard de la société.

    Le lecteur se surprend à s’attacher à ces caïds qui ne connaissent que l’insulte en guise de conversation mais où la subtilité de l’auteur colore ces pages d’espoir et de courage. Un roman que j’ai adoré découvrir !

    Je vous souhaite de belles lectures !
    https://avoslivreschroniques.com/green-river-tim-willocks/

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.