Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Loup, y es-tu ? - M.J. Arlidge

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Dans les bois, personne ne vous entendra crier
Quelque chose de mauvais hante les sentiers de New Forest. D’abord, ce sont des cadavres de chevaux sauvages retrouvés en morceaux. Puis ce sont des hommes et des femmes innocents dont les cris de désespoir résonnent encore. Mais personne ne les entend...
Traqués par une présence sans visage, les victimes sont transpercées de flèches et pendues aux chênes de la forêt. La détective Helen Grace doit faire face à un nouveau cauchemar. Pourquoi des campeurs sans défense sont-ils pris pour cible ? Que signifient leurs assassinats ? Est-ce un psychopathe ? La forêt demande-t-elle des sacrifices ?
Helen devra affronter les ténèbres les plus sombres pour résoudre son enquête la plus complexe et plus macabre à ce jour.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

Vos #AvisPolar

  • Killing79 21 juin 2021
    Loup, y es-tu ? - M.J. Arlidge

    Depuis que j’ai découvert M.J. Arlidge, je m’attelle à rattraper mon retard sur sa série. En effet, à chaque nouvel opus, je prends un plaisir certain avec ses histoires très efficaces. Dans mon planning de lecture, pour changer, j’aime placer ce genre de polars, simples et dynamiques.

    En parallèle de cette nouvelle affaire, l’auteur en profite pour donner de l’épaisseur à ses personnages principaux. Leurs quotidiens nous sont dévoilés et leurs destins s’étoffent au fil des épisodes. De plus en plus imprégné de leur personnalité, le lecteur s’attache à eux.

    On suit l’enquête proprement dite du point de vue de plusieurs acteurs. Chaque vision est une pièce de puzzle qui s’emboite afin de reconstituer l’enchainement des évènements. Malgré ses 500 pages, ce nouvel opus se lit rapidement. Il est découpé en une multitude de petits chapitres qui permettent de garder un rythme soutenu. Il y a très peu de moments sans action ou sans suspense. Les ingrédients habituels sont présents et on est bien dans un véritable page-turner qui nous garde sous tension du début à la fin.

    Cependant, j’ai trouvé « Loup y-es-tu » un peu moins incisif que les précédents. Sa densité est en cause. Le livre est trop volumineux pour l’histoire qu’il raconte. J’ai eu l’impression que le scénario tournait en rond au milieu de l’aventure. Certains passages se sont avérés superficiels et donc pas du tout nécessaires. Dans ces moments, je me suis presque surpris à m’ennuyer (ce qui est un comble pour cet auteur). Le livre aurait surement gagné en concision. Ceci étant dit, la recette de M.J. Arlidge fait toujours son effet. Si vous êtes en recherche d’un policier percutant et facile d’accès, vous ne serez pas déçu en vous lançant dans cette série. Vous ne lèverez pas les yeux de votre roman tant que vous ne connaitrez pas le dénouement.

    https://leslivresdek79.wordpress.com/2021/06/21/666-m-j-arlidge-loup-y-es-tu/

  • loeilnoir 21 juin 2021
    Loup, y es-tu ? - M.J. Arlidge

    Je rempile pour une nouvelle enquête d’Helen Grace : après avoir été incarcérée dans la prison de Holloway, dans A Cache-cache, la voici à la poursuite d’un tueur sadique dans le parc national de New Forest, au sud de l’Angleterre. Dans ces contrées sauvages, les corps de deux campeurs sont retrouvés transpercés de flèches et pendus aux chênes de la forêt. Non loin de là, ce sont deux chevaux sauvages qui ont connu le même sort…

    La New Forest, dans le comté du Hampshire, se situe au sud de Southampton, face à l’île de Wight, entre mer et forêts, tourbières et marécages, demeures ancestrales à visiter… les chevaux y vivent vraiment en complète liberté… J’y ai passé de belles vacances il y a quelques années et j’étais aux anges de voir que l’intrigue de ce roman se déroule dans cette région. Facilement accessible, dépaysant et plaisant ! Je ne peux m’empêcher de faire cette petite promo touristique tant le site est beau, mais j’arrête là : place au roman car M.J Arlidge n’est pas là pour le tourisme… Des campeurs sans défense sont pris pour cible et enlevés la nuit dans la tente alors que leurs conjoints dorment paisiblement près d’eux… Les crimes sont-ils gratuits ou liés à un projet de déforestation ? Les victimes se connaissaient-elles ? Autant de questions que se posent Helen Grace et son équipe et autant de fausses pistes à suivre pour remonter la piste d’un tueur aux pratiques barbares.

    De courts chapitres marquent le rythme de ce roman et tiennent en haleine jusqu’au bout même si j’ai trouvé qu’il y avait moins d’action que dans le précédent tome. Quel plaisir de retrouver Helen et Charlie, unies par une forte amitié dans la vie, alors même que l’auteur, une nouvelle fois, ne les épargne pas. S’ajoute aux protagonistes l’insupportable journaliste Emilia Garanita dont les pérégrinations contribuent largement à nous mener en bateau : un personnage haut en couleur difficile à apprécier mais bien présente tout au long du roman. L’auteur fait preuve d’une imagination fertile pour nous balader de suspect en suspect. Et, oui, c’est bien mené, addictif, efficace et un brin angoissant, jusqu’au dénouement final qui m’a comblée.

    Merci aux Editions Les Escales et à NetGalley pour la lecture de ce très bon roman policier.

  • Les lectures de Maryline 9 avril 2021
    Loup, y es-tu ? - M.J. Arlidge

    Après la mort de Joanne Sanderson (A la folie, pas du tout), Helen et Charlie accueillent le nouveau capitaine Joseph Hudson venu remplacer leur ancienne coéquipière. Son arrivée n’est pas des plus faciles pour lui, il faut qu’il fasse ses preuves et surtout, qu’il prenne, en quelque sorte, la place d’une amie pour les deux femmes. D’autant plus qu’il n’a pas le temps de s’adapter, un témoin signale la découverte d’un cadavre dans une forêt, non loin d’un camping...

    Mais qui peut donc être ce tueur qui court après les campeurs, les terrorise, les tue avec son arbalète et finit par les offrir en spectacle aux touristes et promeneurs ? L’équipe d’Helen Grace va devoir travailler sans relâche pour trouver au plus vite ce meurtrier.

    Je n’ai pas lu la série complète de l’auteur dont ce thriller fait partie mais j’ai eu la chance de découvrir le précédent opus et du coup, je ne suis pas trop perdue avec les personnages. Je pense que chacun d’entre-eux peut se lire en one-shot mais il est tout de même préférable de lire la série complète pour mieux s’imprégner des différents personnages récurrents. Néanmoins, je peux déjà vous dire que je commence à devenir fan de l’auteur et que je vais sans doute revenir en arrière et découvrir le passé de tout ce petit monde.

    Helen est un personnage charismatique qui mène son équipe avec une main de fer dans un gant de velours comme on dit. En effet, elle est une vraie cheffe qui prend les choses en main mais qui est également très à l’écoute de toutes les remarques de son équipe et on sent bien qu’elle leur fait une confiance aveugle. L’équipe est soudée et ça lui permet de résoudre les crimes les plus difficiles à enquêter.

    Charlie est une battante également, elle se donne à fond pour son travail mais on sent néanmoins une certaine fragilité, notamment du côté de sa famille. Elle prend moins de risque que sa cheffe mais elle veut à tout prix mettre le tueur derrière les écrous au plus vite.

    De son côté, la jeune journaliste Emilia n’a qu’une seule idée en tête : être la première, la meilleure et surtout que tout le monde la reconnaisse et l’adore. Elle reste sur le pied de guerre à n’importe quelle heure de la journée comme de la nuit, et elle est prête à tout pour être numéro 1.

    Quant au petit nouveau Joseph, on sent qu’il veut bien faire mais il parait cacher quelque chose d’assez suspect. Le lecteur reste donc sur ses gardes une bonne partie de l’intrigue.

    J’ai aimé les différents rebondissements, on pense avoir trouvé une bonne piste qui s’avère quelques pages plus tard être un leurre. Il y a de l’action, une traque importante se met en route dès le premier cadavre, toutes les pistes sont explorées, les victimes, les proches, les témoins... Bref, il faut faire vite pour éviter la récidive et le lecteur n’a pas le temps de se reposer. J’ai passé un excellent moment, j’avais hâte d’avoir le fin mot de toute cette histoire et comme il sait parfaitement bien le faire, l’auteur a trouvé un coupable vraiment parfait ! Quelle maitrise du suspense et de la surprise !

    Grâce aux chapitres courts et rythmés, le lecteur n’aura pas une seule minute à lui pour souffler. N’hésitez plus, il vous faut absolument cette saga, vous risquez fortement de devenir accros !

  • L’atelier de Litote 23 mars 2021
    Loup, y es-tu ? - M.J. Arlidge

    Helen Grace est de retour et c’est déjà le huitième titre de la série. Les fans ne seront pas déçus, les sensations fortes au rendez-vous. Alors qu’Helen est toujours dans une phase de reconstruction de sa vie, elle va devoir travailler avec un nouveau co-équipier Joseph Hudson, un peu de sang neuf ne peut que faire du bien. Ils sont appelés dans un premier temps par une jeune femme dont le petit ami a disparu, dans le parc national de New-Forest. Peu après, on retrouve son corps supplicié pendu à un arbre et ce n’est qu’un début. Serait-il possible que le tueur soit encore dans la forêt ? Commence alors une exploration qui va virer au cauchemar. Sans oublier que l’on retrouve la journaliste Emilia Garanita toujours à la recherche d’un scoop. J’ai eu encore beaucoup de plaisir à retrouver l’écriture captivante de l’auteur. Il ne semble jamais être à court d’idées, et les rebondissements s’enchainent, poussant Helen dans ses retranchements. Heureusement, son équipe reste forte, et travail de manière professionnelle, on apprécie d’autant plus les éléments personnels qui se déroulent sous l’intrigue principale. Il y a un côté imprévisible qui rend les choses intenses et vous oblige à tourner la page suivante pour en apprendre plus. On retrouve la trame habituelle avec des chapitres courts et rythmés, pour une histoire bien pensée tant que l’on ne cherche pas trop loin. L’auteur garde sa capacité à nous perdre aisément tant il maîtrise les écrans de fumée et les faux semblants. Le tueur est un personnage redoutable, chasseur expérimenté et intelligent, il semble être à son aise dans les bois sombres de quoi nous faire frissonner lors de note prochaine virée en forêt. Bonne lecture

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.