Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Sirènes - Joseph Knox

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

8 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Je commençai les patrouilles de nuit en ayant de la vie nocturne une vision romantique qui devint très vite réaliste. Je ne connaissais pas les vampires, les dealers qui sortaient uniquement la nuit, et je ne savais rien des gangs, je n’aurais pas été capable de vous dire qui vendait quoi, je n’aurais pas su les repérer. Les seuls que j’arrivais à identifier du premier coup d’oeil, c’étaient les smileys. Ainsi surnommés à cause des deux centimètres de cicatrice de chaque côté de leur bouche, tailladée par des dealers parce qu’ils avaient payé en retard ou trop parlé. Aidan Waits est un jeune inspecteur tombé en disgrâce, en proie aux tentations et aux excès de la nuit. Zain Carver est à la tête du plus gros réseau criminel de trafic de drogues à Manchester. Isabelle est la fille d’un puissant homme politique. Un jour. elle disparaît et Zain n’y semble pas étranger. Aidan voit là une dernière chance de ressusciter sa carrière naissante. Mais comment peut-il espérer sauver Isabelle alors qu’il ne peut se sauver lui-même ?

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • IsaVP 18 août 2020
    Sirènes - Joseph Knox

    C’est sous la bruine, le brouillard et le froid que se déroule ce polar, aussi glaçant que le temps de ce mois de novembre anglais, « le genre de temps qui vous donne le sentiment que la planète essaye de se débarrasser de vous ».
    Sur les traces d’Isabelle Rossiter, la fille de 17 ans d’un richissime et influent homme politique anglais, le jeune inspecteur Aidan Waits, infiltre le milieu de la drogue de Manchester.
    Mais, dépassé par son enquête, c’est une descente aux enfers qui l’attend, alors qu’il jongle entre les comptes à rendre à son supérieur et les liens risqués qu’il noue avec les membres de La Franchise, l’organisation criminelle qu’il infiltre.
    Et notamment avec les « sirènes », les collecteuses de fonds de la mafia, qui vont l’entraîner dans les profondeurs de cet univers, en disparaissant les unes après les autres.
    Un roman dur où les sentiments sont noyés dans un cocktail de drogue, de sexe et de trahison.
    J’ai eu du mal à rentrer dans cette histoire complexe mais l’écriture de Joseph Knox a fini par me séduire et ses personnages se sont révélés plus sensibles que l’apparence qu’ils donnaient. Une overdose de drogue qui nous assomme et nous fait nous réjouir d’en être sorti indemne

  • Musemania 8 juillet 2020
    Sirènes - Joseph Knox

    Pour une fois, via ma lecture, j’ai découvert la ville de Manchester. Mais attention, je n’y ai pas visité les beaux quartiers et coins touristiques mais plutôt le milieu obscur de la drogue et des trafics en tout genre.

    L’inspecteur Waits avait tout pour réussir une belle carrière dans la police mais il en a choisi les chemins détournés. Le fonctionnaire tombé dans la lie des policiers, son supérieur l’envoie infiltrer le milieu de la drogue dans lequel il plonge facilement. La frontière entre ce qui est légal ou non est facilement franchissable mais saura-t-il en revenir ?

    Encore une fois, on se retrouve avec l’anti-héros par excellence, le flic cabossé de toute part, qui est tombé dans les excès. Ce n’est pas la faute de l’auteur, Joseph Knox, si j’enchaîne ce genre de lectures mais je me demande si je ne me suis pas doucement lassée de ce genre de personnages.

    Dans cette histoire, un autre élément que j’ai moins aimé est le fait que les personnages sont nombreux. C’est donc au risque de s’y perdre et de finalement ne s’attacher à aucun. Même si d’habitude les histoires d’infiltration me plaisent assez bien, j’ai trouvé ce roman policier un peu long par moment.

    Le manque de rebondissements et une certaine impression de « déjà-vu » font que je n’en suis pas ressortie hyper emballée de ma lecture. Je ne dis pas que je n’ai pas du tout aimé mais j’ai le sentiment que c’est le genre de polar que je risque d’oublier très vite.

    Vu que tout ceci n’est que mon humble avis, je vous invite à vous forger le vôtre en lisant ce bouquin et n’hésitez pas à venir en discuter.

    En lice pour le Prix des Lecteurs 2020 des éditions du Livre de poche, catégorie « Polar », sélection juin.

  • Michel BLAISE 8 juillet 2020
    Sirènes - Joseph Knox

    Il faut, parfois, faire amende honorable lorsque l’on s’est emballé pour un roman après la lecture des cinquante premières pages. C’est ce qui m’est arrivé pour "Sirènes" de Joseph knox.

    Une intrigue et une écriture intelligentes me semblaient être la promesse d’un bon roman policier. Malheureusement, la déception fut à la mesure de mon enthousiasme.

    La lecture de "Sirènes" n’est pas, pour le moins, reposante : des lourdeurs de style, des dialogues souvent imprécis ou, au contraire, en quête de détails incertains donnent le sentiment que l’auteur s’est laissé dépasser par l’histoire et les personnages de son roman avec pour conséquence que, très vite, on ne le suit plus et que le récit perd en crédibilité. Et, j’ai fini par m’ennuyer sérieusement.

  • mouffette_masquee 25 juin 2020
    Sirènes - Joseph Knox

    Résumé : Découvrez la face cachée de Manchester et ses nuits sombres où les criminels violents prennent le contrôle de la ville. Aidan Waits est un flic déshonoré suite au vol de drogue dans des scellés. Il travaille sous couverture dans ce monde ténébreux dans le but d’infiltrer l’empire de Zain Carter, baron de la drogue. Il se voit également attribuer une mission, la surveillance d’Isabelle, 17 ans, la fille du député David Rossiter, amoureuse de Carver, et qui file un très mauvais coton. Mais comment sauver une personne du danger quand on est soi-même au fond du gouffre ? Aidan boit trop, prend des emphet, et se fait régulièrement tabasser, et va avoir bien du mal à mener à bien ses missions.

    Mon avis : « Sirènes » est le premier roman de Joseph Knox, et bien que sur le papier il ne me disait rien, j’ai beaucoup aimé ! Nous sommes immédiatement plongés dans un monde sans scrupules où il est difficile de faire la différence entre les criminels, la police et les politiciens. Ici, personne n’est épargné, au contraire ! Chaque protagoniste est intrinsèquement imparfait, plus vrais que nature. La face sombre de Manchester attire le lecteur dans un monde immersif sans jamais le laisser partir. Les descriptions sont telles qu’on a l’impression de vivre l’aventure aux côtés d’Aidan, avec ses virées dans les bars et ses excès.Par contre, notre flic déchu semble très seul, triste. Pas d’amis ni de famille, lâché par sa hiérarchie et ses collègues. Son seul allié est un travesti exubérant surnommé Le Virus, icône culturelle de l’underground complètement barré.
    Avec ses multiples rebondissements on ne s’ennuie pas un instant, très immersif et profond, j’espère pouvoir lire bientôt la suite de ses aventures.

  • M Ar Tin 17 juin 2020
    Sirènes - Joseph Knox

    Sirènes de Joseph Knox est un roman policier très noir.

    On suit un policier infiltré borderline, qui semble ne plus rien avoir à perdre.
    Ce que j’ai aimé plus particulièrement dans ce polar, c’est le personnage d’Aidan.
    J’ai aimé le découvrir au fil de l’enquête et des pages et je me suis attachée.
    Joseph Knox à eu l’intelligence de ne pas dévoiler tous les mystères qui entourent son personnage principal.
    Juste suffisamment pour donner l’envie à son lecteur d’attendre la suite des aventures d’Aidan dans un prochain opus.

    L’intrigue de ce premier polar est bien ficelée, très rythmée.
    On ne s’ennuie pas un seul instant. Le style de Joseph Knox est efficace.
    Sa plume est addictive. C’est un vrai page Turner.

    Je vais continuer à suivre les aventures de Aidan. Je me suis déjà procuré la suite, sortie en ce début d’année. Je suis fan.

  • Krysaline555 28 janvier 2020
    Sirènes - Joseph Knox

    Nuits noires dans les bas-fonds de Manchester

    J’ai enchainé ce polar directement après un autre roman noir « d’atmosphère » d’une auteure anglaise également. Le sujet est différent, mais on y retrouve la même ambiance sombre et déprimée. Si bien qu’à la faveur d’une inattention temporaire, j’ai fini par mélanger les deux histoires !! Mais bon, le premier m’ayant bien emballé, je n’ai pas été « dépaysée », je suis restée sur la lancée !! L’un aurait pu être la continuation de l’autre malgré la différence de style. Rien de carrément original mais l’écriture est agréable.

    Déjà la première de couverture avait attiré mon attention. Je la trouvais attrayante et très esthétique. Elle évoque, le mystère, le monde de la nuit et peut-être, l’étincelle de lumière et d’espoir au bout du tunnel ?

    Ici, nous avons l’anti-héros classique en la personne d’Aidan Waits, inspecteur déchu, à deux doigts de la révocation, accro aux amphètes et accessoirement au sky également. Un looser en somme qui traine ses désillusions comme un boulet ; un être « à plat » et au creux de la vague. Aussi n’a-t-il d’autre choix que d’accepter la mission d’infiltration que lui confie son supérieur auprès d’un gang local donnant dans le trafic de drogues. Au départ, il ne s’agit que de localiser les « sirènes » et les pister de bars en bars lors de leurs collectes du bénéfice des ventes de came. Il s’agissait de débusquer la taupe au sein de leur brigade qui renseigne le caïd, Zain Carver.

    Ça se corse, avec l’entrée en scène d’un député qui voudrait bien faire rentrer sa fille mineure et fugueuse au bercail. Celle-ci a trouvé refuge…. chez Zain, le fameux dealer. L’heure n’est donc plus à l’observation « de loin » mais à l’infiltration. Mission très dangereuse car « officieuse » ce qui veut dire « sans filets », pas de couverture officielle en cas d’échec. Une sorte de mission « suicide » en quelque sorte. Ça passe ou ça casse !

    Va s’ensuivre une série de « sacs de nœuds » imbriqués les uns dans les autres où tout le monde manipule tout le monde. A tel point qu’on en perd un peu son latin ! Mais de fil en aiguille avec une lecture attentive, tout se tient parfaitement et chaque situation trouve son explication. Rien de capillotracté, tout s’emboite et a une explication logique.

    L’atmosphère des bas-fonds de Manchester, comme des endroits plus cossus est retranscrite à merveille ; on « visionne » tout comme dans un film. C’est « parlant ». C’est triste, noir, mélancolique, démoralisant ; les personnages ont l’air tous au bout du rouleau, leurs vies retenues par un fil invisible qui menace de rompre à tout moment. Tout à l’air si glauque et terriblement fragile. On trouve peu d’espoir dans ce roman. Même le superintendant Parrs ne semble pas si « recommandable » …

    Le personnage d’Aidan n’évite pas les poncifs du genre mais, je l’ai trouvé « attachant » tout de même dans sa détresse. On apprend peu sur le personnage qui donnera surement naissance à une saga où on en apprendra un peu plus sur lui à chaque aventure.

    Un roman noir très réussi qui en appellera donc d’autres je l’espère. Je suivrai avec le plus grand intérêt l’évolution du personnage principal… le suivant « chambre 413 » est déjà paru fin 2019 et je vais me le procurer sans hésitation.

    Merci aux Éditions Le Masque pour leur confiance et la plateforme NetGalley France.

    Détail de ma notation : Mon intérêt en début de lecture : 3.5/5 – milieu de lecture : 4/5 – dernier quart et final : 4.5/5

  • calyenol 16 janvier 2020
    Sirènes - Joseph Knox

    Et si on parlait de "𝙎𝙞𝙧𝙚̀𝙣𝙚𝙨" de Joseph Knox.

    .

    "Je revins vers la maison,gravis la volée de marches en pierre et tendis la main vers l’interphone.
    La porte s’entrouvit juste avant que je sonne."

    .

    Dans 𝙎𝙞𝙧𝙚̀𝙣𝙚𝙨,on rencontre Aidan Waits qui est un jeune flic tombé en disgrâce mais qui va devoir continuer à user de son savoir faire pour découvrir quel flic est un ripoux et retrouver la fille d’un puissant de la politique qui cache bien des secrets.
    Il va pour ça,devoir infiltrer les réseaux de la nuit où tous les excès sont permis...alcool,drogue,et découvrir qu’elle est devenue une 𝙎𝙞𝙧𝙚̀𝙣𝙚,une de celle qui collecte l’argent de Zain Carver.

    .

    "Durant le restant de la nuit,mon regard dériva sur les gens dans les rues,les filles,les femmes,et j’avais l’impression de voir les vies qu’elles ne vivraient pas."

    .

    Joli découverte d’auteur avec son premier roman où Joseph Knox a su me captiver en me plongeant dans l’univers de la nuit et de ses dérives.
    J’ai été en immersion avec Aidan et son côté sombre,son côté dévasté par son passé.
    Avec ses chapitres courts,l’auteur rend facilement addict à la lecture de son livre.
    Cette envie de vouloir savoir ce qui va se passer suite aux rebondissements légers mais placés où il faut.
    L’intrigue de départ est intéressante et même si un petit air de déjà vu m’a interpelé,j’ai été accroché à l’histoire jusqu’au dénouement quelque peu surprenant.
    J’ai aimé le personnage que j’ai trouvé imposant par sa personnalité simple,et touchant car souvent plein de compassion vis à vis de ses rencontres tout aussi cassées que lui.
    "𝙎𝙞𝙧𝙚̀𝙣𝙚𝙨" est un roman noir qui démarre lentement et devient prenant au fil des pages.

    Il fut une bonne lecture que je vous conseille si vous aspirez à un polar calme mais intriguant 😉

  • Elisa Fernandez 6 mars 2019
    Sirènes - Joseph Knox

    En lisant ce roman, on entre dans un univers littéraire d’une étonnante et parfois déroutante noirceur. D’emblée, Joseph Knox nous introduit dans un monde sombre et opaque et, grâce à une écriture efficace, l’auteur réalise une entrée magistrale. Le lecteur épouse le point de vue du personnage principal, Aidan Waits, et l’accompagne au gré d’un cheminement nocturne, sombre et violent.
    « Sirènes » est le récit haletant d’une infiltration à haut risque, autant de l’extérieur, avec la menace d’être découvert en tant qu’inspecteur de police, que de l’intérieur, car Waits enquête sur un milieu qu’il connaît plutôt bien. À partir de là s’enclenche une course nocturne contre des malfaiteurs et des barons de la drogue, mais aussi contre lui-même et ses propres penchants.
    On apprend des éléments sur le narrateur au compte-goutte, dans des éclairs qui ramènent son passé par bribes.
    La révélation finale, maîtrisée et bien amenée par l’auteur, est d’une grande qualité.

    Le point fort de ce thriller haletant est la manière que son auteur a de bâtir un univers efficace et très visuel ; on est réellement plongé dans cette nuit noire qui semble sans fin, et on en redemande volontiers !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.