Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Sois gentil, tue-le - Pascal Thiriet

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

La mer, elle est partout. Et parfois, au milieu, il y a des îles. Pascal et Murène sont des insulaires mais pas de la même île. Lui, c’est une île de l’océan, et elle, une de Méditerranée. Ensemble, ils pêchent sur un chalutier. Le Mort, il s’appelle. Dessus, ballotés par les vagues et les tempêtes, ils vont bien ensemble. Mais à terre, avec leur passé à traîner, c’est pas facile tous les jours... La mer, on dit qu’elle est cruelle mais elle peut être généreuse aussi. La preuve, elle, elle rend toujours les corps. A terre, c’est parfois plus compliqué... Alors quand il reçoit la lettre de Murène, Pascal ne peut l’ignorer. C’est trop tard. Il faut qu’il y aille ! Il sort le fusil, il reste six chevrotines. C’est plus que suffisant...

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 16 mars 2020
    Sois gentil, tue-le - Pascal Thiriet

    Coup de coeur
    Quand il était petit, on le surnommait Gogol, aujourd’hui c’est Pascal. Une seule voix pour ce roman noir original qui nous donne à voir le parcours d’un homme pas comme les autres. Un pêcheur, un insulaire qui ne vit que pour et par la mer. Pas un grand bavard certes, mais chaque mots prononcés vaut de l’or. C’est encore en mer qu’il est le plus heureux, alors que la vie à terre c’est autre chose. Un jour il reçoit une lettre de Murène, une qui a compté dans sa vie alors sans plus s’appesantir, il quitte tout et part la rejoindre avec son fusil et ses six dernières cartouches. Pendant le voyage, il nous raconte, il se raconte et on ne peut qu’être séduit par la simplicité de l’homme mais aussi par ses valeurs comme celles de l’amitié et de la fidélité. Il raconte son enfance, sa sœur et surtout Lorraine, l’amie de sa frangine, les années douces comme il dit. Plus tard pour garder son entreprise à flot, il a du faire des choix pas toujours en accord avec sa conscience mais il faut faire ce qu’il faut dans la vie quand il s’agit de survie. L’auteur sait faire vivre son personnage, il lui donne les mots et les expressions. Il en fait quelqu’un de solide et de franc. Il est question tout au long, de la famille de celle dont on vient et de celle qu’on se construit. J’ai trouvé ce récit prenant, il est court et peut se lire d’une traite tant on reste embarqué aux côtés de ce marin hors norme. La rencontre avec Murène, son pendant féminin qui est aussi à l’aise que lui sur un chalutier et connait bien le métier est comme une révélation. Pourtant la vie tout comme les vagues peut séparer ou rapprocher selon les vents. Sans plus attendre glissez-vous dans ce récit, vous ne le regretterez pas. Bonne lecture.

  • Mes évasions livresques 23 avril 2020
    Sois gentil, tue-le - Pascal Thiriet

    L’auteur a indéniablement un style, un vrai talent de conteur avec des personnages forts, esquintés par la vie, loyaux et attendrissants.

    Dans ce court roman, nous faisons la connaissance de Pascal, homme simple, autrefois surnommé Gogol. Le roman va se dérouler intégralement de son point de vue. Devenu marin comme son père, disparu en mer, Pascal est un taiseux solitaire, qui n’hésite pas une seconde lorsqu’il reçoit un énigmatique message de sa chère Murène. Fusil à la main, il part rejoindre cette femme qu’il n"a pas revu depuis dix-huit mois.

    Par le biais de flashbacks, l’auteur va nous raconter le passé de ces deux personnages, séparément et ensemble. Un passé qui est loin d’avoir été simple pour les deux.

    Si la mer est leur élément où ils semblent être heureux, le retour sur terre est toujours compliqué. Leurs souvenirs ne les laissant jamais en paix et laissant beaucoup de questions en suspens, ils n’ont d’autre choix que d’éradiquer ce passé pour espérer avancer dans leur vie, aussi radicaux devront être leurs choix.

    Sois gentil, tue le est un roman très noir où la famille et l’honneur de celle-ci est un sacerdoce.
    Au fil de ce très court roman, l’auteur aborde le thème des migrants et des passeurs de façon inédite.

    Ce roman est une belle découverte où les éléments se déchaînent pour éclaircir les zones d’ombre du passé.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.