Tréfonds - Tom Clearlake

Notez
Notes des internautes
3
commentaires
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Luca Ferrand est un jeune lieutenant de police prometteur.
Jusqu’au jour où il commet une erreur irréparable.
Six mois de mise à pied.
Au matin d’une nuit d’errance dans Pigalle, il rencontre une jeune femme, Tanya.
Elle lui dit être menacée et le supplie de l’aider. Ils vivent une nuit d’amour qui les marque du fer de la passion. Lorsqu’il lui dit qu’il est policier et qu’il peut l’aider, elle disparaît.

Quelques jours plus tard, il apprend qu’un corps a été retrouvé.
Le corps d’une jeune femme, décapité, gisant dans un container au fond d’une impasse de Pigalle. L’autopsie révèle que cette jeune femme s’adonnait à des pratiques sexuelles extrêmes et qu’elle appartenait corps et âme à ceux qui lui ont ôté la vie. Une esclave, entièrement soumise à la volonté de ses maîtres. Sur son corps, un tatouage étrange. Le même que portait Tanya.
Malgré sa suspension, Luca va se lancer dans une enquête acharnée qui va peu à peu accaparer sa raison. Il va s’enfoncer dans les bas-fonds des nuits parisiennes à la recherche de Tanya. Mais les voies qu’il empruntera seront sans espoir de retour.

Galerie photos

Vos avis

  • lesmotsdelau 4 janvier 2019
    Tréfonds - Tom Clearlake

    Si je m’attendais à une dernière claque littéraire en cette fin d’année et bien la voici ! Un gros coup de cœur pour ce livre, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas lu une histoire aussi sombre et si bien ficelée dans ce genre qui est le thriller terreur.
    Les pages se dévorent d’elle-même, nous embarquant dans ces profondeurs pleines de surprises macabres. Le style est maîtrisé à la perfection, l’écriture brute sans détour ni fioritures nous happe, nous saisit et nous foudroie.
    Les grands auteurs, maîtres de la terreur et de l’horreur devront dorénavant compter sur cet écrivain, car « Tréfonds » peut festoyer à la table des plus grands livres de romans noirs.
    J’ai pensé en premier lieu à l’univers si particulier de Patrick Senécal qui me régale à chacun de ses romans, mais on peut citer également Gilles Caillot avec sa sublime quadrilogie « Le cycle du mal ».
    Le nouveau livre de Thomas est dans cette même lignée, il met à vif, sans concession, toutes les faiblesses que peut connaître l’être humain.

    Je me suis retrouvée très vite embarquée dans cette spirale, déjà par l’histoire en elle-même, car l’auteur a su instaurer un climat très particulier. Il visite plusieurs niveaux de l’âme humaine (pour le peu que l’âme existe encore) donnant vie réellement à son récit.
    Un jeune flic au bord du gouffre, suite à un incident qui le contraint à être suspendu plusieurs mois, fait la rencontre d’une mystérieuse jeune femme, au gré de ses déambulations dans les rues de Pigalle. Il n’en faut pas plus pour que la vie de Luca se retrouve à jamais bouleversée.
    Entre magouilles et complots à grande échelle, tout le monde semble avoir des intérêts à taire des vérités sur ce qu’il se passe une fois que la lumière n’est plus.

    Aux amateurs du genre dont je fais partie, si vous pensez avoir tout lu dans ce domaine, si vous pensiez tout connaître de la noirceur, des forces obscures qui poussent aux pires dépravations, détrompez-vous ! Si vous n’avez pas lu ce livre vous ne savez encore pas tout !
    J’ai retenu ma respiration plus d’une fois, tant les odeurs décrites peuvent vous saisir à la gorge, un air vicié, humide, avec en parfum de fond la chair humaine à tous ses stades de décomposition. Le tout dans un puits, sous terre, sans fond, qui pourrait rendre marteau le moins claustrophobe de nous tous.

    Le point fort de ce thriller époustouflant est aussi la force de ses personnages, chacun apportant sa pierre à la construction de cet édifice qui va se révéler monstrueux. Les dialogues prennent possession des protagonistes qui se matérialisent au fil de la lecture devant nos yeux pétrifiés.
    Comment faire une chronique à la hauteur de cette lecture que je viens de terminer… je suis encore avec ces pauvres hommes, dans ces lieux, à vivre un véritable enfer dans les entrailles de ces souterrains sataniques, dans ce labyrinthe où résonne à jamais les lamentations des suppliciés. Dédales sanglants des pires tortures où pour tenter de survivre il faudra commettre l’impensable, ce à quoi aucun être humain ne peut être préparé.

    « L’essence des ténèbres » m’avait déjà marqué, bien que je sois moins fan du genre fantastique, mais là on monte de plusieurs niveaux pour atteindre le sommet, car même en y réfléchissant bien, je ne vois pas où ce texte pourrait être amélioré.
    Une bonne partie de ce récit, heureusement pour nous, sort tout droit du cerveau diabolique de l’auteur, mais il y a néanmoins une grande part de recherches sur les divers sujets que traite le livre. L’ambiance très privée des cercles sadomasochistes côtoie le milieu sataniste et occulte, mélangeant religion et rituel ancestral le tout en plein cœur de Paris. Un monde souterrain que le commun des mortels ignore alors qu’il passe juste au-dessus en foulant les pavés de ces ruelles parisiennes.
    Quand les suppliciés et les bourreaux ne forment plus qu’un dans la violence, les cercles de l’enfer se referment sur les pauvres âmes et personnes ne peut en réchapper… et la mort apparaît comme libératrice. Les cadavres tombent les uns derrière les autres, que ce soit en surface, sous le soleil salvateur ou sous terre dans l’obscurité, le mal est là et il ne vous épargnera pas.

    Et vous jusqu’où iriez-vous pour sauver une personne qui vous demande de l’aide ? Seriez-vous prêts à braver les tortures innommables des cercles de l’enfer pour retrouver celle qui fait battre votre cœur ? … tant qu’il bat encore…
    Amateur de frissons et de lecture vraiment noire, je vous conseille de venir découvrir ce nouveau roman sans plus tarder.
    Je remercie chaleureusement Thomas pour m’avoir fait découvrir son livre en Service-presse, un beau coup de cœur qui achève magnifiquement bien cette année littéraire riche en découvertes, bravo, Thomas !

  • Sonia Boulimique des Livres 12 janvier 2019
    Tréfonds - Tom Clearlake

    J’avais découvert Thomas avec son premier roman, « l’essence des ténèbres », un thriller fantastique finement mené, que j’avais dévoré dans ma petite piaule d’étudiante lors de mon stage à Rennes.

    J’avais hâte de découvrir ce nouveau bébé. Et quelle histoire !!!

    Le lecteur signe un pacte avec le Diable en attaquant ce roman, à la vie, à la mort, enfin, plutôt à la mort ! Je vous préviens, une fois commencé, déjà, il va vous grignoter la cervelle dès que vous le lâchez. Vous savez, le genre de livre qui vous appelle « viens, j’ai un chapitre étonnant à te faire lire », celui qui vous donne envie de poser 2 jours de congés et de vous réfugier au sommet d’une montagne pour avoir la paix et lire avidement chaque page.

    Ensuite, alors, attention : les claustrophobes, fuyez ! Parce que sinon, vous allez mourir d’angoisse. Les chochottes, courrez, ou vous vous irez droit vers des nuits d’insomnie et un grave traumatisme. Les autres, qui, comme moi, cherchez une lecture hors du commun qui vous mette les tripes à l’air, foncez !

    Cette histoire pourrait être tout à fait banale, puisque nous allons nous promener au cœur du célèbre quartier de Paris, Montmartre. Sauf que l’on ne va pas arpenter la rue du Tertre, et encore moins admirer la grande mosaïque de la basilique du Sacré Cœur.

    On va suivre Luca dans les entrailles de la Terre dans son périple pour tenter de retrouver Tanya. Un voyage oppressant, une ambiance glauque et pesante. Le lecteur n’a qu’une envie : c’est remonter à la surface pour aspirer une goulée d’air. Ce que l’auteur nous offre avec l’enquête menée à l’extérieur par l’inspecteur Andriani et sa femme. Mais cela ne dure jamais bien longtemps, et nous revoilà repartis dans les bas-fonds de l’humanité, au cœur de l’Infernum, cet enfer innommable, théâtre de toutes les atrocités, ces souterrains immondes dans lesquels nous perdons notre âme. Parce que là aussi, méfiez-vous : bourreau, tortures, sévices, suppliciés, barbarie, cannibalisme, survie, vont devenir votre unique vocabulaire. Certaines scènes sont terribles et et l’écriture ultra visuelle vous immerge dans l’horreur comme si vous y étiez. On arrive presque à sentir les relents de sang séché et de cadavres putréfiés.

    L’écriture claque, je la trouve très maitrisée, les mots vous crucifient sur place, le rythme est effrayant, un page turner dans les règles de l’art.

    Les personnages ont un mental d’acier, tentant de maintenir leur objectif malgré tout. Pourtant, ils auraient pu lâcher prise ! Cette détermination, ce réflexe de survie, cette envie de vivre, de ne pas capituler est exemplaire. Je me suis prise d’affection pour eux. Luca, Tanya et Radko, leur destin m’a presque arraché des larmes, je les ai admiré tout le long du roman. Ils transmettent leur terreur et leur angoisse au lecteur.

    Il y a tout un travail de recherche sur la Théologie qui est passionnant, les rapports avec l’Eglise, le paradoxe du bien et du mal, les liens qui peuvent exister entre eux, toutes ces thématiques autour du christianisme et du satanisme nous amènent à nous interroger sur la nature profonde de l’homme et ses déviances. Le point de vue de l’auteur est intéressant. Les nombreux parallèles avec des scènes de la Bible font frissonner, pas de doutes, on est passé du côté obscur !

    Un auteur qui nous livre un second roman dans lequel il a mis la barre très très haute, un coup de cœur pour moi, car tout y est. Un ressenti indescriptible et une émotion phénoménale. Un voyage au cœur des cercles de l’Enfer dont vous ne ressortirez pas indemne.

  • Mes évasions livresques 13 janvier 2019
    Tréfonds - Tom Clearlake

    J’avais beaucoup aimé L’essence des ténèbres de Thomas Clearlake, c’est donc en toute confiance et avec enthousiasme que je me suis attaquée à son nouveau roman Tréfonds.

    J’ai été comblée pendant les 2/3 du roman où le lecteur plonge dans les tréfonds de l’humanité côtoyant l’enfer au plus près nous familiarisant avec la vision que pouvait en avoir Dante et même des descriptions de ce lieu que ne renierait pas Chuck Palahniuk (cf Damnés).

    Le calvaire que va vivre le jeune lieutenant Luca Ferrand et les horreurs qu’il va rencontrées sont autant de moments de terreur pour le lecteur et l’enquête "maudite" dans laquelle il s’est engagé va soulever beaucoup plus de questionnements qu’elle n’apportera de réponses.

    Beaucoup d’historique de la religion, de théologie, d’occulte et d’ésotérisme vont se mêler habilement à un thriller pur et dur, un vrai régal...

    Viennent ensuite les bémols que j’ai rencontrés dans cette lecture sur le dernier tiers : beaucoup d’ellipses qui rendaient certaines situations quelque peu capillotractées. Le final m’a laissé un peu sur ma faim, je ne sais pas si l’auteur a prévu une suite et je l’espère car il reste beaucoup de choses non élucidées...

    Reste que Tréfonds est un roman glaçant à l’écriture incisive qui vous projette dans une ambiance unique faite de terreur et d’horreurs indicibles face au mal à l’état pur.
    Une lecture dure pour public averti qui vous mettra dans un état de pression anxiogène.

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.