Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Tréfonds - Tom Clearlake

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

11 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Luca Ferrand est un jeune lieutenant de police prometteur.
Jusqu’au jour où il commet une erreur irréparable.
Six mois de mise à pied.
Au matin d’une nuit d’errance dans Pigalle, il rencontre une jeune femme, Tanya.
Elle lui dit être menacée et le supplie de l’aider. Ils vivent une nuit d’amour qui les marque du fer de la passion. Lorsqu’il lui dit qu’il est policier et qu’il peut l’aider, elle disparaît.

Quelques jours plus tard, il apprend qu’un corps a été retrouvé.
Le corps d’une jeune femme, décapité, gisant dans un container au fond d’une impasse de Pigalle. L’autopsie révèle que cette jeune femme s’adonnait à des pratiques sexuelles extrêmes et qu’elle appartenait corps et âme à ceux qui lui ont ôté la vie. Une esclave, entièrement soumise à la volonté de ses maîtres. Sur son corps, un tatouage étrange. Le même que portait Tanya.
Malgré sa suspension, Luca va se lancer dans une enquête acharnée qui va peu à peu accaparer sa raison. Il va s’enfoncer dans les bas-fonds des nuits parisiennes à la recherche de Tanya. Mais les voies qu’il empruntera seront sans espoir de retour.

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • lesmotsdelau 4 janvier 2019
    Tréfonds - Tom Clearlake

    Si je m’attendais à une dernière claque littéraire en cette fin d’année et bien la voici ! Un gros coup de cœur pour ce livre, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas lu une histoire aussi sombre et si bien ficelée dans ce genre qui est le thriller terreur.
    Les pages se dévorent d’elle-même, nous embarquant dans ces profondeurs pleines de surprises macabres. Le style est maîtrisé à la perfection, l’écriture brute sans détour ni fioritures nous happe, nous saisit et nous foudroie.
    Les grands auteurs, maîtres de la terreur et de l’horreur devront dorénavant compter sur cet écrivain, car « Tréfonds » peut festoyer à la table des plus grands livres de romans noirs.
    J’ai pensé en premier lieu à l’univers si particulier de Patrick Senécal qui me régale à chacun de ses romans, mais on peut citer également Gilles Caillot avec sa sublime quadrilogie « Le cycle du mal ».
    Le nouveau livre de Thomas est dans cette même lignée, il met à vif, sans concession, toutes les faiblesses que peut connaître l’être humain.

    Je me suis retrouvée très vite embarquée dans cette spirale, déjà par l’histoire en elle-même, car l’auteur a su instaurer un climat très particulier. Il visite plusieurs niveaux de l’âme humaine (pour le peu que l’âme existe encore) donnant vie réellement à son récit.
    Un jeune flic au bord du gouffre, suite à un incident qui le contraint à être suspendu plusieurs mois, fait la rencontre d’une mystérieuse jeune femme, au gré de ses déambulations dans les rues de Pigalle. Il n’en faut pas plus pour que la vie de Luca se retrouve à jamais bouleversée.
    Entre magouilles et complots à grande échelle, tout le monde semble avoir des intérêts à taire des vérités sur ce qu’il se passe une fois que la lumière n’est plus.

    Aux amateurs du genre dont je fais partie, si vous pensez avoir tout lu dans ce domaine, si vous pensiez tout connaître de la noirceur, des forces obscures qui poussent aux pires dépravations, détrompez-vous ! Si vous n’avez pas lu ce livre vous ne savez encore pas tout !
    J’ai retenu ma respiration plus d’une fois, tant les odeurs décrites peuvent vous saisir à la gorge, un air vicié, humide, avec en parfum de fond la chair humaine à tous ses stades de décomposition. Le tout dans un puits, sous terre, sans fond, qui pourrait rendre marteau le moins claustrophobe de nous tous.

    Le point fort de ce thriller époustouflant est aussi la force de ses personnages, chacun apportant sa pierre à la construction de cet édifice qui va se révéler monstrueux. Les dialogues prennent possession des protagonistes qui se matérialisent au fil de la lecture devant nos yeux pétrifiés.
    Comment faire une chronique à la hauteur de cette lecture que je viens de terminer… je suis encore avec ces pauvres hommes, dans ces lieux, à vivre un véritable enfer dans les entrailles de ces souterrains sataniques, dans ce labyrinthe où résonne à jamais les lamentations des suppliciés. Dédales sanglants des pires tortures où pour tenter de survivre il faudra commettre l’impensable, ce à quoi aucun être humain ne peut être préparé.

    « L’essence des ténèbres » m’avait déjà marqué, bien que je sois moins fan du genre fantastique, mais là on monte de plusieurs niveaux pour atteindre le sommet, car même en y réfléchissant bien, je ne vois pas où ce texte pourrait être amélioré.
    Une bonne partie de ce récit, heureusement pour nous, sort tout droit du cerveau diabolique de l’auteur, mais il y a néanmoins une grande part de recherches sur les divers sujets que traite le livre. L’ambiance très privée des cercles sadomasochistes côtoie le milieu sataniste et occulte, mélangeant religion et rituel ancestral le tout en plein cœur de Paris. Un monde souterrain que le commun des mortels ignore alors qu’il passe juste au-dessus en foulant les pavés de ces ruelles parisiennes.
    Quand les suppliciés et les bourreaux ne forment plus qu’un dans la violence, les cercles de l’enfer se referment sur les pauvres âmes et personnes ne peut en réchapper… et la mort apparaît comme libératrice. Les cadavres tombent les uns derrière les autres, que ce soit en surface, sous le soleil salvateur ou sous terre dans l’obscurité, le mal est là et il ne vous épargnera pas.

    Et vous jusqu’où iriez-vous pour sauver une personne qui vous demande de l’aide ? Seriez-vous prêts à braver les tortures innommables des cercles de l’enfer pour retrouver celle qui fait battre votre cœur ? … tant qu’il bat encore…
    Amateur de frissons et de lecture vraiment noire, je vous conseille de venir découvrir ce nouveau roman sans plus tarder.
    Je remercie chaleureusement Thomas pour m’avoir fait découvrir son livre en Service-presse, un beau coup de cœur qui achève magnifiquement bien cette année littéraire riche en découvertes, bravo, Thomas !

  • Sonia Boulimique des Livres 12 janvier 2019
    Tréfonds - Tom Clearlake

    J’avais découvert Thomas avec son premier roman, « l’essence des ténèbres », un thriller fantastique finement mené, que j’avais dévoré dans ma petite piaule d’étudiante lors de mon stage à Rennes.

    J’avais hâte de découvrir ce nouveau bébé. Et quelle histoire !!!

    Le lecteur signe un pacte avec le Diable en attaquant ce roman, à la vie, à la mort, enfin, plutôt à la mort ! Je vous préviens, une fois commencé, déjà, il va vous grignoter la cervelle dès que vous le lâchez. Vous savez, le genre de livre qui vous appelle « viens, j’ai un chapitre étonnant à te faire lire », celui qui vous donne envie de poser 2 jours de congés et de vous réfugier au sommet d’une montagne pour avoir la paix et lire avidement chaque page.

    Ensuite, alors, attention : les claustrophobes, fuyez ! Parce que sinon, vous allez mourir d’angoisse. Les chochottes, courrez, ou vous vous irez droit vers des nuits d’insomnie et un grave traumatisme. Les autres, qui, comme moi, cherchez une lecture hors du commun qui vous mette les tripes à l’air, foncez !

    Cette histoire pourrait être tout à fait banale, puisque nous allons nous promener au cœur du célèbre quartier de Paris, Montmartre. Sauf que l’on ne va pas arpenter la rue du Tertre, et encore moins admirer la grande mosaïque de la basilique du Sacré Cœur.

    On va suivre Luca dans les entrailles de la Terre dans son périple pour tenter de retrouver Tanya. Un voyage oppressant, une ambiance glauque et pesante. Le lecteur n’a qu’une envie : c’est remonter à la surface pour aspirer une goulée d’air. Ce que l’auteur nous offre avec l’enquête menée à l’extérieur par l’inspecteur Andriani et sa femme. Mais cela ne dure jamais bien longtemps, et nous revoilà repartis dans les bas-fonds de l’humanité, au cœur de l’Infernum, cet enfer innommable, théâtre de toutes les atrocités, ces souterrains immondes dans lesquels nous perdons notre âme. Parce que là aussi, méfiez-vous : bourreau, tortures, sévices, suppliciés, barbarie, cannibalisme, survie, vont devenir votre unique vocabulaire. Certaines scènes sont terribles et et l’écriture ultra visuelle vous immerge dans l’horreur comme si vous y étiez. On arrive presque à sentir les relents de sang séché et de cadavres putréfiés.

    L’écriture claque, je la trouve très maitrisée, les mots vous crucifient sur place, le rythme est effrayant, un page turner dans les règles de l’art.

    Les personnages ont un mental d’acier, tentant de maintenir leur objectif malgré tout. Pourtant, ils auraient pu lâcher prise ! Cette détermination, ce réflexe de survie, cette envie de vivre, de ne pas capituler est exemplaire. Je me suis prise d’affection pour eux. Luca, Tanya et Radko, leur destin m’a presque arraché des larmes, je les ai admiré tout le long du roman. Ils transmettent leur terreur et leur angoisse au lecteur.

    Il y a tout un travail de recherche sur la Théologie qui est passionnant, les rapports avec l’Eglise, le paradoxe du bien et du mal, les liens qui peuvent exister entre eux, toutes ces thématiques autour du christianisme et du satanisme nous amènent à nous interroger sur la nature profonde de l’homme et ses déviances. Le point de vue de l’auteur est intéressant. Les nombreux parallèles avec des scènes de la Bible font frissonner, pas de doutes, on est passé du côté obscur !

    Un auteur qui nous livre un second roman dans lequel il a mis la barre très très haute, un coup de cœur pour moi, car tout y est. Un ressenti indescriptible et une émotion phénoménale. Un voyage au cœur des cercles de l’Enfer dont vous ne ressortirez pas indemne.

  • Mes évasions livresques 13 janvier 2019
    Tréfonds - Tom Clearlake

    J’avais beaucoup aimé L’essence des ténèbres de Thomas Clearlake, c’est donc en toute confiance et avec enthousiasme que je me suis attaquée à son nouveau roman Tréfonds.

    J’ai été comblée pendant les 2/3 du roman où le lecteur plonge dans les tréfonds de l’humanité côtoyant l’enfer au plus près nous familiarisant avec la vision que pouvait en avoir Dante et même des descriptions de ce lieu que ne renierait pas Chuck Palahniuk (cf Damnés).

    Le calvaire que va vivre le jeune lieutenant Luca Ferrand et les horreurs qu’il va rencontrées sont autant de moments de terreur pour le lecteur et l’enquête "maudite" dans laquelle il s’est engagé va soulever beaucoup plus de questionnements qu’elle n’apportera de réponses.

    Beaucoup d’historique de la religion, de théologie, d’occulte et d’ésotérisme vont se mêler habilement à un thriller pur et dur, un vrai régal...

    Viennent ensuite les bémols que j’ai rencontrés dans cette lecture sur le dernier tiers : beaucoup d’ellipses qui rendaient certaines situations quelque peu capillotractées. Le final m’a laissé un peu sur ma faim, je ne sais pas si l’auteur a prévu une suite et je l’espère car il reste beaucoup de choses non élucidées...

    Reste que Tréfonds est un roman glaçant à l’écriture incisive qui vous projette dans une ambiance unique faite de terreur et d’horreurs indicibles face au mal à l’état pur.
    Une lecture dure pour public averti qui vous mettra dans un état de pression anxiogène.

  • aurore 1er février 2019
    Tréfonds - Tom Clearlake

    Aujourd’hui, je vais vous parler du roman de Tom Clearlake qui est sorti le 22 decembre dernier..

    Luca Ferrand est un jeune lieutenant de police très impliqué dans son métier, ce qui lui a coûté son mariage. Au cours d’une intervention compliquée il perd son mentor, tué par balle et commet une erreur qui provoquera la mort d’une jeune innocente. Mis à pied par sa hiérarchie, Luca commence à sombrer dans l’alcool. A la suite d’une nuit d’exces, il rencontre Tanya dont il tombe immédiatement amoureux. Cette dernière lui demande de l’aider car sa vie est menacée avant de s’évaporer dans la nature. Luca va tenter de la retrouver par tous les moyens, et plonger dans l’horreur absolue.

    C’est le premier roman de Tom Clearlake que je lis et j’ai découvert un univers d’une noirceur incroyable. Il faut avoir le coeur bien accroché pour lire la véritable descente aux enfers vécue par Luca. En effet les atrocités subies par les personnages sont décrites avec un réalisme déconcertant et j’ai trouvé certains passages difficiles à supporter ! Adeptes d’hémoglobine, de suspens et même de fantastique, je vous recommande ce roman, vous ne serez pas déçu du voyage !

    Résumé :

    Luca Ferrand est un jeune lieutenant de police prometteur.
    Jusqu’au jour où il commet une erreur irréparable.
    Six mois de mise à pied.
    Au matin d’une nuit d’errance dans Pigalle, il rencontre une jeune femme, Tanya.
    Elle lui dit être menacée et le supplie de l’aider. Ils vivent une nuit d’amour qui les marque du fer de la passion. Lorsqu’il lui dit qu’il est policier et qu’il peut l’aider, elle disparaît.

    Quelques jours plus tard, il apprend qu’un corps a été retrouvé.
    Le corps d’une jeune femme, décapité, gisant dans un container au fond d’une impasse de Pigalle. L’autopsie révèle que cette jeune femme s’adonnait à des pratiques sexuelles extrêmes et qu’elle appartenait corps et âme à ceux qui lui ont ôté la vie. Une esclave, entièrement soumise à la volonté de ses maîtres. Sur son corps, un tatouage étrange. Le même que portait Tanya.

    Malgré sa suspension, Luca va se lancer dans une enquête acharnée qui va peu à peu accaparer sa raison. Il va s’enfoncer dans les bas-fonds des nuits parisiennes à la recherche de Tanya. Mais les voies qu’il empruntera seront sans espoir de retour.

  • Cyndie 14 février 2019
    Tréfonds - Tom Clearlake

    Tom Clearlake est ce que je considère comme un véritable OVNI qui sait, dans ses œuvres, nous amener loin, très loin dans des histoires incroyables dont on ne ressort jamais complètement indemne…

    Ici, c’est l’histoire de Luca Ferrand, ce lieutenant à la Crim’ à Paris, presque 32 ans et fraîchement célibataire puisqu’il s’est séparé de sa compagne 2 mois auparavant. Il faut dire que ce n’est pas simple de mener vie de couple et carrière passionnée de flic ! Depuis, il a un peu le moral en berne…
    Appelé sur un braquage avec son équipier l’inspecteur Berthelot (dit « Panzer »), les choses tournent mal et Luca se retrouve mis à pied pour 6 mois. Gros coup dur pour lui ! Il va donc se laisser aller...l’alcool et des hallucinations vont le tirer vers le bas et l’amener à traîner dans le quartier de Pigalle, où il va croiser le chemin d’une femme mystérieuse, Tanya, qui l’implore de l’aider… Ils passent une nuit torride mais lorsque Luca émerge de ses brumes d’alcool, il découvre que la belle a disparu sans lui laisser le moindre indice pour la retrouver. Obnubilé par cette femme et ce qu’elle a pu devenir, Luca va faire appel à son collègue et ami Bernard Michaud pour la retrouver. Ce dernier lui apprend vite qu’une femme qui pourrait correspondre à Tanya a été retrouvée morte dans des conditions assez sordides. En outre, l’autopsie démontre qu’elle avait des activités sexuelles un peu spéciales touchant notamment au sadomasochisme. Luca ne peut pas croire qu’il s’agit de Tanya et décide de continuer ses recherches pour la retrouver. Le seul indice qu’il possède et qui la relie au cadavre retrouvé est le tatouage mystérieux identique qu’elles possèdent à leur poignet…
    A force de persévérance, Luca va vite avancer dans son enquête qui va le mener là où il n’aurait jamais imaginer arriver un jour, une sorte de société secrète dans laquelle il est impossible de faire demi-tour …

    Quelle histoire !!! mais quelle histoire !!!
    D’une simple enquête policière somme toute banale, on évolue vers les clubs BDSM, puis un ordre secret sataniste pour arriver enfin ...aux tréfonds !
    En premier lieu, je mettrai tout de même un avertissement : si Tom Clearlake annonce la couleur en qualifiant ce roman d’horrifique, en effet, il l’est. On est au-delà du simple thriller sanglant, on est dans la torture physique (pour les personnages) et psychologique (pour eux toujours mais aussi pour le lecteur !). Il faut donc aimer l’hémoglobine pour se lancer dans cette lecture.
    Voilà, vous êtes prévenu, alors maintenant bienvenue dans « Tréfonds », là où l’on côtoie le pire de l’humain, là où l’on essaie de comprendre les origines du mal, là où on se pose 1000 questions sans oser imaginer la réponse…
    Tom Clearlake a encore une fois parfaitement su m’emmener dans son roman en prenant le temps de faire évoluer cette histoire, tout en la rythmant de nombreux rebondissements. Un conseil : ne vous attachez pas trop aux personnages ;-)
    Le côté horrifique est parfaitement respecté, le lecteur souffre tout autant que les personnages et j’avoue en avoir fait quelques cauchemars ^^
    Aujourd’hui encore, je me surprends à sursauter lorsqu’une ombre apparaît dans mon champ de vision :-)

    Si le roman se présente comme une histoire touchant au BDSM, je pense en effet que Tom Clearlake est un auteur un peu sadique pour nous faire passer par toutes les émotions au cours de ce roman :-D Je reste complètement ébahie devant ce talent d’écriture mais aussi d’imagination pour arriver à une telle histoire ! Comment peut-on un matin se réveiller et se dire « tiens, aujourd’hui je vais écrire sur le côté sombre de la nature humaine et au passage, creuser jusqu’aux origines du Mal » ? Il faut nécessairement être foncièrement doué selon moi… Surtout que lorsque l’on touche aux dernières lignes du roman, on a tendance à se demander comment on a pu en arriver là, alors que tout partait d’un « banal » thriller ? Je salue aussi particulièrement le travail colossal dans la description des lieux qui permet une cohérence parfaite des événements de l’histoire…Je ne visiterai plus certains quartiers de Paris avec le même regard ;-)

    Selon moi, lorsqu’un auteur annonce un thriller horrifique et qu’en tant que lecteur, on souffre, on tremble, on a la nausée, on a peur, et on finit par un « et si c’était vrai… ? » , le contrat est complètement honoré et c’est une réussite , et c’est le cas pour « Tréfonds ». Je n’avais pas lu de thriller aussi passionnant et de cette qualité depuis fort longtemps !

    En bref, il y a des auteurs qui nous font fantasmer, voyager, rêver (…), et il y en a d’autres qui nous font transpirer d’angoisse, nous obligent à des réflexions existentielles et nous hantent… Tom Clearlake fait partie de cette 2ème catégorie, sans conteste !
    Amateur d’horreur, d’angoisse et de thriller, foncez, vous ne serez pas déçus !

  • LinstantdesLecteurs 23 février 2019
    Tréfonds - Tom Clearlake

    Mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice, âme sensible s’abstenir ! Oh oui, et plutôt deux fois qu’une ! Pourtant, c’est avec le cœur gros que je vous invite à découvrir ce livre ! Pourquoi ? Parce que Tom Clearlake ose ! Parce que c’est un maître en la matière ! C’est un grand malade !!!! (Hey dans le bon sens, le pire je crois que c’est ça !!!!) Il a une écriture addictive, incisive, acide et acerbe ! C’est une accoutumance qui bouscule… Tac, tac, tac… vous entendez ? Non ? Pourtant écoutez bien, il y a du monde sous vos pieds, dans l’ombre, sous terre… 😱Un monde que vous ne soupçonnez pas, mais qui va vous faire basculer… êtes-vous prêt à découvrir un nouvel univers ? Celui qui se cache… vous savez, celui dont on entend parler par rumeur, mais auquel nous n’avons pas envie de croire…

    Nous sommes là, de nos jours aux alentours de 2018, 2019… Luc Ferrand, inspecteur à la Crime à Paris. Il va, comme tous les jours retrouver son job et son co-équipier… Mais rien ne va se passer comme d’habitude. Les voilà en route pour une scène de crime, mais ils rencontrent un braquage et ça tourne à la bavure… La faute inconsciente qui vous met sur le banc de touche. Échec et mat ! Luc va doucement se laisser glisser dans la torpeur de la fuite. La fuite psychologique dans l’alcool. Mais, mais, mais une rencontre fortuite va alors tout bouleverser !

    Tanya est une jeune femme à la peau d’une blancheur rare. Aveugle. Des tatouages particuliers. Elle est en danger ! Elle a peur, elle fuit. Mais que fuit-elle ? Elle trouve les bras de Luc. Voilà une occasion de sauver leur peau. Lui et elle pourraient trouver le repos. Au réveil, Luc se retrouve pourtant seul ! Tanya a disparu. Mais bon sang, que ce passe-t-il ? Rien ne tourne rond ! Il va alors tout faire pour la retrouver et la sauver du danger, mais quel danger ? A-t-il les épaules pour ? A-t-il imaginé ne serait-ce qu’une seconde, dans quoi il s’engage ?

    En parallèle des ombres guettent et éliminent tout ce qui dérange… comme une grande faucheuse qui attend, tapis dans l’ombre… Luc va alors découvrir un secret. Étonnant, frissonnant, flippant (oui, osons, mes Loulous, carrément flippant ! 😱).

    Je ne vous en dirais pas plus de l’histoire en elle-même ! Mais je peux vous dire d’autres choses Mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice. Car en effet, on rencontre dans ce livre une imagination hallucinante ! Imagination ? En est-on vraiment sûr ? Aha… 😳Si vous avez le cœur accroché, je vous invite à aller regarder par vous-même…

    Une secte, de l’ésotérisme, du machiavélique, une enquête, du sadisme, de l’histoire, une quête, une conquête, des personnages auxquels on s’attache… Mais quel cocktail ! 😈Tom nous enivre d’émotions contradictoires, de sentiments sombres, le cœur au bord des lèvres et la boule dans la gorge…

    Côté littérature, c’est une croisière en pleine houle et tempête ! C’est beau et machiavélique. Accroché au bord du pont pour ne pas en perdre une miette, mais prêt à régurgiter chaque goutte de bile qui reste au fond de l’estomac. C’est du grand art ! Comment une plume aussi fluide peut-elle être aussi acerbe ! C’est WOAWWWWWWWWW 😮😮😮 ! C’est fort, c’est choc, c’est étouffant et époustouflant ! Des énigmes, de l’horreur ! Dans la description mais également dans la philosophie et la psychologie ! Oui et oh combien bien faite ! Oh Mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice, je suis verte ! Dans tous les sens du terme ! Aussi verte qu’on puisse l’être !

    Ce livre est une bombe ! 😈 Prête à vous exploser au visage et surtout dans la tête ! Il faut tout de même avoir le cœur et les tripes bien accrochés ! Ne vous laissez pas abattre, accrochez-vous à la corde sur le pont. Et laissez-vous allez dans la houle de la tempête. L’écriture est d’une fluidité saisissante. Tom signe là, un livre d’une grande qualité. Désormais, confirmé, il joue dans la cour des grands !

    Tom Clearlake, confirme son style, à l’aise dans les descriptions, dans le jeu de la fiction et de la réalité. Il ouvre la boite de Pandore et répand les multiples secrets que peuvent regorger les âmes humaines. Et les autres… Se laisser plonger dans un puits d’ombres où chaque âme vivante redouble d’insanité et de sadisme. De maux et de luxure. Une version imagée et moderne du tableau de Dante. Avec un purgatoire et une fausse à neuf étages, tous à un degré différent de l’enfer. Chacun peut y perdre son âme, chacun peut y voir ce qu’il souhaite et ce qu’il imagine…

    Tremblez mes petites brebis, la lumière ou l’enfer quelle est la réalité ? L’amour et la haine. Le fil de la modération. Le fort et le faible. Le simple et le complexe. Le tout et rien. Oserez-vous ouvrir les portes de la vérité ? Mais quelle vérité ?

    Mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice, eh bien oui, je vous le répète, âme sensible s’abstenir ! Mais si vous avez le cœur accroché, vous aurez le bonheur de découvrir une plume addictive et fascinante ! Je vous recommande ce livre et de manière plus globale, cet auteur ! C’est un grand ! Je vous laisse, je vais aller prendre l’air !

  • AnnieLecture 10 avril 2019
    Tréfonds - Tom Clearlake

    Après « L’Essence des ténèbres » que j’avais plus ou moins apprécié à cause de son côté fantastique un peu trop bizarre, je peux dire qu’avec celui-ci… Thomas fait fort… même très fort !!!

    Bref voilà un thriller rempli de toute la cruauté humaine possible et inimaginable. Je suis passée par tous les sensations possibles, c’était… wouaouhhh. J’ai tremblé, souffert, désespéré, espéré grâce à l’instinct de survie sans doute, puis désespéré à nouveau, senti l’humidité des lieux, le froid, les odeurs nauséabondes, l’horreur, la torture… Mais… jusqu’où peut aller l’homme dans l’horreur qu’il arrive à infliger à ses congénères !??

    J’étais loin de me douter, en commençant cette lecture et en suivant Luca Ferrand combien j’allais sentir et ressentir tout ce par quoi il est passé. Plus on le suit dans les profondeurs des souterrains de la basilique, pour finir entre les mains de véritables monstres « humains », plus j’ai souffert avec ce pauvre policier ! C’est angoissant, voire terrifiant.

    Je ne m’attendais pas à ça !!! Je suis loin d’une âme sensible mais là…
    J’ai rarement vécu, mais véritablement « vécu », une lecture aussi douloureuse et pleine d’horreur que celle-là !!!

    Thomas m’a littéralement bluffée et a mis la barre très très haute. Je pensais être déçue par la fin mais… et ben non !!! Il fait vraiment fort et je le félicite pour cet opus incroyable. Sans parler de ses recherches sur le catholicisme et son relationnel avec l’Homme, quelle que soit sa « dénomination », dont les cellules satanistes.

    Attention… public averti hein… pas pour les âmes sensibles

  • livrement-ka 13 mai 2019
    Tréfonds - Tom Clearlake

    Un immense merci à l’auteur pour m’avoir adressé son livre par l’intermédiaire du site simplementpro.

    Début du livre 

    La nuit cédait peu à peu de son obscurité à l’aube quand il s’éveilla.

    Un sacré pavé qui peut faire peur mais vous le lirez en un rien de temps qu’il ne faut pour le dire tellement il est prenant angoissant stressant.......un thriller digne de ce nom.

    Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un thriller aussi terrifiant et glaçant.

    L’histoire banale de Luca, flic qui se retrouve mis à pied suite à une altercation avec des cambrioleurs qui a mal tourné. Lui a perdu son ami dans la bataille mais une de ses balles s’est retrouvée dans le corps d’une jeune fille qui passait sur le trottoir d’en face.

    Et le voilà mis à pied.

    Sa femme s’en va avec son fils, ne supportant plus de vivre avec un flic.

    Les jours passent, la boisson aidant, et la suspension devant durer 6 mois, Luca se laisse aller. Un jour il rencontre Tanya, jeune femme russe avec qui il passe la nuit et qui s’en va après lui avoir demandé de l’aide. Cette dernière semble être la proie de mystérieuses personnes, et pour ne rien gâcher elle est atteinte de cécité ; ce qui la rend vulnérable et surtout plus attachante pour Luca. Ce dernier va partir à sa recherche.

    Mais cela va le mener droit dans la gueule du loup. Quel loup me direz-vous ? Une organisation épouvantable qui sévit dans les sous-sols de Montmartre.

    Un magnifique thriller qui mêle religion, politique, au satanisme, cannibalisme et pratiques sexuelles les plus extrêmes. Une plongée dans l’horreur.

    Luca va t’il s’en sortir et retrouver la belle Tanya. 

    Habitants de Paris ou touristes vous ne verrez plus la butte Montmartre comme avant : et si cette butte cachait vraiment quelques horreurs ???

    Et vous ne regarderez plus les tatouages comme avant non plus ???

    Ne me faites pas en dire plus.... lisez-le et donnez moi votre avis.

    Le style de l’auteur

    Rien n’est fait au hasard dans ce livre. Tout part d’une histoire banale, qui pourrait arriver à tout un chacun. Puis, l’auteur livre l’horreur mêlée à l’historique de Montmartre.... Pas d’invention à ce niveau, que du réel autour de cette histoire épouvantable. Tous les mots sont bien choisis, le rythme est exactement comme il faut..... l’ambiance est glaçante mais prenante. On ne peut pas lâcher le bouquin.

    Le genre

    Un thriller époustouflant.

    La forme de l histoire

    Plusieurs chapitres rythment ce livre et le rendent vraiment prenant et terrifiant.

    Le texte est aéré et l’écriture fluide ; ce qui en fait une lecture agréable.

    Conclusion : 

    Ne pas avoir peur du nombre de pages. Il les faut vraiment toutes. Je vous le conseille : thrillers pour les personnes averties....

  • Les Lectures de Mystic 31 mai 2019
    Tréfonds - Tom Clearlake

    Nous suivons Luca Ferrand, un lieutenant de police. Lors d’une intervention, il commet une grave erreur. Le verdict tombe : 6 mois de mise à pied. Il sombre peu à peu dans l’alcool et par une nuit d’égarement dans Pigalle, une jeune femme se jette sur lui, elle l’implore de l’aider car elle se sent menacé. Une nuit torride s’ensuit et c’est le coup de foudre. Luca lui avoue travailler dans la police, à son réveil Tanya a disparu.

    Quelques jours après, le corps d’une jeune femme est retrouvé décapité, au cours de l’autopsie Luca découvre que cette femme était une esclave sexuelle aux pratiques extrêmes et soumise à la volonté de ses maîtres mais aussi que la victime porte le même tatouage que Tanya.
    Luca va vouloir à tout prix enquêter pour retrouver Tanya, mais il finira dans les tréfonds des nuits parisiennes sans espoir de retour.

    Mon avis : j’ai aimé cette lecture même si à certains moments il fait avoir le cœur bien accroché ! Je ne suis pas du genre petite nature mais nous atteignons des degrés de cruauté très élevées.

    L’écriture de cet auteur est sombre et horrifique.
    Ce thriller est une enquête qui nous emmène dans les bas-fonds de Paris sur fond de satanisme et BDSM. Plus on avance dans les chapitres, plus l’horreur est au rendez-vous et on ne sait pas si ces atrocités gratuites prendront fin.

    Luca est un personnage torturé et paumé, il a pratiquement tout perdu, il s’enfonce dans l’alcool et pour ne pas sombrer, il se raccroche corps et âme à retrouver Tanya quitte à perdre son âme.

    Conclusion : une très bonne lecture,une plume profonde et obscure à l’apogée de l’horreur et de ce qu’il y a de plus sadique chez l’Homme.

  • Sylvie Belgrand 25 juin 2019
    Tréfonds - Tom Clearlake

    Tréfonds, de Tom Clearlake. NetGalley France

    Tom Clearlake est diabolique !
    Il vous emmène d’abord pendant quelques pages dans un polar classique : le héros est un flic qui perd son coéquipier, et tue accidentellement une passante.
    Et puis, paf, il vous fait descendre sous terre et vous entraîne dans l’épouvante. Torture, hémoglobine, pas mal de viande hachée sur les murs, secte satanique... les ingrédients d’un bon film d’horreur sont tous là.
    Et moi, j’adooooore les films d’horreur !!!
    À lire absolument si vous aimez frémir et que vous avez le coeur bien accroché 😉

    #lecture #livres #chroniques #thriller #horreur #Tréfonds #TomClearlake #NetGalleyFrance

    Le quatrième de couverture :

    Luca Ferrand est un jeune lieutenant de la brigade criminelle de Paris.
    Suite à une intervention qui tourne au drame, il écope de six mois de suspension.
    Au matin d’une nuit d’errance, il rencontre une jeune femme : Tanya. Elle lui dit être menacée et le supplie de l’aider.
    Ils vivent une nuit d’amour qui les marque du fer de la passion.
    Lorsqu’il lui apprend qu’il est flic et qu’il peut l’aider, elle disparaît.

    Quelques jours plus tard, le corps d’une femme correspondant au signalement de Tanya est retrouvé décapité dans un container. L’autopsie révèle que la défunte était une esclave sexuelle... assassinée par ses maîtres.
    Convaincu qu’il ne s’agit pas de Tanya, Luca va se lancer dans une enquête qui va l’amener peu à peu à découvrir une réalité souterraine effroyable.
    Mais les voies qu’il empruntera seront sans espoir de retour.

  • lireencore93420 8 septembre 2019
    Tréfonds - Tom Clearlake

    Lucas et son partenaire se rendent sur un hold-up, mais cela tourne au fiasco, son co-équipier meurent et Lucas tue une passante, résultat : 6mois de suspension.
    Lors d’une nuit de beuverie, il rencontre l’amour, Tanya, mais elle est en danger.
    Donc il fait tout ce qui est possible de faire pour l’as retrouver, mais rien n’est facile, quand on se retrouve dans les antres des souterrains du diable.
    Gros coup de cœur pour le 2éme opus de cet auteur, dés la première page, on est happer directement dans l’action, j’ai su a ce moment que j’allais adorer ce roman.
    On es sur un thriller, oui il y a un fond de fantastique, mais surtout la base est l’esotérisme, et c’est addictif, intéressant et surtout passionnant.
    C’est clair que je verrais plus jamais le Sacré-cœur de la même manière.
    La complicité qu’on verras se développer d’abord entre Tanya et Lucas, et ensuite son frère, est vraiment émouvante, on sent de la solidarité, qu’ils se lacheront jamais, j’ai vraiment étaient touchées par leurs attachements.
    Et puis il y a les collègues de Lucas, qui le cherchent, et qui s’obstinent, c’était aussi pertinent de voir comment fonctionne une brigade de police, quand on ressens fortement qu’il y a une force occulte.
    La fin est aussi très bien amenée, et j’ai beaucoup appréciée les derniers mots de l’auteur.
    j’aime beaucoup les mélanges des styles qui mêlent dans ces opus, ça donne des récits puissants qui m’ont pris aux tripes.
    J’essayerais de suivre ces prochaines publications..

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.