Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Avides - Tom CLEARLAKE

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Paris. Au fond d’une cave d’un immeuble de Belleville, douze corps sont retrouvés morts, exsangues. Le 36 est sur la brèche. Ces faits rappellent à la capitaine Julie Delorme sa première scène de crime, treize ans plus tôt, celle d’un enfant apparemment atteint de démence qui avait tué ses parents pour se nourrir de leur sang. Convaincue qu’il existe un lien entre les deux affaires, Julie va affronter son plus vieux démon et se lancer dans une enquête à haut risque.

Vos #AvisPolar

  • Emysbook 29 février 2020
    Avides - Tom CLEARLAKE

    Avec ce roman Thomas nous plonge un peu plus dans l’abîme !
    Il nous plonge dans quelque chose de plus vampirique mais plus horrible à la fois.
    Dès le début du roman j’avais les tripes retournés.. comme si je sentais un malaise dans ma lecture.. Cela ma vraiment fait bizarre.
    Puis petit à petit on tourne dans l’histoire entre suspense et horreur avec une enquête très complète ce qui donne vraiment envie au lecteur de continuer le roman.
    Puis vient un peu, une part d’ombre, de mystère, pour moi comme un petit faux pas, un élément qui me gêne vers la fin de l’histoire puis qui se redresse sur les derniers chapitres.
    Cela n’enlève pas la charme de ce thriller horrifique mais cela me laisse tout de même un arrière goût..

  • Sylvie Belgrand 1er mars 2020
    Avides - Tom CLEARLAKE

    Chaussez vos cuissardes en caoutchouc de pêcheur et préparez-vous à baigner jusqu’aux genoux dans l’hémoglobine !
    De Tom Clearlake, j’avais lu les deux précédents romans, et j’avais déjà beaucoup aimé. Son style était plutôt spontané, vif, et direct. Avec "Avides", il me semble qu’il a passé une étape. Son écriture est plus maîtrisée, elle a gagné en maturité, et ma foi, ça lui va très bien. Ça y est, il a atteint le niveau des grands, celui des pros.
    Son bouquin se dévore sans temps mort. L’histoire est délirante et digne des maîtres du gore. C’est bien construit, palpitant, haletant.
    Avis aux fans du genre : Celui-là, il ne faut pas le rater.
    Je ne voudrais pas me montrer trop "avide", mais j’attends avec impatience les prochains romans de Tom Clearlake.

    #Avides #TomClearlake #Moonlight #polar #thriller #lecture #livres #chroniques #Gore #Vampires

    Le quatrième de couverture :

    Paris. Au fond d’une cave d’un immeuble de Belleville, douze corps exsangues sont découverts.
    Le 36 est sur la brèche. Ces faits rappellent à la capitaine Julie Delorme sa première scène de crime, treize ans plus tôt, celle d’un enfant apparemment atteint de démence qui avait tué ses parents pour se nourrir de leur sang. Convaincue qu’il existe un lien entre les deux affaires, Julie va affronter son plus vieux démon et se lancer dans une enquête à haut risque.

  • Cedric Remaud 7 mars 2020
    Avides - Tom CLEARLAKE

    Ce roman est époustouflant où la scène d’intro commence par une maman et son petit garçon qui vont au parc.
    Alors que Rémi fait du vélo, il va se laisser approcher par une vieille dame qui va lui proposer une sucrerie. Loin de se douter de quelque chose, Rémi accepte et son comportement va changer du tout au tout. Il ne va plus pouvoir se passer du liquide qui coule dans nos veines, notre sang.
    Pour ne pas trop en dire davantage, l’état de démence de Rémi va s’aggraver et les années vont passer à vitesse grand V.
    Treize ans plus tard , en 2019, dans le nouveau 36 de Paris, Julie Delorme, capitaine de police, se voit enquêter sur une affaire atroce, un charnier est découvert à Belleville, dans une cave. Tous ces corps sans vies sont morts d’une façon horripilante.
    Julie Delorme va se souvenir de ce petit garçon, qui treize ans plus tôt, a fait un acte ignoble. Quelle liaison avec ce charnier ? Que va découvrir ce commissaire de police ??
    J’ai adoré ce roman, un thriller sanguinaire qui vous tiens en haleine du début à la fin. J’ai commencé à suivre l’auteur avec l’essence des ténèbres, que j’avais sur kiffé. L’auteur a une plume fluide, percutante, teintée de fantastique mais qui accroche le lecteur dès les premières pages.
    Les personnages sont détaillés avec brio. Cette équipe du 36 est attachante, pas "bras cassés" ni gonflante.
    Le décor est hallucinant, tant dans les scènes morbides que les lieux qui vous angoissent jusqu’à la chair ! L’ambiance effrayante est au rendez-vous.
    Je n’aurai pas pensé à un tel dénouement, c’est ça que j’aime avec Thomas Clearlake, jamais déçu par ses fins ! L’intrigue est bien ficelée, pas de longueurs, pas de temps mort. Petit bémol, un peu longuet quand l’auteur parle d’un sujet dans le dernier tiers du bouquin.
    Bravo Thomas, j’aimerai bien suivre Julie Delorme dans un prochain roman, car elle a vécu cette histoire qui lui tiens très à cœur.❤️❤️❤️❤️❤️

  • Marlène Lchd 31 mars 2020
    Avides - Tom CLEARLAKE

    En bref, un thriller à la frontière du fantastique.

    Thomas Clearlake navigue, depuis son premier roman, entre réalité et fantastique, fait divers et ésotérisme. Et il maîtrise de mieux en mieux son sujet !

    Ce nouveau roman est une très bonne lecture qui réunit toutes les qualités d’un thriller réussi.
    L’intrigue démarre sur les chapeaux de roues avec mystère et scènes sanguinolentes pour se complexifier petit à petit.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.