Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Et Dieu se leva du pied gauche - Oren Miller

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Après avoir avoué à sa femme qu’il avait toujours détesté le thé, Ambroise Perrin se défenestre sous les yeux médusés des personnes présentes. Dans un palace vénitien, Louise Duval se réveille d’une soirée de gala et découvre que sept de ses collègues sont morts au même moment dans leur lit de cause inexpliquées. Rien ne lie ces deux affaires, si ce n’est leur mystère. C’est assez pour intéresser Evariste Fauconnier, enquêteur émérite spécialisé dans les affaires que personne ne peut résoudre. Entre crimes en série et esprits diaboliques, le fin limier va devoir dénouer les fils d’une gigantesque toile qui risque bien d’avaler son âme autant que sa raison. CAR L’ARAIGNEE A SOUVENT LE DESSUS SUR LE PAPILLON.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • l’oeil de sauron 5 janvier 2021
    Et Dieu se leva du pied gauche - Oren Miller

    Quelle agréable surprise ! Je ne savais pas à quoi m’attendre et je tombe sur un duo d’enquêteurs un peu particuliers, Evariste et Isabeau. Un duo particulier avec un emploi particulier puisqu’ils sont chargés de rendre leur honneur à des personnes injustement poursuivis en justice.

    Ce n’est pas la première affaire d’Evariste et Isabeau, il y en a eu d’autres auparavant mais ça ne gêne pas la lecture puisque l’histoire est indépendante. Je me procurerai ceux d’avant pour lire la rencontre de nos deux compères et aussi, parce que j’ai beaucoup apprécié celui-ci.

    Nous sommes loin d’un thriller commun, nous sommes dans les années 50, on trouve beaucoup de référence à la seconde guerre mondiale, d’ailleurs, toute l’histoire découle de drames survenus dans un des camps de la mort. Malgré cette thématique très dure, les camps de la mort, les enfants, des meurtres, j’ai trouvé que c’était très léger à lire, on ne tombe pas dans le glauque, à aucun moment, ce qui est très bien d’ailleurs.

    L’histoire m’a captivée, j’ai vraiment cherché le lien et surtout le qui. Je ne m’en serais jamais douté, j’avais échafaudé de nombreuses théories mais j’avais tout faux, pour mon plus grand plaisir !

    Les personnages sont suffisamment atypiques pour qu’on s’y attache et qu’on les apprécie, une sorte de Sherlock Holmes à la française, dans une autre époque, dans un autre lieu mais avec la même classe, la même culture, le même fonctionnement cérébral . Attention, c’est loin d’être quelque chose de négatif car Evariste ne ressemble malgré tout qu’à Evariste.

    Une très belle lecture qui marque la fin de 2020, je finis sur un bon roman, espérons que ça augure une bonne année 2021…

    https://loeildesauron190081932.wordpress.com/2021/01/05/et-dieu-se-leva-du-pied-gauche-de-oren-miller/

  • Aelurus 23 juillet 2020
    Et Dieu se leva du pied gauche - Oren Miller

    Une enquête qui nous emmène encore plus loin que les deux précédentes. Une histoire qui fait tourner en bourrique le lecteur jusqu’au dénouement final et un Évariste qui va dévoiler un part sombre de son âme.
    Ce troisième tome est un régal pour l’esprit.
    Je me suis trouvée embarquée jusqu’à la fin et je n’ai pas pu décrocher avant la fin. Et même là on en veut encore plus.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.