Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Fleur de cadavre - Anne Mette Hancock

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

« Puisqu’on me prive de ta présence, Héloïse, donne-moi au moins par tes mots la douce essence de ton être. » Ces mots concluent les lettres qu’Heloise Kaldan, journaliste à Copenhague, reçoit régulièrement depuis quelque temps. Postées de France, elles sont signées d’une certaine Anna Kiel. Héloise n’a aucun lien avec cette femme. Pourquoi celle-ci s’obstine-t-elle à lui écrire ? Que cherche-t-elle à lui dire ? Trois ans plus tôt, Anna Kiel a égorgé un avocat de 37 ans. En cherchant à comprendre le mobile de ce meurtre, Heloise rouvre sans le savoir une page d’un passé qu’elle croyait définitivement tournée. Best-seller au Danemark, un suspense au charme vénéneux, comme la fleur de cadavre, aussi éphémère que toxique. Après des études d’histoire, Anne Mette Hancock se lance dans le journalisme. Cette Danoise est une grande consommatrice de thrillers américains, notamment de Michael Connelly, Harlan Coben, Gillian Flynn et John Grisham qui l’inspirent dans son travail d’écriture. Paru en 2017 au Danemark, Fleur de cadavre est un bestseller resté en tête des meilleures ventes durant plus de 16 semaines.

Vos #AvisPolar

  • Les Lectures de Maud 5 juillet 2018
    Fleur de cadavre - Anne Mette Hancock

    Coup de 💓💓 Fleur de Cadavre, d’Anne Mette Hancock

    Un thriller prodigieux qui embarque le lecteur dans les traces d’Héloise et dans sa quête de vérité. Journaliste, elle va, par tous les moyens, essayer de remonter la trace de ces fameuses lettres et percer le mystère qu’elles recèlent. Vers qui pourra-t-elle se tourner pour l’appuyer ? Ce récit va nous livrer pas à pas ses découvertes, ses pièges, ses retournements de situation, ses sensations et questionnements.

    Des personnages bien dépeints, bien construits. Certains deviennent attachants, Héloise, femme forte qui met tout en œuvre pour aller au bout de ses convictions, quitte à renier sur sa sécurité. Comment va-t-elle gérer ce passé qui resurgit ? Comment va-t-elle réagir aux différents événements machiavéliques ? Anna, femme blessée mais qui ne perd pas de vue son objectif final, qui va tout mettre en œuvre afin que son plan se réalise et qu’enfin elle puisse trouver la paix intérieure.

    Un rythme soutenu, de nombreux rebondissements. Cette intrigue met en lumière la puissance des puissants, l’argent peut-il toujours faciliter l’issue d’une affaire ? Lorsque les pièces du puzzle commencent à s’emboîter, le récit devient à la fois touchant, écœurant et bouleversant. Comment traduire ces personnes devant la justice et que la machine infernale ne les libère pas dans la foulée ? Qui sont les victimes ? Les bourreaux ? Une fin, même si prévisible, dans le sens positif du terme, reste magistralement bien amenée.

    Je vous laisse percer le mystère de ce titre et passer un excellent moment de lecture !!

  • Ophé Lit 6 juillet 2018
    Fleur de cadavre - Anne Mette Hancock

    « Fleur de cadavre » de Anne Mette Hancock aux Éditions Albin Michel.

    Premier roman de cette journaliste danoise, j’ai entamé ce polar en étant un peu sceptique. Je ne lis quasiment plus que des auteurs français et j’ai été très déçue des dernières traductions de romans étrangers. Du coup, je me suis lancée à tâtons dans cette lecture qui, finalement, m’a emportée.

    La Fleur de cadavre ou Amorphophallus titanium est une fleur particulière à l’odeur de cadavre en putréfaction. Le roman d’Anne Mette est un roman particulier à l’odeur rance des mystères et des secrets, du vice, de la manipulation et du mensonge...

    Dans ce thriller au rythme endiablé, Anne Mette nous présente Heloise, jeune journaliste danoise. Heloise... Du germanique « Hailwidis » qui signifie bois robuste. Et de la robustesse il lui en faut à Heloise Kardan.

    Journaliste à Copenhague, elle reçoit des lettres d’une certaine Anna Kiel. Heloise n’a aucun lien avec cette femme qui a disparu après avoir égorgé un avocat de 37 ans.
    Pourquoi elle ?
    Chaque lettre se termine de la même manière :
    « Puisqu’on me prive de ta présence, Héloïse, donne moi au moins par tes mots ma douce essence de ton être »...
    En se lançant à la recherche de cette meurtrière Heloise rouvrira ,sans le savoir, les portes d’un passé qu’elle pensait définitivement fermées.

    Le roman alterne chapitre longs et courts avec des cliffangher qui ,distillés habilement, poussent la tension narrative au point qu’il est difficile de lâcher la lecture.
    Si l’intrigue se base sur un sujet connu (non je ne spoilerai pas), sa construction nous entraine de fausses pistes en mensonges, de secrets de famille en vérités inavouables, pour nous transporter vers une fin qui, bien qu’elle paraisse inéluctable, ne se déroule pas comme je l’avais imaginé et j’en suis ravie.

    Les personnages sont remarquablement construit, si certains éveillent à leur endroit de la tendresse, d’autres se révèlent à vomir. Les émotions sont là sans pour autant déclencher un tsunami.

    Anne Mette nous fait également découvrir le système judiciaire danois, les peines encourues et le traitement de la récidive.

    « Fleur de cadavre » est un bon thriller, prenant et addictif. C’est un vrai bon moment de lecture et cela explique sans doute son succès au Danemark où il a déjà le statut de best-seller.

    Mention particulière à Caroline Berg, la traductrice, qui a su conserver un style dynamique mais aussi l’âme du roman.

  • Sangpages 10 juillet 2018
    Fleur de cadavre - Anne Mette Hancock

    Je sais pas toi, mais perso suis très fan des romans noirs nordiques. Du coup, dès que j’ai vu que celui-ci avait gagné le prix du meilleur roman policier danois, j’ai foncé dessus !
    Je vais commencer par un bémol...la traduction...parce que franchement pas terro. Le coup du "pet de bouche" au lieu du rot m’a bien fait marrer et ce n’est que la pointe de l’iceberg ! Pour une grande maison comme Albin, c’est un peu dommage mais bon passons 🤨
    Une affaire qui refait surface 10 ans après. Un cold case dont le coupable est connu dès les premières pages mais toujours en cavale.
    C’est un peu tout vu me diras-tu ?
    Et bien la trame de cette histoire est franchement bien plus complexe qu’elle en a l’air et j’ai même envie de dire qu’elle est construite à l’envers. On connait, d’habitude, les motivations du tueur et ensuite on découvre qui il est. Alors que là, c’est l’inverse et j’avoue que c’est bien foutu.
    Difficile donc de parler de ce livre sans spoiler puisque ce sont les révélations qui viennent, au fur et à mesure, qui donnent toute l’ampleur au récit. Et tu le découvriras, cette histoire est, justement, bien plus sordide qu’elle en a l’air. La trame est rondement menée et tient la route de bout en bout.
    Quelques longueurs et une intrigue qui met un peu de temps à devenir palpitante mais c’est assez propre au style nordique.
    Un petit manque d’émotionnel sur les personnages qui nous empêche cette compassion que personnellement j’apprécie beaucoup (même vis à vis d’un tueur). C’est un premier roman et elle fait déjà très fort 🙂
    Le final est très fortiche et quoi qu’il en soit, j’ai passé un très bon moment de lecture et suis sûre qu’il en sera de même pour toi 🙂

  • Musemania 4 février 2019
    Fleur de cadavre - Anne Mette Hancock

    Un tout grand merci aux Editions Albin Michel qui m’ont permis de découvrir ce polar danois qui a obtenu de le Prix de la révélation du polar danois 2017, prix amplement mérité à mon goût !

    Parfois, c’est sur les conseils d’une personne qu’on fait de belles découvertes littéraires. Ici, ce fut mon cas, grâce à Mariane des Editions Albin Michel car j’étais passée à côté de ce polar danois qui, pourtant, mérite le détour.

    Premier livre pour cette auteure danoise, j’ai eu un vrai coup de cœur car je l’ai trouvé très abouti et d’une écriture confirmée (chapeau à la traductrice par ailleurs). Une fois plongée dedans, j’ai dû me faire violence pour le quitter. C’est un véritable page-runner comme les auteurs venant du Nord savent réellement en faire.

    Journaliste pour un quotidien de Copenhague, Heloise Kardan vit une déroute professionnelle à la suite de la publication d’un de ses articles étayés de faux documents. C’est alors qu’elle reçoit des lettres qui lui sont adressées de France par une certaine Anna Kiel. Cette dernière est en fuite depuis quelques années après avoir égorgé un golden-boy, avocat de 37 ans dans son sommeil. Pourquoi les lettres lui sont-elles personnellement adressées ? Comment Anna semble-t-elle si bien connaître Heloise alors qu’elle est certaine de ne l’avoir jamais rencontrée ? Alors qu’elle tente de comprendre quel lien peut les unir, Heloise va devoir replonger dans des souvenirs de son passé, qu’elle pensait définitivement clos.

    Vengeances, secrets de famille enfouis, quête de la vérité : voilà quelques ingrédients de ce polar sans vous en dévoiler toute l’histoire (c’est pour ça que je ne rentrerai pas dans les détails car la quatrième de couverture est mystérieuse comme il se doit). Le rythme est soutenu, le suspens monte crescendo et les rebondissements sont multiples. Ainsi, à aucun moment, je ne me suis ennuyée. J’ai été fascinée par la découverte de la ville de Copenhague que je ne connais pas et de son environnement. Par contre, je ne vous dévoilerai pas d’où vient ce titre si énigmatique de « Fleur de cadavre » mais vous le découvrirez par vous-mêmes si vous vous laissez tenter.

    Assurément, ces auteurs venant du froid offrent de grandes qualités à la littérature des thrillers et polars. Je pense qu’Anne Mette Hancock vient agrandir ce cercle des maîtres du suspens. Au vu des qualités de cette révélation, il me tardera de lire ses prochains livres.

    A mettre dans vos valises pour vos vacances car vous ne le regretterez absolument pas (à part peut-être vos heures de sommeil si vous avez le malheur de vous y plonger durant la nuit ;)

    Chronique sur mon blog : https://musemaniasbooks.blogspot.com/2018/06/fleur-de-cadavre-de-anne-mette-hancock.html

  • 1001histoires 24 février 2019
    Fleur de cadavre - Anne Mette Hancock

    Fleur de cadavre : parution en France en mai 2018, éditions Albin Michel. Titre original "Ligblomsten", Danemark - 2017.

    Triste automne pour Heloise Kaldan, jeune journaliste au Demokratisk Dagblad, son dernier article a été remis en cause. Elle pensait dénoncer les investissements douteux du magnat de la mode Jan Skriver mais elle n’a pas vérifié et revérifié les éléments de sa source qui finalement ne s’est pas révélée fiable. C’est en faisant des erreurs que l’on apprend le métier de journaliste.

    Anne Mette Hancock est une auteure danoise, voir ici

    Heloise espère se relancer en reprenant l’affaire du meurtre du jeune et riche avocat Christopher Mossing remontant à 2013 et dont la prétendue coupable, Anna Kiel, a fui le Danemark avant d’être arrêtée. Anna vient d’adresser à Heloise une mystérieuse lettre postée en France. Anna souhaite-t-elle que l’enquête reprenne à zéro ? Pourquoi avoir choisi Heloise ? Pourquoi les messages d’Anna sont-ils incompréhensibles ? Dans une deuxième correspondance envoyée à Heloise, Anna Kiel évoque une plante qui ne pousse qu’à Sumatra, Amorphophallus titanum dont le nom commun en français est "fleur de cadavre". Le mystère est complet pour la journaliste et le lecteur voit s’installer en quelques pages une énigme inhabituelle.

    La police est alertée et l’inspecteur Erik Schäfer reprend l’enquête qu’il avait déjà menée en 2013. C’est un flic âgé de plus de cinquante ans, expérimenté et qui n’arrive pas à décrocher de son job. Il n’avait jamais perdu de vue l’affaire Mossing.

    Les recherches d’Erik Schäfer et d’Heloise Kaldan sont passionnantes. Elles se complètent, se rejoignent ou prennent des directions opposées. Lorsque des menaces commencent à peser sur Héloise et lorsque l’affaire Skiver refait surface, le lecteur est confronté à un suspense efficace qui peut sembler classique mais qui se révèle au final particulièrement habile et inventif. L’action ne manque pas et Heloise doit se rendre à Paris pour résoudre une affaire criminelle qui se révèle être une implacable vengeance dans laquelle elle n’imaginait pas être impliquée.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.