Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Hôtel Adlon - Philipp Kerr

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Berlin, 1934. Bernie Gunther, chassé de la Kripo, gangrenée par les nazis, en raison de ses sympathies pour la république de Weimar, s’est reconverti : il est maintenant responsable de la sécurité de l’Hôtel Adlon. Alors qu’il s’échine à effacer de sa généalogie un quart de sang juif, le patron d’une entreprise de construction est assassiné dans sa chambre après avoir passé la soirée avec un homme d’affaires américain véreux, ami de hauts dignitaires nazis. Une séduisante journaliste, chargée par le Herald Tribune d’enquêter sur la préparation des Jeux olympiques de Berlin, engage Bernie. Le sort d’un boxeur juif dont le corps a été repêché dans la Spree lui semble le bon moyen pour rendre compte du climat de démence meurtrière et de répression antisémite qui règne sur la capitale allemande. Le sixième volet des enquêtes de Bernie Gunther par Philip Kerr, l’auteur de la célèbre Trilogie berlinoise.

Vos #AvisPolar

  • 1001histoires 11 mars 2019
    Hôtel Adlon - Philipp Kerr

    Hôtel Adlon

    Première partie, à Berlin en septembre 1934 : Bernhard Gunther est détective à l’Hôtel Adlon, un des grands établissements de luxe de Berlin. Les affaires qu’il doit traiter sont banales et sans grand intérêt : interdire l’accès aux voyous, retrouver un coffret chinois volé dans la chambre de Max Reles un homme d’affaires germano-américain, dissimuler le décès d’un entrepreneur, Heinrich Rubusch, alors qu’il se trouvait avec une prostituée. Bernie effectue son travail avec efficacité, c’était auparavant un bon flic, inspecteur principal à la Kripo ( Kriminalpolizei ) d’où il a été chassé pour son adhésion à la République de Weimar.

    Le travail que lui propose Noreen Charalambides une amie d’Hedda Adlon la propriétaire de l’hôtel, va le sortir de sa routine. Noreen est une journaliste américaine qui souhaite dénoncer la politique raciale des nazis et peut-être provoquer le boycott des Jeux Olympiques de Berlin prévus en 1936. Une nouvelle Allemagne est en train de naître, basée sur la ségrégation raciale, la traque des Juifs, des Tziganes, des homosexuels, des Témoins de Jéhovah et bien sûr des communistes, le tout sous l’impulsion de la Gestapo et de ses jeunes officiers dont la volonté de faire carrière est le principal moteur de leur cruauté. Malgré cela les missions d’enquêtes américaines n’ont toujours pas franchi la marche du boycott. La belle Noreen veut dénoncer la ségrégation dans le domaine sportif. Bernie va l’entraîner ( très vite elle le suivra amoureusement ) dans une enquête sur le décès d’un boxeur juif exclu de sa salle de sport avant de mourir dans des conditions suspectes. Les recherches de la police ont été arrêtées car la victime était juive. L’enquête de Bernie et Noreen va les mener sur le chantier de construction du stade olympique de Berlin et dans le monde de la corruption et des malversations financières. Lorsque sport, politique et économie se rejoignent, ils forment un monde particulièrement dangereux dans lequel Bernie devra assurer ses arrières pour rester en vie.

    Seconde partie, à La Havane, Cuba, en février 1954 : Bernhard Gunther, en possession d’un passeport argentin, est devenu Carlos Hausner. Il a séjourné en Argentine pour se protéger car l’après-guerre a mal tourné pour lui ( voir ici le tome 5 ). Depuis 1950 il vit paisiblement à Cuba. Il apprend l’anglais, se passionne pour les trains électriques miniatures et espère revenir en Allemagne ( de l’Ouest ) pour y commercialiser des cigares cubains. Cuba en 1954 vit sous la dictature de Fulgencio Batista soutenu par les américains. Depuis l’attaque de la caserne Moncada le 26 juillet 1954, un mouvement révolutionnaire a vu le jour. Parmi ses dirigeants, il se trouve un certain Fidel Castro Ruiz. Malgré ce contexte très tendu, La Havane, avec ses hôtels de luxe et ses multiples casinos, est un paradis pour la pègre.

    La vie tranquille de Bernie va être brutalement interrompue lorsqu’il croise par hasard Noreen Charalambides devenue Noreen Eisner depuis qu’elle est séparée de son mari. Noreen, devenue écrivain à succès, séjourne dans la maison d’Ernest Hemingway avec sa fille Dinah âgée de dix neuf ans. Bernie au grand coeur ne peut refuser son aide à Noreen, ce qui va le mettre dans des situations particulièrement dangereuses, écartelé entre les gangs de la pègre et bientôt suspecté par la police de la dictature d’aider la révolution. Son avenir ne s’annonce pas aussi serein que la vie tranquille qu’il a menée jusqu’à maintenant à La Havane. Les surprises ne manquent pas pour Bernie et pour le lecteur car Bernie sait savamment distiller les révélations sur les moyens qu’il emploie pour régler ses problèmes du moment et pour assurer ses arrières.

    Quel travail d’historien de Philip Kerr ! Les portraits de la montée du nazisme et de Cuba où la révolte gronde, sont saisissants de vérité. Quel imagination de Philip Kerr ! Bernie est vraiment confronté à des situations inextricables, garantes de suspense. Mais Bernie ne nous dit pas tout, qu’a-t-il vécu durant la seconde Guerre mondiale ?

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.