Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Je suis le feu - Max Monnehay

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

La Rochelle, mois de juillet. Une femme est retrouvée égorgée chez elle face à son fils de dix ans ligoté, qu’un bandeau et un casque audio ont préservé de l’intolérable spectacle. C’est la deuxième en l’espace de quelques semaines et les flics n’ont pas la moindre piste. Le commissaire Baccaro va alors faire appel à Victor Caranne, psychologue carcéral et oreille préférée des criminels multirécidivistes de la prison de l’île de Ré. Mais le tueur est une ombre insaisissable qui va bientôt faire basculer la ville dans la psychose.

Avec cette deuxième enquête de Victor Caranne, Max Monnehay confirme qu’elle a gagné sa place auprès des grands maîtres du thriller.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • universpolars 9 décembre 2022
    Je suis le feu - Max Monnehay

    L’être humain peut-il être « mauvais » par nature, ou est-ce qu’il le devient ? C’est pour moi une question pertinente et je pense avoir « ma » réponse. Et vous ?

    Parler et penser comme un sadique, se mettre dans la peau d’un pervers, voir à travers les yeux d’un malade et retranscrire tout ceci pour élaborer un thriller ne doit pas être un exercice évident. Après, factuellement, difficile d’être dans l’erreur tellement le panel de perversion est large et infini ! Néanmoins, l’auteure trouve les mots forts pour nous heurter, nous impliquer, nous dégoûter, mais également pour comprendre.

    Ici, nous allons être confrontés à un tueur en série en grande souffrance aux méthodes insoutenables. L’un ne va pas sans l’autre ?

    C’est pour moi très satisfaisant de croiser à nouveau le psy que j’ai découvert dans « Somb », cet homme qui, au guidon de sa Honda CB500, fonce vers d’innombrables emmerdements mais aussi vers un puit sans fond qu’il a peut-être contribué à creuser lui-même.

    Dans « Somb », j’avais plus qu’apprécié les interactions que l’auteure nous faisait vivre et, ici, j’ai retrouvé cette subtilité dans les dialogues, cet humour, mais aussi ces offensives dignes d’un battle de rap. C’est profondément humain.

    Je crois que les contacts humains, qu’ils soient beaux, haineux, malsains, violents ou impossibles, sont ce que l’auteure a voulu principalement faire ressortir de son intrigue. Je me trompe peut-être, mais c’est ce que j’ai sincèrement ressenti. Par ses multiples personnages, Max Monnehay fait véhiculer de vraies et profondes valeurs, mais aussi de solides ressentiments.

    L’auteure dirige cette intrigue vers de lourds traumatismes qui, incontestablement, laissent des traces et influencent des actes. C’est très bien amené, c’est lourd, ça risque de vous heurter. Cette trame, qui se déroule avec fracas, bourdonnera un long moment dans vos oreilles sensibles.

    Encore une fois, l’auteure a su peaufiner puis mettre en place le contexte idéal pour nous faire ressentir ce qu’est le poids d’une lourde culpabilité. Franchement, on ne peut que compatir.

    En mettant à nouveau en scène ce psy qui est impliqué dans l’enquête, l’auteure nous offre une approche particulière du déroulement des investigations. Cette approche fournit davantage d’indices basés sur l’aspect psychique et l’erreur de diagnostic peut s’avérer fatale. La psychologie n’est pas une science exacte, mais ça aide ! Cette manière d’aborder une enquête criminelle est franchement intéressante et je valide !

    Bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.