Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le suspendu de Conakry - Jean-Christophe Rufin

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Comment cet Aurel Timescu peut-il être Consul de France ? Avec son accent roumain, sa dégaine des années trente et son passé de pianiste de bar, il n a pourtant rien à faire au Quai d Orsay. Il végète d ailleurs dans des postes subalternes. Cette fois, il est en Guinée, lui qui ne supporte pas la chaleur. Il prend son mal en patience, transpire, boit du tokay et compose des opéras... Quand, tout à coup, survient la seule chose au monde qui puisse encore le passionner : un crime inexpliqué. Suspendu, ce plaisancier blanc ? À quoi ? Au mât de son voilier, d accord. Mais avant ? Suspendu à des événements mystérieux. À une preuve d amour qui n arrive pas. À un rêve héroïque venu de très loin... En tout cas, il est mort. Son assassinat resterait impuni si Aurel n avait pas trouvé là l occasion de livrer enfin son grand combat. Contre l injustice. Avec tout son talent d écrivain (Rouge Brésil, prix Goncourt 2001, Le Collier rouge, Immortelle randonnée...) et son expérience de diplomate (comme ambassadeur de France au Sénégal), Jean-Christophe Rufin donne vie à Aurel et nous le présente dans une première histoire. Ne nous y trompons pas : suivre cet anti-héros au charme désuet est un plaisir de lecture mais aussi un moyen de découvrir les secrets les mieux gardés de la vie internationale.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Pascal Proust 19 décembre 2020
    Le suspendu de Conakry - Jean-Christophe Rufin

    Aurel Timescu est consul de France en Guinée ,personnage excentrique et alcoolique ,il est souvent moqué par la société.Il n’y a guère que le commissaire Dupertuis pour voir en lui un homme talentueux et perspicace.Hors ,on retrouve un français ,Jacques Mayères,assassiné,suspendu au mât de son bateau dans le port de plaisance de Conakry .Aurel décide de mener sa propre enquête ,persuadé que la police locale se contenterait d’un crime crapuleux.Un bon roman

  • Fandol 27 novembre 2020
    Le suspendu de Conakry - Jean-Christophe Rufin

    Je ne présente plus Jean-Christophe Rufin, membre de l’Académie Française, tellement chaque rendez-vous littéraire qu’il nous offre, est réussi. Apparemment, le Suspendu de Conakry et surtout son héros, le consul de France Aurel Timescu, nous réserve d’autres aventures.
    Dès la première page de ce livre, le tragique est convoqué avec ce corps d’homme blanc suspendu par un pied au mât d’un bateau dans la marina de Conakry, capitale de la République de Guinée : « Nul n’osait parler. Tout le monde observait car, ensuite, il faudrait se souvenir et raconter aux autres. » Soudain, une femme complètement nue apparaît sur le pont. C’est Madame Fatim : hilarité générale !
    Ce décor planté, entre en scène Aurel, membre du service consulaire de l’ambassade de France : « C’est digne et heureux que le consul s’avance vers le club-house, entre une double haie de palmiers royaux au garde-à-vous. » Cet homme est unique. Toujours habillé comme dans sa Roumanie natale, Français d’adoption – il faudra attendre un peu pour connaître son parcours – il ne transpire jamais.
    J’ai souffert pour Aurel qui est brimé par l’ambassadeur, son supérieur hiérarchique, mais cet homme m’a régalé par son aplomb, son humanité et son opportunisme, tout au long du livre : « La Roumanie de Ceausescu où il avait grandi, était à cet égard une école d’une exceptionnelle rigueur, qui armait à jamais contre la bêtise et le mépris. »
    C’est dans sa Clio blanche de fonction qu’il se déplace en ville. Lui qui aurait aimé être policier profite de l’absence de l’ambassadeur pour réaliser une enquête étonnante, en dehors des sentiers battus, un régal d’écriture et de surprises dont il est impossible de dévoiler les méandres.
    Jean-Christophe Rufin ayant été ambassadeur de France à Dakar (Sénégal), il connaît bien l’Afrique et cela se ressent tout au long du récit. de même, il n’épargne pas nos services à l’étranger, avec leurs lourdeurs comme ce service des visas, une usine à gaz…
    Très émotif, Aurel, réussit à avance tout de même dans ses recherches. La rencontre avec Jocelyne, la sœur de la victime donne des passages tout en délicatesse, des descriptions méticuleuses sans négliger l’humour : « Décidément, rien n’était simple dans cet assassinat. C’est ce qui le rendait passionnant. Aurel n’aimait pas les événements simples. »
    Son faible pour le vin blanc ne l’empêche pas d’être lucide et efficace comme lors de cette scène dans le bureau du commissaire Bâ, avec Mme Fatim.
    Tension grandissante, humour toujours, scène démente, incroyable retournement de situation, l’auteur nous amène jusqu’à une belle fin, un peu triste mais quand même teintée d’optimisme…

  • fanchloua 18 septembre 2020
    Le suspendu de Conakry - Jean-Christophe Rufin

    Après "Le collier rouge" et "Le Flambeur de la Caspienne", j’ai poursuivi les oeuvres de cet auteur.
    L’intrigue du Suspendu de Conakry est classique mais Aurel, ce bon consul de France est inclassable dans un style burlesque et attachant.
    Les trafics de drogue sur les côtes africaines sont réguliers et constituent un réel danger, mais cela nous le savons ...
    J’ai aimé la prose et le rythme de ce roman.

  • Alex-Mot-à-Mots 18 septembre 2020
    Le suspendu de Conakry - Jean-Christophe Rufin

    J’ai aimé le personnage d’Aurel, complètement décalé dans cette guinée étouffante avec ses manières de juif polonais.

    Un roman plein d’humour et qui met en lumière l’organisation du trafic de drogues par cabotage sur les côtes africaines.

    L’image que je retiendrai :

    Celle d’Aurel habillé d’un pantalon en velours côtelé et d’un pull à col roulé, avec une cravate nouée.

    https://alexmotamots.fr/le-suspendu-de-conakry-jean-christophe-rufin/

  • Komboloi 28 mars 2019
    Le suspendu de Conakry - Jean-Christophe Rufin

    Jean-Christophe Rufin, un de mes auteurs favoris, qui se met au roman policier, je ne pouvais bien sûr pas manquer ça.

    J’ai passé un très bon moment à la lecture de ce roman. Ce n’est pas vraiment l’enquête, sans doute un peu simpliste, mais le personnage créé par l’auteur qui m’a conquis.

    Aurel, consul de France, au style atypique et souvent moqué par ses collègues, qui rêve d’enquêter sur des affaires. L’occasion est donc trop belle avec ce plaisancier retrouvé mort dans des circonstances pour le moins étranges.

    Ce roman se lit rapidement, l’enquête est sympathique bien que classique et on s’attache vraiment à ce personnage pas banal. J’espère qu’on le retrouvera rapidement dans de nouvelles aventures.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.