Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

London nocturne - Cathi Unsworth

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Londres, février 1942. La ville est sous le régime du couvre-feu. Au milieu des ruines et des bombardements, une vie nocturne continue dans les pubs, clubs et autres music-halls. Des lieux où se presse une population avide d’échapper à la guerre mais où rôdent toutes sortes d’individus louches : escrocs, journalistes à l’affût du scandale, cartomanciennes, joueurs professionnels et trafiquants du marché noir. L’inspecteur Greenaway, ancien de la brigade des jeux, connaît cette faune par coeur. Mais il y a plus inquiétant. Quand la nuit enveloppe la ville, un tueur qui mutile ses victimes sème la panique...
Biographie de l’auteur

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 8 juin 2019
    London nocturne - Cathi Unsworth

    Pendant le Blitz en février 1942, la vie nocturne de Londres s’organise entre les bombardements, les abris antiaériens, les clubs, les pubs et tout autre lieu qui pourrait divertir et faire penser à autre chose qu’à la guerre. Dans toute cette foule, il y a bien entendu des profiteurs, escrocs, journalistes, médiums etc Une faune bien connue de l’Inspecteur Greenaway qui va enquêter sur un tueur en série qui a pour proie de belles blondes.
    J’ai été surprise par la structure de ce thriller noir qui nous offre deux enquêtes pour le prix d’une sur une période de deux semaines. La première intrigue trouve rapidement sa résolution à la moitié du livre et on poursuit avec un autre meurtrier pour la seconde partie. Le tout est accompagné de personnages plus ou moins insignifiants dont je sais déjà qu’aucun ne me restera en mémoire. Nous suivons ainsi une procédure policière pas très compliquée menée par l’inspecteur Greenaway dont on ne connaît pas grand-chose. Le récit reste linéaire jusqu’aux deux dénouements, pas de rebondissements ou de twists simplement une fiction tirée à partir de faits réelles. Celui de « l’Eventreur du couvre feu » reste très léger même si l’auteur tente d’insérer d’autres personnages secondaires pour étoffer l’intrigue avec des histoires de gangsters et de prostituées. Ce qui m’a le plus manqué c’est de ne pas trouver de suspense. Il faut souligner un travail de recherche important donnant une crédibilité à cette période spéciale du Blitz. Il semblerait qu’il y est eu une augmentation considérable des crimes dans la capitale à ce moment là. Superbes descriptions de la vie nocturne de la capitale britannique pendant la Seconde Guerre mondiale. J’ai retrouvé l’ambiance des ruelles sombres telles que je me les imaginais dans un Londres sous les bombardements. L’auteur nous dit qu’elle a repris des mots d’argot mais avec la traduction, je n’ai rien trouvé de notable allant dans ce sens et comme je ne m’y connais pas en accent londonien, cockney etc. Je n’ai pas su apprécier cette finesse. Les titres des chapitres sont tous tirés de chansons des années trente ce qui donne une note légèrement surannée et délicieuse. Bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.