Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Qu’ils brûlent - Chris Hammer

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Cinq balles mortelles. Un acte effroyable. Plusieurs vérités.

À Riversend, une petite ville de l’Australie rurale terrassée par la sécheresse, un jeune pasteur charismatique et dévoué ouvre le feu sur ses paroissiens. Il tue cinq d’entre eux avant d’être abattu à son tour. Un an plus tard, Martin Scarsden arrive à Riversend, chargé d’écrire un article sur l’état d’esprit de ses derniers habitants à l’approche du premier anniversaire de l’horrible tragédie. Pour quelle raison le pasteur a-t-il eu cet accès de folie meurtrière ? Quel est le lien avec l’assassinat de deux touristes allemandes retrouvées au fond d’un réservoir des Brousses – une vaste zone de terres incultivables située au nord de la ville ?
Poursuivi par ses propres démons d’ancien correspondant de guerre, Martin se retrouve malgré lui mêlé à une enquête et une tempête médiatique sans précédent.
Source : Éditions Fayard

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 21 juin 2021
    Qu’ils brûlent - Chris Hammer

    Un prologue qui vous accroche et vous met KO dès le départ c’est ainsi que l’auteur a choisi de nous présenter la petite bourgade australienne de Riversend où un jeune prêtre aimé de tous va vider le chargeur de son fusil tuant cinq membres de sa paroisse. Une scène traumatisante, sans qu’aucune explication ne l’accompagne, qui se conclu par la mort du pasteur sous les balles de la police. Martin Scarden, journaliste est missionné pour écrire un article sur la situation un an après. Auprès de la population Martin va recueillir des témoignages qui dressent une image bien différente de celle donnée par son journal au moment des faits. Martin est un personnage tourmenté, ancien correspondant de guerre, il va devoir faire face aux conséquences inattendues de son enquête. Un thriller captivant avec une ambiance forte d’arrière pays brulé par le soleil, la sécheresse ravageant cultures et élevages, ce n’est pas rappeler le « canicule » de Jane Harper. Les descriptions de ce village rural en pleine crise sont excellentes. J’ai beaucoup aimé le personnage déjanté du vieux Codger, celui de la belle Mandalay blonde qui tient le café/bibliothèque du coin. Les explications du drame se construisent petit à petit donnant une intensité à l’intrigue et nous laissant souvent en apnée. Pourtant j’ai était dérangé par les constantes répétitions des scénarios imaginés par Martin, une fois m’aurait amplement suffit. Mis à par ce bémol, j’ai apprécié cette lecture chaude comme la braise, à l’intrigue complexe, qui a su m’embarquer. Au-delà du côté thriller, j’ai trouvé dans ce roman un beau travail sur le métier de journaliste, sur ce que l’on peut dire ou non, sur le fait de ne pas dévoiler ses sources, sur cette profession tant décriée et sur ce que peut générer une tempête médiatique de forte magnitude. Je ne peux que vous conseiller de le glisser dans votre valise pour les vacances. Bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.