Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Raisons Obscures - Amélie Antoine

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

20 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Deux familles ordinaires à l’heure de la rentrée scolaire.
Deux familles où chacun masque et tait les problèmes pour ne pas inquiéter les autres.
Chez les Kessler, la mère a retrouvé son premier amour.
Chez les Mariani, le père est mis à l’écart dans son entreprise.

Deux familles où règnent les secrets.
Où, sans que personne ne s’en aperçoive, un enfant est
progressivement démoli par un autre. Harcelé, rabaissé, moqué au quotidien.
Détruit dans le silence et l’aveuglement le plus complet.

Deux familles où, en apparence, tout va bien.
Jusqu’à ce que tout déraille...
Pour des raisons obscures.

Un roman sur les non-dits, les faux-semblants, et ce regard que, parfois, l’on ne sait plus toujours porter autour de soi.

Une chronique implacable sur le harcèlement, le silence des victimes, la cécité des proches, servie par une écriture puissante et cinématographique.

Vos #AvisPolar

  • Anne-Sophie Books (Les lectures d’Anne-Sophie) 7 mars 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    Autant le dire tout de suite, ce roman a été un véritable coup de foudre. Avec tout de que ce terme renferme : l’éblouissement et la douleur.

    Les Kessler et les Mariani sont deux familles comme des millions d’autres. Avec leurs soucis, leurs joies et leurs non-dits.

    Des non-dits comme il en existent tant. De ceux qu’on met en place pour protéger nos proches. Pour nous protéger.
    De ceux qui précèdent presque toujours l’orage.

    Ceux que l’on instaure comme un bouclier et qui finissent par former une chape de plomb. Sous laquelle on entend plus rien, on ne voit plus rien...
    Et surtout pas les silences assourdissants de ceux qui nous entourent.

    Des silences pour sauvegarder les apparences et la tranquillité de nos vies, et qui se transforment en armes, parfois mortelles.

    Jusqu’à ce qu’il soit trop tard, et que les non-dits deviennent des regrets et des remords...

    Ce roman ne se raconte pas. Il se lit et se vit.

    Je n’ai jamais été déçue par la plume d’Amélie Antoine. Elle prend ses thèmes dans la vie de tout un chacun, et ne cherche jamais à leur donner une dimension dramatique forcée.
    Nul besoin.

    Elle sait instaurer une tension palpable, invisible mais tenace, en perpétuelle évolution, grâce à une approche humaine, véridique.
    Ses histoires ressemblent à des faits divers parce qu’ils pourraient l’être.
    Parfois, parce qu’ils le sont...

    Cette auteure a le don de créer la surprise au moment où l’on ne s’y attend le moins, et par un biais que l’on ne voit pas venir.
    C’est pour ça que je lis chacun de ses romans sans chercher avant à savoir de quoi il parle.

    Raisons Obscures, comme les autres, doit se lire comme une surprise, sans chercher à savoir où l’on va.
    Laissez l’auteure vous prendre par la main et vous ouvrir la route, regardez sur le paysage, appréciez le voyage, la destination arrivera au moment voulu, et n’en sera que plus surprenante.

    Très douloureuse, mais sublime.

    Une histoire qui sonne juste et qui fait mal, vraiment mal.
    Parce que ça pourrait être la famille de n’importe lequel d’entre-nous.

    Un livre qui laisse des traces et fait réfléchir.
    Qui se dévore et qui se referme le souffle coupé et la boule au ventre.
    Criant de vérité et inoubliable...

  • Sonia Boulimique des Livres 7 mars 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    L’avantage de lire un livre à sa sortie, c’est qu’on navigue à vue, sans être influencé par les avis glanés à droite ou à gauche. Et le résumé des « raisons obscures » ne nous dit pas vraiment dans quoi on s’embarque. J’adore découvrir un roman de cette manière. On se laisse porter par l’écriture, on découvre l’histoire au fil des pages, et c’est un grand bonheur.

    La première partie est un parcours de santé. Amélie plante le décor, on apprend à connaître nos deux familles, on s’identifie obligatoirement à l’un de ses membres. Le côté psychologique m’a bien plu, avec les parents qui disjonctent chacun à leur niveau. Et les enfants au milieu de tout cela qui essayent de survivre. Histoires classiques de burn out et de crise de la quarantaine. Ajouté à cela le diabète de Sarah, qui le vit très mal. J’ai trouvé cette partie consacrée à sa maladie très intéressante. On ne s’imagine pas ce que peut impacter le diabète au quotidien. Un simple voyage scolaire ou une sortie piscine se transforment en épreuve de Koh Lanta, avec de multiples contraintes où la logistique doit être irréprochable. C’est une gestion journalière lourde.

    Le rythme est tranquille, calme, on s’installe confortablement et on se laisse porter. On découvre l’artiste Bansky, je suis même allée voir sur internet qui il est et quelles sont ses œuvres.

    Sauf qu’il y a ce premier chapitre qui clignote dans un coin de notre cerveau, comme une alarme. On sait qu’il y a un « truc » sous-jacent. Que le pire est à venir.

    Et lorsque cette fracture arrive, on entre dans une autre dimension, un autre récit. C’est un second livre qui commence. Sous forme de journaux intimes et là, le lecteur va être passé à la moulinette. C’est juste innommable. Ça prend aux tripes, on a envie de tout effacer, de freiner des quatre fers, on sait très bien comment tout cela va finir, et on ne veut pas. Orlane et Sarah. Sarah et Orlane. Elles sont devenues mon obsession durant ces heures de lecture. J’avais envie de secouer tout le monde pour les réveiller, ouvrir les yeux aux parents, supplier l’une de se battre, gifler l’autre pour qu’elle s’arrête.

    Une lecture qui m’a bouleversée, tellement d’actualité, il faut dire que j’ai vécu ce dur sujet de l’intérieur avec ma fille il y a quelques années. Et que cela a réveillé mes sourdes craintes que j’avais enfouies profondément en moi.

    La plume d’Amélie est parfaitement maîtrisée, sensible et bourrée de sensibilité. Elle nous retranscrit les joies mais surtout les peines et les doutes de ses personnages à la perfection. Dans ce nouveau roman, elle assoit un peu plus son talent.

    Quant à la fin, elle m’a achevée. Je la voyais venir, certes, mais pas comme ça. Le comble de l’ignominie.

    Croyez-moi, cette lecture va vous changer, vous terroriser, si vous avez des enfants, vous allez tout disséquer au microscope pour être sûr de ne pas passer à coté de l’horreur. Je vous le conseille plus que chaudement !

  • celitterature 7 mars 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    Lorsque j’ai débuté ce roman, j’ai eu du mal à savoir où l’auteur souhaitait en venir, et c’est pour ça qu’au fil des pages, ma curiosité grandissait de plus en plus. Je ne savais pas où Amélie Antoine souhaitait nous emmener, en alternant chapitre après chapitre, une immersion dans la vie de deux familles que tout oppose : Les Kessler et les Mariani. Chaque famille a sa propre vie, ses propres problèmes, un couple à gérer, des enfants à élever, un déménagement qui se produit, une carrière professionnelle à mener. Mais jusqu’au milieu du roman, j’ai eu beau me creuser la tête, je ne voyais pas ce qui pouvait lier les deux familles. J’ai émis des hypothèses, m’attendant à un éventuel revirement de situation qui me permettrait d’y voir plus clair et c’est dans la seconde partie du roman que l’on comprend enfin ce qui se joue entre les deux familles.

    Trop donner mon avis, serait prendre le risque de dévoiler le thème principal de ce roman, hélas plus d’actualité que jamais. J’aimerais pouvoir en parler, le mentionner, car il est le sujet principal de ce livre et nous donne une claque magistrale à la fin qui est tout simplement bouleversante, mais je conseillerais aux lecteurs de faire confiance à l’auteure et de se plonger eux-mêmes dans ce roman. En effet, c’est ce flottement, ce flou, sur toute la première partie du roman qui permet de donner davantage d’intensité à la deuxième. Un évènement qu’on n’attend pas, une chaîne qui peu à peu se dénoue devant nos yeux, nous faisant ainsi comprendre toutes nos interrogations qui nous trottaient dans la tête depuis les premières pages. Les personnages et les situations se font écho et on comprend enfin la puissance du sujet qu’arbore l’auteur dans ce roman qui est tout simplement terriblement actuel et poignant.

    https://celitteratureofficiel.wordpress.com/2019/03/06/litterature-raisons-obscures/

  • valmyvoyou lit 8 mars 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    Exceptionnellement, je ne ferai aucun résumé. Je pense qu’il faut lire ce roman sans savoir où l’auteure nous emmène. La claque en sera d’autant plus magistrale.

    Dès le premier chapitre, nous savons qu’un drame s’est produit. La police appelle une femme. Mais nous ne savons pas son nom, ni quelle est la nature de la tragédie.

    Dans ce livre, nous suivons, en alternance la famille Mariani et la famille Kessler. Dans la première partie, c’est la perception de la vie quotidienne par les parents et dans la deuxième, celle de certains enfants. Un intermède, au centre, rappelle qu’il s’est passé quelque chose.

    Amélie Antoine montre les ravages que les silences et les non-dits peuvent déclencher. Elle montre surtout qu’il est très facile d’être aveuglé lorsqu’un proche cache sa souffrance et fait comme si tout allait bien. Le thème, ô combien d’actualité ne peut que bouleverser et inviter à ouvrir les yeux.

    La tension montre crescendo, et Amélie Antoine donne envie de s’attacher aux détails, de comprendre qui est concerné par l’appel. Elle montre que cela pourrait être n’importe quelle famille, et qu’il est si facile de ne pas voir les prémices d’une situation. Mais, qu’avec le recul, on comprend que certains signes étaient des alertes.

    Qu’il est difficile de parler de Raisons obscures sans en révéler la teneur. Ma seule envie est d’en parler et de transmettre les messages de cette histoire. J’ai déjà, un peu, commencé à le faire avec des personnes qui ne le liront pas, soit parce qu’ils sont trop jeunes, soit parce qu’ils sont non lecteurs.

    C’est le troisième livre que je lis d’Amélie Antoine. Pour moi, elle fait partie des auteurs qui comptent et qui donnent une photographie de notre époque.

    J’ai dévoré ce livre en deux jours et il s’est imprégné en moi. En écrivant ma chronique, j’ai encore les tripes serrées et j’ai envie de hurler : « plus jamais ». La dimension psychologique, avec ce que les apparences ont de trompeur, est développée de telle façon que l’on se laisse prendre par la main par Amélie Antoine et on la laisse dérouler le fil. La chute est d’autant plus vertigineuse.

    Ce livre devrait être étudié à l’école, être lu par les professionnels et les familles. Il montre les dangers de ne pas être à l’écoute, de voir une situation avec ses yeux et pas avec ceux de celui qui la vit. Trop souvent, des faits sont minimisés. Amélie Antoine montre que cela peut nous arriver à tous. En effet, ce roman, qui est un cri du cœur, n’est ni moralisateur, ni culpabilisant, il est juste nécessaire. Pendant une grande partie de l’histoire, je n’ai pas su décoder les signes de souffrance, alors que j’étais plongée dans l’intimité des familles. Ce qui est la meilleure façon de montrer que certains faits sont difficiles à détecter. En utilisant plusieurs voix, l’auteure montre, avec force, comment une situation est appréhendée différemment selon les personnes et leur rôle dans un évènement. Pour un même vécu, chaque personnage ne relate pas le même fait, car chacun est attentif à des choses différentes, en fonction de ce qui le concerne.

    Conclusion

    Ce livre fait mal, mais il est d’une beauté époustouflante. Je me suis laissé cueillir par Amélie Antoine et j’en ressors différente. Je l’ai fini en larmes, le ventre noué, avec une prise de conscience nécessaire. Il est éblouissant de vérité, avec une écriture très cinématographique qui donne envie d’aller toujours plus loin. C’est un roman qui se vit. J’ai entendu le cri d’Amélie Antoine et j’espère être capable d’entendre le cri de celui qui souffre, si j’y suis confrontée, mais je souhaite surtout que cela s’arrête.

    Raisons obscures est un énorme coup de cœur pour moi.

  • Lettres et caractères 15 mars 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    Quand j’ai démarré ce livre, j’en ignorais jusqu’au thème. Je savais juste que c’était le dernier roman d’Amélie Antoine et cela me suffisait. Cette auteure est l’une des très rares que je lis désormais les yeux fermés, sans prendre connaissance de la 4e de couverture ni des avis déjà publiés. Et j’ai bien fait ! Je viens de m’offrir un tsunami d’émotions sur fond de souvenirs douloureux. Ca n’est pas la première fois qu’un roman d’Amélie Antoine traite d’un sujet que je ne connais que trop bien et c’est justement parce que j’ai pu ressentir au plus profond de moi ce qu’elle met en mots que je lui fais une telle confiance. Il n’y a rien de trop ni de trop peu dans ses romans. Ce qu’elle décrit, ce qu’elle transmet, ce sur quoi elle attire notre attention n’est autre que la réalité. Peut-être pas la vôtre ni celle de votre mari, de vos enfants ou de vos amis mais c’est hélas une réalité qui existe quelque part, dans la tête et le cœur de parfaits inconnus. Et quand vous aurez lu ce livre, vous remercierez le ciel si ça ne touche effectivement que de parfaits inconnus. Je ne dirai rien de plus sur ce qui attend les familles Kessler et Mariani, je vous laisse le plaisir douloureux de le découvrir par vous-même dans ce roman choral parfaitement maîtrisé.
    Quant à moi, je vais laisser subrepticement ce livre traîner dans la chambre de notre ado...

  • Stef Eleane 17 mars 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    Méfiez-vous, car sous ses airs gentils Amélie Antoine arrive à vous retourner le cœur sournoisement. Une lecture qui vous laisse des cicatrices ! Attention soyez prévenus !

    Comment vous dire que je me suis plongée dans cette lecture en totale confiance, sans lire la moindre ligne de la quatrième de couverture,sans lire le moindre mot de l’auteur. Et il n’y avait aucune chronique pour pousser ma curiosité. Avec le recul, je dois dire que je n’aurai surement pas choisi cette lecture en sachant le sujet, car j’ai tendance à avoir des thèmes que je rejette systématiquement (les sujets d’actualité, lorsque les faits sont trop récents, les sujets d’incestes, les violences sur les enfants …) à tort ou à raison, bref ce n’est pas le sujet 😉 J’ai lu Raisons Obscures, j’ai été bouleversé, mais je suis heureuse que ce roman soit passé entre mes mains.

    Nous sommes plongés dans l’histoire de deux familles.

    Construis en deux parties, la première est la partie lumineuse vue par deux femmes, deux mères. L’une a deux enfants, travaille chez elle et malgré quelques aléas de voisinage est plutôt heureuse. L’autre à trois enfants, retrouve son amour de jeunesse et essaie de trouver ce quel a sous le nez. La seconde partie est la partie noire, étouffante vue par deux adolescentes. C’est une descente en enfer que je vous laisse découvrir.

    Il paraît que quand on se noie, il faut se laisser couler jusqu’à atteindre le fond et pouvoir donner un bon coup de pied pour remonter à la surface. Mais il faut faire quoi, quand on a le sentiment qu’on n’aura jamais fini de descendre dans les profondeurs et qu’il y aura toujours plus, toujours pire ?

    Amélie Antoine a une connexion entre le coeur de ses lecteurs et ses doigts. Elle arrive à chaque lecture à me faire pleurer, me donner la nausée, m’émouvoir. Ses lectures me scarifient, s’imprègnent dans mon âme de lectrice. Que cela soit pour les silences ou Sans elle .

    Je n’ai rien vu venir, tout comme ces parents face au drame avant de sombrer dans la douleur.

  • Bulledelecture 20 mars 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    Raisons obscures c’est le livre qui fait le buzz en ce moment. Et lorsque l’on ferme la dernière page on comprend pourquoi.
    C’est l’histoire de deux familles. Comme celles qu’on pourrait avoir comme voisines. Ce sont des couples avec des hauts et des bas. Des ados qui vont au collège, des enfants qui grandissent avec tout ce que ça implique.
    Dans Raisons obscures, l’auteure aborde des sujets qui sont finalement assez "banals" dans une vie de famille : amour, santé, travail, trahison, secrets... Si les "grands"arrivent à faire face aux épreuves de la vie, les enfants eux reçoivent de plein fouet les événements que leur destin leur fait subir.
    La construction du livre est clairement divisée en deux parties.
    La première moitié met en scène les parents des deux familles. Dans l’une comme dans l’autre, les problèmes s’enchaînent et chacun essaye de donner le change pour que tout ne s’écroule pas autour d’eux.
    La seconde partie du roman fait place aux enfants, du moins à deux enfants.
    Et c’est là que tout dérape. Et c’est là que le sujet abordé est fort. Je n’ai rien vu venir.
    Ça m’a pris aux tripes, ça m’a fait râler, grogner, enrager, agrrrr ! Mon cœur de mère a été touché, mais aussi la collégienne que j’ai été il y a bien longtemps.
    La fin. Pffff cette fin !!! Que c’est dur...
    Je me souviendrai longtemps de ce livre.

  • Le Monde de Marie 21 mars 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    Second livre de l’auteure que je découvre et c’est une nouvelle fois un coup de coeur. Une lecture à la fois dure et parfaite.

    Deux familles... d’un côté le quotidien des parents avec leurs problèmes et de l’autre, deux jeunes filles... Des sujets importants et lourds abordés et traités avec une extrême justesse.

    La plume est autant entraînante que captivante. Un prologue qui annonce la couleur et déjà nous embarque. Une première partie qui se termine de manière totalement frustrante. La seconde moitié est quant à elle dure, horrible. Deux jeunes filles qui m’ont touchées alors même que j’en voulais profondément à l’une d’elles.

    Une issue finale qu’on redoute mais qui devient inévitable au fil des pages. Pourtant, j’ai été choquée et horrifiée par cette fin qui, bien qu’horrible, est finalement parfaite ! D’une intensité redoutable, elle m’a laissée sans voix.

    Une lecture qui vaut le détour, des personnages qui resteront longtemps dans mes pensées. Un coup de cœur.

  • L’atelier de Litote 21 mars 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    Ce livre est mon coup de cœur en ce début d’année. Il m’a donné de puissantes émotions et de violents frissons. Amélie Antoine signe avec Raisons obscures, un livre remarquable traitant d’une thématique malheureusement commune mais écrite avec un tel talent que l’on a le sentiment de laisser tomber la fiction pour entrée dans une terrible réalité, celle des faits divers tels qu’on peut les découvrir dans le journal de 20 h. le livre est scindé en deux partie , la première partie nous présente deux familles celle des Kessler et celle des Mariani. On va apprendre à les connaître, leur joie, leur peine, les difficultés qu’ils peuvent rencontrer au travail ou dans leur vie de couple, leurs enfants, leurs caractères… Toute cette première partie m’a paru sinon ennuyeuse, au moins une phase d’observation sociale et familiale, de deux famille en 2016/2017. Rien de particulier à leur propos, des familles comme on peut en croiser tous les jours. Pourtant dès le premier chapitre on sait que quelque chose de grave est arrivé.
    L’alchimie particulière de ce livre commence vraiment à la seconde partie et là, je suis restée scotchée dès les premières lignes. Il faut dire que j’ai suivi le conseil de mon amie Séverine de ne pas lire la quatrième de couverture et oh combien j’ai eu raison. Le choc, la claque que dis-je la déflagration aurait-été réduite à néant. Ce livre est bouleversant, il vous emporte sans qu’on ait rien demandé dans les méandres de ce que l’être humain peut avoir de pire. Sur le fond l’histoire est terrifiante. Pourtant c’est dans la forme, la construction narrative que j’ai pris le plus de plaisir. J’ai aimé pouvoir vivre les situations en parallèle grâce aux marqueurs de temporalité. Vivre les situations du point de vue des adultes et aussi du point de vue des enfants, c’était vraiment un plus. Ce que vivent les uns, ce que ressentent les autres, un livre à lire vous l’aurez compris SANS la quatrième de couverture sous peine de le gâcher ce qui serait dommage car la surprise est un élément déterminant. Bonne lecture.

  • Isa Naturaltales 25 mars 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    Je vous avoue que pour parler de ce roman je dois m’armer de courage, de gants, de pincettes et surtout de retenue pour éviter de tout révéler.
    C’est particulièrement difficile d’en parler car le sujet abordé m’est très sensible, mais aussi parce que le sujet en question n’est révélé que tardivement et du coup ... est un énorme spoil !
    Durant la première partie du récit je ne comprenais pas trop où Amélie Antoine voulait nous amener - ce qui est particulièrement jouissif, je l’avoue - et quand vers la moitié j’ai compris, j’ai trouvé ça très habile, j’ai trouvé l’idée brillante ! (je ne peux malheureusement pas plus développer). J’ai trouvé ce roman terriblement juste, affreusement réaliste et surtout ... nécessaire !
    Alors oui le récit a rouvert des blessures, m’a fait sangloter, m’a secouée et malmenée, mais je trouve que c’était un mal nécessaire car je peux désormais vous dire : lisez-le, vous tous. Fans de thriller ou non, ce roman EST important. Ce n’est pas juste un thriller. C’est un message, à vous de le découvrir.

  • Sangpages 4 avril 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    Appelle tout d’abord ton médecin histoire d’avoir une ordonnance pour quelques tranquillisants indispensables à la lecture de ce livre. Eventuellement, si tu en en as un sous la main, contacte aussi ton psy pour quelques séances post-traumatiques.
    Bienvenue dans le vol le plus tourmenté de ton existence. Les consignes de sécurité sont très strictes et se trouvent dans la brochure devant ton siège. Les gilets de sauvetage ne sont malheureusement pas disponibles sur ce vol. Assieds-toi confortablement et accroche ta ceinture, bien serrée. Il en va de ta survie, crois-moi !
    Ca commence pépère comme un vol de croisière sans turbulence ou presque. La rentrée scolaire approche et tu feras le tour de deux familles pour le décor :
    Les Kesller, Laetitia et Yanis, qui ont quitté Toulouse pour s’installer dans le village d’enfance de Madame. Leurs enfants Marjorie, 17ans, Orlane, 13 ans et Ezio, 10 ans doivent se réadapter à ce nouvel environnement quant à eux, ils pensent pouvoir redonner souffle à leur couple en se mettant au vert, mais c’était sans compter sur Matthias...
    Les Mariani, Claire et Frédéric qui vivent dans ce village depuis toujours avec leurs enfants : Clément, 10 ans et Sarah, 13 ans. Claire a quitté son job pour lancer sa boutique en ligne de vêtements et accessoires cousus main pour enfants mais a bien du mal à rester à la maison avec le chien de son voisin qui ne cesse d’aboyer et de hurler à la mort chaque jour. De quoi lui donner des envies de meurtre. Frédéric, lui, est directeur RH d’un conseil régional. Mis au placard, il n’a d’autres choix que de chasser un nouveau job. Sarah vient tout juste d’être diagnostiquée diabétique et a bien du mal avec l’acceptation de cette dure maladie...
    Chaque famille avec son lot de soucis, de problèmes à régler. La routine me diras-tu ? Oui celle de milliers de familles ici ou ailleurs. Banal comme livre, ajouteras-tu ? Oui jusque là... tu as sans doute raison...
    Mais vient la deuxième partie de ce vol avec ses turbulences. Ce n’était pas prévu mais la tempête est là et tu vas devoir prendre le sac à vomi parce que c’est clairement la tempête du siècle…
    Tout bascule. Le récit devient autre mais je ne te dirai pas comment...Parce que justement, toute la subtilité de ce récit remarquable est là. (Et c’est à ce moment que tu verras la différence si tu n’as pas lu le 4ème de couverture.)
    Tu crois lire un livre sur un sujet bien précis, t’imagines même comment ça va tourner, voir finir et puis bam le trou d’air, passé cette moitié tout bascule et ton petit doigt te diras que c’est totalement volontaire, que le vrai sujet du livre est ailleurs et que justement tu as été aveuglé, que tu n’as rien vu venir...Que la structure même du livre en est la morale et là je dis chapeau Amélie, c’est tout simplement brillantissime !
    Je ne sais pas si ce que je dis est très clair mais je me comprends et je suis sûre qu’une fois que tu l’auras lu , tu comprendras aussi.
    La suite de ce vol sera étourdissante, semée d’embûches, de cumulus noirs comme l’encre. La tempête fera rage et tu te sentiras impuissant ne pouvant que faire confiance au commandant de bord. Tu auras peur, vraiment peur. Tu n’auras plus rien dans l’estomac et seule la boule dans ta gorge subsistera.
    Tu sais, dès le début, qu’une des familles reçoit un coup de fil mais tu ne sais pas laquelle et surtout, tu ne sais pas pourquoi… Tu sens le drame, tu sens la chute et tu ne feras confiance à plus personne...même pas au commandant de bord…
    Tant de douleur qu’elle suinte des pages pour se répandre d’abord sur tes mains pour remonter le long de tes bras et s’enfoncer au plus profond de ton cœur. Ta description du diabète, Amélie, est d’une justesse et d’un réalisme total et je sais ce que je dis. Le descriptif de Sarah sur sa maladie m’a bouleversée et laissée sans voix.
    Tes mains se glisseront alors sous ton siège et tu te rappelleras qu’il n’y a pas de gilet de sauvetage…
    Sentant cette phase finale arriver, tu dévoreras chaque mot, chaque ligne comme si jamais tu n’avais lu. L’envie que l’avion tienne le coup pour continuer, pour connaître le fin mot de l’histoire et quelle fin ...mon Dieu...quelle fin...t’es même pas prêt… Tu lèveras la tête, posera ton regard au travers du hublot et tu verras ton avion partir en vrille jusqu’à toucher le sol dans un ultime crash retentissant...
    Amélie nous fait la démonstration que nous sommes des adultes très occupés…Moi, j’ai rien vu venir, comme eux...
    Et toi ? Tu n’as plus qu’à monter à bord...

  • lecturesdudimanche 6 avril 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    Troisième rencontre avec Amélie Antoine, et troisième confirmation d’un incroyable talent (sans mauvais jeu de mots pour ceux qui ont lu le livre !). Cadencé en deux parties, « Raisons Obscures » nous fait par deux fois traverser le temps, de septembre 2017 à juin 2018, au travers, dans la première partie, de deux familles et, dans la seconde, en revoyant l’histoire du point de vue des deux ados d’environ 15 ans des familles respectives.

    Les familles Kessler et Mariani vivent dans la même ville. Les fils cadets sont dans la même classe, de même que Sarah, l’aînée des Mariani, et Orlane, l’enfant « du milieu » de la famille Kessler.

    Pour les uns (les Kessler), l’emménagement est très récent, une sorte de nouveau départ qu’offre Yanis à son épouse en lui permettant de revenir vivre dans la ville où elle a grandit. Pour les autres, la nouveauté se situe dans l’orientation professionnelle prise par Claire, la maman.

    Pour ces familles en apparence parfaites, le quotidien fleurit de non-dits qui menacent l’équilibre familial. Voilà ce qu’on voit dans cette première partie. En tant qu’observateur, on espère que les adultes vont réparer leurs erreurs, réorienter leurs vies et remettre les vérités au centre des préoccupations, afin que les familles retrouvent la paix et le bonheur. Mais c’est assez mal connaître Amélie Antoine !

    Dès que démarre la seconde partie, on a l’impression d’avoir été aveugles. On se prend une rafale d’émotions en pleine tête et on assiste, impuissant, à une violence croissante qui va nous conduire jusqu’à un final effroyable et insupportable. Et quand on repose le livre, on ne peut pas s’empêcher de remettre en question nos qualités de parents, horrifiés à l’idée que, comme les Kessler ou les Mariani, on pourrait passer à côté de « ça« … Amélie Antoine signe ici un roman grandiosement insupportable, où l’on étouffe sous la simplicité des mots, nous rappelant à quel point nos facultés de compréhension peuvent être biaisées par nos visions d’adultes. L’émotion qui a accompagné ma lecture de la seconde partie a noué ma gorge tout du long… J’aimerais tellement que tout ça ne soit que pure fiction…

    Je remercie la plateforme NetGalley et les éditions XO Editions pour m’avoir permis de découvrir ce livre percutant !

  • La bibliothèque de Céline 11 avril 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    La part d’ombre de chacun.
    Après avoir découvert la plume d’Amélie Antoine à travers Les Silences ( Quand on a que l’humour) et Sans elle, je me suis lancée dans la lecture de Raisons obscures. La quatrième de couverture m’attirait beaucoup. Deux familles en apparence ordinaires. Des secrets. Et inévitablement, des masques qui vont tomber. Ce n’est pas tant ce qui se cache précisément derrière le masque qui m’importe. Non, ce qui m’intéresse à moi, c’est de voir comment est-ce que le masque va tomber. Sa longue et vertigineuse chute. Voici ce qui m’importe.
    Lorsque je referme ce qui est le sixième roman de l’auteure, je suis un peu sonnée. J’ai veillé tard pour en connaître le dénouement. Je m’endors en me posant cette question : A quel point peut-on être aveugle à la souffrance de l’autre ?
    L’adolescence est une période délicate. D’intense fragilité mais aussi de grande violence. Certains adolescents seraient prêts à tout pour passer inaperçu alors que d’autres donneraient n’importe quoi pour être vus. Adulés. Respectés. Craints ? Quand on a quatorze ou quinze ans, on tient à son jardin secret. On cache les mauvaises herbes. On met en valeur les jolies fleurs. Même si celles-ci sont moins nombreuses que le chiendent.
    Deux parties. Comme deux univers opposés qui ne peuvent, l’un l’autre, se comprendre.
    Une première partie dans laquelle je ne saisissais pas bien où l’auteure voulait en venir. Elle pose les jalons de l’histoire. D’accord mais…Quelle tournure va donc prendre cette histoire ? Des drames de la vie quotidienne s’enchaînent. Si l’on croit que le pire est derrière nous, lecteurs, nous sommes à mille lieues de la vérité. Que savons – nous des membres de notre famille ? De notre conjoint(e) ? De nos enfants ? L’autre n’est qu’un mystère dont on ne parviendra jamais à découvrir les arcanes. Cette part de l’autre qui nous échappe totalement peut conduire aux situations les plus dramatiques. Nos préoccupations quotidiennes, nos folies passagères nous éloignent incontestablement de l’autre. Même si cet autre est proche. Même si…il vit sous notre toit.
    Puis, une seconde partie. Un tête à tête machiavélique. Un affrontement des plus démoniaques. Un dénouement effroyable. Une histoire qui me laisse sur cette sempiternelle interrogation : A quel point peut-on être aveugle à la souffrance de l’autre ?
    Une histoire que j’ai pris plaisir à lire. Une semaine après avoir terminé ce livre, il m’arrive parfois d’y repenser. Des passages ressurgissent dans mon esprit. Le pouvoir des mots…

  • Lectures noires pour nuits blanches 26 avril 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    "Parce que c’était elle, parce que c’était moi."

    Gros coup de coeur pour ce livre que tout le monde devrait lire.

    Il m’est très difficile d’écrire cette chronique, d’une part je suis encore toute chamboulée après ma lecture et d’autre part j’ai trop peur de vous spoiler. Je ne vous dirai donc que très peu de choses sur l’histoire et surtout pas la thématique, un fait qu’il est essentiel d’ignorer pour apprécier pleinement tout le travail de mise en place de l’auteure.

    Ce livre est intense, bouleversant. L’auteure maîtrise le suspense psychologique à la perfection. Avec sa plume affutée, elle écrit avec force et authencité. Elle nous accroche dès le début et ne nous lâche plus. Elle nous assène page après page claque sur claque. Je me suis retrouvée à lire la seconde partie du livre le coeur serré, un noeud dans la gorge et n’ai pu retenir mes larmes à la fin. Une fin qui va me hanter c’est certain.

    Je ne vous raconte même pas toutes les émotions ressenties, écoeurement, indignation, peine, tristesse, impuissance, colère... Des émotions fortes qui ont fait remonter beaucoup de mauvais souvenirs et qui m’ont laissée totalement ébranlée.

    Ce que j’ai le plus aimé dans ce livre c’est sa construction, intelligente et remarquable. L’excellent travail d’Amélie Antoine pour nous prendre à revers, nous surprendre et nous laissez sans voix. Quand vous saurez, vous verrez tout différemment et à quel point l’on peut être aveugle. Vous comprendrez les non-dits, les secrets, les silences.

    C’est pour cela qu’il est important de ne pas trop en savoir avant d’entamer la lecture. Ne lisez surtout pas la 4ème de couverture qui est spoilante. Elle raconte tout ou presque. Je sais qu’il faut vendre, mais là pour le coup je trouve que c’est une grande erreur de la maison d’éditions de tout dévoiler. Je ne vous mettrai en fin de chronique que le début, libre à vous d’aller plus loin mais je ne vous le conseille pas.

    Malgré tous mes efforts pour éviter tous les retours, ça ne m’a pas empêchée d’être spoilée. Merci à cette charmante personne qui n’a pas pu s’empêcher de dévoiler la thématique de ce livre. Si j’ai grandement apprécié ma lecture elle a tout de même été gâchée. En sachant j’étais à l’affut du moindre indice et me questionnais sans cesse. Ca fausse la donne quelque part.

    Comme déjà dit, c’est un livre que tout le monde devrait lire, pour éveiller les consciences, pour mettre en garde et faire réagir. Pour que les gens évitent de se voiler la face et que ce genre de choses n’arrive plus jamais.

    Un livre qui commence tout doucement avec l’histoire de deux familles ordinaires. Puis en deuxième partie ça monte crescendo, ça devient plus intense. Au fil des pages vous aurez du mal à respirer, ça vous prendra aux tripes. Vous finirez votre lecture le souffle court, horrifiés. Vous ne sortirez pas indemne de ce livre, mais tant pis, lisez-le !

    Merci à #NetGalleyFrance et XO Editions pour cette excellente lecture.

  • meslivresetmoi33 7 mai 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    Cette fois je vais suivre les avis que j’ai pu lire !! Ce livre est une grosse claque !!!👊

    Une histoire glaçante si réaliste. Un récit construit intelligemment en 2 parties. L’auteure pose les bases avec talent pour nous percuter en pleine face dans la seconde partie.

    Un livre qui m’a bouleversée, je vous le conseille fortement. Je pense qu’il restera dans ma mémoire pendant longtemps.

    Je ne vous raconte pas le pitch et je vous conseil même de ne pas lire la 4ème de couverture. Dès que j’ai lu 2 ou 3 avis et que j’ai eu ce livre dans ma pal j’ai arrêté de lire les chroniques je ne voulait pas en savoir plus et j’ai bien fait. En commençant ce livre jamais je n’aurais imaginé quelle tournure il prendrait. 😨

  • VALERIE FREDERICK 8 mai 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    Je referme ce livre en tremblant ; je ne m’attendais pas à une telle issue. J’ai bien senti la tension monter au fur et à mesure que les pages se tournaient. J’ai bien compris que l’issue de cette intrigue ne pourrait être que dramatique ; surtout à la 172ème page, à la deuxième partie, lorsque les titres des chapitres changent, passant de « Famille Kessler » et « Famille Mariani » à ceux de « Sarah » et « Orlane », prénoms de leur fille collégienne. Après une première partie où le narrateur se fait extérieur, voilà que ce sont les jeunes filles qui narrent leur histoire avec leurs mots et leurs sensations. Et la relation qui les unit, ou plutôt, désunit, après un aperçu global de chacune des familles, leurs dérèglements et leurs bons moments, éclate au visage des lecteurs, et ne peut que lui fendre le cœur…
    Les mots de Sarah : « Je vous vois déjà, là, avec votre air scandalisé ; arrêtez un peu, vous n’allez pas me dire que vous n’avez jamais fait pareil quand vous étiez au collège ou au lycée, si ? Il y a toujours une tête de Turc dans chaque classe, c’est comme ça ! Le seul objectif qu’on a, à quatorze ans, c’est que ça ne tombe pas sur nous. Alors détendez-vous, y a pas mort d’homme, on ne fait que rigoler un peu pour passer le temps ». Des mots qui donnent envie de hurler, une fois le livre refermé.
    Amélie Antoine a su parfaitement exploiter ce sujet extrêmement sensible qu’est le harcèlement scolaire. Il est si difficile de le repérer, de savoir si la limite de la moquerie acceptable est dépassée. A quatorze ans, un adolescent ne s’épanche pas sur ses difficultés relationnelles. Il n’a pas encore le recul nécessaire et veut avant tout se faire accepter de ses pairs, se fondre dans la masse. Avoir réussi à s’y fondre en tant qu’adulte est une gageure qu’Amélie Antoine a remportée haut la main.

  • colorandbook 24 mai 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    J’ai beaucoup aimé ce livre. Mais ce n’était pas un coup de cœur comme beaucoup malheureusement, je pense que j’en attendais beaucoup trop suite à tous les retours. Mais il reste excellent. Alors je ne souhaite pas vous dire de quoi parle réellement ce livre. Je vous déconseille même de lire la 4ème de couverture, car pour moi elle spoile énormément. En effet, le livre est en deux parties. On découvre deux familles. Dans la première partie, nous sommes du point de vue des parents et dans la deuxième de celui des enfants. Ce livre sonne terriblement vrai, très travaillé, sincère, percutant. On découvre à travers ces différents protagonistes, le quotidien de nombreuses familles, avec leur non-dits, leur secrets... Je n’ai qu’une chose a vous dire : lisez ce livre !!
    .
    .
    Les + :
    .
    .
    * Le point fort pour moi est vraiment le thème principal que je ne vous dévoilerai pas mais qui est traité avec justesse et émotions.
    .
    .
    * La psychologie des personnages est tellement bien travaillée. Ils sont énormément nuancés, bien travaillés et attachants.
    .
    .
    * La plume d’Amélie Antoine est très belle, prenante et fluide. Elle a réussi à me faire ressentir des émotions fortes durant ma lecture. C’était un peu les montagnes russes dans mon cœur.
    .
    .
    Les - :
    .
    .
    * La première partie était un peu trop longue pour moi. J’ai eu du mal à rentrer dedans et parfois durant cette première partie je levais un peu les yeux au ciel.
    .
    .
    * Dans l’ensemble les adultes de cette histoire m’ont pas mal énervée, j’ai eu du mal à les comprendre par moments. Surtout les mères des deux familles m’ont particulièrement exaspérée.

  • Helene Pizzuto 24 mai 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    Ces commentaires donne vraiment envie de mire ce livre

  • Helene Pizzuto 24 mai 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    Moi j adore les livres de Karine giebel j en n ai l’UE plusieurs et je l est ai adorée pas trop sanglant ni cruelle et barbare

  • Adriana Mander-Cheminat 25 mai 2019
    Raisons Obscures - Amélie Antoine

    Gros coup de cœur 🖤 Je suis KO 🥊

    Ce roman va rester gravé en moi.
    Il se dévore et ce soir, je le referme en ayant le souffle coupé et la boule au ventre.

    Je n’en dis pas plus .... et je vous invite à vous laisser emporter par l’écriture captivante d’ Amélie Antoine, une auteure de talent.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.