Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Scène de crime - Maud Tabachnik

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Des morts en série condamnés par la médecine... Une mère au foyer un peu trop modèle... Un taulard en quête du sens de la vie... Un amoureux en transit dans un village dont on ne revient pas... Gus, Fatima, Jody Solomon ont pour moteur la révolte, la réflexion et l’intelligence. Au péril de leur vie. Arrêtés par les dieux ou le destin, quel peut être leur futur lorsque le présent se fait trop lourd, trop injuste, trop violent ? Tuer ne devient-il pas alors la solution la plus limpide pour faire le vide devant soi ?

Vos #AvisPolar

  • Les lectures de Maryline 19 décembre 2018
    Scène de crime - Maud Tabachnik

    n recueil de nouvelles comme je les aime ! C’est une tuerie ! J’ai vraiment aimé cette lecture, je suis déçue que ça s’arrête, j’en veux encore ! Je vais vous dire un mot sur chaque nouvelle car elles sont toutes différentes et mes sentiments pour chacune diffèrent également.

    "La maison au fond des bois" est un vrai suspense, ça aurait pu faire un terrible roman très tendu, très intrigant. On ne soupçonne pas du tout ce qui va se passer...

    "Une femme ordinaire" est géniale ! Une femme se bat pour survivre malgré qu’on l’ait délaissée, elle va trouver la force de se battre pour sa voisine, une vieille femme malade...

    "Le petit timonier" est vraiment très courte mais très intense. Parfaite !

    "En attendant le bonheur" nous emmène dans un endroit parfait où tout le monde est gentil et serviable. C’est bizarre et inquiétant mais c’est tellement bon à la fois. Mais où cet homme a-t’il bien pu mettre les pieds ?

    "Dieu reconnaitra les siens" et "Équateur" ne sont pas les meilleures mais elles ont le mérite de nous faire réfléchir... Des histoires de familles compliquées, une liberté à trouver, une place à prendre, des choix à faire...

    "Explosions" nous raconte l’histoire d’une femme dévastée par la mort de sa fille, une vengeance glaciale.

    Dans "Deux sur la banquise", nous suivons un père et son fils, jaloux l’un de l’autre, haineux, qui poursuivent un ours sur une banquise pour le tuer et l’offrir à la femme qu’ils aiment : la même... J’avoue que j’ai été déçue de la fin...

    J’ai adoré la jeune fille intelligente mais très vicieuse dans "L’enfer maman".

    "Ressources humaines" relate des faits qui arrivent bien trop souvent malheureusement. Vraiment bien écrit !

    Avec "Natacha", je me suis fait bernée par l’auteur qui a magnifiquement réussi à me tromper complètement. Bravo !

    "Paris au mois de mai" est tout simplement époustouflant ! C’est l’histoire d’une femme, tueuse à gages...

    Avec "Scène de crime", on s’attend à une longue et difficile enquête, et finalement... non !

    J’avoue ne pas avoir très bien compris la finalité de la nouvelle "Un heureux évènement".

    Pour la nouvelle "Tous comptes faits", je dois dire que je suis déçue de la fin, l’histoire ne parait pas terminée c’est dommage.

    "L’héritière" nous raconte une magnifique histoire d’héritage et de vengeance préparée longtemps à l’avance... Machiavélique !

    Et pour finir, "Fin de parcours" termine parfaitement ce magnifique recueil que j’ai lu avec un réel plaisir !

    Toutes ont un détail commun, toutes ont une fin renversante, inattendue, parfaite. Quel pur bonheur de lice ce recueil ! Je le conseille vivement à tous les fans de suspense, de sang (ou pas !), de peur, de vengeance, de méchanceté... Bref, je le conseille à tous car cette auteur a un réel talent ! A découvrir de toute urgence !

  • L’atelier de Litote 16 février 2019
    Scène de crime - Maud Tabachnik

    Pour qui aime les histoires courtes , ce recueil de 17 nouvelles ayant toutes pour thème la vengeance est parfait. De quoi lire sans s’en rendre compte des histoires plus stupéfiantes les unes que les autres. On est dans le grand bain dès la première nouvelle intitulée « la maison au fond des bois » j’ai adoré le rythme court, soutenu et haletant. Je suis certaine que parmi tous ces scénarios vous allez en aimer certains plus que d’autre, ça a été le cas pour moi. Si vous aimez avoir peur, vivre un suspense intense, rencontrer de vrais méchants et goûter au sentiment de vengeance, ce livre rempli parfaitement le contrat. C’est l’occasion pour ceux qui ne connaissent pas encore Maud Tabachnik de découvrir son talent d’auteure de thrillers, de romans noirs allant parfois aux extrêmes limites de la folie humaine personnellement j’adore sa capacité à nous parler de colère noire, de rédemption, de vengeance tout ces thèmes qui font parfois dévier les comportements normaux des gens dits normaux. Je ne m’attarderai pas sur le contenu des nouvelles unes par une mais juste vous dire ici que certaines sont touchantes, émouvantes ou encore révoltantes. Toutes ont de l’originalité et la diversité des thèmes est très agréable à découvrir au fil des pages et le plus c’est de découvrir ce qui les relie. La dernière nouvelle « Fin de parcours » est renversante et vient clôturer à la manière d’un feu d’artifice final. La couverture du livre est magnifique, un très bon moment de lecture à picorer selon les envies. Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2019/02/16/37040054.html

  • 1001histoires 17 février 2019
    Scène de crime - Maud Tabachnik

    Maud Tabachnik nous offre 17 nouvelles. Ce genre renaît, des recueils sont désormais régulièrement publiés pour notre plus grand plaisir et celui de Maud Tabachnik est une belle réussite : voyages et suspense sont aux rendez-vous. Laissez-vous surprendre, une nouvelle le permet, en quelques phrases.
    Des scènes de crime il y en a partout, en Chine, en Palestine, au Groenland, au Congo, et même dans des pays imaginaires ce qui permet de s’interroger sur ce qu’est un crime. Faut-il toujours un cadavre ? Ne pas permettre d’aimer n’est-il pas un crime ?

    La vengeance motive le crime et alors des personnes ordinaires peuvent tuer, une enfant, une épouse délaissée par son mari. Une vengeance guidée par de stupides sentiments erronés peut conduire à des drames comme celui de Yacine et Yasmina. J’ai trouvé également que la vengeance de Sofia était inappropriée.

    Avec l’auteure j’ai fait connaissance avec l’Afrique noire dont les traditions sont autant d’entraves à la lutte contre le sida. J’ai fréquenté des établissements de luxe à Paris durant un joli mois de mai, bien sanglant. J’ai été désorienté dans Barjols la ville du bonheur. Si j’étais une femme, je me méfierai de Natacha.

    Les récits sont violents et bouleversants car Maud Tabachnik dénonce. Je les ai aimés car ils sont dépaysant et attisent notre curiosité ce qui contribue à mieux connaître pour mieux comprendre. Une petite moralité pour finir : ce n’est pas toujours le cadavre qui fait le crime.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.