Féroces - Robert Goolrick

Notez
Notes des internautes
0
commentaire
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Les Goolrick étaient des princes. Et tout le monde voulait leur ressembler.
C’étaient les années 50, les femmes se faisaient des coiffures sophistiquées, elles portaient des robes de taffetas ou de soie, des gants et des chapeaux, et elles avaient de l’esprit. Les hommes préparaient des cocktails, des Gimlet, des Manhattan, des Gibson, des Singapore Sling, c’était la seule chose qu’ils prenaient au sérieux. Dans cette petite ville de Virginie, on avait vraiment de la classe, d’ailleurs on trouvait son style en lisant le New Yorker.
Chez les Goolrick, il y avait trois enfants, tous brillants. Et une seule loi : on ne parle jamais à l’extérieur de ce qui se passe à la maison. A la maison, il y avait des secrets. Les Goolrick étaient féroces.

Comparé à William Styron et Flannery O’Connor, Robert Goolrick a créé avec son premier roman, Féroces, un de profundis sudiste, dans lequel un fils ne survit pas tout à fait aux crimes du père, même quand il piétine sa tombe avec des chaussures anglaises.

Avis Babelio Babelio

  • 2 novembre, par Zephyrine

    Ce livre est par certains aspects dérangeant, mais l'écriture de l'auteur est fabuleuse. Et sa mise à nu pleine de franchise est très belle.

    Lire la suite

  • 8 août, par Louise6457

    "Il existait une loi familiale qui dictait de ne pas parler de la famille à l extérieur,de ne pas révéler la moindre fissure dans la façade,et j avais violé cette loi.."

    Lire la suite

  • 14 mars, par Renatan

    En refermant le livre sur la dernière page, une première question m'est venue à l'esprit : « Est-ce que le roman autobiographique est un prétexte à l'expression publique de sa folie? » De me poser la ...

    Lire la suite

  • 2 janvier, par amaryllis

    Un roman autobiographique qui raconte l'histoire d'une famille américaine, mondaine, alcoolique, peu riche mais qui s'en sort, des parents qui meurent et des enfants qui les enterrent, voilà comment c...

    Lire la suite

  • 20 novembre 2016, par andman

    Peu de temps avant son soixantième anniversaire, en 2007, Robert Goolrick trouve le courage de publier “Féroces”. Ce récit autobiographique s'apparente à un chemin de croix mais jamais l'auteur virgi...

    Lire la suite

  • 2 novembre 2016, par ManouB

    L'auteur vient de perdre son père et la famille a enterré ses cendres dans le jardin de la maison familiale, à côté de celles de la mère. Il a creusé lui-même la terre et se retrouve maintenant avec l...

    Lire la suite

  • 28 septembre 2016, par Rebka

    Voici un livre qui porte bien son titre ! On aurait aussi pu dire, cruel, atroce, ou encore monstrueux. Nous suivons l'auteur pas à pas sur l'itinéraire fatal de son enfance saccagée. D'une plume inci...

    Lire la suite

  • 9 août 2016, par Allantvers

    Un très grand roman, magnifique et déchirant, d'un des plus talentueux auteurs de la littérature américaine contemporaine. J'avais déjà gouté au talent de Robert Goolrick, mais venir à « Féroces » ...

    Lire la suite

  • 28 juillet 2016, par NicolasElie

    Féroces - Robert Goolrick Éditions Anne Carrière « Mon père est mort parce qu'il buvait trop. Six ans auparavant, ma mère était morte parce qu'elle buvait trop. Il fut un temps où moi-même je buva...

    Lire la suite

  • 7 juillet 2016, par nannou71

    A chaud, après avoir tourné la dernière page de ce livre, je suis perplexe. J'avoue, je m'attendais à autre chose. La 4ème de couverture m'a interpellée. Je pensais trouver une histoire de famille,...

    Lire la suite

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?