Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Mentor - Lee Matthew GOLDBERG

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

6 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Tout semble sourire à Kyle Broder, jeune éditeur dans une grande maison d’édition new-yorkaise. Lorsque Kyle est contacté par William Lansing, son professeur à l’université, il est ravi et décide de présenter son mentor à sa charmante petite amie, Jamie. À cette occasion William propose à Kyle le manuscrit d’un texte sur lequel il travaille depuis de nombreuses années.
Au départ, Kyle est enchanté à l’idée de le publier, mais après avoir lu quelques pages, il est profondément choqué par la perversité du récit.
Lorsque Kyle en refuse la publication, William commence à ruiner la vie de l’éditeur, s’en prenant successivement à son chat, sa copine et son auteur vedette. Kyle est alors obligé de se replonger dans le roman de William, Devil’s Hopyard et il découvre alors que le livre fait étrangement écho à l’histoire de la disparition non élucidée de Mia – sa petite amie à l’université – et ressemble cruellement à la confession d’un criminel.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

  • Acheter sur LesLibraires.fr
  • Acheter sur Emaginaire
  • Acheter sur Cultura
  • Acheter sur Rakuten

Vos #AvisPolar

  • Au rayon des livres 20 juillet 2018
    Mentor - Lee Matthew GOLDBERG

    En faisant la Une du journal, Kyle Broder est loin de se douter que son Mentor va lui faire vivre un véritable enfer…
    Quand le professeur Lansing découvre dans le journal que son ancien élève et protégé, Kyle Broder est devenu l’éditeur le plus en vue pour avoir déniché et décroché un contrat à 7 chiffres à la nouvelle pépite du club très fermé des best-sellers, Lansing voit là une aubaine pour renouer avec Broder.
    Dix ans que Lansing peaufine son roman de plus de 1000 pages. Un chef-d’oeuvre selon lui, qui mérite d’avoir toute sa place parmi les best-sellers.
    Son manuscrit ? L’histoire d’un psychopathe, c’est glauque, malsain mais très réaliste. Très loin de l’image qu’il donne du bon professeur de littérature.
    Si Broder est mal à l’aise face ce manuscrit qu’il juge médiocre et dérangeant, il va découvrir à ses dépens que son passé avec Lansing est lié à toute cette histoire et le professeur est prêt à tout pour arriver à ses fins, quitte à détruire la vie et la carrière de son protégé…

    Un petit côté Hannibal Lecter dans ce professeur de littérature en apparence inoffensif, mais qui va vite se montrer aussi manipulateur que d’une perversité sans limite.
    C’est machiavélique, à certains moments la lecture en devient anxiogène mais il ne faut pas s’attendre à de réelles scènes trash. L’ambiance est insidieuse pour ce thriller au final très psychologique, qui évolue avec pour fond le milieu de l’édition.

    Quel plaisir cela aurait été pour le lecteur de découvrir au fur et à mesure la montée en puissance de la perversité de ce cher professeur Lansing (oui je sais, c’est mon petit côté pervers qui s’exprime), mais malheureusement la fameuse quatrième de couverture est passée par là. Vraiment dommage…

  • Mes évasions livresques 13 octobre 2018
    Mentor - Lee Matthew GOLDBERG

    Voici un thriller qui semble classique avec un psychopathe qui veut se venger de la personne qui lui a causé du tort mais au centuple et de façon sanglante.
    L’originalité vient de l’environnement d’une part, le milieu littéraire qui donne une sorte de mise en abyme au lecteur en train de lire le roman et que j’ai beaucoup appréciée.
    D’autre part, le sadisme du mentor est très minutieux, machiavélique et somme toute très intelligent. On ne peut s’empêcher de penser que cet homme est fou et de se dire, en même temps, qu’il est ingénieux de la façon dont son plan est calculé au millimètre près...

    Mentor est un thriller haletant et addictif, les 428 pages du livre s’enchaînent à un rythme effréné, je l’ai littéralement dévoré.
    Attention aux âmes sensibles toutefois, certains passages sont assez rudes ;)

    Je fus merveilleusement et agréablement surprise par ce thriller intelligent et méticuleux et je ne peux que vous conseiller de le découvrir de toute urgence.

    L’éditeur nous le vend à mi-chemin entre American Psycho et Le silence des agneaux et pour une fois, je suis d’accord... Il y a bien des deux dans Mentor de Lee Matthew Goldberg.

  • claire chronique 11 mars 2019
    Mentor - Lee Matthew GOLDBERG

    Dès le départ, nous faisons la connaissance de William Lasing, professeur à Bentley, et de sa femme Laura, femme au foyer. Viennent les personnes de Kyle et de Jamie. Jamie, petite amie de Kyle, qui est décoratrice d’intérieur. Kyle Broder est un jeune éditeur chez une grande maison d’édition Burke & Burke.William a toujours été pour Kyle un mentor. L’homme qui l’a sauvé de la drogue grâce à sa bienveillance et la lecture. Mais la vie fait que l’on perd certaines personnes de vue. Mais lorsque William lit dans un quotidien que son élève préféré est éditeur, il voit là une bonne occasion et une aubaine. En effet, William de ce fait décide de reprendre contact avec le jeune homme pour lui soumettre son manuscrit. Les deux hommes au téléphone sont heureux de renouer contact et Kyle va même jusqu’à inviter William à manger chez lui et ainsi il pourra lui présenter Jamie, sa petite amie. Après un excellent repas chez Kyle, William décide de lui confier « son bébé ». Lorsque le jeune éditeur prend le temps de lire quelques pages, il est horrifié par sa lecture. Non seulement le roman n’est vraiment pas terrible, mais cela parle d’un professeur obsédé par une élève avec qui il a eu une aventure. Il va même jusqu’à lui dévorer le coeur. Mais par respect, il ne sait comment en parler à son ancien mentor. Mais en voyant que William s’immisce un peu trop dans sa vie, il craque et lui dit le fond de sa pensée quitte à le froisser. À partir de là, William va nous faire voir une autre facette de sa personnalité. On en apprendra plus sur son mentor au fur et à mesure que Kyle se décidera à le lire. Et puis un jour trop de William. Trop de coïncidences et la mort de son chat... Kyle décide de ne plus rien avoir affaire avec William et passe son manuscrit à son collègue, Brett, qui lui est emballé et pense même le publier. Seulement, plus Brett avance dans le livre, plus il a l’impression que cela n’a rien d’une fiction ! de là, les deux collègues décident de mener l’enquête ! Alors, pure fiction ou confession d’un fou ?!
    Je ressors mitigée de cette lecture, car j’ai beaucoup aimé le livre dans son ensemble, mais j’avoue être restée sur ma faim pour le grand final.

  • Lettres et caractères 30 juillet 2019
    Mentor - Lee Matthew GOLDBERG

    Bienvenue en enfer ! Si vous ouvrez ce roman, amis lecteurs, vous êtes foutus !

    Si comme moi vous aimez les thrillers diaboliques au suspense insoutenable, ce livre vous comblera car il contient ce petit plus qui vous fera chavirer.

    Jugez plutôt : William est professeur de littérature. Pendant plus de 10 ans il s’est attaché à écrire le chef-d’oeuvre du siècle, Devil’s Hopyard, un roman d’un nouveau genre capable de bouleverser l’ordre établi de la littérature moderne. Et qui mieux que Kyle, son ancien élève dont il était le mentor incontesté, pourrait s’occuper de Devil’s Hopyard maintenant qu’il est devenu l’éditeur que tout le monde s’arrache ?

    D’autant que ce roman revient sur une sombre histoire vécue par Kyle des années plus tôt…

    Pourquoi vous aimerez Mentor : avant tout parce que ce thriller est brillamment construit en prenant appui sur un roman pour passer du présent au passé et de la fiction cauchemardesque à la réalité inquiétante. Son originalité tient aussi au milieu dans lequel évoluent les protagonistes, ce monde feutré de l’édition où se croisent auteurs en mal de reconnaissance et éditeurs en recherche de leur prochain best-seller. Enfin, cerise sur le gâteau, les multiples références littéraires qui jalonnent le récit en font le thriller rêvé pour tous les amateurs de littérature.

    Bienvenue à Devil’s Hopyard !

    Avis complet sur le blog lettres-et-caracteres.com

  • Aude Lagandré 5 octobre 2019
    Mentor - Lee Matthew GOLDBERG

    Les éditions Hugo Thriller bastonnent dans le choix des bouquins qu’ils publient.
    3 millions 800.000 exemplaires vendus en 2016. Pas mal non, pour une jeune collection ?

    La ligne éditoriale est la suivante : littérature populaire et grand public (n’en déplaisent aux bien-pensants qui affirment que seule la littérature dite classique est de qualité), textes qui bousculent, et donnent le plaisir de la lecture. Tout un programme !! Pari tenu, j’en ai lu 6 cette année, tous réussis !
    Dans cette maison, se sont de gros consommateurs de séries télé. A la lecture des bouquins qu’ils publient, je ne suis même pas étonnée tellement c’est évident !
    Laurent Loison tu connais ? J’ai écrit une petite chronique sur son bouquin dans laquelle j’avais dit qu’il était écrit comme un film d’Olivier Marchal. Ben voilà, on y est !

    Le dernier paru ne déroge pas à la règle

    Mentor de Lee Matthew Goldberg

    C’est pas un auteur français, mais une traduction. Ca n’enlève rien à l’efficacité du bouquin. La 4ème de couverture vante une analogie entre « American pycho » et le « Silence des Agneaux ». Personnellement, je ne trouve pas…
    C’est bien meilleur au niveau de l’ambiance hyper anxiogène : dès le chapitre 2, tu sais qu’un truc va sévèrement clocher !
    Ca se rapproche plutôt de « la vérité sur l’affaire Harry Québert » ou de « jeux de miroirs » mais j’y reviendrai.

    Je te raconte un chouïa ??
    C’est l’histoire d’un succès : celui d’un agent littéraire, Kyle qui fait signer son premier gros contrat à une nana qui n’a même pas fini d’écrire son bouquin. Du coup, il a droit à un article dithyrambique dans la presse avec son nom écrit en gros.
    Son ancien professeur d’université, William lit l’article dans le journal, ce qui tombe à pique, puisque justement, lui aussi, ça fait 10 ans qu’il écrit un bouquin. 10 ans, je te raconte pas l’épaisseur du pavé ! Il reprend donc contact avec son ancien élève, mine de rien pour lui proposer de lire son manuscrit. Sauf que le manuscrit est un peu l’oeuvre d’un dingo légèrement frappé du ciboulot qui a des goûts culinaires très spéciaux et des fantasmes de psychopathe en puissance.
    Tu te doutes un peu que le manuscrit pourri va finir au fond d’un tiroir mais que le professeur dit le mentor ne l’entend pas de cette oreille.
    C’est bien résumé non ? Ca te donne toujours pas envie d’aller l’acheter ?

    Ok je continue

    C’est quoi un mentor déjà ?
    On sort le Larousse :
    Désigne une relation interpersonnelle de soutien, une relation d’aide, d’échanges et d’apprentissage, dans laquelle une personne d’expérience, le mentor, offre sa sagesse acquise et son expertise dans le but de favoriser le développement d’une autre personne, le mentoré, qui a des compétences ou des connaissances à acquérir et des objectifs professionnels à atteindre.

    C’est donc une relation de subordination
    Je suis ton prof, tu es mon élève
    Tu mets toute ta confiance en moi, ton mentor
    Tu suis ma logique
    Tu oublies ton ego,
    Tu t’ouvres totalement à moi, je finis par connaitre tous tes secrets et tes failles

    C’est exactement de ça dont il s’agit
    un prof qui a pris tout l’ascendant sur l’un de ses élèves
    et qui l’a aidé quand sa vie d’étudiant a été un peu difficile et qu’il s’est retrouvé dans une situation très délicate
    Des années plus tard, il espère que son élève frappé par le succès, lui rende la pareille en publiant son bouquin. Sauf que, c’est toujours le mentor qui est en position de force, lui qui dirige, lui qui commande.
    Pour ce faire, il ne recule devant rien ! Des années plus tard, rien n’a finalement changé, la relation de prof à élève est toujours la même.

    Le roman pose aussi des questions thématiques intéressantes :
    – C’est quoi l’inspiration ? Ca vient comment ?
    – La fiction peut-elle devenir réalité ou est-ce la réalité qui engendre la fiction ? (qui de la poule ou de l’oeuf pour schématiser )
    – C’est quoi le boulot d’éditeur exactement ?
    – Peut-on tout publier pour accroitre sa notoriété ?

    Dans un thriller, j’aime tout particulièrement quand :
    Il y a des retours en arrière (passé/présent),
    Quand la psychologie des personnages est bien travaillée et que la confiance trahie fait vaciller l’édifice de la relation,
    Quand on parle d’un bouquin dans le bouquin.
    Cerise sur la gâteau : on assiste aussi un jeu de piste qui se poursuit entre l’élève et le mentor, agrémenté de références littéraires.

    Si tu as aimé
    La vérité sur l’affaire Harry Québert de Joël Dicker (Marcus Goldman est incapable d’écrire son prochain roman, angoisse de la page blanche.Son ancien prof d’université Harry Québert resurgit dans sa vie car il se retrouve accusé de l’assassinat de Nola en 1975, l’une de ses étudiantes avec laquelle il aurait eu une aventure)

    ou/et

    Jeux de miroirs de Eugen Chirovici (Peter Katz, éditeur, reçoit un manuscrit qui l’intrigue dans lequel l’un des personnages est un professeur qui a été assassiné dans les années 80 et dont le meurtre n’a jamais été élucidé
    L’auteur du manuscrit est décédé et Katz embauche alors un journaliste qu’il charge d’enquêter pour relancer et résoudre l’affaire)

    Tu vas aimer celui-ci aussi :
    C’est satisfait ou remboursé ! ( pardon les éditions Hugo, je m’avance peut-être un peu vite… pour le remboursé, pas pour le succès !)

    A découvrir aux éditions Hugo thriller :
    – Cyanure : Laurent Loison
    – Le tricycle rouge : Vincent Hauuy
    – Notre petit secret : Roz Nay
    – Derrière les portes : B.A Paris
    – Disparue : Darcey Bell
    – Itinéraire d’une mort annoncée : Fabrice Barbeau

  • AnnieLecture 23 septembre 2020
    Mentor - Lee Matthew GOLDBERG

    Vengeance… C’est le leitmotiv du livre.

    Tout part d’un livre écrit par William, professeur d’université, mentor du jeune Kyle. Travaillant pour une grande maison d’édition, il le sollicite. Dès les premières pages Kyle est plongé dans l’horreur, écœurant, malsain, et refuse de l’éditer. Ça va être le début de l’engrenage, la descente aux enfers pour Kyle. William ira jusqu’au bout de sa vengeance.

    Dans le même temps on apprend que… Et c’est la disparition de… qui… Non, mais, vous ne croyez pas que je vais tout vous dire !? hahaha. En tout cas c’est terrible… horrible !!!

    L’écriture est fluide et directe. Les pages s’enchaînent à un rythme effréné, ne nous laissant que peu de temps de souffler. C’est un excellent thriller.

    Attention, certaines scènes risquent d’être difficiles pour certaines personnes.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.