Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Skiatook Lake - Hervé Jubert et Benoît Séverac

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Hominy, Oklahoma, l’Indienne osage Christine Longwalk est retrouvée morte dans une voiture sans conducteur après le passage d’une tornade. Accident ? Enlèvement lié à ses relations avec le Conseil minier ? Jack Marmont, chef-enquêteur de la police tribale, hérite de l’affaire dans un contexte explosif : le gisement de pétrole qui dort sous les pieds des Indiens attise les convoitises, et le projet de parc éolien échauffe les esprits des jeunes activistes de la tribu qui voient là l’occasion de se révolter contre l’hégémonie blanche. À la recherche de la vérité, Marmont va évoluer en terrain miné et enquêter seul contre tous.
Un roman écrit après un séjour des deux auteurs dans la réserve osage, en Oklahoma. Reçus comme amis de la Nation, ils ont eu l’opportunité de rencontrer les acteurs sociaux, économiques, politiques, culturels et spirituels de la tribu, et ainsi de rapporter le matériau d’un polar imprégné de réalisme et d’authenticité. Un véritable western noir qui dépeint les rapports entre Blancs et Indiens aujourd’hui, dans une Amérique où règne la loi du plus fort.
Source : Éditions Le Passage

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • IsaVP 26 mai 2021
    Skiatook Lake - Hervé Jubert et Benoît Séverac

    La découverte du corps d’une jeune femme indienne attachée et droguée dans une voiture volée, lance la police tribale de Pawhuska, Oklahoma, dans une enquête à plusieurs facettes.
    Alors que 5700 cas de disparitions de femmes amérindiennes ont été recencés en un an aux Etats-Unis, la piste de la traite d’êtres humains est celle qui est privilégiée par les associations de défense des femmes indiennes.
    Mais dans cette réserve Osage le sol-sol, qui abrite le plus grand gisement de pétrole et de gaz de schiste du pays, appartient aux indiens, grâce à un ancien traité. Alors que de gros enjeux économiques se jouent chaque jour entre les dirigeants du Conseil Minier Osage, dont la victime est proche, et les entreprises pétrolières, la piste d’un complot financier apparaît comme possible.
    D’un autre côté, les jeunes indiens natifs du canton d’Osage, militent contre les nuisances des éoliennes qui tuent les aigles. En bloquant les routes, ils manifestent leur opposition à ces projets expansifs, causant de violentes altercations avec les riches propriétaires exploitant les terres de la Réserve, que la Police sait capables de mener des actions punitives.
    C’est dans ce contexte que le chef-enquêteur de la police tribale Jack Marmont, un colosse de 2m et 140kg, cherche à résoudre la mort suspecte de Christine Longwalk, membre active de sa communauté.
    Au-delà de l’enquête qui est bien construite et nous offre un final mouvementé et surprenant, le sujet de la vie des tribus natives dans les réserves indiennes est particulièrement intéressant. Et même si tous les problèmes n’ont pas été soulevés au cours de cette enquête, on en apprend beaucoup sur les abus dont sont victimes les amérindiens, entretenus par ce qu’ils qualifient eux-mêmes de « racisme d’état ».
    Un très bon polar sociétal qui sort du cadre classique du genre et nous entraîne dans les superbes montagnes du Midwest, au bord du Lac Skiatook, où survivent les traditions indiennes.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.