Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

The end - ZEP

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Dans le cadre d’un stage, Théodore Atem intègre une équipe de chercheurs basée en Suède qui travaille sur la communication des arbres entre eux et avec nous. Ce groupe de travail dirigé par le professeur Frawley et son assistante Moon, tente de démontrer que les arbres détiennent les secrets de la Terre à travers leur ADN, leur codex. C’est en recoupant ces génomes avec la mort mystérieuse de promeneurs en forêt espagnole, le comportement inhabituel des animaux sauvages et la présence de champignons toxiques que le professeur comprendra, hélas trop tard, que ces événements sonnent l’alerte d’un drame planétaire ?

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • Stef Eleane 6 mars 2019
    The end - ZEP

    Qui ne connait pas Zep ?? Le papa du célèbre Titeuf, Héro de nombreux gamins. Ah oui, vous aussi vous connaissez ! Mais c’est assez réducteur, car il est aussi le créateur de Captain Biceps avec le dessinateur Tébo ou de Les Chronokids avec les dessinateurs Stan et Vince.

    Zep n’est pas seulement l’auteur de BD pour enfants, il a aussi à son actif près d’une trentaine de One Shots dont le dernier en date (avril 2018) The End. (ça, c’est de l’intro hein 😉 )

    Pour ceux qui ne connaissent que Titeuf, vous pourrez remarquer que les traits des personnages sont totalement différents. On découvre un autre dessinateur lorsque c’est une bd version adulte ou jeune adulte. Plus épuré, le trait fin. Et des couleurs monochromes en fonction de l’endroit où se situent les planches. Un peu déroutant au départ et finalement très efficace.

    Dans cette bande dessinée, Zep nous propose une nouvelle version de l’extinction des Dinosaures. Sur fond de message écologique, l’intrigue est intéressante et assez intelligente.

    Dans un endroit de notre planète, toute la population d’une région est morte. Aucune trace d’arme chimique, pas de tuerie. Rien. En même temps, Théodore commence un stage en Suède avec le célèbre professeur Frawley qui mène une étude scientifique sur la communication entre les arbres.

    Je vous disais plus haut qu’il y avait un fond à cette BD. Le message écologique est profond et fait réfléchir.

    Une Bd de 90 pages et malgré tout on la trouve trop courte. C’est dire si elle m’a plu !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.