Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

404 - Sabri Louatah

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

« "Rentre dans ton pays. Entendre ça alors que ça fait soixante-dix ans qu’on vit en France ! Mon petit Rayanne c’est la quatrième génération, il va falloir combien de générations pour que vous nous foutiez la paix ? Combien ? ", s’emporte un des personnages de mon roman.
Avec 404, j’ai voulu regarder la brèche, sans ciller, et raconter cette tragédie française de la partition et de la séparation ethnique à travers le destin d’une poignée de personnages réunis dans une petite commune de l’Allier. Pile au centre de la France et de toutes les tensions qui la traversent… »
Source : Éditions Flammarion

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Cancie 1er juin 2021
    404 - Sabri Louatah

    https://notre-jardin-des-livres.ove...

    Après le succès rencontré avec Les sauvages, saga en quatre tomes, où l’on suivait l’accession au pouvoir en France d’un président kabyle, roman que j’avais particulièrement apprécié, et adapté depuis en série pour Canal+, Sabri Louatah revient avec 404.
    Nous sommes en 2022, en France, et là encore il est question de présidence de la République. Cette fois, la Présidente qui vient d’être élue le doit à une de ces deepfakes, ces fausses vidéo effrayantes de réalisme qui ont été baptisées « mirages », car en effet, impossible de distinguer le vrai du faux.
    C’est après sa rencontre diplomatique avec le président algérien, lors de la campagne qu’une vidéo avait été diffusée dans laquelle on le voit violer la jeune femme. le scandale est mondial. le chef d’État algérien nie et même si la candidate française nie aussi, elle bénéficie alors d’un élan de sympathie qui lui permet d’accéder à la présidence.
    Exilée aux États-Unis, Allia, de retour dans son département natal, l’Allier, en brillante polytechnicienne imagine une application de streaming en direct, 404, qui serait le seul antidote aux mirages.
    Allia est entourée de Mehdi, son mari, médecin et maire de la Brèche, de Kader, un ancien camarade devenu milliardaire qui a fait fortune en fondant Wilaya, son groupe de télécoms français et Ali.
    Ali et Allia se sont rencontrés en hypokhâgne, il y a 22 ans, ils étaient les deux algériens de la classe. Si Allia a ensuite fait polytechnique, Ali, lui, après avoir raté Normale Sup, est devenu cuisinier à domicile.
    C’est le périple mouvementé et souvent incroyable, que va parcourir Allia pour faire accréditer son application que l’auteur nous raconte dans un récit foisonnant et palpitant. le but de 404 selon Allia « n’étant pas de devenir rentable mais de redonner goût au réel, à la vérité des faits... »
    404 est à la fois un thriller technologique, politique, rural, un roman de science-fiction et d’anticipation. Sabri Louatah met en garde dans son roman contre ces « mirages » que sont ces fausses vidéos manipulées par des outils d’intelligence artificielle qui sont d’une capacité telle qu’ils peuvent synthétiser la voix, l’image et le mouvement avec une précision rendant la supercherie indétectable et la preuve par l’image caduque. Est-ce encore de la fiction ? « Nous nous sommes accoutumés à la fréquentation du faux, depuis très longtemps en fait, par les effets spéciaux au cinéma mais aussi par des petites choses plus insidieuses, les filtres des selfies, les photoshoppages, tout ce qu’on a inventé pour se bouffer la cervelle les uns les autres par images interposées … »
    Dans cette fable politique, l’auteur dresse également un tableau de la société française dans lequel émerge un séparatisme assez inquiétant et pose la question de l’identité française telle que peuvent la ressentir les enfants et les petits-enfants d’immigrés maghrébins.
    C’est un roman brillant qui fait parfois froid dans le dos, très actuel, qui nous confronte à la réalité mais dans lequel je me suis toutefois un peu perdue dans la technologie et tous les termes anglophones qui vont avec.
    J’ai, par contre, beaucoup salivé avec les nombreux plats succulents qu’Ali se devait de préparer pour la famille ou des réunions plus professionnelles, même si ce n’est pas du tout le sujet principal de ce bouquin si percutant !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.