Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Chimaeris - Eric Tourville

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

10 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

À Salem aujourd’hui, six petites filles assassinées, l’une d’entre elles a disparu.

" La première chose qu’il vit, ce fut le symbole en rouge au-dessus de la porte d’entrée. Une étoile à cinq branches dans un cercle dont le lieutenant ignorait la signification. L’impression angoissante d’être devant les portes de l’Enfer. "

Vermont. Octobre 2015. Le lieutenant Frémont s’apprête à passer une journée comme les autres dans sa petite bourgade de province, lorsque son téléphone sonne.

Six petits tombeaux ont été retrouvés en plein c ur de la forêt, dans une ferme abandonnée. Au-dessus de la porte, une étoile rouge à cinq branches. Dans les tombeaux, cinq corps de fillettes calcinés.

Que s’est-il passé, et surtout, où est donc passé le sixième corps ?

Vos #AvisPolar

  • Louison Lit 22 février 2018
    Chimaeris - Eric Tourville

    Je referme Chimaeris et j’en reste toute ébaubie. C’est un des meilleurs policier/thriller que je n’ai jamais lu, j’ai adoré. Pour un premier roman cela frise l’excellence. Tout commence par une enquête menée par l’inspecteur Fremont dans une vielle bicoque isolée, abandonnée dans les forêts du Vermont, proche de Salem. On y trouve les cadavres de quatre petites filles et apparemment la cinquième a réussi à s’échapper. A partir de là, on va suivre l’enquête aux côtés de Fremont mais aussi du médecin légiste Edward Todd qui a eux deux forment de superbes personnages, fouillés et attachants. Leur questionnement existentiel sur la cinquantaine, la solitude et le sens de la vie a su me toucher (voir citation). Pendant une bonne partie on va ainsi osciller entre intérêt grandissant des médias, guerre intestine entre FBI et police locale, chiens éviscérés et j’en passe. Lentement mais surement la galerie des personnages s’étoffe et les perspectives de pistes à suivre, s’élargissent allant de culte satanique aux sorcières de Salem, des réseaux de pédophilie aux expériences scientifiques. Alors impossible de refermer le livre, il faut en savoir plus et Eric Tourville choisit de m’embarquer sur une piste dont j’étais loin d’imaginer l’aboutissement, tant elle est difficile pour un esprit cartésien comme le mien. Pourtant il excelle dans les démonstrations et les descriptions qui loin de me perdre m’ont au contraire fasciné. Certes cela côtoie le fantastique et je m’étais préparée à du surnaturel avec cette histoire de sorcières pour être finalement bluffée par le chemin suivi. La tension et le suspense grimpent au fur et à mesure de l’intrigue, c’est redoutablement efficace j’avais presque le sentiment d’être dans du Stephen King. Je ne suis pas prête d’oublier ma lecture de Chimaeris qui a été un excellent moment et une belle découverte, j’espère que l’auteur ne s’arrêtera pas en si bon chemin car je suis dors et déjà devenue fan de son style.

  • Ophé Lit 9 juillet 2018
    Chimaeris - Eric Tourville

    Au risque de me faire lyncher, j’avoue être très déçue par ce roman qui, pourtant, est très bien écrit.

    Si les 20 premières pages m’ont emportées, les 250 suivantes ont fait retomber mon intérêt comme un soufflet !
    Trop de personnages d’un coup et un imbroglio dans le récit m’ont profondément perturbée.

    Dans cette première moitié du roman, l’auteur offre une vision très noire de la société américaine, mais aussi les ravages des guerres en Irak sur le mental des soldats. L’intrigue peine à prendre. Étant très sensible aux émotions dans un roman, j’avoue qu’elles m’ont manquées et cette absence a fatalement nuit à ma lecture. Je me suis perdue dans des termes scientifiques, mais je dois admettre que les recherches de l’auteur, en la matière, sont à saluer.

    À compter de 280 pages, j’ai trouvé un second souffle, ce qui m’a permis d’achever une lecture que j’étais prête à abandonner.
    Sur cette deuxième moitié de l’histoire, j’ai retrouvé des similitudes avec le film « contact » avec Jodie Foster, mais aussi d’autres références cinématographiques que je ne dévoilerai pas pour ne pas spoilier. Tous en lien avec les origines de la vie sur terre, les modifications possibles ou non de nos ADN etc...
    Plus de rythme mais une intrigue qui finalement ne m’a pas convaincue. Une fin prévisible à mon sens.

    Néanmoins, une fois encore je ne peux que nuancer cet avis de part la qualité d’écriture de ce petit pavé de 510 pages.

    Il est évident que les émotions m’ont manquées et que je dois être plus hermétique au sujet que d’autres qui ont adoré ce roman.
    Si vous aimez la science-fiction, les théories relatives aux possibles vies extra-terrestre, X-files (dont j’étais pourtant fan), ce roman devrait vous plaire. Pour ma part ce fut une lecture laborieuse...

    « Dans l’hiver glacial du Vermont, pas très loin de Salem, une maison abandonnée, quatre cadavres de petite filles carbonisés, la cinquième a disparu... l’enquête commence. La presse joue la piste pédophile, la police, celle de la sorcellerie. Et si ce n’était qu’une chasse à l’homme dont le gibier était l’Homo sapiens ? »

  • Les Lectures de Maud 10 juillet 2018
    Chimaeris - Eric Tourville

    Dès les premières pages, le ton est donné, cette enquête sera dure et difficile. Frémont et ses collègues vont aller de découvertes en déconvenues, les indices n’amènent pas de solution évidente ou au contraire une multitude. C’est l’esprit ouvert qu’ils vont devoir enquêter. Mais que leur réservent leurs résultats ? Que va-t-il se passer lorsque Frémont va retrouver la victime rescapée ?
    Des personnages bien décrits, bien situés, leur caractère, le lecteur les découvre au fil des pages. Un récit très appréciable, précis et minutieux. Toutes les descriptions scientifiques sont accessibles. Les scènes sont détaillées, les indices décortiqués. Certains passages peuvent sembler un peu longs sur le moment, mais plus loin dans la lecture on se rend compte qu’ils étaient nécessaires. L’auteur nous plonge, ici, dans une panoplie de possibilités, de nombreuses pistes, et pourtant la vérité qui en ressort est au-delà de ce que nous aurions osé imaginer. J’avoue mettre fait avoir sur la fin, lorsque les éléments de réponses commencent à se mettre en place, que le puzzle se dessine, une logique extraordinaire apparaît. Un très agréable moment de lecture, noir à certains égards.

  • Leroy Delphine 4 septembre 2018
    Chimaeris - Eric Tourville

    Le premier roman d’Eric Tourville est un thriller impressionnant et captivant. De nombreux thèmes y sont brillamment exploités et les personnages sont très attachants...

    Sur un postulat très noir, l’auteur nous livre un thriller métaphysique mêlant ésotérisme, sciences et paranormal.

    Même si j’avoue avoir été perdue de nombreuses fois par les pistes scientifiques, qui m’embrouillaient plus qu’autre chose, force est de constater que l’auteur sait où il va et nous livre, avec des termes simplifiés, toutes les explications dont le lecteur a besoin.

    Chimaeris est un roman très addictif, notamment pour ses personnages et bien sûr pour l’intrigue, car on passe de piste en piste sans réellement imaginer la véritable trame...

    Une très bonne lecture pour ma part que je vous conseille :)

  • Lucie de Abracadabooks 17 janvier 2019
    Chimaeris - Eric Tourville

    Un Suspense terrible, des personnages principaux attachants, du mystère, de la science, des légendes ; Chimæris est un heureux mélange de tout ce qui fait un roman à succès !

    Bienvenue à Burlington, Vermont. Dans ce coin paumé des États-Unis dort une vieille ferme, théâtre de nombreux malheurs au cours des siècles. Une fois de plus, les pires monstruosités sont commises. Sans jamais verser dans les descriptions – trop – sordides, Éric Tourville joue avec nos nerfs et notre imagination. Et c’est au coeur de l’horreur que surgit la vérité, sous une forme particulière… celle d’une enfant muette aux capacités extraordinaires. Qui est-elle ? D’où vient-elle ? Qui sont les 4 autres corps retrouvés carbonisés au phosphore ? Autant de mystères que la police locale va tenter de résoudre, entravée dans son enquête par un FBI bien décidé à suivre une piste qui semble montée de toute pièce… Un jeu de piste époustouflant !

    Si le personnage de Dawn n’est pas sans rappeler Mathilda du film Léon (Luc Besson, 1994) ou encore la jeune Eleven (héroïne de la série Stranger Things), la vérité est pourtant ailleurs… et elle décoiffe.

  • Maks 9 février 2019
    Chimaeris - Eric Tourville

    Une petite aparté au sujet de l’éditeur, Slatkine & Cie, c’est une maison d’édition qu’il faut suivre de près, ce pour la simple et bonne raison que sur cinq romans lus en moins d’un an, celui-ci est le quatrième coup de cœur qui me tombe dessus. Maintenant que c’est dit, revenons en à mon ressenti sur ce livre précisément.

    Chimæris est un roman qui manie le mélange des genres avec brio, tout d’abord une intrigue sous forme d’enquête policière suite à un crime atroce, du thriller pur et dur. Seulement, au fil des pages un côté fantastique puis scientifique s’installent, rien d’extravagant, juste ce qu’il faut pour nous embarquer dans un récit très original sortant des sentiers battus.

    Je ne dirais rien sur l’intrigue en elle-même car le synopsis en dit déjà bien assez, il serait dommage de vous gâcher votre lecture. Pour ma part Eric Tourville dont c’est le premier roman a su me tenir de bout en bout suspendu à cette intrigue atypique et je n’attends qu’une chose, son prochain roman, en espérant qu’il renouvellera ce tour de force.

  • LeslecturesdeMoe 27 février 2019
    Chimaeris - Eric Tourville

    Chimaeris, mon premier thriller de 2019 ❤

    Ce livre me faisait très envie depuis sa sortie, au premier abord je trouvais la couverture intrigante, la quatrième de couverture mystérieuse, et j’ai vraiment été happée par ce thriller, un vrai page-turner !

    On pose le décor : une ferme perdue au milieu du Vermont, des cellules dans le sous-sol, 4 corps d’enfants retrouvés brûlés... et une disparue.

    Pour certains, il faut suivre la piste pédophile. Pour d’autres, celle de la sorcellerie. Des symboles, des événements passés, la ville de Salem et sa chasse aux sorcières.. Deux pistes, et pourtant tant de possibilités. L’intrigue nous prend aux tripes et impossible de lâcher ce livre en cours de route ! L’enquête nous fait explorer des pistes auxquelles on ne s’attend pas du tout... jusqu’à Tchernobyl.

    Bien que basé sur de la science-fiction, le progrès de la science et de la biologie viennent renforcer cette histoire captivante qui m’a tenue en haleine jusqu’à la fin !

    Autrement dit, je ne peux que recommander !

  • Encore Un Livre 28 février 2019
    Chimaeris - Eric Tourville

    même si j’ai toujours l’habitude de laisser « décanter » un peu mes lectures avant de vous donner mon avis, là il fallait que je réagisse à chaud. C’est entêtant ! Non seulement l’histoire mais l’auteur ! Un premier roman ? Mais là j’en suis encore… pardonnez-moi l’expression mais sur le …. !

    Comment en 500 pages j’ai pu parcourir autant d’états différents, il y’a tout dans ce thriller : de la noirceur, de la profondeur et des recherches scientifiques mais pas seulement ! De nombreux sujets dans le domaine du probable et de l’improbable.

    Souvent quand je lis ce genre de thriller je rumine dans mon coin car j’aime le détail, il faut qu’il soit accessible et qu’il ne prenne pas toute la place, qu’il ne plombe pas toute l’intrigue mais sans que ce soit survolé…je suis compliquée me direz-vous ? Sûrement ! Mais dans Chimaeris je me suis régalée ! Tout est parfaitement maitrisé l’intrigue, le rythme et l’ambiance. C’est un roman sur mesure pour moi et fascinant par ses nombreux aspects.

    Ce thriller est clairement scindé en deux parties :

    La première dans une ambiance plutôt inquiétante, tout est fait pour vous accrocher dès le départ en disséminant quelques théories possibles à ce meurtre de masse perpétré à la ferme Higgins. Des corps sont retrouvés carbonisés ce qui est plutôt incompréhensible scientifiquement ainsi que sur le plan médico-légal…où là encore je me suis régalée de retrouver un langage technique mais pas complexe et utilisé à juste titre.

    Dans la deuxième partie on explore différents sujets tous intéressants et instructifs, qu’on soit plus ou moins cartésiens, il faut avoir l’esprit ouvert et surtout curieux, voir être un peu explorateur 😉

    Comme quoi les sujets parfois les plus complexes peuvent largement passionner quand ils sont très bien amenés et sans difficultés.

    J’ai vraiment ressenti cette volonté de l’auteur de vouloir amener le lecteur dans son univers : En partant d’une intrigue assez macabre en alliant d’autres aspects rarement exploités dans le genre de ce qui se fait actuellement, c’est là qu’il tire son épingle du jeu et cela n’a pas été pour me déplaire !

    Je n’ai pas pu m’empêcher de penser à certaines de mes anciennes lectures qui m’ont fait découvrir les thrillers, ainsi qu’ à un ou deux films de par l’un des personnages principaux.. je n’en dis pas plus mais il est très frustrant pour moi de ne pas pouvoir en parler !

    Chimaeris c’est addictif, c’est intelligent, c’est brillant !

    Oubliez les trames de thriller classique, laissez place aux mystères et aux théories les plus complexes.

    Voilà j’ai fini Chimaeris et j’en garde plus qu’un très bon moment de lecture, un sentiment d’avoir lu quelque chose qui me correspond, c’est quasiment de l’excellence pour un premier roman, avec Eric Tourville je peux le dire, il y’aura un avant et un après, pas forcément un nouveau genre mais en tout cas un nouveau style !

  • Lectures noires pour nuits blanches 6 mars 2019
    Chimaeris - Eric Tourville

    oici un thriller original, innovant et mystérieux. Une des bonnes surprises de cette année.

    Dans ce roman, l’auteur mélange les genres brillamment. Du thriller pur et dur, avec une enquête policière plutôt classique, captivante et bien menée, on passe au thriller scientifique, fantastique pour finir par flirter avec la science-fiction.

    Des thèmes aussi différents que variés y sont abordés, comme la sorcellerie, les sciences occultes, l’exobiologie, les progrès de la science, l’évolution.

    Tout ça peut vous paraître étrange et déroutant, voir un peu confus, mais il n’en est rien. Tout est parfaitement ficelé et maîtrisé. Aucun élément n’est laissé au hasard. C’est passionnant, fascinant et ça tient parfaitement la route.

    Les thèses scientifiques sont hyper intéressantes, extrêment bien documentées et restent accessibles. J’ai trouvé certains passages un peu longuets, ce sera mon seul petit bémol concernant ce livre.

    Le suspense monte crescendo en même temps que le mystère s’épaissit. L’auteur brouille les pistes, on ne s’attend pas du tout à ce vers quoi il nous amène. C’est la force de ce roman, l’évolution de l’histoire qui nous entraine vers une direction que nous ne pensions pas emprunter.

    L’auteur, suisse (c’est la minute chauvine ;)) signe ici son premier roman. Je dis chapeau Monsieur, ça frise le sans-faute. Je vais le suivre de près, c’est certain.

    Une lecture très dense, complexe et très addictive. J’ai adoré ! Si vous êtes curieux et avez envie d’être surpris, de sortir des sentiers battus et des codes classiques du thriller, c’est le livre qu’il vous faut. Je vous le recommande fortement.

  • calyenol 15 juin 2019
    Chimaeris - Eric Tourville

    Hello vous !
    J’ai fermé "Chimaeris" de Eric Tourville.
    Comment ai-je pu laisser ce livre attendre si longtemps dans ma pal.
    .
    Chimère : organisme possédant deux ou plusieurs génes et ADN à partir d’une combinaison de cellules d’origines diverses.
    .
    L’histoire débute un jour d’hiver dans le Vermont.
    Pas très loin de Salem,dans une ferme isolée,le lieutenant Fremont va découvrir quatre corps de petites filles carbonisés...la cinquième a disparu.
    Deux piste : réseau pédophile ou sorcellerie ? La presse en fait ses titres.
    Et si ça n’était aucune des deux.
    .
    "J’ai peur,je les entends qui viennent...Je les sens dans nuit,ils sont quatre comme ceux de l’apocalypse,quatre ténébreux qui portent entre leurs mains le feu de la terre."
    .
    Si j’ai cru en début de lecture tomber sur un livre avec une histoire de sorcières,de légende dû à Salem,il n’en a rien été.
    J’ai fait un plongeons dans le monde scientifique où le génome modifié avec un ADN extraterrestre (auquel peu croit en l’existence) m’a fait découvrir les capacités exacerbées données à un être humain.
    Quel scientifique n’aurait pas envie de créer un être supérieur avec des caractéristiques biologiques particulières.
    Hypersensibilité,capacités cognitives surdéveloppées...physique,mentale,sensorielle,des performances évolutives en un court laps de temps.
    Une divergence génétique.
    .
    Très fan de XFiles,j’ai été avec ce livre comme un coq en pate.
    Et même si parfois certains termes me perdaient,tout était parfait.
    L’histoire,l’intrigue,le côté scientifique/science-fiction....
    Pas de temps morts.
    Des personnages attachants comme Dawn et Burgess ou encore Fremont qui contrairement à d’autres flics de polar ne passe pas sont temps la clope au bec ou un verre d’alcool à la main.
    Une plume qui m’a plu,qui a su me captiver.
    Un livre qui me fait me poser quelques questions.
    En bref j’ai adoré ma lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.