Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Dans les angles morts : l’enfer d’un couple

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Un couple de Manhattan s’installe dans un hameau historique de la vallée de l’Hudson. Ils vont bientôt découvrir l’histoire sombre qui a eu lieu dans leur nouvelle maison et qui fait étrangement écho à celle qu’ils sont en train de vivre...

Un couple en crise dans une maison inquiétante, un long métrage horrifique qui semble la métaphore d’une situation maritale, rien de nouveau sous le soleil du film de genre, si l’on peut dire. A cela s’ajoute un lourd passé qui revit entre les murs de la propriété, où les indices s’incarnent à travers des objets (bague, vieil ouvrage) et des manifestations surnaturelles nocturnes, propres à l’épouvante (lumières qui clignotent, apparitions, radio qui se déclenche inopinément, voix chuchotantes surgies d’outre-tombe). On comprend que Dans les angles morts sautera à pieds joints dans toutes les cases de la marelle, proposera aux spectateurs des personnages déjà vus (les deux frères faussement accortes, la jeune femme catholique, psychologiquement fragile, le mari cynique et volage, rêvant d’écrire un roman, l’enfant en proie à des visions, une figure masculine tutélaire, nantis de dons supérieurs, moitié confident, moitié prêtre laïque).

JPEG - 24.8 ko

Sous le haut patronage d’Emanuel Swedenborg dont une citation inaugure l’histoire, le long métrage fait droit à quelques propos ésotériques condensés dans des phrases slogans ("la mort n’est qu’un commencement", "le bien triomphe toujours, si ce n’est dans ce monde, du moins dans l’autre", "celui qui est maléfique est puni par le mal").

On n’échappera pas non plus à une séance de spiritisme impressionnante, avec le fantôme d’une femme, morte dans des conditions suspectes, qui essaie de révéler son malheur. Bref, sans complètement décevoir, Dans les angles morts s’avère une sorte de digest propre au film d’épouvante, qui bénéficie d’une interprétation crédible et parvient peu à peu à distiller une ambiance paranoïaque, à travers une alternance de couleurs chaudes et de couloirs froides, pour semer le doute dans nos esprits. Toutefois, on ne cesse de penser que le récit dissimule le drame psychologique qu’il est fondamentalement, sous un fatras de symboles plutôt convenus.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En VOD, SVOD ou Streaming

En DVD ou Blu-Ray

Galerie photos

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.