Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Dernier été pour Lisa - Valentin Musso

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

7 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Vos #AvisPolar

  • Les Lectures d’Anne-Sophie 8 janvier 2019
    Dernier été pour Lisa - Valentin Musso

    Lu dès sa sortie (juin 2018), Dernier Été pour Lisa, de Valentin Musso est, pour moi, une réussite.

    L’histoire est prenante, et les histoires dans l’histoire le sont tout autant.

    Les thèmes abordés (l’enfance, la mort, l’amitié, la loyauté, les secrets de famille…) le sont de façon simple mais efficace.
    Quant à l’enquête elle ne souffre d’aucun temps mort, tout en évitant les excès d’actions et autres bains de sang parfois nécessaires à certains thrillers plus « physiques ».

    Les personnages, tout en finesse, sont cohérents et ne tombent jamais dans la caricature (sauf peut-être pour deux des policiers, mais encore une fois cela reste parfaitement cohérent avec l’histoire).

    Nick, dans sa quête de vérité, passe par autant de surprises que de déconvenues. Mais, ici encore, sans surenchère, et sans tant mieux.

    J’ai particulièrement aimé la façon dont est abordé sa relation avec son jeune frère et l’évolution de celle-ci. Elle sonne parfaitement juste et apporte une réelle profondeur à l’intrigue.

    La fin m’a marquée, elle diffère de ce que l’on est habitués à lire et c’est précisément pour ça que je l’ai appréciée.

    Une bonne lecture donc. Un thriller qui allie suspense et pudeur, enquête et réflexion. Sans oublier une toute petite dose d’immoralité parfaitement maîtrisée.

    Bref, c’est réussi. Vivement le prochain !

  • ellemlire 8 janvier 2019
    Dernier été pour Lisa - Valentin Musso

    J’ai eu la chance d’être sélectionnée par Babelio pour rencontrer Valentin Musso le mois dernier à l’occasion de la sortie de son dernier livre. Je n’avais encore lu aucun livre de cet auteur. C’est donc avec son dernier roman Dernier été pour Lisa que j’ai entrepris de découvrir cet auteur.

    Dernier été pour Lisa nous entraîne aux Etats-Unis, dans la petite ville tranquille de Black Oak, située au bord du lac Michigan. A l’été 2004, Lisa, Ethan et Nick formaient un trio d’amis inséparables.

    "Nous étions les Inséparables - tel est le surnom emphatique que nous nous étions attribué. Qui en avait eu l’idée ? Lisa, probablement, tant elle était encline à donner à notre amitié une dimension mélodramatique. Je me demande encore aujourd’hui comment les circonstances de la vie ont pu tisser entre trois êtres aussi différents que nous, et en si peu de temps, des liens infrangibles - car ainsi les imaginions-nous à l’époque."

    Cet été-là, lors d’une soirée, à quelques semaines de son entrée à l’université, Lisa est retrouvée morte sur la plage. L’enquête conclura très rapidement que le meurtrier est Ethan, son petit ami. Tout semblait l’accuser. Douze ans plus tard, quand Nick, alors devenu écrivain à succès revient dans la ville de son enfance, Ethan vient de sortir de prison. Nick n’a jamais vraiment cru qu’Ethan aurait pu tuer Lisa. Il décide d’innocenter son ami et entreprend une enquête qui le replongera dans les méandres de cette année tragique.

    "[...] "C’est ça qui déglingue les gens, de ne pas changer de vie assez souvent." de vie, Ethan était condamné à n’en avoir qu’une, et rien de ce que je ferais ou dirais n’y changerait quoi que ce soit."

    Dès les premières pages, j’ai été entraînée dans cette histoire, j’ai eu envie d’en savoir plus sur ces trois amis, sur leur adolescence. Mais surtout j’ai eu envie de connaître Lisa. Lisa semble si mystérieuse, et finalement, pas si sympathique que l’on pourrait imaginer. Un personnage vraiment intrigant, assez antipathique sous certains aspects et en même temps, au fil des pages, son personnage se dévoile doucement, et nous donne des clés pour la cerner et comprendre ce qu’il lui est arrivé.

    "Tu parles d’un compliment ! Attends... En 2014, j’aurai 27 ans : je battrais Ted Kennedy de trois ans ! (Son regard se fit plus sombre.) Ne pensons pas à l’avenir, c’est déprimant. Vivons pleinement cet instant. Viens Nick, je veux te vois danser au moins une fois dans ma vie."

    L’enquête de Nick est très prenante, d’autant plus qu’on apprend au début du roman qu’il est désormais écrivain et que son premier livre est très inspiré de cet été 2004. Sa vie d’adulte est marquée à jamais par la mort de Lisa, celle-ci sonnant la fin d’une adolescence insouciante. Son acolyte, Brandeau, journaliste-détective, apporte une petite touche de fantaisie à l’enquête.

    "- La première fois que j’ai lu ton livre, je me suis dit : " C’est elle, c’est Lisa." C’était comme si tu arrivais à la faire revivre, mais avec des mots, des phrases que j’aurais été incapable de trouver.
    - C’est juste une illusion, Connie, c’est du vent... On ne fait pas revivre le passé avec des mots."

    L’intrigue est vraiment bien menée, du début à la fin. J’ai douté, émis mes propres hypothèses, mais je n’ai, à aucun moment de ma lecture, imaginé cette fin ! Que j’aime être promenée dans un thriller, à ne plus savoir qui aurait pu être coupable de quoi ! Je suis allée de fausses pistes en fausses pistes. Comme l’impression d’avoir été manipulée par l’auteur ! Dernier été pour Lisa m’a surprise jusqu’à la fin. Valentin Musso sait créer une ambiance particulière, la même que dans les films à suspense ! le choix des Etats-Unis y est pour beaucoup, on se projette facilement dans ce lieu pourtant inconnu, comme si nous étions devant un écran de cinéma. Les petites révélations disséminées au compte-goutte tout au long du récit et les flashbacks insérés aux bons endroits jouent parfaitement leurs rôles et mènent le lecteur par le bout du nez ! Valentin Musso m’a bien eue !

    En bref, je conseille Dernier été pour Lisa aux amateurs de thrillers à ambiance. Ce livre est une belle démonstration de manipulation de la part de l’auteur. J’en redemande, je vais m’empresser de découvrir les autres livres de Valentin Musso !

    "Mais je n’avais rien dit. Parce que le silence est souvent une manière illusoire de se mettre à l’abri."

    https://ellemlireblog.wordpress.com...

  • AUFILDESPAGES 27 février 2019
    Dernier été pour Lisa - Valentin Musso

    J’ai découvert le "petit frère Musso" avec Une vraie Famille et Sans faille et j’ai donc voulu continuer avec celui ci ;)
    J’aime beaucoup l’ambiance du livre avec un thème pas vraiment original cependant mais qui nous emporte vite ;)
    Nick revient sur son lieu d’enfance pour l’enterrement de son père et c’est à ce moment là que son ancien meilleur ami Ethan est libéré de Prison, lui qui avait été accusé du meurtre de Lisa sa "petite copine".

    Ethan sait que revenir sur cette histoire va créer des tensions mais il souhaite ré-ouvrir l’enquête et va remuer le passé .. mais à force de jouer avec le feu, les non-dits, les secrets les plus enfouis et les plus durs vont vite remonter a la surface et les protagonistes vont devoir payer les pots cassés et se rendre à l’évidence ....
    Une fin que j"ai particulièrement aimé car ce livre est quand même un peu (trop) lisse à mon gout ..

    Je n’en attendais pas moins du coup et ça me permet d’avoir apprécié cette histoire.
    Si vous aimez les secrets, les histoires d’ados, les cachoteries et un peu d’enquête ce livre vous plaira surement

  • Mon Jardin Littéraire 13 mars 2019
    Dernier été pour Lisa - Valentin Musso

    Valentin Musso, vous connaissez ? Frère du célèbre Guillaume, c’est surtout un auteur de thrillers psychologiques que j’aime particulièrement. J’avais lu « sans faille » que j’avais adoré et « une vraie famille » avant que Babelio ne propose de le rencontrer à l’occasion de la sortie de ce roman le 7 juin dernier. Merci à eux et aux éditions du Seuil pour l’envoi et l’opportunité. J’ai adoré retrouver la plume de cet auteur, très sympathique et accessible au demeurant.

    Nick, écrivain, se voit obliger de rentrer chez lui dans le Wisconsin pour les obsèques de son père. Là bas, il va devoir faire face à ses vieux démons. Sa meilleure amie, Lisa, a été tuée en 2004. Ethan, lui aussi son ami, a été condamné pour ce meurtre. Il vient d’être libéré pour vice de procédure. Nick décide de lui venir en aide pour lui éviter un autre procès en découvrant le réel assassin. Même s’il doit se mettre tout le monde à dos.

    Valentin Musso a l’art d’écrire des romans policiers surprenant et captivant. Celui ci ne déroge pas à la règle. Il a construit son histoire de manière à jouer avec nous et nos certitudes. Tout le monde devient suspect à os yeux. Je me suis creusée les méninges tout au long de ma lecture. Secrets, manipulations, rancœur, tous ont quelque chose à cacher… Le suspense nous tient en haleine jusqu’au dénouement qui apporte lui aussi son lot de surprise et de révélations. J’avais touché du doigt la solution sans m’y attarder car je n’osais y croire.

    Le récit est très dynamique, il n’y a aucun temps mort. Les pistes s’enchainent et s’emmêlent. Valentin Musso prend un malin plaisir à nous embrouiller l’esprit. Son écriture simple et efficace est au service de son histoire haletante.

    Le personnage principal, Nick est un homme torturé. Il est rongé par la culpabilité ce qui l’empêche d’avancer. Mais de quoi se sent il coupable ? Tout d’abord il s’en veut de ne pas avoir protéger Lisa, de ne pas s’être inquiété lors de sa disparition et il regrette de ne pas avoir rendu visite à son ami Ethan en prison. C’est l’occasion pour lui de se racheter auprès de lui et de faire enfin son deuil.
    L’amitié des 3 jeunes gens, au départ parait forte et enviable mais petit à petit on se rend compte qu’elle est très fragile. Leurs différences, notamment de milieu social, les séparent. J’ai adoré les flash-back où on apprend à les connaitre. Par contre, j’ai eu beaucoup de mal à cerner Lisa. Elle parait très lisse au départ, parfaite. Petit à petit on découvre une jeune fille arrogante à qui on a du mal à s’attacher.
    La ville de Black Oak est un personnage à part entière. Elle permet de créer cette atmosphère si particulière de suspicion, de non dits et de rumeur. Comme l’a si bien souligné l’auteur, l’histoire n’aurait pas pu se passer autre part.

    Bref j’ai adoré et je recommande !

    Un thriller psychologique d’une redoutable efficacité. Une lecture facile et divertissante qui ne manquera pas de vous torturer l’esprit. Fausses pistes et manipulations sont les maitres mots. Les personnages sont plus complexes qu’il n’y parait et apporte une profondeur au récit. L’atmosphère qui se dégage est unique !

  • Mon Jardin Littéraire 13 mars 2019
    Dernier été pour Lisa - Valentin Musso

    Valentin Musso, vous connaissez ? Frère du célèbre Guillaume, c’est surtout un auteur de thrillers psychologiques que j’aime particulièrement. J’avais lu « sans faille » que j’avais adoré et « une vraie famille » avant que Babelio ne propose de le rencontrer à l’occasion de la sortie de ce roman le 7 juin dernier. Merci à eux et aux éditions du Seuil pour l’envoi et l’opportunité. J’ai adoré retrouver la plume de cet auteur, très sympathique et accessible au demeurant.

    Nick, écrivain, se voit obliger de rentrer chez lui dans le Wisconsin pour les obsèques de son père. Là bas, il va devoir faire face à ses vieux démons. Sa meilleure amie, Lisa, a été tuée en 2004. Ethan, lui aussi son ami, a été condamné pour ce meurtre. Il vient d’être libéré pour vice de procédure. Nick décide de lui venir en aide pour lui éviter un autre procès en découvrant le réel assassin. Même s’il doit se mettre tout le monde à dos.

    Valentin Musso a l’art d’écrire des romans policiers surprenant et captivant. Celui ci ne déroge pas à la règle. Il a construit son histoire de manière à jouer avec nous et nos certitudes. Tout le monde devient suspect à os yeux. Je me suis creusée les méninges tout au long de ma lecture. Secrets, manipulations, rancœur, tous ont quelque chose à cacher… Le suspense nous tient en haleine jusqu’au dénouement qui apporte lui aussi son lot de surprise et de révélations. J’avais touché du doigt la solution sans m’y attarder car je n’osais y croire.

    Le récit est très dynamique, il n’y a aucun temps mort. Les pistes s’enchainent et s’emmêlent. Valentin Musso prend un malin plaisir à nous embrouiller l’esprit. Son écriture simple et efficace est au service de son histoire haletante.

    Le personnage principal, Nick est un homme torturé. Il est rongé par la culpabilité ce qui l’empêche d’avancer. Mais de quoi se sent il coupable ? Tout d’abord il s’en veut de ne pas avoir protéger Lisa, de ne pas s’être inquiété lors de sa disparition et il regrette de ne pas avoir rendu visite à son ami Ethan en prison. C’est l’occasion pour lui de se racheter auprès de lui et de faire enfin son deuil.
    L’amitié des 3 jeunes gens, au départ parait forte et enviable mais petit à petit on se rend compte qu’elle est très fragile. Leurs différences, notamment de milieu social, les séparent. J’ai adoré les flash-back où on apprend à les connaitre. Par contre, j’ai eu beaucoup de mal à cerner Lisa. Elle parait très lisse au départ, parfaite. Petit à petit on découvre une jeune fille arrogante à qui on a du mal à s’attacher.
    La ville de Black Oak est un personnage à part entière. Elle permet de créer cette atmosphère si particulière de suspicion, de non dits et de rumeur. Comme l’a si bien souligné l’auteur, l’histoire n’aurait pas pu se passer autre part.

    Bref j’ai adoré et je recommande !

    Un thriller psychologique d’une redoutable efficacité. Une lecture facile et divertissante qui ne manquera pas de vous torturer l’esprit. Fausses pistes et manipulations sont les maitres mots. Les personnages sont plus complexes qu’il n’y parait et apporte une profondeur au récit. L’atmosphère qui se dégage est unique !

  • Lettres et caractères 30 juillet 2019
    Dernier été pour Lisa - Valentin Musso

    J’écoute régulièrement des romans de Valentin Musso en audio. J’apprécie ses intrigues, son écriture et ses personnages qui me font passer de très bons moments en règle générale. Dernier été pour Lisa s’annonçait en cela particulièrement prometteur.

    J’ai eu un gros coup de coeur dès le démarrage de ce roman aux faux airs de Vérité sur l’Affaire Harry Québert. Nick, l’écrivain à succès new-yorkais revenu chez lui après 12 ans d’absence pour faire innocenter son meilleur ami accusé du meurtre de Lisa, le troisième membre de ce trio, n’a rien à envier à Marcus Goldman. Jusqu’au démarrage de son enquête personnelle, j’ai écouté ce récit comme on boit du petit lait : avec délectation. Et puis…

    Tout est retombé comme un soufflé ! J’ai perdu le fil, n’ai pas réussi à ressusciter la flamme et j’ai finalement survolé la seconde partie avec une certaine forme d’indifférence pour les révélations faites jusqu’au dénouement que je n’ai pas trouvé fantastique non plus. La déception finale est à la hauteur de l’engouement initial. Il y a eu un point de rupture que je ne saurais pas forcément expliquer mais j’en suis vraiment désolée car je m’attendais à tenir là un gros coup de coeur.

    Tant pis, ça sera un bilan en demie teinte mais je le recommande tout de même aux amateurs de thrillers et enquêtes policières tout public car en définitive, je n’ai pas grand chose à reprocher à ce livre et je reste persuadée qu’il peut représenter un excellent « page-turner » pour d’autres.

    Avis complet sur le blog lettres-et-caracteres.com

  • Amandine Bouquine 23 octobre 2019
    Dernier été pour Lisa - Valentin Musso

    Le mot qui me vient après avoir refermé ce livre est réconfortant. Mais qu’est ce qu’un livre dont l’histoire parle de la mort d’une jeune fille de 17 ans a de réconfortant me direz-vous ?!
    Et bien l’écriture de l’auteur y est pour beaucoup. Elle est douce, parfois poétique, j’irai même jusqu’à dire délicate.. Je vous rassure on ne tombe pas dans le “ gnangnan ” non plus.

    Les personnages aussi on un côté réconfortant à commencer par Nick le personnage principal. J’ai eu l’impression d’écouter les confidences d’un ami. La narration à la première personne y est bien sûr pour beaucoup.
    C’est un des rares livres où je n’ai détesté aucun personnages. Ils sont tous attachants à leurs manières, parfois drôle, parfois touchant, certains sont difficiles à cerner ( particulièrement Lisa ) d’autres montre un mauvais caractère qu’on pardonnera bien vite en découvrant toute l’histoire.
    .

    L’histoire parlons en d’ailleurs : j’ai adorée ! C’est simple l’auteur m’a mené par le bout du nez jusqu’à la fin qui est totalement inattendue ! Pas mal de rebondissements ! Une histoire très très bien ficelé qui tient bien la route. 
    Les flashback sont très bien fait, on comprend bien toute la trame, je ne me suis pas perdue.
    Vraiment ce roman a tout pour plaire !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.