Et je disparaîtrai dans la nuit - Michelle McNamara

Notez
Notes des internautes
1
#AvisPolar
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Sur les traces d’un tueur terrifiant et calculateur Pendant plus de dix ans, un mystérieux prédateur a terrorisé la Californie. Après une série de plus de cinquante agressions sexuelles et dix meurtres, il a disparu sans laisser de trace, échappant ainsi aux nombreuses forces de police mobilisées pour l’arrêter. Son mode opératoire était d’une efficacité redoutable. Après avoir choisi une victime, il pénétrait chez elle en son absence et étudiait ses habitudes, puis revenait pour l’attaquer dans son sommeil, l’aveuglant avec une lampe torche avant de la violer.
Aucun des survivants n’a pu dresser un portrait-robot précis, mais tous s’accordent sur une chose, la voix de leur agresseur : un murmure guttural sec et menaçant. Trente ans après les faits, Michelle McNamara décide de reprendre l’affaire, déterminée à découvrir l’identité de celui qu’elle a surnommé le Golden State Killer. Elle se replonge dans le dossier, retournant sur les lieux des crimes, interrogeant les victimes et passant ses nuits à éplucher les rapports de police.
La mort brutale de Michelle met malheureusement un terme à son enquête et à la rédaction de l’ouvrage qu’elle prévoyait de consacrer au tueur. Les enquêteurs qui travaillaient avec elle sur l’affaire ont repris le flambeau et achevé Et je disparaîtrai dans la nuit, rendant ainsi hommage à son travail acharné.

Vos #AvisPolar

  • Au rayon des livres 6 janvier 2019
    Et je disparaîtrai dans la nuit - Michelle McNamara

    Retour sur la traque du Golden State Killer, connu également sous le nom de East Area Rapist. Masqué, il sévissait dans les années 70 dans les banlieues de la classe moyenne de la Californie, violant des femmes seules avant de s’en prendre à des couples.
    A son actif, cinquante agressions sexuelles et une dizaine de meurtres à travers toute la Californie.
    Dix ans s’écoulent quand les tests ADN finissent par révéler qu’il s’agissait d’un seul et même homme. Mais toujours aucune piste.
    Plus de trente ans plus tard, l’auteure Michelle McNamara décide de reprendre ce dossier jamais élucidé à l’aide de son site internet “True Crime Diary”. Elle passe ses nuits le nez dans les archives publiques, les photos de classe, visualise les lieux des crimes à l’aide de Google Earth View, échange avec les passionnés qui suivent son blog.

    Mais au cours de ses investigations, l’auteure décède laissant derrière elle une multitude de notes, reprises par un duo d’enquêteurs…

    A travers ce cold-case, on suit les traces d’une passionnée, pour ne pas dire d’une obsessionnelle qu’a été Michelle McNamara concernant le dossier du Golden State Killer.
    On en apprend également plus sur la femme, avec quelques intermèdes sur sa vie privée, ce qui nous permet de savoir et comprendre d’où vient cette obsession pour les dossiers non élucidés.
    On la suit dans ses investigations, où l’on revient également sur l’évolution de méthodes telles que la recherche d’ADN.

    Un récit définitivement pour les fans de cold-cases et d’enquêtes minutieuses.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.