La Tour de Sélénite - Arnaud Codeville

Notez
Notes des internautes
4
commentaires
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Adel Blanchard est un écrivain en perdition. Depuis quelques mois, sa vie ne se résume qu’à éviter les huissiers et à courir après son ex-femme pour voir ses deux enfants. Pour sortir la tête de l’eau, il accepte un poste de professeur de Lettres dans une faculté de Lille mais peu à peu, il ne peut s’empêcher de glisser dans la dépression. Un soir, alors qu’il est prêt à commettre l’irréparable, sa voisine de palier intervient miraculeusement et l’en empêche. Il voit en elle l’opportunité de démarrer un nouveau chapitre de sa vie, c’est donc naturellement qu’il participe au projet universitaire qu’elle organise avec un collègue : la restauration d’un phare en Loire-Atlantique. Malheureusement, il ne se doute pas que ce périple le mènera au cœur de la terreur et de la folie où il y laissera une partie de son âme…

Pour aller plus loin

Vos avis

  • Ophé Lit 6 novembre 2018
    La Tour de Sélénite - Arnaud Codeville

    La Tour de Sélénite de Arnaud Codeville, chronique d’une plongée dans l’horreur façon années 80.

    J’avais beaucoup entendu parler d’Arnaud Codeville mais je ne l’avais jamais lu. C’est au salon sang pour sang thriller organisé par Parole De Nadine et son équipe de bénévoles que je me suis procuré ce premier roman de l’auteur.

    D’abord il faut que vous sachiez que je suis assez fan des films d’horreur mais surtout lorsqu’ils créent une ambiance de tension et d’angoisse au point de les regarder d’un œil, le second étant dissimulé sous mon plaid et surtout avec des pop corn !

    L’auteur est un grand fan de ce genre de films mais aussi de Lovecraft, ce qui se ressent dans son écriture. C’est aussi ce qui m’a convaincue de le lire. Si son second roman, 1974, a été primé (1er prix des plumes francophones), je voulais débuter par le premier pour découvrir sa plume, son style et pouvoir observer l’évolution dans les suivants.

    J’ai donc débuté La Tour de Sélénite hier soir et je l’ai terminé ce soir.... c’est dire si j’ai été emportée par l’histoire.
    Pourtant, les premières pages ne m’ont pas emballée. Arnaud utilise le passé simple comme temps principal de narration et je ne suis pas fan de procédé. Il m’a donc fallu quelques pages pour trouver mes marques et me sentir transportée.
    En revanche, une fois plongée au cœur de l’histoire je n’ai pu m’en détacher.

    La première partie du roman pose le cadre et les personnages :
    Adel, écrivain en perdition, se trouve un poste de professeur d’université pour payer un divorce houleux et douloureux.
    Après une tentative de suicide avortée, il se lie d’amitié avec plusieurs de ses collègues et reprend peu à peu goût à la vie.
    Alors que deux de ses amis se lancent dans un projet pédagogique consistant en la rénovation d’un phare, Adel quant à lui passe ses vacances avec ses enfants.
    Mais après une semaine à se gaver de l’amour des siens, il apprend avec effroi que ses comparses ont disparu et qu’ils n’ont jamais mis les pieds dans ce lieu énigmatique.
    La seconde partie est un véritable huis clos où angoisse et horreur se mêlent au point d’en avoir eu des hauts le cœur et de jeter des coups d’œil par dessus mon épaule pendant ma lecture !
    Adel et trois de ses collègues se rendent au phare afin de retrouver leurs amis. Mais au lieu de cela, c’est l’horreur qu’ils côtoieront et de très très près (âmes sensibles s’abstenir !)

    Alors oui c’est un premier roman, oui il y a des maladresses et le récit est perfectible. Mais Arnaud sait créer une ambiance comme on en lit rarement.
    Il a su me faire plonger au cœur de l’horreur comme dans les films dont je suis friande (avec des M&M’s à la place des pop-corn). Une ambiance entre Poltergeist et Annabelle avec un poil d’exorciste !

    On sent les inspirations de l’auteur et pour les amateurs du genre c’est un livre que je recommanderai à l’avenir.

    Je vais poursuivre avec le suivant parce que le troisième sort prochainement et que je suis vraiment curieuse de voir l’évolution de sa plume.

    Je dois vous avouer que cette parenthèse à mes lectures habituelles m’a donné envie de me pencher plus sérieusement sur ce style de littérature et de découvrir d’autres auteurs de la même veine.

  • Sangpages 7 novembre 2018
    La Tour de Sélénite - Arnaud Codeville

    J’ai d’abord découvert Arnaud dans un groupe Facebook, une personne super sympa et évidemment j’ai eu envie de découvrir son livre. Son premier livre.
    Même si, à vrai dire, les thrillers fantastiques ne sont plus vraiment ma tasse de thé, que ce genre de lecture me nourrissait quand j’étais ado mais plus maintenant, j’ai tout de même eu envie de le découvrir.
    Et heureusement… Comme on dit chez nous, j’ai été déçue en bien. Ce livre est bien écrit. Les personnages sont attachants et quelques scènes sont bien terrifiantes !!!
    Un premier livre vraiment super à lire.
    Mais attention, vous ne verrez plus jamais les phares de la même manière…

  • Valerie Dufourd 8 novembre 2018
    La Tour de Sélénite - Arnaud Codeville

    Je trouve ce premier roman très prometteur.. La première partie est un vrai bonheur. Le personnage principal a une vraie épaisseur, on se laisse embarquer sans retenue dans l’histoire de cet homme malmené par la vie qui se voit offrir une seconde chance...et c’est justement pour ça que la suite de l’histoire devient insoutenable... Pour tous ceux qui jouaient aux JDR dans les années 80 ( et après ) on se croit volontiers plongé dans l’univers de l’Appel de Cthulhu et je me suis prise plusieurs fois à penser que je jetterais bien les dés pour intervenir dans cette aventure. La seconde partie du roman est palpitante.....Ici nous sommes plus dans une histoire qui serait un habile mélange de Edgar Allan Poe " La chute de la Maison Usher " et les nouvelles de Howard Phillip Lovecraft...une terreur savamment distillée qui fait une entrée progressive dans le roman, s’installe pour hanter votre esprit et lentement vous faire douter de la réalité.. L’écriture est de plus très sensible et le lire est un réel plaisir. En fait l’auteur va plus loin que nous raconter une simple histoire d’horreur, il nous peint réellement une aventure humaine. Alors bien sûr c’est un premier roman , avec ses maladresses ses petites approximations mais c’est émouvant de voir éclore un futur talent du fantastique ...Pour ma part grande amatrice de fantastique des grandes heures de Graham MASTERTON je crois en ce jeune homme et je vais courir acheter le prochain dès qu’il sera disponible..

  • Céline T. 9 novembre 2018
    La Tour de Sélénite - Arnaud Codeville

    « Si l’horreur avait la possibilité de se matérialiser, je pense en avoir été témoin cette nuit-là »

    Comme une évidence après avoir lu et aimer 1974, j’ai découvert le 1er opus " La tour de sélénite".
    Certes, de petites imperfections bien minces à mes yeux, car encore une fois, nous sommes juste transportés dans l’histoire... Et quelle histoire !!

    L’auteur va nous faire découvrir Adel, un homme cabossé par la vie et qui trouve une opportunité de refaire surface .Il va vous emmener avec lui dans ce phare bien étrange. Un huit clos ou règne une atmosphère bien pesante et angoissante.

    On tourne les pages sans s’en rendre compte tellement on est pris dans l’écriture. Une écriture tellement envoutante que nous basculons avec Adel dans les profondeurs de l’antre du mal.

    Voilà c’est ça, la tour de sélénite, c’est de lire un livre et ne rien voir venir, c’est de le ressentir jusqu’à vous en coller des frissons. C’est d’avoir le sentiment d’être avec lui dans cette tour jusqu’à en avoir les mains moites….

    Tout est dit, l’histoire est maitrisée de A à Z et j’ai une nouvelle fois été transportée dans ce récit. Je remercie Arnaud Codeville de m’avoir fait vibrer au fil des pages et avec ses personnages.

    Je ne peux que le conseiller et vous laisser envouter. Bravo encore une fois, car absolument pas déçue !

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.